mercredi 18 mars 2009

Malgré la crise économique, le saumon de Norvège se porte bien !

2008, année record pour les exportations norvégiennes de produits de la mer en France avec près de 448 millions d’euros. Début 2009, malgré la crise économique, le saumon de Norvège continue sa progression dans l’hexagone.

La France est le premier marché mondial pour le saumon de Norvège avec plus de 122 000 tonnes exportées l’année dernière, soit une augmentation de 7,7 % par rapport à 2007, d’après un communiqué publié début mars par le Centre des Produits de la mer de Norvège. La consommation de saumon par les foyers français a atteint un niveau record en 2008 selon les chiffres de TNS / Europanel. La valeur totale de saumon vendue pour la consommation domestique a atteint environ 8,8 millions d’euros en 2008, soit une augmentation de 3% par rapport à 2007. Le saumon représente en tout 19,5 % de tous les achats des ménages en produits de la mer. En moyenne, 7 saumons sur 10 consommés en France sont de Norvège, et les Français en consomment en moyenne environ 2,3 kilos par an, essentiellement sous forme de filet et de saumon fumé.

Le saumon de Norvège nargue les pêcheurs français

Alors que les pêcheurs français sont confrontés à une mévente sans pareil depuis les fêtes de fin d’année, les poussant à brader leurs produits ou à se lancer dans le vente au détail comme dans certains ports, et que les frigos se remplissent de poissons congelés, la commercialisation de saumon frais de Norvège les deux premiers mois de l’année 2009 a augmenté de 6.4 % en quantité, passant de 17 481 tonnes pour la même période en 2008 à 18 599 tonnes en 2009. Le prix du saumon d'élevage a même augmenté de 0,3 euro le kilo. Par contre en criée, le prix du poisson sauvage a baissé de près de 10 à 30 % selon les espèces !

Les exportations norvégiennes de saumon toutes destinations confondues se sont élevées à 336 millions d’euros lors des deux premiers mois de l’année 2009 soit une augmentation de 38 millions par rapport à l’année passée. La France, la Pologne et la Suède sont les trois marchés en progression alors que le Royaume-Uni et Danemark sont en diminution.

Le saumon de Norvège profite du malheur des autres

En Ecosse et surtout au Chili, le virus isa, en Colombie Britannique, l’opposition de plus en plus forte de la société civile contre la salmoniculture industrielle, vont permettre au saumon de Norvège de renforcer sa position dominante au niveau mondial. D’une part, l’augmentation des prix avec la baisse de l’offre – la production chilienne va plonger de près de 50% en 2009 soit plus de 200 000 tonnes de saumon en moins sur le marché international – et d’autre part, l’ouverture de nouveaux marchés laissés vacants par le deuxième producteur mondial. En ce moment, le saumon de Norvège fait sa «Promo» dans le plus grand salon des produits de la mer nord-américain à Boston.

Quant aux multinationales norvégiennes, Marine Harvest, Cermaq, Grieg Seafood et Leroy ASA, qui monopolisent plus de la moitié de la production salmonicole mondiale, elles jouent sur les deux tableaux ; elles tirent des profits à partir de leurs bases arrières norvégiennes d’un côté, et elles font face à des pertes dans leurs bases avancées du Chili et d’Ecosse de l’autre côté !
Philippe FAVRELIERE

Autres articles :

Pour plus d'informations sur la filière saumon dans le monde :

Information ajoutée le 19 mars 2009 :

Chili : Un producteur de saumons norvégien tente de licencier des ouvrières enceintes
Discrimination, harcèlement, mauvais traitements, sont des situations auquelles les femmes enceintes qui travaillent dans l'industrie du saumon sont confrontées. C'est ainsi que la multinationale Cermaq/Mainstream a voulu licencier 14 ouvrières enceintes de son usine de Calbuco au sud de Puerto Montt. Dans ce secteur, les violations des normes de protection de la maternité sont courantes. Une situation lamentable d'autant plus que la main d'oeuvre dans ce secteur est à 70 % féminine. Mainstream fait partie du groupe Cermaq, dont l'état norvégien est l’actionnaire majoritaire. Elle est présente au Canada, en Ecosse, en Norvège et au Chili et produit environ 120 000 tonnes de saumon par an. Source : Ecoceanos News, 16 mars 2009 (Traduction Fanny Brun - Pêche et développement)

Photo de Martin Savard (Wikipedia) : Saumon Atlantique (Salmo Salar) à la passe à saumon de Matane, Québec, Canada, Août 2003 (pour rappeler que les salmonicultures sont à l'origine de la disparition du saumon sauvage)
Tableaux : Globefish

Aucun commentaire: