mardi 7 février 2012

Chine. Algue, huître et pétoncle, "Prisonniers" de la Mer de Glace

Au Nord de la Chine, la Mer de Glace endommage les élevages marins...

Depuis janvier, la Mer de Bohai est prise par les glaces sur près d'un tiers de sa superficie... Devant l'ampleur du phénomène, certains spécialistes pointent du doigt les activités humaines qui amplifieraient la formation de glace...

L'aquaculture marine est une activité de toute première importance dans cette région chinoise. La formation de glace en mer endommage considérablement les cultures marines. Yin Zengzhi, un conchyliculteur de la province du Shandong (est), a indiqué que dans sa concession de six hectares, 20% à 30% de ses coquillages (pétoncles et huîtres) étaient déjà morts à cause de la glace.

Début février, une forte mortalité a été constatée dans les élevages de coquillages et de concombres de mer au large de la ville de Qinghuangdao (non loin du grand port de Dalian). Presque toutes les filières d’algues sont prises dans la glace avec le risque d’être emportées... Ce qui va entrainer d’énormes pertes économiques pour les aquaculteurs…

Le Centre national des prévisions maritimes a annoncé le 2 février 2012 que la glace de mer couvrait une superficie de 21.001 km2 en Baie de Liaodong (soit plus de la moitié de la zone nord), sur un total de 27.433 km2 pour l'ensemble de la Mer de Bohai (1/3 de la superficie).

Les experts pointent du doigt les activités humaines

Des experts pensent que les activités humaines accentuent la formation de glace de mer tout particulièrement dans la Baie de Liaodong, au nord de la Mer de Bohai.

Les basses températures sont la cause principale de la glace de mer, mais les constructions et les aménagements côtiers ainsi que le drainage des eaux en direction de la mer aggravent la situation, selon Jiang Chongbo, chercheur au Centre des prévisions maritimes de la mer de Chine septentrionale (du Bureau national des Affaires océaniques).

Les constructions comme les ports, les digues ou les ponts, ont bouleversé les courants marins, ce qui pourrait agir sur la formation de glace en mer, a-t-il expliqué. Il a également indiqué que les eaux pluviales et les eaux usées déversées dans la mer avaient modifié la salinité, amplifiant ainsi le phénomène.

Xinhua : Sea ice off northern China disrupts aquaculture et Les activités humaines aggravent la formation de glace de mer, selon des experts

Autre article :

Photo de Chine nouvelle prise depuis le port de Dalian

Aucun commentaire: