mardi 14 juin 2016

Civelles de contrebande, première espèce halieutique d'exportation !

Selon Sustainable Eel Group (SEG), près de 30 tonnes de civelles seraient exportées illégalement vers le marché asiatique. Soit une valeur estimée à près de 100 millions US$ ! (*) Ce qui fait de la civelle de contrebande, le premier produit de la mer exporté par la France !

(*) Plus de 3000 US$ le kilo ! Prix de la civelle à la hausse sur le marché international : Expectations high for 2016 elver catch, prices
http://bangordailynews.com/2016/03/19/business/expectations-high-for-2016-elver-catch-prices/

Sustainable Eel Group (SEG): http://www.sustainableeelgroup.org/






samedi 27 février 2016

"La mer est notre futur"



Galice (*) : 30 000 pêcheurs et conchyliculteurs dans les rues de Saint-Jacques-de-Compostelle le samedi 27 février 2016

"La mer est notre futur", "Non à la loi sur l'aquaculture", "La mer n'est pas à vendre", "Des moules, pas de saumon !", pouvait-on lire sur des banderoles...

"Le projet de loi sur l'aquaculture, est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase..." a déclaré Xocas Rubido, porte-parole de la Plate-forme pour la défense de la Ria de Arousa. "Notre mer a été abandonnée depuis de nombreuses années : la pêche artisanale, la conchyliculture, ... notre secteur productif traditionnel sont ici pour exiger un changement de direction des autorités..." a-t-il souligné.

Il a également souligné que le ministre régional de la Mer, Rosa Quintana, "est actuellement totalement discrédité": "et de demander officiellement sa démission."

(*) La Galice (Espagne) est la plus grande région halieutique de l'Union Européenne en termes d'emplois, de production et de transformation dans la filière pêche/conchyliculture/aquaculture

Plus d'informations dans El Correo Gallego : http://www.elcorreogallego.es/galicia/ecg/miles-marineros-protestan-santiago-defender-un-mar-ven-olvidado/idEdicion-2016-02-27/idNoticia-982763/


Galice : 30 000 pêcheurs et conchyliculteurs dans la rue !"La mer est notre futur", "Non à la loi sur l'aquaculture", ...
Posté par Regard sur la Pêche et Aquaculture sur dimanche 28 février 2016

samedi 20 février 2016

Quand le RMD à marche forcée devient dramatique pour les pêcheurs !



Quand le Rendement Maximum Durable (RMD) à marche forcée devient dramatique pour les pêcheurs ! (*)

Alors que le stock n'est pas dans un état catastrophique...

Sole : la baisse de Tac est limitée

Le traditionnel Conseil des ministres européens qui se tient chaque année à Bruxelles, mi-décembre, autour des Tac et quotas était à hauts risques pour 2016, pour deux espèces phare de la pêche française. La filière du bar y a effectivement laissé des écailles, mais celle de la sole a évité le pire.

Alain Vidalies, secrétaire d’État français chargé de la pêche, en avait fait un sujet majeur. Le Ciem (Conseil international pour l'exploration de la mer) préconisait -37 % dans le golfe de Gascogne et -32 % en Manche-est pour atteindre les objectifs de RMD (rendement maximal durable) dès 2016. Un coup dur pour une large flottille diversifiée qui aurait pu fondre immédiatement.

Au final, ces chiffres n’ont pas été suivis,...

Suite sur PDM

Sinon des explications de Gérard Blais de l'Ifremer dans le très bon article de Solène Le Roux (Le Marin du 15 janvier 2016) : Le recrutement en jeunes soles fait le yo-yo

Gérard Blais explique que les propositions du Ciem étaient exagérées étant donné que les stocks de sole ne sont pas dans un état catastrophique... Alors que la coupe d'un tiers aurait été une catastrophe pour les pêcheurs...

(*) Et tout particulièrement les pêcheurs côtiers comme ceux de Noirmoutier :

Place forte du poisson plat, la criée de l'Herbaudière réalise plus de 30 % de son chiffre d'affaires avec les apports de sole. Spécialisée dans les poissons nobles, la halle à marée finit à 1 859 tonnes pour 12,4 millions d'€ de chiffre d'affaires. Soit 3 % de mieux en valeurs pour des apports stables. Le poisson s'est négocié en moyenne à 6,67 € (+3 %) le kilo. Un prix moyen dopé par des espèces comme la sole.


Quand le RMD à marche forcée devient dramatique pour les pêcheurs ! (*)Alors que le stock n'est pas dans un état...


jeudi 11 février 2016

"Pêcheurs du Monde" embarque des bénévoles !



"Pêcheurs du Monde" embarque des bénévoles !

Le Festival International de Films Pêcheurs du Monde prépare son 8e voyage en images qui se déroulera du 14 au 20 mars à Lorient, mais aussi Ploemeur, Riantec, Larmor-Plage et Quéven.

50 films projetés, 5 continents, une vingtaine de pays représentés; documentaires, fictions, rencontres, expositions sont au programme de cette prochaine édition.

Pour la réussite de cet événement , nous lançons donc un APPEL AUX BENEVOLES souhaitant s'embarquer dans cette aventure à nos côtés.

Une réunion d'information sera proposée le 19 février à 13h à la Cité Allende (salle CO1- 30).

Vous pouvez également vous inscrire directement en nous retournant les documents joints dûment remplis avant le 1er mars

A bientôt

L'équipe du Festival

8é édition du Festival International de Films Pêcheurs du Monde
du 14 au 20 mars 2016

Festival Pêcheurs du Monde
50, cours de Chazelles
56100 Lorient
Tél: 09.54.12.03.34


mercredi 10 février 2016

Zones de pêche en Atlantique Nord-Est et Méditerranée



* Zone 27.II : Mers de Norvège = Mer de Norvège, Spitzberg et Ile aux ours

* Zone 27.III : Mer Baltique = Skagerrak, Kattegat, Sound, Belt et Mer Baltique

* Zone 27.VI : Ouest Ecosse = Rockall, Nord-Ouest de l'Econne et Nord de L'Irlande

* Zone 27.VII : Manche et mers Celtiques = Mer d'Irlande, Ouest de l'Irlande, Banc de Porcupine, Manche orientale et occidentale, Canal de Bristol, Mer Celtique septentrionale et méridionale et Sud Ouest de l'Irlande - est et ouest


Source : Pavillon France

vendredi 29 janvier 2016

Polyphonie de la pêche



Embarqué durant 5 semaines à bord du chalutier Joseph Roty II avec 200 kilos de matériel pour recréer un studio marin, le musicien Molécule découvre et absorbe petit à petit des sons du réel qui vont nourrir sa composition.

A l’aide d’un appareil enregistreur et d’un micro, il capte les ondes émises par la rencontre de la mer et du navire : impacts sourds des déferlantes contre la coque, sifflement du vent sur l’acier du bateau, craquements des câbles sous les mouvements de la houle, et surtout le rythme sourd de la machinerie, ce moteur qui gronde comme une basse continue, une respiration, un souffle.

Les trois autres épisodes de la série 60°43' Nord:

ép 1 : Première houle, premiers motifs
ép 2 : Polyphonie de la pêche
ép 3 : Choc à Rockall
ép 4 : Route terre!
Cet épisode s'achève sur un extrait du morceau Abysses du livre-album de Molécule, 60°43'Nord à paraître le 26 janvier 2015 (Mille Feuilles/Editions Classic)

Pour écouter et voir les 3 autres épisodes :