mardi 11 octobre 2011

L’humour absurde de Findus : Poisson durable contre emploi jetable !

Findus : Du Poisson durable à l'emploi jetable !

L’humour absurde de Findus n’avait pas du tout fait rire les pêcheurs. Maintenant, les salariés du Croustibat…

A sa sortie en juin 2009, cette affiche de Findus classée par l'Ademe et l'agence Adwiser dans la rubrique "Humour absurde" du développement durable (1) n’avait pas fait rire les pêcheurs. Findus communiquait à ce moment-là sur la pêche durable. Deux ans plus tard, les salariés de Findus France (Boulogne) s’inquiètent : « À quelle sauce allons-nous être mangés ? ».

Lyon Capital, le fond d'investissement propriétaire de Findus, aurait l’intention de vendre son usine de poisson pané de Boulogne. Alors qu’en août 2011, Lyon Capital s’était engagé à investir près de 10 millions d'euros sur trois ans en échange des sacrifices consentis par les 195 salariés du site.

Qu'en sera-t-il demain si le groupe est vendu ? « Une telle nouvelle est symptomatique du mépris affiché par les actionnaires financiers de Findus France depuis la reprise de la société », s'indigne Patrick Merlin, secrétaire d'établissement (CFDT)....


Humour chevalin des British : Findus, l'arroseur arrosé !

Findus et Lur Berri, deux poids lourds de la filière poisson en France, sont sur le gril dans l’affaire de la viande de cheval... 

Findus avec ses Lasagnes pur bœuf à la viande chevaline, est leader sur le marché du poisson surgelé. Lur Berri est un groupe coopératif agricole dont les activités s’étalent du saumon fumé « Labeyrie » à (depuis le scandale) la viande de cheval « Spanghero »....

On se rappelle que Findus n’avait pas du tout fait rire les pêcheurs à la sortie de son affiche (avec la vache) classée dans la rubrique « Humour absurde » du développement durable par l’Ademe et l'agence Adwiser.

Retour de bâton.

Côté British, on fait de l'ironie sur ce "drame équin"

Depuis la révélation des Lasagnes à la viande de cheval, les internautes d’outre-Manche se déchainent dans un humour tout britannique qui raille le scandale alimentaire frappant la marque Findus en Europe.

Pour le moment, les britanniques ont épargné Spanghero, société créée par les frères Spanghero qui leur avaient pourtant donné du fil à retordre au moment du tournoi des 5 nations de rugby.... Walter Spanghero est une légende du rugby français, célèbre pour avoir participé à la mythique équipe qui a remporté en 1968 le premier Grand Chelem de l’histoire du XV de France. Redouté pour ses placages, Walter Spanghero avait été surnommé l’Homme de Fer...

La créativité des internautes est sans fin. Petit florilège du meilleur de ces parodies. D'après un article de France 3 Basse Normandie)

“They won’t findus in here!”.

Traduisez par 

 “Il ne nous trouverons pas ici” !








Ou quand les chevaux Roumains viennent prendre le travail des vaches françaises !

On ne rigole pas !... Les filières viande et poisson placées sous surveillance en 2013

Le ministre français de la Consommation, Benoît Hamon a indiqué que la répression des fraudes va étendre ses recherches au-delà des deux sociétés dans la tourmente, Spanghero et Comigel, et mettre "sous surveillance" l'ensemble de la filière viande et poisson pendant l'année 2013, réagissant au scandale de la présence de la viande de cheval dans des plats de lasagne de marque Findus, censés être au boeuf.

Le ministre français de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a de son côté confirmé la tenue d'une réunion européenne avant la fin de la semaine sur le scandale des plats surgelés à la viande de cheval estampillée "boeuf" et les problèmes d'étiquetage, au terme d'une réunion de crise à Bercy.
 
Philippe Favrelière (actualisé le 12 février 2013)

Autres articles :

Poissons et autres produits de la mer issus des 5 océans


Revue de presse :

12 octobre 2011

Findus à vendre ? C'est ce qu'a découvert un salarié de l'usine de Boulogne, en surfant sur internet. Du côté des salariés, l'inquiétude monte.

Du côté de la direction, c'est le silence total.

C'est le site Wanquare, site spécialisé sur l'information financière et économique qui donnait l'information en fin de semaine dernière. « Le bureau londonien de la banque d'affaire Rothschild a été mandaté par le fonds de private equity Lion Capital pour vendre le fabricant de produits surgelés ». Autre information, plusieurs fonds se seraient déjà montrés intéressés par l'offre.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe dans l'usine Findus sur le bassin Napoléon à Boulogne. « L'inquiétude grandit, assure Patrick Merlin, secrétaire du comité d'établissement de l'usine boulonnaise. Tout le monde ne parle que de cela. Nous voudrions savoir ce qui se passe : à qui le groupe est susceptible d'être vendu et dans quelles conditions. » Les représentants syndicaux ont demandé par lettre recommandée la tenue d'une réunion extraordinaire du comité central d'entreprise.

« Depuis deux ans, on sait que la concurrence est rude, que nous sommes trop "chers". Des accords ont été signés le 22 juillet dernier. Tout cela était rassurant. Nous pensions être tranquilles pour au moins deux ou trois ans », déplore le secrétaire du CE.....

===============

Le 23 octobre 2011 : Findus France vendu à son concurrent Captain Iglo

En cas de vente de Findus France par Lion Capital, que deviendra le site de Boulogne? Une nouvelle réunion du comité central d'entreprise s'est déroulée hier matin à l'usine de poissons panés du bassin Napoléon. Cette fois-ci, deux représentants de Lion Capital, le fond d'investissement anglo-saxon propriétaire du groupe leader du poisson pané surgelé en France, étaient présents. Les représentants syndicaux ont demandé des réponses sur trois points principaux.

En ce qui concerne la garantie du maintien des investissements promis (9 millions d'euros sur trois ans), « Lion Capital nous a répondu qu'il ne peut pas garantir que ceux-ci seront maintenus en cas de vente ». Pour ce qui est de maintenir les volumes de production pour le marché scandinave, la réponse est la même, tout dépendra du futur acquéreur. Enfin, les syndicalistes ont abordé l'éventualité d'un rachat par le principal concurrent, le groupe Permira, qui possède Captain Iglo. C'est une des grosses craintes des salariés car ils estiment que leur usine pourrait être sacrifiée au profit des unités de production quatre fois plus importantes de ce groupe. Là aussi, la réponse n'est pas de nature à rassurer les deux cents employés boulonnais. « Lion ne se privera pas de vendre Findus France au plus offrant et Permira est un des plus intéressés », résument les représentants du personnel.

Les syndicats utilisent le droit d'alerte

« Si Lion pense nous avoir endormis, rira bien qui rira le dernier, souligne l'intersyndicale. Nous allons continuer l'appel à la mobilisation générale, à savoir auprès des responsables politiques qui doivent nous apporter un soutien sans faille, mobilisation des salariés par des actions courtes mais ciblées. Nous allons également utiliser des moyens juridiques par le biais du droit d'alerte dans un premier temps avant d'autres actions. Enfin, une expertise économique va être demandée dans le cadre de ce droit d'alerte. »

Aucun commentaire: