lundi 25 octobre 2010

Poissonnerie Carrefour : Avec ou sans OGM ?

Aujourd’hui, tout le monde peut lire sur le portail de Carrefour cette question au-dessus d’un poisson : « Avec ou sans OGM ? »

Quelle réponse va donner Carrefour pour ce poisson le 26 octobre 2010 ?

La grande chaîne d'hypermarchés va-t-elle suivre les conseils des ONG environnementales qui donnent dans leurs guides de produits avec ou sans OGM une place exclusive aux poissons d'élevage bio (saumon, bar, dorade et truite) et aux crevettes bio (crevette de Madagascar), tous listés en vert dans la rubrique "Poisson" sans OGM. Des poissons et crevettes Bio en très grande partie importés. Ces ONG ne mentionnent pas les produits de la pêche et de la conchyliculture qui sont pourtant naturellement sans OGM (voir liste Greenpeace ci-dessous).

Les associations n'indiquent pas les productions halieutiques des côtes françaises (à l'exception du bar et de la dorade d'élevage bio) comme :

  • les coquillages (huîtres, moules, saint-jacques, palourdes, coques, bulots,….),
  • les crustacés (langoustines, crabes, homards, crevettes,…) et
  • tous les poissons capturés sur nos côtes….
Est-ce-que Carrefour va apposer sur tous les produits de la pêche et de la conchyliculture son logo "Nourri sans OGM" dévoilé en ce lundi 25 octobre 2010 par tous les médias dans une campagne de communication sans pareil autour des viandes et des poissons sans OGM ?

26 octobre 2010 : Réponse de la Poissonnerie


Un bon coup de pouce pour le saumon de Norvège : Cette campagne sans OGM est un bon moyen pour le Saumon de Norvège de tenir le haut du pavé après la promotion de Norge depuis septembre dans plusieurs hypermarchés Carrefour : Venez déguster du saumon et cabillaud de Norvège à la plancha chez Carrefour !

Autres articles :
Réactions sur le net :

Le groupe Carrefour lance cette semaine un nouvel étiquetage "Nourri sans OGM" pour 300 références alimentaires de produits animaux dans tous ses magasins en France. Cela concernera tous les produits "Engagement Qualité Carrefour", comme le porc, le veau, volailles, œufs ou poissons d’élevage.

Dans l’attente du décret du gouvernement sur la définition et l’étiquetage des produits animaux « sans OGM », Carrefour se lance dès aujourd'hui dans une initiative d'information du consommateur et lance l'étiquetage "nourri sans OGM". Ainsi une étiquette verte sera appliquée sur 300 produits tels que des oeufs, des volailles, du porc ou encore des poissons d'élevage. S'agissant des ces dernier, la firme précise que "seul un poisson d'élevage peut contenir des OGM. Nous n'allons donc pas étiqueter les poissons de pêche".

Dans la même optique, le distributeur précise que les produits "bio" ne bénéficieront pas non plus de ce label, l'appellation "bio" leur garantissant "déjà l'absence d'OGM".

Pour Greenpeace qui publie déjà depuis plusieurs années le guide des produits garantis sans OGM, "si ces 300 références « nourris sans OGM » représentent un pas important, Carrefour doit aller beaucoup plus loin et garantir l’absence d’OGM pour tous ses produits à marque distributeur et dans tous les pays où le géant de la distribution possède des magasins".

Carrefour lance l'étiquetage « non OGM » (Novethic)

Pallier aux lacunes réglementaires - Saluée par l'association Greenpeace, l'initiative de Carrefour relance le débat sur l'étiquetage relatif aux OGM. La réglementation européenne du 18 avril 2004 impose certes un étiquetage spécifique à tous les produits alimentaires dont les ingrédients, arômes ou additifs contiennent plus de 0,9% d'OGM. Mais l'alimentation animale reste exclue de ce périmètre. Or, comme le souligne Arnaud Apoteker, chargé de campagne OGM chez Greenpeace France, « si on devait étiqueter la présence d'OGM sur les produits d'origine animale, 80% d'entre eux seraient étiquetés ! » En cause, les milliers de tonnes de soja transgénique déversées chaque année sur le marché européen de l'alimentation animale……

Sans OGM versus Bio ? Ce surcoût explique notamment le fait que Carrefour concentre son action sur la seule gamme Engagement Qualité Carrefour, les produits discount étant pour l'heure écartés. A l'instar du bio, le « non OGM » n'est toujours pas à la portée de toutes les bourses. Néanmoins, Arnaud Apoteker estime « qu'il est important que les consommateurs voient qu'il y a une autre offre que le bio. Bien sûr, Greenpeace préconise d'acheter des produits bio et soutient ce marché, mais il reste un marché de niche, et l'offre n'est pas suffisante pour un changement massif et rapide de habitudes alimentaires. » Mais l'initiative de Carrefour n'enchante pas tout le monde. Biocoop, premier distributeurs de produits bio en France tient à rappeler qu'existent « des magasins qui n'ont pas attendu le 26 octobre 2010 pour proposer des produits sans OGM et le clamer haut et fort. Chez Biocoop, c'est 100% sans OGM et sur bien plus de 300 références. »


Guide des produits avec ou sans OGM de Greenpeace Cliquer Ici

Poisson en vert (sans OGM)

Tous les poissons et crustacés issus de l'aquaculture biologique (AB)

Aqualande (Truite fumee) • Aqualande Marée (Aqualande) • Aquanord Auchan (Saumon. Truite) • Blini (Tarama) Bourgain et fils (Poissons fumes) • Carrefour (Carrefour (Saumon fume Norvege). Carrefour Agir Eco Planete (Crevette de Madagascar). Collection Champion (Cabillaud). Engagement Qualite Carrefour (Bar, Crevettes de Nouvelle Caledonie, Daurade, Saumon, Truite arc-en-ciel). Grand Jury (Saumon fume Norvege Ecosse et Irlande). Reflets de France (Truite fumee d’Aquitaine). Selection Champion (Bar. Truite. Saumon)) • Casino (saumon, truite fumée) Casino délices (saumon) Cora (Engagement des l'Origine (Bar, crevettes, truite, daurade, saumon)) • Delpierre (Saumon) • Dom Petroff (DPAP) • Fauchon (Saumon) • Ferme marine du Trieux (Truite) • Filière Bleu Blanc Coeur (Monoprix) • Kérimel Labeyrie (Saumon fume. Truite) • Landvika (Aqualande) • Lenôtre Les Chemins de la Qualité (saumon) (E. Leclerc) • Normandie truites Norocéan Olsen Bornholm (Saumon fume) • Ovive (Aqualande) • Picard (Filets dorade avec peau. Paves de truite. Filets de saumon. Paves de saumon Atlantique et norvegien. Escalopes de saumon. Morceaux choisis. Saumon fume ecossais et norvegien. Eminces de saumon fume. Tartare de saumon. Carpaccio de saumon marine. Gravlaks. Eminces saumon marine. Crevettes de Madagascar et de Thailande) Thiriet (Saumon Atlantique. Saumon fume. Truites Arc-en-Ciel. Omble chevalier) • Turbot LR (France Turbot) • Viviers de France (Truites)

Poisson en rouge (avec OGM)

Aquapole (Bar) • Bien Vu (Système U) • Carrefour (Dia) • Cora • Eco+ (E. Leclerc) • M (Monoprix) • Marque Repère (E. Leclerc) • Maxim's (Saumon fumé) • Monoprix Gourmet • Produits U (Système U) • Sélection (Intermarché) • Tassos (Amaris) • Top Budget (Intermarché) • U Fraîcheur (Système U) • U Les Saveurs (Système U) • Winny (Cora)

================

11 décembre 2010

Mettre en place l’obligation de traçabilité des OGM (CTA)

Selon les propos d’une source de l’Union européenne, un certain nombre de gouvernements de l’UE ont dévoilé leur intention d’ouvrir les portes de l’Europe à l’importation de produits génétiquement modifiés pour l’alimentation animale et humaine. Mais il n’est pas encore certain que les gouvernements de l’UE parviennent à un large consensus pour obliger la Commission européenne à amender la proposition. Aucune décision finale ne devrait être prise avant janvier au plus tôt. La Commission souhaite autoriser la présence de ces OGM en fixant un seuil de 0,1 % au-delà duquel le produit ne pourrait pas être importé, pour autant que les OGM en question aient été approuvés dans le pays exportateur et qu’il existe au sein de l’UE un test d’identification valide pour savoir si l’OGM est autorisé ou non. Les Etats membres de l’UE se sont réunis lundi dernier à Bruxelles afin de discuter de la proposition pour éviter la désorganisation de la filière des importations commerciales de produits alimentaires comme l’an dernier, lorsque les importations de céréales provenant des Etats-Unis ont été bloquées car elles contenaient des traces d’OGM non autorisés. Certains Etats membres ont demandé à la Commission d’inclure les produits alimentaires d’importation dans la proposition, selon la source, qui était présente lors de la réunion et n’a pas spécifié les pays qui étaient à l’origine de cette demande. Source: greenbio.checkbiotech.org

=============

Le 7 avril 2011

L'étiquetage français "sans OGM" en cours de définition (Actu-Environnement)

Le décret définissant le "sans OGM" est en cours de rédaction au sein de la Direction général de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Le Haut Conseil de Biotechnologies vient d'en étudier les principales mesures.

Si l'article L.531-2-1 du code de l'environnement précise que "les organismes génétiquement modifiés ne peuvent être cultivés, commercialisés ou utilisés que dans le respect de l'environnement et de la santé publique, des structures agricoles, des écosystèmes locaux et des filières de production et commerciales qualifiées sans organismes génétiquement modifiés", il n'existe à l'heure actuelle, aucune définition au niveau européen et mondial pour caractériser ce qu'on entend par "sans OGM". La directive européenne de mars 2001 relative à la dissémination volontaire d'organismes génétiquement modifiés impose que les produits contenant 0,9% ou plus d'OGM soient étiquetés ''avec OGM'' mais ne dit rien sur les autres produits. Le soin est laissé au Etat membres de mettre en place leur propre législation en la matière.

Dans l'attente d'une définition européenne de la notion de "sans organismes génétiquement modifiés", la France est en train de réfléchir à sa propre définition. Un décret relatif à l'étiquetage des denrées alimentaires issues de filière "sans OGM" est attendu dans les semaines à venir. Le Haut Conseil de Biotechnologies (HCB) a d'ailleurs rendu son avis sur le projet de texte de la Direction général de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) il y a quelques semaines.

Un "sans OGM" inférieur à 0,1% d'ADN....

Désaccord du HCB sur les produits transformés....

Cas particulier de l'apiculture....

En matière d'apiculture, le décret prévoit de se baser sur une distance ruche-champ pour l'étiquetage. La formule serait alors "sans OGM dans un rayon de [x] km" pour les produits issus de ruches situées de telle façon que, dans un rayon de [x] km autour de leur emplacement, les sources de nectar et de pollen soient constituées d'espèces végétales non génétiquement modifiées. Cette condition devra être respectée pendant un an. La version actuelle du décret ne fixe pas encore ce rayon mais évoque la possibilité de s'inspirer de celui fixé pour l'agriculture biologique à savoir 3 km. Florence Roussel

Aucun commentaire: