vendredi 8 avril 2011

Alaska : Ouverture du hareng sur fond de tragédie japonaise

Alaska : Ouverture du hareng sur fond de tragédie japonaise

En Alaska, l’histoire de Sitka est remplie de filets pleins à faire chavirer les bateaux de pêche… A Sitka, le hareng vaut de l’or… Quand la pêche s’ouvre au printemps, c’est une course de quelques minutes qui s’engage entre les bateaux alignés bord à bord sur les lieux de pêche privilégiés… Il n'est pas rare de voir des bateaux « s’entrechoquer » après le signal de départ… Pourtant cette année, il devrait y avoir du poisson pour tout le monde parce que l’administration alaskienne « Fish and Game » a fixé un quota record de plus de 19.000 tonnes de hareng.

Sitka (Alaska) : Les sennes tournantes dans la course au Hareng !

Un client de choix, le Japon pour les œufs de hareng

Tous les acheteurs se rendent chaque année à Sitka pour inspecter la qualité des œufs de hareng, ce mets de choix au Japon. « Je vais leur montrer nos installations.... Je vais leur faire découvrir Sitka », dit Richard Riggs, directeur général de Silver Bay Seafoods Inc, une société qui conditionne les produits de la mer. « Nous avons vraiment grandi en entretenant un partenariat très étroit avec les pêcheurs et nos clients ». « Cependant, notre société est dans une situation délicate cette année, « coincée » entre les pêcheurs qui espèrent obtenir un bon prix, et nos clients qui sont aux prises à une tragédie. » Et Richard Riggs rajoute, «Nous faisons confiance à nos clients, tout comme nous faisons confiance à notre flotte, et notre flotte nous fait confiance. »

Le Japon est également un grand consommateur de cabillaud, de crabe et d'œufs de saumon, mais pour l'instant la plupart des gens veulent se concentrer sur le sort de leurs partenaires commerciaux au Japon qui sont aussi des amis.

Une porte de sortie... En plein essor, le calamar se vend bien en Chine… Source : Japan Tragedy Casts Shadow Over Sitka Herring Opening

Autres articles :

Aucun commentaire: