Les pêcheurs britanniques se regroupent pour défendre leurs intérêts

Les deux grandes fédérations de pêcheurs britanniques, au Sud, le National Federation of Fishermen's Organisations (NFFO) et au Nord, le Scottish Fishermen's Federation (SFF), ont décidé de travailler ensemble sur la réforme de la Politique Commune de la Pêche (PCP). Elles viennent de se réunir à Glasgow en Ecosse et se sont mises d’accord pour élaborer un document commun à l’ensemble du Royaume-Uni.

Malgré certaines divergences, les deux fédérations sont d’accord sur de nombreux points. Par exemple, elles n’admettent pas certaines contraintes comme la fixation d’un nombre de jours en mer et la réduction de 25% de la flottille. Selon les deux organisations, ces deux mesures sont tout à fait arbitraires et elles ne reposent sur aucune base scientifique. Elles vont notamment proposer leur propre plan de reconstitution des stocks de cabillaud comme alternative au programme défini par l’UE pour lequel elles émettent de sérieuses réserves.

Bertie Armstrong, responsable du SFF explique : « Les deux fédérations travaillent ensemble pour préparer un document complet et convaincant, qui sera soumis à nos ministres respectifs le plus rapidement possible. Il est important que nous présentions un document bien ficelé. C'est pourquoi nous demanderons l’avis des scientifiques, des économistes et des politiques. Il est essentiel que nos arguments permettent d’infléchir certaines décisions de la Commission Européenne qui compromettent l’avenir de la pêche. »

Le Président du NFFO, Davy Hill ajoute : « C'est parce que nous sommes attachés à la reconstitution des stocks de cabillaud que l'on doit expliquer à la Commission et au Conseil qu’ils font fausse route, et que des alternatives viables sont possibles. Le contrôle de l'effort de pêche qui constitue une véritable « morsure » pour la flottille, a pour effet d’intensifier l'activité de pêche et il a démotivé les pêcheurs quant à l’amélioration de la gestion de la pêcherie de cabillaud ».

Les préoccupations relatives aux conséquences de la limitation de l'effort de pêche, ainsi que les questions de sécurité seront également abordées dans le document commun.
D'après Fishnewseu et Newsletter SFF

Pour plus d'informations :

Commentaires

bastien a dit…
Merci pour toutes ces informations et ce gros travail de décorticage des actualités sur la pêche. Je trouve le blog très bien ficelé et essaie de le consulter le plus régulièrement possible, merci pour nous !
Bastien, P&D
Aquablog a dit…
Merci Fabien pour ces encouragements. Petit à petit avec Elisabeth, nous nous organisons pour informer les pêcheurs et les conchyliculteurs. Pour ma part, je trouve beaucoup d'infos dans les e-media anglophones qui sont très ouverts et qui donnent la parole à tous, professionnels, industriels, écologistes, Ong,.. et qui permettent de mieux comprendre les enjeux.
Philippe