vendredi 12 juin 2009

Après les fonds de pension américains, les fondations environnementales !

Au moment de la première phase du Grenelle de la Mer, tous les médias ont rapporté l’accord entre France Nature Environnement et plusieurs syndicats de pêcheurs. Certains ont même parlé d’un accord historique entre écologistes et pêcheurs. L’aboutissement de ce processus de rapprochement a été la formulation d’un texte commun entre l’organisation nationale de la pêche (CNPMEM) et plusieurs associations nationales (WWF, Greenpeace, Robin des bois, FNH et Bloom).

Sans toutefois mésestimer cet accord, il faut bien se rendre à l’évidence, l'avenir de la pêche française se décide en grande partie à Bruxelles dans le cadre de la Politique Commune de la Pêche (PCP) et non autour d’une table à Paris. Les grandes organisations internationales le savent très bien, c’est la raison pour laquelle plusieurs d’entre elles et non des moindres viennent de se regrouper dans la coalition Ocean2012, un collectif pour défendre leur vision planétaire de la pêche et influer sur la nouvelle politique de l’Union Européenne.

Ces organisations se sont rassemblées autour de la Fondation américaine « The Pew Charitable Trusts », qui est très influente aux USA en soutenant le travail de plusieurs ONG et les travaux d'éminents spécialistes du monde de la mer. Ses fonds de sympathie sont les océans, la « grande bleue », les baleines, les dauphins, les thons,....et très peu les pêcheurs. En s’associant avec Seas At Risk basé à Bruxelles et NEF (New Economics Foundation) à Londres, The Pew Environment Group met un pied en Europe. La pêche européenne devra donc compter sur elle dans les prochaines négociations…

Lors de son lancement le mardi 9 juin 2009, la coalition Ocean2012 a affiché d’emblée ses couleurs : « la coalition va se consacrer à l’amélioration de la gestion de la pêche et à la lutte contre la surpêche. » « Joe Borg, commissaire européen à la pêche, a insisté sur une réforme en profondeur de la Politique Commune de la Pêche dans le cadre d’une large consultation publique… Notre coalition est une réponse à cet appel » déclare Uta Bellion, directrice du programme marin européen de Pew Environment Group et coordinatrice de Ocean2012.

« Les poissons de l'UE et les habitats marins appartiennent à tous les Européens, il est vital que la population se saisisse de cette occasion unique de participer à la réforme de la PCP » dit Bellion. « Notre coalition Ocean2012 est ouverte à toutes les organisations qui partagent notre vision des océans, des océans où abondent quantités de poissons et d’animaux marins et qui contribuent à leur bien-être. »
Philippe FAVRELIERE

Autres articles :
Pour plus d'informations :

Aucun commentaire: