mardi 21 juin 2011

Europe. Le poisson du commissaire : A quelle sauce sera-t-il mangé ?

A quelle sauce sera mangé le poisson de Maria Damanaki, commissaire européen en charge de la pêche ?

(1) A la sauce "QIT"

(2) A la sauce "Rejet Zéro"

(3) A la sauce "Pêche durable"

(4) A la sauce "Libre-échange"

(5) Ou tout à la fois.... A la sauce "Pêche business"

Le poisson de Maria Damanaki, commissaire européen à la pêche, sera-t-il sauvé par la réforme de la Politique Commune de la Pêche ? Ou sera-t-il mangé sur la table des négociations devant l’appétit de plus en plus grand des industriels de la filière pêche ?…

« C’est le début des grandes manœuvres » nous dit René-Pierre Chever sur le site du Comité Local des pêches du Guilvinec

Nouvelle Politique Commune des pêches : début des grandes manœuvres

Le 13 juillet 2011, Madame Damanaki Commissaire européen chargée des pêches maritimes va rendre publique sa vision de la future Politique Commune des Pêches (PCP). Depuis quelques semaines plusieurs documents circulent, uniquement en anglais, qui dévoilent les points sur lesquels la Commission veut se battre. Naturellement depuis la ratification du traité de Lisbonne, la réglementation future sera établie après accord entre le Parlement européen et le Conseil des ministres.

Les pêcheurs doivent avoir en tête le calendrier indicatif suivant : d’ici le 13 juillet discussion sur les documents de travail qui circulent (madame Damanaki reçoit tous les jours des délégations pour en parler), le 13 juillet annonce du projet officiel de la Commission européenne, septembre 2011 début des discussions au niveau de chaque État, janvier 2012 mise en route du travail en navette entre la Commission et le Parlement, fin 2012 accord entre les parties, décembre 2012 le Conseil des ministres entérine la Nouvelle PCP, 1 janvier 2013 mise en œuvre par les États et les pêcheurs européens jusqu’au 31 janvier 2022.

« Le paquet » en circulation concerne trois documents. Le premier est une proposition émanant du Parlement européen et du Conseil sur l’organisation commune des marchés des produits de la mer et de l’aquaculture ; le second s’attaque à la politique commune des pêches ; le troisième envisage le volet externe de la politique commune des pêches…. Suite…, cliquer CLPM Le Guivinec

N.B : Le poisson de Maria Damanaki, Commissaire européenne en charge des affaires maritimes et de la pêche se trouve encore Ici

Philippe Favrelière (modification le 22 juin 2011)

Autres articles :

Aucun commentaire: