lundi 28 septembre 2009

En Europe, la pêche artisanale n’est pas l’exception !

Une cinquantaine de responsables de la pêche artisanale européenne est réunie aujourd’hui à Bruxelles autour du Collectif International des Pêcheurs à Petite Echelle et des Travailleurs de la Pêche (Icsf). Le sujet de la discussion est la réforme de la Politique Commune de la Pêche (Pcp). Le livre vert de la DG Mare laisse une portion congrue à cette catégorie de pêcheurs.

Pourtant, la pêche artisanale et tous ses petits métiers représentent les emplois les plus nombreux, les quantités de poissons débarquées les plus importantes en valeur et même en quantité dans de nombreux ports.

Pourquoi vouloir marginaliser la pêche artisanale ? De nos jours, l’ensemble des métiers côtiers auquel peuvent s’ajouter les conchyliculteurs, est la « force » de la pêche européenne. Vouloir la marginaliser, c’est condamner l’ensemble de la filière dans de nombreuses régions européennes.

Le moment est venu d’écouter et de travailler avec les pêcheurs côtiers.

Autres articles :
Pour plus d'informations :

Carte de l'IFREMER

Aucun commentaire: