mercredi 1 janvier 2014

Agenda 2014 : Colloque, salon, formation, réunion, exposition,....

Les prochains rendez-vous des professionnels de la mer...

Colloque, conférence, salon, réunion, formation, exposition,...

Vous pouvez ajouter un évènement dans les commentaires (bas de page)

Avec Aquafind, le calendrier des évènements internationaux

Produits de la mer, métiers de la mer, pêche, aquaculture, transformation, formation, recherche,...

Dates des conférences, salons, colloques, foires, exhibitions, expositions,... partout dans le monde

Voir le calendrier des évènements internationaux sur : Aquafind

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférences grand public de l'Ifremer 2014-2015



^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rendez-vous de Décembre 2014

La mer, avenir de la terre ? Réponse dans Enquêtes de régions

Quelques jours avant les 10ème Assises de l’économie de la mer de Nantes et de Saint-Nazaire, Enquêtes de régions vous propose une émission spéciale sur l’économie maritime du grand Ouest, en partenariat avec l’hebdomadaire Le Marin. Rendez-vous vendredi 28 novembre, dès 23h10.

Raffinerie d’algues



Source : France 3 par Emilie Colin

La mer est l’avenir de la terre, mais est-elle vraiment un relais de croissance ? Le grand Ouest est naturellement une région où l’économie maritime joue un rôle incontestable. En scrutant les secteurs de la pêche et des biotechs, en passant par ceux des énergies marines renouvelables, de l’industrie ou de la construction navale, Enquêtes de régions vous fera découvrir à quel point l’économie maritime est cruciale pour le développement de l’emploi dans notre région. L’industrie est en proie au doute sur bien des fronts, alors que les océans n’ont pas encore livré tous leurs secrets.

Des invités...
Dans cette émission spéciale,  Laurent Marvyle recevra André Thomas, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Le Marin, Jean-Claude Charrier, président de Néopolia, ex-Pôle Marine de Saint-Nazaire, un réseau qui compte 180 entreprises adhérentes, Jean-Marc Roué, président de la Britanny Ferries, premier employeur de marins français, Jean-Baptiste Gouin, responsable clients du port de Saint-Nazaire, Jean-Luc France, directeur du site DCNS de Nantes-Indret, spécialisé dans la recherche et le développement des sous-marins, Sylvie Roux, déléguée générale syndicat des marins CFDT, qui connaît parfaitement les  dossiers des importations de poissons, Hervé Moulinier, président de l’Ecole nationale supérieure maritime, et vice président du Pôle Mer Bretagne, grand spécialiste de la question des biotechs

...et des reportages...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Rencontre nationale des acteurs du développement local pour la pêche et l’aquaculture 



3 & 4 décembre - Marseille

Sur inscription jusqu’au 28 novembre.

Organisé par la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture (DPMA) et l’Association des Régions de France (ARF), avec l’appui de l’Agence de Services et de paiement (ASP), en collaboration avec la Région Provence-Alpes-Côtes d’Azur.

Source : La Bretagne et la Mer

La Commission Européenne, l’Etat et les Régions seront présents pour évoquer avec l’ensemble des acteurs concernés l’avenir du Développement Local mené par les Acteurs Locaux (DLAL) au sein du Fond Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP).

Cette rencontre sera l’occasion d’explorer les perspectives offertes sur 2014-2020 dans le cadre du développement local, en s’appuyant notamment sur le bilan de l’axe 4 du Fond Européen pour la Pêche (FEP) et sur d’autres expériences de développement local telles que celles conduites par les acteurs ruraux (LEADER). La rencontre sera construite autour de tables rondes et d’ateliers afin d’accompagner les territoires dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie.

Sur inscription jusqu’au 28 novembre.


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les 10e assises de l'économie maritime et du littoral



2 et 3 décembre 2014 à Nantes - Saint-Nazaire

Economie de la Mer" est le rendez-vous annuel des décideurs politiques et économiques de la Mer et du Littoral. La 9ème édition se déroulera les 3 et 4 décembre à Séte - Montpellier. Des conférences et débats seront organisés sur les 2 jours évoquant les problématiques du monde maritime.

Pour plus d'informations (inscription et programme) : Assises Economie Maritime

www.economiedelamer.com

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La pêche dans les régions ultrapériphériques

Parlement européen : Audition publique


Cliquer ici pour télécharger le programme et pour suivre l'audition le 4 décembre 2014 à partir de 15 h

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^



^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Vers une privatisation des océans ?

Lorient - Maison de la mer

Conférence organisée dans le cadre des "lundis de la mer"

Lundi 8 décembre 2014 à 18 h 30 - Entrée libre


Lieu : dans l’amphithéâtre de la station Ifremer située 8, rue François Toullec à Lorient.
La pêche lorientaise subit des attaques en réputation concernant la pêche au chalut des grands fonds. Au delà du bien fondé ou non de cette campagne, qui ne sera pas l'objet de cette présentation, il est intéressant de caractériser les acteurs qui ont piloté ce mouvement, les trusts caritatifs US.

Il sera rappelé en quoi les trusts caritatifs aujourd'hui participent d'un mouvement global de l'accaparement des Océans, au même titre que les multinationales industrielles ; comment ils fonctionnent, génèrent leurs fonds et se rémunèrent ; quelles sont les techniques utilisées et en quoi elles participent d'un accaparement ; et les valeurs qui les guident.

Des pistes et des perspectives seront évoquées sur les nouvelles formes d'accaparement qui sont actuellement en préparation, notamment via la privatisation des droits à produire et les mécanismes de dettes environnementales, en s'appuyant notamment sur l'exemple des Seychelles et ceux des forêts.

Par Yan GIRON, consultant privé spécialisé en pêche maritime professionnelle, animateur du blog  Bluelobby, corédacteur du rapport Blue Charity Business.

Renseignements : CCSTI/Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Blue growth in the Mediterranean and the Black Sea 

Developing sustainable aquaculture for food security

The Italian Presidency of the Council of the European Union, together with the General Fisheries Commission for the Mediterranean (GFCM) of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) and in cooperation with the European Commission, are pleased to organize the Regional Aquaculture Conference: "Blue Growth in the Mediterranean and the Black Sea: developing sustainable aquaculture for food security". The Conference will be held in Bari (Italy) on 9–11 December 2014.

This event will address sustainable aquaculture development under the Blue Growth perspective with a view to fostering socioeconomic growth and food security in the Mediterranean and the Black Sea.

Pour plus d'informations : Regional Aquaculture Conference 2014

Cliquer Ici pour télécharger le programme




))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Evènements passés de 2014

)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Les rendez-vous de Janvier 2014

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Pièges en haute mer


Mardi 21 janvier 2014

4, rue de Chevreuse 75006 Paris

Une session du séminaire Développement durable et économie de l'environnement

12h30 - 14h30, à Reid Hall

Présentation de la session :

Les zones marines situées au-delà de la juridiction nationale (ZAJN), qui représentent environ la moitié de la surface de la planète, sont soumises à des pressions anthropiques croissantes (pêche, navigation…) tandis que de nouvelles activités s’y développent (bioprospection, exploration des ressources minérales profondes…), interrogeant la capacité du cadre de gouvernance actuel à assurer la conservation et l’utilisation durable de leur biodiversité. C’est dans ce contexte que les États doivent déterminer, avant la fin août 2015, s’ils souhaitent ouvrir des négociations en vue de la conclusion d’un nouvel accord international sur le sujet.

Le processus soulève de nombreuses interrogations : quel est l’équilibre des forces en présence ? Comment assurer l’articulation entre un nouvel accord et les instruments, globaux et régionaux, déjà applicables dans les ZAJN ? Surtout, comment lever les différents obstacles pour permettre l’élaboration d’un instrument ambitieux, capable d’assurer effectivement conservation et utilisation durable de la haute mer et de ses ressources ?

Elisabeth Druel et Julien Rochette soulèveront ces questions lors de cette séance du séminaire.

Informations et Inscription : IDDRI

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Fête de la Coquille St-Jacques à Montmartre

Les 25 et 26 janvier 2014, Montmartre reçoit la Fête de la Coquille Saint-Jacques.

A l'honneur : gastronomie, produits et savoirs-faire culinaires de la destination Baie de Saint-Brieuc - les Caps.

Producteurs, pêcheurs, mareyeurs et chefs seront présents lors de cet événement qui se déroule place des Abbesses à Montmartre.

Vous y retrouverez un marché de la Mer et des producteurs, des animations culinaires et dégustations de bouchées réalisées sous les yeux du public.

Le tout rythmé par des musiques traditionnelles, chants de marins et danses folkoriques.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Du plancton aux poissons

Conférence dégustation

27 janvier 2014 à Marseille

Pierre Mollo et Pierre Giannetti

Par les fleuves et les rivières, la terre nourrit la mer, plus précisément le plancton, ces organismes invisibles à l’œil nu qui sont à la base de la vie marine : poissons, crustacés, coquillages, mammifères… De la richesse terrestre naît la richesse marine, par l’intermédiaire du plancton et de ses innombrables espèces végétales et animales.

Parce qu’il produit la moitié de l’oxygène de notre planète, qu’il absorbe autant de gaz carbonique que nos forêts et plantes terrestres, qu’il contient des antibiotiques naturels, des vitamines et des oligo-éléments, et qu’il peut contribuer fortement à notre alimentation, le plancton est lié à l’équilibre de notre planète et à notre humanité.

Apprendre à le connaître, observer son évolution pour en faire un outil de gestion littorale, le protéger des pollutions quotidiennes, soutenir les activités littorales qui l’enrichissent, cuisiner les espèces comestibles, telles sont les pistes que nous ouvre Pierre Mollo, un conteur passionné qui travaille depuis longtemps avec les gens de la mer et de la terre, et plus récemment avec des chefs-restaurateurs et des gastronomes.

Source : L’Encre de Mer

Pierre Giannetti achète ses produits de la mer, directement auprès d’un pêcheur artisan local, Boris Obolensky, pêcheur à la Redonne.  Sa cuisine s’adapte, au jour le jour, aux espèces littorales qui se sont fait piéger dans les palangres ou les filets ; elle nous permet de redécouvrir des espèces oubliées de nos rivages. Pour cette dégustation, il associera du plancton : de la spiruline « élevée » dans les serres de Danielle Thomas à Hyères.

Pierre Mollo commence sa carrière « planctonique » par la construction d’une écloserie de homards avec les pêcheurs de Houat (150.000 juvéniles par an) et la mise au point de la reproduction d’huîtres plates. Avec les paludiers de Guérande, il montre l’interdépendance « planctonique » entre paludiers, conchyliculteurs et pêcheurs, et la nécessité de préserver ces métiers. Peaufiner et transmettre savoir-faire et connaissances dans les lycées agricoles, aquacoles et de la mer, auprès des professionnels et du public, assurer le suivi d’expérimentations dans d’autres pays (coopération internationale), constituent le troisième axe d’un parcours original. Et pour témoigner de ces aventures collectives, Pierre réalise plus de 25 films et vidéos. « Aujourd’hui la concertation entre les gens de la terre et de la mer pour la reconquête de la qualité des eaux et la pérennisation de nos métiers occupe tout mon temps. » C’est ainsi que Pierre participe à la réalisation de films tels que L’océan de Jacques Perrin et Planète plancton de Jean-Yves Collet,  à la création du site internet Plancton du monde, qu’il est co-auteur de deux ouvrages (L’enjeu plancton avec Maëlle Thomas-Bourgneuf et Le manuel du plancton avec Anne Noury, aux Editions Charles Léopold Mayer) et qu’il anime de nombreuses conférences.

Pierre Giannetti : Après une formation culinaire dans le Haut-Var, sur la Côte d’Azur et en Suisse, une expérience très contemporaine de quatre années à Barcelone, un petit passage au Maroc, ce Marseillais de naissance revient nous enchanter au quotidien, dans son restaurant « Le Grain de sel ». Il transforme, associe, magnifie des produits beaux, simples et surtout issus de la région. Du pain aux pâtés ou aux glaces, il confectionne tout lui-même, en réel « artisan-cuisinier » qu’il est.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

"Alimentation, vers de nouveaux modes de consommation ?"


3e colloque annuel de la Chaire Unesco « alimentations du monde » 

Montpellier SupAgro

31 janvier 2014

Alimentation, vers de nouveaux modes de consommation ?

La consommation alimentaire des ménages est identifiée comme un enjeu majeur en matière de durabilité, notamment pour réduire les impacts des activités humaines sur l’environnement et améliorer la santé des populations. Dès lors se pose la question des incitations possibles (et de leur efficacité) pour faire évoluer les modes de consommation alimentaire. Quels sont les leviers et les freins qui peuvent intervenir dans l’accompagnement des changements de pratique ? Quelle en est l’acceptabilité par les consommateurs ? Quels types de modèles alternatifs participent au changement ?

Conférence inaugurale par Jean-Pierre Poulain, sociologue de l’alimentation (Université Toulouse II), titulaire de la chaire « Food studies : food, cultures and health », Taylor’s University (Kuala Lumpur/Toulouse)

Informations et Inscription : SupAgro / Chaire Unesco

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Février 2014

2 février. Ramsar et la journée mondiale des zones humides


Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar.

Source : Zones humides

Chaque année, la convention propose à tous les intervenants de construire leur événement autour d’un thème commun et met à disposition du matériel de communication et de sensibilisation ; mais ce thème n’est pas imposé pour réaliser et inscrire un événement dans le cadre de la journée mondiale des zones humides.
La journée mondiale des zones humides en France

Depuis 2001, en France, les organismes gouvernementaux, les organisations non gouvernementales et les groupes de citoyens redoublent d'originalité et d'inventivité pour proposer des animations sortant des sentiers battus…

Chaque année, les Pôles-relais zones humides, l'Onema (Office national de l'eau et des milieux aquatiques), la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et la SNPN (Société nationale de protection de la nature), avec le soutien cette année de l'APCA (Assemblée permanente des chambres d'agriculture) et de l'association Ramsar-France, invitent le plus grand nombre à faire connaître et/ou à découvrir les animations proposées pour l'occasion, fin janvier et sur l'ensemble du mois de février, sur le Portail national zones humides.

Pour l'édition 2013, le secrétariat de la convention de Ramsar avait mis en lumière la mobilisation de plus en plus importante de la France.

"Deux rapports récemment arrivés témoignent de la diversité des approches de la JMZH. Et d’abord, nous applaudissons une fois encore la France pour son rapport offrant un panorama des activités dans toute la France et illustrant ainsi un engagement couronné de succès à l’échelle d’un pays tout entier. 430 activités, pas moins, ont été répertoriées et le rapport analytique présente toutes sortes de données intéressantes sur les objectifs et les activités de la JMZH. ‘Chapeau’ comme on dit en France!..." (Extrait du message du 4 juin dernier sur le forum Ramsar)

Cliquer Ici pour visualiser les manifestations qui s'étaleront du 25 janvier au 23 février 2014

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Lycée Maritime de Boulogne : Portes ouvertes 2014

Samedi 8 février 2014

de 9h à 12h et de 14h à 16h30

Rentrée 2014 : Ouverture du BTS Maritime "Pêche et Gestion de l'Environnement Marin"

Pour plus d'informations : Lycée Maritime de Boulogne/Le Portel

BTS Maritime « Pêche et Gestion de l'Environnement Marin »

Ouverture programmée pour la rentrée de septembre 2014 dans les lycées professionnels maritimes de Boulogne/Le Portel et de Sète

Source : ENSM

Ce BTSM a pour vocation de former des marins, techniciens supérieurs, opérationnels dans les domaines de la pêche et de la gestion de l’environnement marin.

Cette formation permet également l’accès à l’École nationale supérieure maritime et aux formations en vue de la délivrance des brevets de Chef de Quart Passerelle, brevet de capitaine 3000 et de capitaine de pêche.

1. Métiers visés

Secteur privé ou public :
 Marin pêcheur, officier et commandant de navire de pêche, patron artisan à la pêche ;
 Cadre dans les coopératives maritimes ;
 Technicien dans des bureaux d’études spécialisées dans l’environnement ou la pêche ;
 Chargé de mission dans une organisation de producteurs, chargé de mission auprès d’un comité des pêches ;
 Cadre dans les armements à la pêche, technicien d’entreprises du secteur de la pêche ;
 Dirigeant d’une entreprise commerciale maritime ;
 Officier embarqué pour les ports ou sociétés de service (aménagement du littoral, infrastructures portuaires, Énergies Marines Renouvelables, ...), officier embarqué pour les armements offshore ;
 Technicien des organismes de recherche (IFREMER, CNRS, IRD, .....), agent du conservatoire du littoral, agent des aires marines protégées et parcs naturels ;
 Technicien dans les administrations territoriales ou collectivités locales ;
 Agent de l’administration chargée de la mer, spécialité pêches, cultures marines et environnement (accès sur concours catégorie B) ;
 Observateur et contrôleur des pêches, technicien en gestion des stocks.

2. Compétences développées

Conduite et gestion d’un navire, conduite de la pêche, spécialiste de la réglementation des pêches ;
 Préparation, organisation, planification de missions d’observations de campagne de pêche et restitution des données acquises ;
 Conduite de missions de collecte de paramètres océanographiques, étude et mise au point d’engins de pêche ou de techniques innovantes ;
 Traitement et valorisation des captures ;
 Prévention et participation à la lutte contre les pollutions, collecte des macro-déchets ;
 Observation du milieu marin et des espèces océaniques, gestion des zones naturelles marines ;
 Gestion d’une entreprise de tourisme littoral.

3. Scolarité

D’une durée de 2 ans (ou 3 pour les élèves qui auront suivi la classe de mise à niveau maritime), elle comporte un minimum de 8 semaines de stages.

La formation comprend :
 1/3 d’enseignement général comportant des mathématiques et des sciences-physique appliquées, de l’anglais renforcé, du français et de la culture générale maritime ;
 2/3 de formations professionnelles, scientifiques et techniques.

4. Conditions d’entrée

Satisfaire aux normes d’aptitudes médicales requises pour la navigation ;
Admission sur dossier pour les candidats :
1) Directement en première année de BTSM pour les candidats titulaires d’un baccalauréat de la spécialité « conduite et gestion des entreprises maritimes» ;
2) Après une année obligatoire de mise à niveau maritime pour les candidats titulaires d’un baccalauréat général, technologique ou professionnel autre que la spécialité visée ci-dessus. L’année de mise à niveau est partie intégrante de la formation, l’admission vaut pour la totalité de la formation.

Une classe de Mise à Niveau Maritime est ouverte dès la rentrée de septembre 2014 au lycée professionnel maritime d’Etel.

5. Inscription

dossier d’inscription disponible sur le site de l’Unité des Concours et Examens Maritimes
à compter du 17 février 2014

Ce dossier doit contenir les éléments suivants :
 la fiche de renseignements dûment remplie et signée ;
 une lettre de motivation ;
 les bulletins scolaires des classes de première et de terminale (pour les candidats actuellement en terminale, uniquement ceux du premier et du second trimestre de terminale) ;
 pour les titulaires d’un baccalauréat, les notes obtenues à cette épreuve ;
 le détail de l’expérience maritime acquise, le cas échéant ;

Ce dossier doit parvenir à la commission nationale d’admission au plus tard le 16 mai 2014 (cachet de la poste faisant foi) pour la rentrée de septembre 2014.

L’inscription définitive ne sera prononcée qu’après la fourniture d’un certificat médical, délivré par un médecin des gens de mer, qui précise que vous remplissez les conditions d’aptitude physique à la profession de marin. Si vous êtes porteur d’une maladie chronique, prenez un traitement médical depuis plus de trois mois, présentez un déficit visuel ou auditif ou êtes daltonien, la vérification de votre aptitude physique par un médecin des gens de mer avant l’inscription, est conseillée.

Les adresses des services médicaux des gens de mer sont disponibles ici :

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Univers du Frais


Nouvelles enseignes, nouvelles offres : tirez parti de ces rayons en plein développement

Source : evenements.infopro-digital.com

11 février 2014 - Paris

[1 jour – 7 heures] - Marketing / Tendances alimentaires

Les zones de frais redeviennent le cœur de l’offre et de la fidélisation client

Points forts
  • Le rendez-vous incontournable pour comprendre et adopter les nouveaux codes du frais
  • Evaluer comment faire du frais votre fer de lance de la reconquête et de la fidélisation client
  • Des retours d’expériences sur les stratégies gagnantes des acteurs majeurs du marché
Actualités

Les français fréquentent toujours autant d’enseignes différentes : 6.2 chaque année (Kantar worldpanel). Le frais devient dès lors une zone stratégique, fer de lance de la conquête et de la fidélisation client :
  • Chiffres clés et décryptage des nouvelles attentes des consommateurs
  • Comment revaloriser les rayons frais pour en faire des univers de destination
  • Montée en gamme, innovation, authenticité : quelle évolution de l’offre pour dynamiser les ventes
Avec la participation exceptionnelle de : 
Marc CLEMENTINI - Directeur Projet et Fondateur Du Nouveau Concept ARCIMBO
Nicolas GRUENER - Directeur Stratégie & Category Management, Activité Charcuterie et Produits de la Mer - GROUPE SOPARIND BONGRAIN
Alistair STONE - Buying Manager Vegetables - WAITROSE

Journée animée par un journaliste de la rédaction de LSA

Cette conférence s'adresse :
  • Distributeurs, industriels, grands groupes et PMEDirecteurs Généraux, Directeur et responsables Marketing, Directeurs et Responsables commerciaux, Directeur et Responsables développement des ventes, Directeurs et responsables enseignes, Directeurs et responsables MDD, Category manager, Directeurs et Responsables Merchandising, Directeurs et responsables des achats, Directeur Marketing, Responsable Trade-marketing, Directeurs de magasins…
Programme

Décrypter les nouveaux codes du frais et ses axes de développement

Rompre avec les codes de la distribution : le cas ARCIMBO

Les nouveaux concepts du frais en Angleterre : le retour d’expérience de Waitrose
  • Performances des rayons frais en Angleterre : quelles applications possibles en France
  • Le positionnement de Waitrose sur le marché anglais et ses spécificités
  • Innovations, assortiments, services : quels axes stratégiques développer sur le frais

Analyser les moteurs de consommation sur le frais
  • Sandrine CAYEUX - Directrice d’unité KANTAR WORLDPANEL FRANCE
  • Réassurance, culinarité, do it yourself, gourmandise : vers un ancrage des tendances
  • Quels nouveaux besoins des shoppers pour déclencher l’acte d’achat
  • Évaluer les réponses que peut apporter le frais à ces nouvelles attentes

Décrypter les résultats contrastés des produits frais
  • Stéphane BOYER - Directeur Commercial Clients Industriels - IRI
  • Comparer et comprendre les différentes performances des catégories de l’univers frais
  • Evaluer les facteurs clés de succès des rayons
  • Quelles perspectives d’évolution pour le frais

Renouveler l'expérience frais : Nouvelles offres et revalorisation des rayons

Gourmandise, innovation et montée en gamme : quel développement de l’offre pour booster vos ventes frais
  • Valeur ajoutée, qualité, identité forte : comment repenser votre stratégie marketing pour redonner de l’appétit aux consommateurs
  • Multiplier les usages autour du produit : conquérir de nouveaux modes ou moments de consommation
  • Quelle segmentation des gammes pour offrir de la visibilité à vos innovations produits
  • Quels nouveaux concepts merchandising pour théâtraliser votre offre et déclencher l’achat
  • Julien BERNARD - Co-fondateur - LES SIPHONES
  • Jean-Claude DEUX - Co-fondateur - LES SIPHONES
  • Nicolas GRUENER - Directeur Stratégie & Category Management, Activité Charcuterie et Produits de la Mer - GROUPE SOPARIND BONGRAIN

Théâtralisation des rayons frais : comment créer du trafic en magasin et déclencher l’impulsion
  • Vous différencier pour dynamiser vos ventes : retours sur les expériences gagnantes
  • Rendre les rayons vivants pour en faire des univers de destination
  • Jouer les cartes de la fraîcheur et la gourmandise pour séduire votre clientèle
  • Jerôme CASTAING - Fondateur SUSHI DAILY
  • Kelly CHOI - Fondateur SUSHI DAILY
  • Christophe MENEZ - Co-fondateur ZERO GÂCHIS

Quels leviers de développement d’une marque et de la 1ère gamme dans l’univers du frais
  • Emmanuel DESCLOUX - Directeur Marketing - Prince de Bretagne
  • Le marketing de l’offre en frais : quels objectifs, freins, leviers et résultats
  • Animer les rayons grâce à des opérations spécifiques
  • (« fête des légumes primeurs », «légumes en fêtes » « en route pour le rhum »…)
  • QR code, web, news-letter : comment mettre en avant la saisonnalité

Reconstruire votre offre snacking pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs
  • Stephanie LIS - Directrice Marketing Mix Buffet
  • Décrypter les tendances de consommation et le développement du snacking frais en France
  • Du rationnel à l’émotionnel : quelles sont les attentes consommateur sur la catégorie
  • Quelle stratégie adopter pour continuer à développer ce marché au rayon traiteur

Frais et e-commerce : quelles perspectives de développement
  • Christophe PIED - Président CARREDEBOEUF.COM
  • Contourner les freins à l’achat en ligne grâce à l’origine et la traçabilité du produit
  • Offre, livraison, e-merchandising : quels leviers de développement des produits frais
  • Quels développements possibles de la stratégie e commerce

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon des pêches en mer

Salon européen des pêches en mer

Nantes

14-15-16 février 2014

Le rendez-vous incontournable européen des passionnés de pêche en Mer. Un salon de passionnés et leader de sa catégorie ! C’est LE salon de la pêche où il faut être et se faire voir.

Du vendredi 14 au dimanche 16 février, de 10 h à 18 h dans le hall XXL du parc des expositions de la Beaujoire à Nantes.

Entrée : 6 € pour une journée (tarif réduit 4 €), donnant accès au Salon international du tourisme qui se tient en même temps à côté. Certains bateaux pourront être essayés depuis les pontons sur l'Erdre, au bas du parc des expositions.

Détail des conférences, animations et liste des exposants sur le site internet : http://www.salon-peche-mer.com/

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Prochain forum des métiers de la filière éolienne les 18 et 19 février au Havre

Le premier forum s'est tenu en fin de semaine à Fécamp  avec un accent sur les métiers de la mer et de la maintenance d'éoliennes offshore. Le second a lieu la semaine prochaine

Source : France 3 Haute-Normandie par Sylvie Callier

C'est le moment de l'année où se déterminent les choix d'orientation. Les forums "Eol Avenir" permettent aux jeunes et  aussi aux adultes de connaitre les métiers de la filière éolienne.

A Fécamp, la construction d'un parc de 83 éoliennes en mer doit débuter en 2016. Au Havre, trois unités d'assemblage de nacelles, de fabrication de pales et de fondations pour la fixations d'éoliennes vont ouvrir en 2016.

C'est dans ces deux villes que se tiennent les forums des métiers de l'éolien.

Les 18 et 19 février, le forum est ouvert à l'hôtel de ville du Havre

(entrée gratuite)

Reportage à Fécamp de S. Baroud et A. Lussien

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Forum sur les EMR : "Building the Atlantic Poxer Cluster"


Les 19 & 20 février 2014

Bordeaux - Région Aquitaine

Cliquer Ici pour télécharger le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Cité des métiers. Les débouchés de la pêche et les cultures marines

Côte d'Armor. Le 27 février 2014, une journée de découverte à Lannion, Loudéac et Ploufragan.

Source : Ouest France

La Cité des métiers des Côtes-d’Armor invite à une découverte des métiers de la pêche et des cultures marines. Une journée organisée en partenariat avec la Maison de l’emploi et de la formation professionnelle du Trégor Goëlo et l’association Cap Avenir.

Le matin, présentation du secteur, des métiers et des formations (initiale et continue). L’après midi, pour ceux qui le souhaitent, visite d’un bateau de pêche et d’une entreprise de mytiliculture (nombre de places limitées).

Jeudi 27 février, à 10 h, au choix, soit à Lannion (Maison de l’emploi, 1, rue du Muguet), Loudéac (Mison de l’emploi, 1, rue de la Chesnaie), Ploufragan (Cité des métiers, 6, rue Camille-Guérin). Entrée gratuite et ouverte à tous. Inscriptions au 02 96 76 51 51 ou sur www.citedesmetiers22.fr.

Programme :

Matin - Présentation des métiers et des formations par :
  • l'association Cap Avenir
  • un formateur du Lycée Maritime de Paimpol (formation initiale et continue)

Après midi - Visites d’entreprises (places limitées) :
  • Bateau de Pêche
  • Entreprise de Mytiliculture
Pour plus d'informations et inscription : Cité des métiers des Côtes d'Armor

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon international de l'agriculture



Paris

Du 22 février au 2 mars 2014

Cliquer Ici pour visiter le site web du SIA

Pavillon France hisse la grand-voile au salon international de l’agriculture

http://www.francefilierepeche.fr/entrefilets/fev14/page5/index.html

Cette année, du 22 février au 2 mars 2014 au Parc des expositions de Paris à la Porte de Versailles, le salon international de l’agriculture de Paris 2014 accueillera une animation d’envergure proposée par Pavillon France. Pour sa première participation, Pavillon France proposera un parcours découverte interactif de la mer à l’assiette sur plus de 276 m2. Le point de ralliement sera un grand phare de 5 mètres de haut autour duquel s’animeront plusieurs espaces pour initier les visiteurs à la pêche maritime française. Au menu, un aquarium géant, des quizz sur les espèces de poissons et sur les ports français, des ateliers ludiques pour les enfants, des ateliers gastronomiques, ... de quoi réjouir les petits et les grands qui nous rejoindront Hall 4, sur le stand Pavillon France.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Comité des pêches / Sous-Comité du commerce du poisson COFI/FT

Quatorzième session

Bergen - Norvège

24-28 février 2014

Source : FAO

Création:
Établi par le Comité des pêches (COFI) à sa seizième session (1985) conformément au paragraphe 10 de l’Article XXX du Règlement général de l’Organisation, et à l’Article II du Règlement intérieur du COFI.

Composition:
Le Sous-Comité sera ouvert à tous les pays membres de l'Organisation. Les pays qui ne sont pas membres de l'Organisation, mais qui sont membres de l'Organisation des Nations Unies, de l'une quelconque de ses institutions spécialisées ou de l'Agence internationale de l'énergie atomique, pourront être admis comme membres du Sous-Comité, par le Conseil de l'Organisation.

Première session:
Octobre 1986

Fonctions principales:
Le mandat du Sous-Comité, arrêté par le COFI, est le suivant: Le Sous-Comité fournira un cadre de consultation sur les aspects techniques et économiques du commerce international du poisson et des produits de la pêche et sur les aspects pertinents de la production et de la consommation. Les travaux du Sous-Comité consisteront notamment:
  • à examiner périodiquement la situation et les perspectives des principaux marchés des produits de la pêche, en considérant tous les facteurs qui influent sur ces marchés;
  • à la lumière d'études spéciales, à examiner les problèmes spécifiques du commerce du poisson et les solutions qui peuvent leur être apportées;
  • à examiner les mesures propres à promouvoir le commerce international du poisson et des produits de la pêche et à formuler des recommandations pour améliorer la participation des pays en développement à ce commerce et aux services commerciaux;
  • avec le concours de la Commission FAO/OMS du Codex Alimentarius, à formuler des recommandations pour introduire des normes internationales de qualité et harmoniser les procédures et les règles de contrôle et d'inspection de la qualité;
  • à donner des avis et à formuler des recommandations pour le développement de produits de la pêche qui soient économiquement viables, notamment en ce qui concerne les méthodes de transformation, l'amélioration des produits et la préparation de produits finis dans les pays en développement.

Fait nouveaux concernant le commerce du poisson

Comité des pêches / Sous-Comité du commerce du poisson COFI/FT

Quatorzième session

Bergen (Norvège), 24–28 février 2014

Résumé
Le présent document a pour objet d’informer le Sous-comité des principaux faits et tendances observés depuis sa treizième session (février 2012) concernant le commerce international du poisson et des produits de la pêche. Il présente brièvement l’évolution de la production, de la consommation, du commerce et des prix du poisson sur le plan mondial. Il contient en outre un résumé de la situation actuelle du commerce des principaux produits de la pêche et des questions en rapport avec celui-ci tout au long de la filière. Il décrit les activités de la FAO et des autres organisations internationales dans le domaine du commerce mondial du poisson et aborde quelques questions nouvelles considérées comme importantes pour les diverses parties prenantes de la filière du poisson et des produits de la pêche faisant l’objet d’un commerce international, en particulier celles qui concernent les pays en développement.

Cliquer Ici pour télécharger le document

Rapport de la treizième session du Sous-comité du commerce du poison

Hyderabad, Inde, 20-24 février 2012

Cliquer Ici pour télécharger le rapport de la 13e session du sous comité commerce du poisson 

Autres documents de travail : http://www.fao.org/cofi/ft/73189/fr/

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

World Ocean Summit 2014


24 au 26 février 2014 à San Francisco

The oceans are "a natural subject" for a global publication that seeks to apply the tools of economics to policy problems: "Oceans issues affect billions of people, in ways that bring together business, politics, academia and science"

John Micklethwait, Editor-in-Chief, The Economist

Pour plus d'informations et inscription : World Ocean Summit 2014

The Economist continues its global ocean sustainability initiative with the second World Ocean Summit. Taking place in San Francisco from and chaired by John Micklethwait, Editor-in-Chief of The Economist, the summit will convene global leaders from government, business, international organisations, NGOs, think-tanks and academia to continue the unique outcome driven dialogue first established at the 2012 summit.

The World Ocean Summit 2014 will offer delegates the opportunity to better understand the risks bought about by ocean degradation and help shape debate about governance of the ocean.

Key themes to be discussed:

- The ocean as the new economic frontier
- Sustainable strategies for business operating in and around the ocean
- Governance of coastal areas and the high-seas
- Managing fisheries sustainably

Featured speakers include:

HSH Prince Albert II, Principality of Monaco
Aníbal Cavaco Silva, President, Portuguese Republic
Ali Bongo Ondimba, President, Gabonese Republic
Sri Mulyani, Managing Director, World Bank
Rupert Thomas, Vice President Environment, Royal Dutch Shell
José María Figueres, former President, Republic of Costa Rica and Co-chair, Global Ocean Commission
Maria Ignacia Benitez Pereira, Minister of the Environment, Republic of Chile
Sharif Sutardjo, Minister of Marine Affairs and Fisheries, Republic of Indonesia
Frits van Paasschen, Chief Executive Officer, Starwood Hotels and Resorts
Masamichi Morooka, President and Chief Executive Officer, NYK-Hinode Line, Chairman, International Chamber of Shipping
Trevor Manuel, Minister in the Presidency responsible for the National Planning Commission, Republic of South Africa, and Co-chair, Global Ocean Commission
Maria Damanaki, Commissioner for Maritime Affairs and Fisheries, European Commission
Achim Steiner, Executive Director, United Nations Environment Programme and Under-Secretary-General, United Nations

Cliquer Ici pour la liste des intervenants au World Ocean Summit 2014


 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Mars 2014

"Le dernier homme de Fukushima"

 Naoto Matsumura "dernier homme de Fukushima" jette une pierre sur la centrale

Naoto Matsumura sera bientôt à Bure

de la tragédie de Fukushima à la folie de Bure


Naoto Matsumura a choisi de rester en territoire contaminé pour ne pas abandonner les animaux laissés à eux-mêmes après l’évacuation de leurs maîtres.

Aujourd’hui, il souhaite témoigner de l’horreur nucléaire directement aux Français et aux Européens, afin qu’ils saisissent réellement ce que veulent dire des mots comme « territoire contaminé », « exode », « abandon », « séparation », « désert », « désolation », « maladie », « mort », mais aussi « combat », « solidarité », « espoir ».

Naoto Matsumura dénonce TEPCO, exploitant de la centrale de Fukushima (le EDF local) et l’autorité de sûreté nucléaire qui assuraient que le nucléaire était propre et sûr, ainsi que les gouvernants qui ont minimisé et travesti l’ampleur de la catastrophe.

Comme nombre de ses compatriotes, Naoto Matsumura subit une double, voire une triple peine : la contamination de ses terres et de son terroir, le déchirement de voir détruit ce qui a fait sa vie, le rejet de la société considérant les habitants de la région de Fukushima comme des parias.

Le cas de Naoto Matsumura démontre, s’il en était encore besoin, que NON, nul ne peut vivre sainement en territoire contaminé, que ce soit dans les région de Tchernobyl et de Fukushima, ou de tout autre territoire qui dans un avenir plus ou moins proche pourrait subir une nouvelle catastrophe nucléaire (440 cocottes minutes atomiques parsèment toujours la planète)… et pourtant, les autorités japonaises viennent de décider que les populations de réfugiés pourraient revenir en territoire contaminé dès le 1er avril (!), la norme maximale d’exposition à la radioactivité ayant été multiplié par ces mêmes autorités… par 20 ! Et les autorités françaises viennent d’emboîter le pas par un sidérant « plan national de réponse à un accident nucléaire majeur »

Programme du voyage de Naoto Matsumura : Paris - Bure - Fessenheim…

Naoto Matsumura sera accompagné tout au long de son périple en France par Ren Yabuki (acteur-réalisateur), Kazumi Goto (interprète), Catherine Connan (à l’initiative de l’évènement), Pierre Fetet (auteur du blog de Fukushima) et Antonio Pagnotta (auteur du livre « Le dernier homme de Fukushima »)
 
Mardi 4 mars : arrivée à Paris de Naoto Matsumura et Ren Yabuki
Mercredi 5 mars : rencontres à Paris
Jeudi 6 mars : conférence (2ème arrondissement)
Vendredi 7 mars : étape à BURE (Meuse/Haute-Marne/Vosges), sous les feux de l’actualité par son site ciblé pour l’enfouissement de déchets nucléaires, fausse solution et controversée ô possible
Ø  Accueil en Mairie de BONNET vers 13H puis déjeuner
Ø  Déplacement à Bure > examen de « Cigéo », sur site
Ø  Conférence de presse > à Bonnet, horaire en cours de calage (vers 17H)
Ø  Rencontre avec les militants résistants de la région > fin ap midi 
Ø  Soirée publique, rencontre-témoignage-débat > BONNET – 20H30 – Salle des fêtes
Ø  Programme complet et horaires en cours de finalisation
Ø  Organisation locale : Mairie de Bonnet / CEDRA / EODRA …
Samedi 8 mars : visite des forêts vosgiennes et rencontre de militants anti-nucléaires
Dimanche 9 mars : participation à la manifestation pour la fermeture de la centrale de Fessenheim
Lundi 10 mars : rencontre avec des viticulteurs alsaciens, conférence et soirée de clôture de l’exposition inter-lycée (Molsheim, Obernai et Barr) des photos d’Antonio Pagnotta au lycée Schuré de Barr
Mardi 11 mars :  conférence de presse au Parlement Européen à Strasbourg
Mercredi 12 mars : participation à une table ronde sur Les leçons de Fukushima à Strasbourg
Jeudi 13 mars : rencontre avec les lycéens  du lycée Théodore Deck à Guebwiller, visite d’un agriculteur bio, visite de la centrale photovoltaïque de Feldkirch, réunion publique avec les riverains de la centrale nucléaire de Fessenheim
Vendredi 14 mars : rencontre à la mairie de Fessenheim, visite chez un riverain de la centrale nucléaire, rencontre avec des agriculteurs
Samedi 15 au 21 mars : périple en Allemagne et en Suisse
Dimanche 16 mars : Visite de Wyhl et de Weisweil, dans le Baden Würtemberg, hauts lieux de la résistance antinucléaire outre-Rhin
Lundi 17 mars : participation à la Mahnwache de Müllheim, rencontre avec les agriculteurs allemands
Mardi 18 mars : conférence à la Haute École Pédagogique du canton de Vaud (Lausanne)
Mercredi 19 mars : vigie devant l’OMS à Genève avec Independant Who
Vendredi 21 mars : retour au Japon

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Un changement de cap nécessaire pour préserver les mers et les océans d’Europe


Un nouveau rapport publié aujourd’hui dépeint l'état inquiétant des mers et des océans européens. L’analyse de la Commission, qui sera présentée lors de la conférence «Healthy Oceans – Productive Ecosystems» (HOPE) organisée à Bruxelles les 3 et 4 mars, indique que des efforts urgents sont nécessaires pour que le milieu marin retrouve un état satisfaisant d’ici à 2020.

Source : Commission Européenne

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l'environnement, a déclaré à ce propos: «Le message est clair: les mers et les océans européens se trouvent dans un état préoccupant. Ils nous sont pourtant indispensables et nous devons parvenir à un équilibre. Nous devrons pour ce faire trouver des moyens de tirer pleinement parti de leur potentiel économique, sans accroître la pression qui pèse sur ce milieu déjà fragile, en créant de la croissance et des emplois pérennes sur le long terme.»

Le rapport, accompagné des «messages marins» de l’Agence européenne pour l’environnement également publiés aujourd’hui, offre la première vue d’ensemble jamais réalisée de l’état des mers et des océans de l’UE. Les États membres ont fait rapport sur la situation de leurs eaux marines, sur ce qu’ils considèrent être un «bon état écologique», ainsi que sur les objectifs qu’ils ont fixés pour atteindre cet état. Les constatations du rapport sont accompagnées de recommandations pour les quatre régions marines et pour les différents États membres. Il apparaît dans le rapport que:
  • grâce aux rapports complets des États membres, nous en savons aujourd’hui beaucoup plus sur les mers et les océans, sur les problèmes qui se posent, et sur les solutions possibles;
  • la plupart des indicateurs sont au rouge; on constate, par exemple, que 88 % des stocks halieutiques sont menacés en mer Méditerranée et en mer Noire. Néanmoins, les activités de capture deviennent plus durables, même si l'amélioration est lente;
  • l'UE devra consentir des efforts supplémentaires si elle veut atteindre l’objectif qu'elle s'est fixé de disposer de mers et d'océans sains et productifs en 2020;
  • le manque de coordination entre les États membres constitue un frein à l'amélioration de la situation: une coopération renforcée permettrait en effet de parvenir au bon état écologique plus facilement et à moindres frais.

Prochaines étapes

Ces constatations et la voie à suivre à l’avenir seront examinées les 3 et 4 mars prochains à la conférence HOPE («Healthy Oceans- Productive Ecosytems»), qui réunira à Bruxelles les gouvernements, les ONG, les acteurs du monde universitaire et d’autres parties prenantes qui travaillent avec le milieu marin ou en relation avec ce milieu. La conférence est retransmise en direct sur internet.

Contexte

Le rapport publié aujourd’hui a été rédigé six ans après l’adoption de la directive-cadre «stratégie pour le milieu marin». La directive vise à faire en sorte que les eaux marines de l’UE parviennent, d’ici à 2020, au statut de bon état écologique, ainsi qu’à protéger les ressources fondamentales dont dépendent les activités socio-économiques en rapport avec ces eaux marines. La directive adopte une approche fondée sur les écosystèmes pour la gestion de l’ensemble des activités humaines ayant une incidence sur le milieu marin, en intégrant les concepts de la protection de l’environnement et de l'utilisation durable de celui-ci.

Conformément à la directive, les États membres sont tenus d'élaborer des stratégies pour leurs eaux marines de façon à ce qu'elles parviennent à un bon état écologique. Ces stratégies doivent être mises à jour et révisées tous les six ans.

Pour plus d'informations :

Le rapport de la Commission européenne, qui contient des recommandations pour chaque région marine et chaque État membre côtier, ainsi qu'un aperçu du futur rapport de l’Agence européenne pour l’environnement sur l’état du milieu marin et une analyse approfondie des rapports des États membres, sont disponibles à l'adresse suivante :


Les informations sur la conférence HOPE et sur les modalités pour s’enregistrer ou la visionner en direct sur internet :


Le rapport de l’Agence européenne pour l’environnement sur l’état des mers européennes:


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Festival International de Films "Pêcheurs du Monde" 

Lorient

Du 25 au 30 mars 2014

Les pêcheurs du monde seront en tête d'affiche à Lorient lors du Festival International de Films "Pêcheurs du Monde".

Dans les filets de cette sixième édition, une quarantaine de documentaires et court-métrages engagés et exigeants, tous centrés sur les pêcheurs et filmés aux quatre coins de la planète.

Le Festival International de Films « Pêcheurs du Monde » vous donne rendez-vous pour sa 6e édition

Lieu de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs, des professionnels de la pêche, des scientifiques, ce festival de films nous invite à découvrir des images inédites sur ces pêcheurs du monde et à débattre sur les enjeux de la mer et des hommes qui en vivent.

Ce Festival est le rendez-vous des peuples et des cultures de la mer, la rencontre du cinéma et des pêcheurs du monde.

Comme chaque année le Festival s’efforcera de donner une image de la diversité des cultures, des expériences et des traditions des communautés de pêcheurs confrontées à la brutalité des évolutions techniques, sociales et économiques dans le monde à travers une quarantaine de films internationaux. D’intéressants débats avec des réalisateurs sont encore prévus au programme.

Vous découvrirez dans quelques semaines maintenant la programmation du prochain Festival ainsi que son nouveau visuel.

Les projections du Festival auront lieu à la salle Paul Ricoeur du Lycée Dupuy de Lôme du 27 au 30 mars 2014. L'avant première aura lieu le 25 mars à la salle Océanis de Ploemeur et la soirée d'ouverture le 26 mars au cinéville de Lorient.

Cliquer Ici  pour plus de précisions

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Séminaire "Pêche Récréative"

Du 26 au 27 mars 2014

IUEM (Institut Universitaire Européen de la Mer) - Technopôle Brest-Iroise (29)

Vous êtes gestionnaire, scientifique, agent d'une administration, expert, membre d'une fédération de pêcheurs, de métropole et d’outre-mer ?

L’Agence des aires marines protégées vous invite à un séminaire portant sur le suivi et la caractérisation de la pêche récréative dans les aires marines protégées.

Ce séminaire est organisé en lien avec l’Ifremer et avec l’appui du projet de Groupement d’Intérêt Scientifique "Fréquentation, Usages et Gouvernance des aires marines protégées".

Il se tiendra les mercredi 26 et jeudi 27 mars 2014, à l’IUEM - Technopôle Brest-Iroise.

Contexte et objectifs

L’essor de la pêche maritime de loisir ces dernières décennies peut représenter un enjeu fort sur certains sites des littoraux français. Une connaissance poussée de cette activité et la compréhension des enjeux environnementaux, sociaux et économiques qui y sont liés sont indispensables pour la mise en œuvre de mesures de gestion efficaces. Cependant, les méthodes de suivis de ces usages sont relativement récentes, de natures variées et pour certaines encore expérimentales.

Des besoins en méthodologies

Face à cette situation, les gestionnaires d’aires marines protégées ont exprimé des besoins forts pour disposer de méthodologies de références pour suivre la pêche récréative, permettant de s’adapter au contexte propre à leur territoire tout en garantissant une certaine forme d’harmonisation des suivis entre les différents sites (possibles comparaisons inter-sites, dans et hors aires marines protégées).

Un séminaire pour apporter des éléments de réponses à ces besoins

L’objectif est de produire des documents de méthodes sur le suivi et la caractérisation de la pêche de loisir dans les aires marines protégées.

Ces guides méthodologiques devront proposer des recommandations fiables avec une analyse avantage/inconvénient/contexte.

Toutes les activités de pêche de loisir (pêche à pied, embarqué, du bord, chasse sous-marine) seront concernées, en métropole (Mer du Nord/Manche/Atlantique, Méditerranée) et en outre-mer. Les spécificités liées au contexte de réalisation des différents types de pêche, au contexte biogéographique et culturel seront prises en compte.

Programme et bulletion d'inscription - séminaire "Pêche récréative"

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous d'Avril 2013

Conférence : l’hypothèse + 4°C

Monde vivant et changement climatique à l'issue du rapport du Giec

Conférence organisée par Jacques Weber †

Paris, le 2 avril 2014

Au vu de l’empressement des États à ne pas prendre de décision contraignante, l’hypothèse d’un réchauffement supérieur à 4 degrés Celsius d’ici une soixantaine d’années gagne en probabilité… Mais que sera le monde vivant, incluant les humains, avec un réchauffement moyen de la planète de 4°C ?

Climatologues, écologues et économistes tenteront d’en dresser le tableau. Tenteront car au-delà de 3°C, s’il est possible de modéliser des états du climat, il est moins évident de prévoir l’évolution de la machine climatique et du monde vivant.

Les origines de ce réchauffement seront évoquées ainsi que les mesures à prendre pour que nos enfants et petits enfants n’aient pas à affronter une telle hypothèse : les jeunes de moins de 20 ans aujourd’hui seront encore vivants.

Les intervenants :
  • Gilles Bœuf, Professeur au Collège de France, président du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)
  • Hervé Le Treut, Directeur de l’Institut Pierre Simon de Laplace, rédacteur du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)
  • Sylvie Joussaume, Directrice du GIS Climat Sociétés, membre du GIEC
  • Nathalie Frascaria-Lacoste, Professeur à AgroParisTech – Directrice-Adjointe UMR 8079 ESE
  • Jean François Soussana, Directeur scientifique environnement de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA)
  • Franck Lecocq, Économiste, Directeur du Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED)
  • Danielle Nocher, Fondatrice et Directrice de Valeurs Vertes, assurera l’animation de la conférence

Sous le parainage de la Fondation pour la Recherche en Biodiversité (FRB) et du GIS Climat et Société

Pour vous inscrire, cliquez Les Petits Débrouillards

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Forum Mer en Sécurité

La prévention, liberté ou entrave ?

Pour une éthique de responsabilité en mer

Jeudi 3 avril 2014

Parc Nautique de l'Île de Monsieur à Sèvres

Le "Forum Mer en Sécurité", créé en 2009, consiste à engager un échange formel entre tous les acteurs qui, à un titre ou un autre, sont  concernés par  la sécurité des personnes en milieu maritime et convaincus que l’on peut encore l’améliorer.

Les Sauveteurs en Mer sont souvent les premiers témoins des drames qui affectent chaque année un trop grand nombre de familles. Ils observent parallèlement des écarts de comportement et de qualité d’équipements considérables entre ceux qui pratiquent la mer.

Cet événement s’inscrit donc dans une démarche de partage des savoirs, des analyses et des propositions pour améliorer la sécurité de tous ceux qui pratiquent la mer, à titre professionnel ou dans le cadre des loisirs, au large ou à partir du littoral. Et ceci dans toutes ses dimensions : prévention, sécurité, protection individuelle des marins, équipement des navires, organisation des opérations de sauvetage et des premiers secours.

Cette année, pour sa quatrième édition, le "Forum Mer en Sécurité" aura pour thème : "La prévention, liberté ou entrave? Pour une éthique de responsabilité en mer". Le forum sera organisé autour de 3 ateliers : voir le programme sur le site de la SNSM

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Réduire les risques littoraux et s'adapter au changement climatique


La Rochelle

Du 2 au 4 avril 2014

Un colloque organisé conjointement par l'Iddri et le laboratoire LIENSs (Université de la Rochelle et CNRS) sur le thème « Réduire les risques littoraux et s'adapter au changement climatique (en France métropolitaine et outre-mer) ».

Présentation :

« Ce colloque-débat a vocation à soutenir les progrès de l’action publique française dans les domaines de la réduction des risques naturels et de l’adaptation au changement climatique sur les littoraux. Pour cela, il s’appuiera à la fois sur des communications de chercheurs qui proposeront un état actualisé des connaissances scientifiques au moment où le 5e rapport du GIEC est rendu public, et sur des interventions d’acteurs qui témoigneront de leur propre expérience de terrain. La confrontation des sphères de la science et de l’action, publique comme privée, nécessaire pour assurer les progrès de la recherche comme de la décision publique, sera organisée à travers des tables rondes visant à mettre en débat les questions clés auxquelles est aujourd’hui confrontée notre société. Ce colloque est ouvert à un large public (acteurs en charge de la gestion des risques littoraux, chercheurs, étudiants, grand public). »

Cliquer Ici pour consulter le programme


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Deux journées dédiées à l'étude des poissons


 Boulogne-sur-Mer
Les 9 et 10 avril 2014

Dans le cadre des journées nationales de la Société Française d'Ichtyologie, 50 scientifiques de toute la France seront réunis pendant deux jours à Boulogne-sur-Mer pour un événement dédié à l'étude des poissons, leur comportement, leur anatomie, leur physiologie.

Les thèmes abordés porteront notamment sur l'impact du changement climatique sur les poissons en Manche orientale, l'interaction spatiale entre le lieu noir et le merlu en mer du Nord ou encore les indicateurs de fraîcheur du poisson (voir programme détaillé ci-joint).

Le Centre Ifremer Manche-Mer du Nord, basé à Boulogne-sur-Mer, est fortement impliqué dans cet événement, notamment les chercheurs du laboratoire Ressources Halieutiques et du pôle national de sclérochronologie spécialisé dans l'estimation de l'âge des poissons. Cette spécialité permet de reconstruire l'histoire vécue par les organismes vivants à partir de l'étude de leurs pièces calcifiées (otolithe, écaille...).

Ainsi, plus de 35 000 pièces calcifiées sont étudiées chaque année.

Les partenaires de l'événement sont: Société Française d'Ichtyologie, Campus de la Mer, Ifremer, ANSES (l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation), Université du Littoral Côte d'Opale (ULCO), Centre de Formation aux Produits de la Mer et de la Terre, Nausicaa...

Rendez-vous sur place, mercredi 9 avril à 9h45 au Centre Universitaire de l'ULCO, Bassin napoléon, Quai Masset à Boulogne-sur-Mer.

Cliquez ici pour visualiser le programme des deux jours

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon ostréicole de La Tremblade


42e Salon National du matériel Conchylicole et pêche, énergies renouvelable et environnement.

Du 12 au 14 avril 2014

La Tremblade - Charente Maritime

Cliquer Ici pour en savoir plus

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Fête de la Coquille St Jacques des Côtes d'Armor

Erquy

12 et 13 avril 2014

La Fête de la Coquille Saint Jacques a lieu successivement chaque année en avril dans l'un des trois ports de pêche des Côtes d'Armor : Erquy, Saint Quay Portrieux et Loguivy de la Mer.

La prochaine édition costarmoricaine se déroulera sur le port d'Erquy les 12 et 13 avril 2014 !

La Fête de la coquille Saint-Jacques des Côtes d'Armor à Erquy

Programme de la fête de la Coquille Saint-Jacques

Le samedi 12 et le dimanche 13 avril 2014 sur le port d'Erquy

Week-end festif et gastronomique !

Pendant 2 jours, tous les acteurs de la vie Réginéenne se mobilisent pour célébrer le fameux coquillage qui tient une grande place dans la vie locale... Et dans leur coeur !

Pendant les 2 jours...

Balades en mer près des chalutiers en pêche
L'unique occasion pour le grand public d'approcher et de voir les chalutiers en train de pêcher la coquille. Exceptionnellement, les pêcheurs ont des quotas autorisés de pêche pour "faire le spectacle".
Balade de 45 minutes : 5 € par personne - gratuit pour les moins de 12 ans
Pas de réservation. Inscription sur place uniquement. Départ toutes les 30 minutes.

Balades sur la Sainte-Jeanne
Embarquez sur le vieux gréement, pour découvrir la Baie d'Erquy pendant la manifestation.
Trois balades par journée à 10h, 14h et 16h.
Jusqu'à 18 personnes par balade, payant.
Balade de 1 h 30 - 15 € par personne.
Inscription sur place ou pré-réservation : Christian Jouet au 06 86 50 65 30

Vente de coquilles Saint-Jacques fraîches
Transformé en grand marché de la mer, le bâtiment de la criée est exceptionnellement ouvert au public pour la vente de coquilles fraîchement débarquées en sac ou en barquette (pour les coquilles décortiquées).
Des étals de poissons, d'huîtres, de produits de la mer agrémentent ce marché unique.

Démonstrations culinaires par des chefs. Nouveauté 2014 !
Des chefs cuisiniers de la région, dont 6 étoilés, présentent leur recette de Coquille Saint-Jacques et partagent leur savoir-faire lors de séances de démonstrations "à quatre mains". Démonstrations suivies d'échanges avec les chefs.
Les Chefs présents et leur recette de Coquille Saint-Jacques présentée en démonstration :
programme "Faites" de la Coquille ici
Inscription sur place - payant. Pré-inscriptions possibles depuis la page programme.

Cliquer Ici pour plus de détails sur le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Côtes-d’Armor : le plancton à la semaine océanographique


Le plancton est la vedette de la semaine océanographique organisée, dans les Côtes-d’Armor, du 13 au 18 avril. Ce forum de la mer débute le dimanche à Hillion avec des ateliers animés par l’Observatoire du plancton, qui accueillera aussi des scolaires toute la semaine.

Source : Le Marin

Du lundi au vendredi, à Ploufragan, Paimpol, Hillion, Plérin et Saint-Brieuc, des conférences aborderont la valorisation des algues, la biodiversité du plancton, l’océanographie, les ressources halieutiques, la modélisation des océans, le climat…

Le vendredi, à la « journée océanographique », le prix Christian Le Provost, grand prix de l’Académie des sciences, sera remis à Séverine Alvain, chercheuse au CNRS, pour ses travaux sur la reconnaissance du phytoplancton depuis l’espace.

Cinq expositions se prolongeront jusque fin avril, voire mi-mai : photos de plancton de Pierre Mollo (Plérin) ; photos de pêcheurs et d’aquaculteurs d’Olivier Barbaroux (Ploufragan et Saint-Brieuc) ; œuvres marines de Patrice Cudennec (Saint-Brieuc) ; le monde du plancton à Hillion ; et l’arbre à plancton, une maquette géante, à Plérin.

Cliquer Ici pour télécharger le programme détaillé et pour accéder à la page Web dédiée à la semaine océanographique

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon ProMer - Conchy Pêche

Le Salon des professionnels de la Mer

Les 23 & 24 avril 2014

Saint Malo - Bretagne

Ostréiculture - Mytiliculture - Transformation - Mareyage - Aquaculture

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

3e édition de la fête du Merlu d'avril

Port de pêche de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure

26 et 27 avril 2014

Merlu d'avril de la ligne à l'assiette

La Fête du « Merlu » aura lieu cette année des deux côtés du port de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure le 26 et 27 avril 2014.

Pendant ces deux journées, le merlu de ligne de Saint-Jean-de-Luz sera mis à l’honneur.

À découvrir tout au long du week-end : démonstrations culinaires par de grands chefs locaux, cours de cuisine gratuits non stop et dégustations gratuites de merlu de ligne…

Des cours de cuisine gratuits, non stop donnés par deux chefs locaux : Scott Serrato et Christophe Leborgne auront lieu au port de Ciboure, à côté de la criée. Découvrez les recettes autour du merlu qui seront réalisées tout au long de ces deux jour, en cliquant ici

Des festivités gratuites

Au port de Saint-Jean-de-Luz

Samedi 26 avril, à 10 heures : visite guidée. À 10 h 30, 17 heures et 18 heures : démonstrations de chefs cuisiniers. De 19 heures à 20 heures : dégustations avec Uhaina.
Dimanche 27 avril, à 10 heures : concours de cuisine. À 10 h 30, 16 heures et 17 heures : démonstrations de chefs. Samedi et dimanche, de 11 heures à 13 heures : dégustations.

Au port de Ciboure : samedi et dimanche, à 11 heures,  visites en bateau. De 10 h 30 à 18 h 30 (17 h 30 dimanche) : cours de cuisine par deux chefs cuisiniers. À 15 heures : conférences à la Grillerie et à la mairie de Saint-Jean-de-Luz.
Cliquez Ici pour en savoir plus sur le programme de la fête

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Formation export 2014 - Savoir répondre aux exigences SPS à l’exportation vers les pays tiers

Mieux connaitre les exigences sanitaires et phytosanitaires (SPS) des pays tiers qui constituent comme un frein aux exportations

Source : FranceAgriMer

Les exigences sanitaires et phytosanitaires (SPS) des pays tiers sont souvent perçues par les entreprises comme un frein aux exportations. Les règles à l’exportation dans les domaines animal et végétal sont souvent complexes, et nécessitent une connaissance et une attention particulières, ainsi qu’une communication et informations appropriées, tant de la part des opérateurs que des services officiels chargées du contrôle et de la certification.

Deux nouveaux séminaires sont programmés au 1er semestre 2014 :
  • 29 avril 2014 à Bordeaux
  • 04 juillet 2014 à Paris.
L’inscription au séminaire "L'agroalimentaire, une filière prioritaire pour l'export" se fait en ligne à l'adresse suivante :  www.ensv.fr/seminaire-export .

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Mai 2014

Journée Océans sur Arte


Samedi 3 mai 2014 à partir de 10h30, ARTE propose une programmation spéciale consacrée aux océans.

Morceaux choisis

X:enius
Comment explore-t-on les fonds marins ?



Samedi 03 mai à 10h40 (26 min)

Comment explore-t-on les fonds marins ? La plus grande difficulté tient aux conditions qui règnent dans les profondeurs de l’océan : une obscurité complète, des températures extrêmes et une pression très élevée. Comment la vie est-elle possible dans de telles conditions ? Visite à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) de Brest.

Comment explore-t-on les fonds marins ? La plus grande difficulté tient aux conditions qui règnent dans les profondeurs de l'océan : une obscurité complète, des températures extrêmes et une pression très élevée. Comment la vie est-elle possible dans de telles conditions ? Comment les êtres vivants s'y adaptent-ils, et comment faire pour le savoir ?

Les présentateurs de X:enius Emilie Langlade et Adrien Pflug vont chercher la réponse à cette question à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) de Brest. Ils analysent avec les chercheurs des photographies de fonds marins prises par un robot high-tech et des échantillons rapportés de ses missions d'exploration.

Un autre moyen d'étudier la vie sous-marine est l'implantation d'observatoires, qui peuvent envoyer en continu leurs mesures et leurs observations aux centres de recherches à partir d'un lieu fixe. X:enius découvre l'observatoire implanté lors de la campagne MoMARSAT au large des Açores, à 1 700 mètres de profondeur.


Futuremag
Au coeur des océans, pollution plastique, transfusion



Samedi 03 mai à 13h20 (40 min)

Depuis le musée océanographique de Monaco, Raphaël Hitier et Christian Buchet, chercheur spécialiste de la mer, explorent les innovations liées au monde sous-marin. Au sommaire : une caméra high tech qui filme les fonds marins à 360° ; un substitut au plastique produit à partir d'algues ; du sang artificiel conçu à partir de l'hémoglobine de simples vers marins.

Quelles perspectives les nouvelles technologies nous offrent-elles en matière de santé, d’alimentation, d’agriculture, de communication, d’énergie, d’urbanisme ou de mode de vie ? Chaque semaine, Raphaël Hitier explore le monde à la rencontre des hommes et des femmes qui inventent l’avenir. Aujourd'hui, depuis le prestigieux musée océanographique de Monaco et accompagné de Christian Buchet, spécialiste de la mer, il nous fait découvrir les richesses des fonds marins et leur portentiel d'innovation.

Objet

Photographier les océans pour inventorier les fonds marins de la planète pour mieux les protéger : c’est le défi fou de Richard Vevers? Cet océanographe qui vit à Sydney, en Australie, a conçu une caméra capable de filmer les fonds marins à 360° et à grande vitesse, pour alimenter une gigantesque base de données universelle et gratuite.

Terre

Rémy Lucas est un ingénieur breton passionné par le potentiel des algues. Grâce à elles, il a trouvé la solution pour produire un substitut écologique et naturel au plastique, baptisé Algopack. Le premier plastique composé de 100% d’algues et totalement biodégradable. Visite de l’usine Algopack à Saint-Malo.

Homme

Du sang artificiel compatible avec tous les groupes sanguins conçu à partir de l’hémoglobine de simples vers marins... Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est le projet du docteur Franck Zal, fondateur d’Hémarina, une entreprise de biotechnique marine basée à Morlaix.


Fantôme des grands fonds - Le calamar géant



Samedi 03 mai à 17h25 (43 min)

Le mythe du calamar géant

L’incroyable expédition scientifique qui a rapporté les premières images du calamar géant, créature légendaire vivant dans les profondeurs du Pacifique. Son seul corps fait trois mètres de long. Les scientifiques ont estimé son envergure totale à huit mètres en l’absence de ses deux principaux appendices.

Depuis dix ans, la chaîne japonaise NHK, en collaboration avec le Musée scientifique national japonais, cherchait un moyen de filmer le mystérieux calamar géant. À part quelques photos prises en 1996, il n’existait aucune preuve de son existence. Une expédition a été enfin menée l’été dernier par le Dr Tsunemi Kubodera, zoologiste marin et spécialiste du calamar, à bord d’un submersible spécialement conçu pour l’occasion.

À environ 15 kilomètres à l’est de l’île de Chichi, dans le Pacifique nord, l’équipe de Kubodera a réussi, après une centaine de plongées et environ quatre cents heures passées sous l’eau, à rencontrer le mythique calamar géant à une profondeur de 630 mètres et à le suivre jusqu’à une profondeur de 900 mètres. Les scientifiques ont estimé son envergure totale à huit mètres en l’absence de ses deux principaux appendices. S’il avait encore eu ses deux gigantesques "bras" caractéristiques de son espèce, il aurait probablement pu mesurer plus de seize mètres.


Le Dessous des Cartes 
Méditerranée : Les batailles du gaz



Samedi 03 mai à 19h30 (12 min)

La récente découverte d’importants gisements de gaz en Méditerranée orientale attise les appétits des pays riverains et exacerbent les rivalités. "Le Dessous des cartes" étudie cette semaine les conséquences politiques et économiques de ces découvertes, qui pourraient faire de la Méditerranée le nouvel eldorado du gaz.


360°-GÉO
Les pêcheurs de crabes de la Terre de feu



Samedi 03 mai à 20h00 (43 min)

Les crabes royaux de Patagonie constituent la première source de revenus des pêcheurs. Les conditions de travail sont pénibles. Ces crustacés pèsent jusqu’à huit kilos et atteignent parfois un mètre de diamètre. "360°-Géo" a accompagné un pêcheur chilien et a plongé dans l’univers fascinant des fonds marins du cap Horn.

L’archipel de la Terre de feu se compose de milliers d’îles déchiquetées baignant dans les eaux rugissantes du cap Horn. Tous les ans, le petit bateau de pêche de Carlos Barría quitte la quiétude du port pour plusieurs semaines. C’est la saison des crabes royaux de Patagonie qui constituent la première source de revenus des pêcheurs. Les conditions de travail sont pénibles. Ces crustacés pèsent jusqu’à huit kilos et atteignent parfois un mètre de diamètre. 360°-GÉO a accompagné le pêcheur chilien et a plongé dans l’univers fascinant des fonds marins du cap Horn.


Le coelacanthe - Plongée vers nos origines



Samedi 03 mai à 20h50 (92 min)

Dans le sillage d’une expédition scientifique emmenée par le biologiste marin Laurent Ballesta, une fascinante plongée en eaux profondes sur les traces d’un animal légendaire, le coelacanthe, dont on dit qu’il n’aurait pas évolué depuis 65 millions d’années.

En 1938, alors qu’on ne le connaissait qu’à l’état de fossile, un cœlacanthe est découvert en Afrique du Sud dans les filets d’un pêcheur. Depuis, il n’a cessé d’alimenter les fantasmes des chercheurs. Cette insaisissable créature, dont on dit qu’elle n’aurait pas évolué depuis 65 millions d’années, détient-elle le secret du passage à la marche terrestre ? Son étude permettra-t-elle d’expliquer pourquoi, il y a 360 millions d’années, des poissons sont sortis des eaux pour donner naissance aux vertébrés terrestres et donc à l’homme ? En 2010,Laurent Ballesta, biologiste marin et plongeur hors pair, réalise les premières photographies du cœlacanthe dans son écosystème. Il prend alors contact avec Gaël Clément, paléontologue au Muséum d’histoire naturelle de Paris. Trois ans plus tard, plongeurs et chercheurs posent leur matériel au camp de base de Sodwana, en Afrique du Sud. Au programme de leur projet Gombessa, six semaines de plongées extrêmes à plus de cent mètres de profondeur, pour tenter de filmer le cœlacanthe grâce à une caméra à deux têtes appelée girafe, prélever son ADN et marquer un sujet avec une balise reliée à un satellite...

Mystères des abysses

Avec son indéniable talent de conteur, sa propension à poétiser le monde sous-marin et ses références footballistiques – il cite l’entraîneur de Manchester United ! –, Laurent Ballesta nous immerge dans une palpitante aventure scientifique et humaine sur les traces d’un animal mythique. Il relate le quotidien de l’expédition entre franche camaraderie et professionnalisme à toute épreuve, moments d’exaltation et phases de découragement – les cœlacanthes ont fui la zone de recherche pendant plus d’une semaine en raison de l’augmentation de la température des eaux, avant de réapparaître le dernier jour. Mais surtout, il nous entraîne dans des plongées vertigineuses – qui nécessitent quatre à cinq heures de décompression dans le désert océanique – à la conquête des beautés et des mystères des abysses. En témoignent les images hypnotiques du cœlacanthe évoluant paisiblement dans son milieu naturel.

Journée Océan sur Arte
Samedi 03 mai 2014

Programme détaillé

10h40 X:enius Comment explore-t-on les fonds marins ?
11h05 Danse avec les poissons Les requins-marteaux
11h50 Danse avec les poissons L'île aux baleines
12h35 Danse avec les poissons En Méditerranée
13h20 Futuremag Au coeur des océans, pollution plastique, transfusion
14h00 Yourope Élections européennes : quelles sont les zones sensibles d'Europe ?
14h45 Villages de France Saint-Jean-Pied-de-Port
15h10 ARTE+7 Naissance d'une île
15h55 L'aventure de la vie Les poissons
16h40 L'aventure de la vie Créatures des profondeurs
17h25 Fantôme des grands fonds Le calamar géant
18h10 ARTE+7 Cuisines des terroirs Le Finistère
18h35 ARTE Reportage Guantanamo Limbo : Dans L'Enfer De L'Oubli
19h30 Le Dessous des Cartes Méditerranée : Les batailles du gaz
19h45 ARTE Journal
20h00 360°-GÉO Les pêcheurs de crabes de la Terre de feu
20h45 Silex and the city Théorie de l’évaluation
20h50 Le coelacanthe - Plongée vers nos origines
22h20 Fantômes des grands fonds Requins des profondeurs


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Seafood de Bruxelles


Seafood Expo Global du 6 au 8 mai 2014

L’espace France, fédéré par FranceAgriMer, au Seafood Expo Global 2014 à Bruxelles : 40 entreprises innovantes dans le secteur des produits de la mer et de l’aquaculture

Dans le cadre de sa mission de promotion des produits de la mer et de l’aquaculture à l’international, FranceAgriMer, établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, accompagne comme chaque année les entreprises, en organisant leur présence sur l’espace France, à l’occasion de la 22e édition du salon Seafood Expo Global, qui se tiendra du 6 au 8 mai 2014, au Parc des expositions de Bruxelles.

L’espace France jette l’ancre dans le hall 7 au Seafood 2014

Situé à l'entrée du hall 7, l’espace France (stands 1501, 1601, 1701, 1801 et 1911) réunira, sur environ 1000 m2, quarante entreprises et structures de la filière pêche et aquaculture : mareyeurs, transformateurs, conchyliculteurs et ostréiculteurs, aquaculteurs, groupements qualité, centres techniques et de recherche, associations interprofessionnelles.

Ces entreprises présenteront aux visiteurs venus du monde entier la diversité, la qualité et l'innovation de leurs produits. Les démarches et signes de qualité développés par ces entreprises sont également valorisés sur l’espace France.

Le livret de présentation des entreprises accueillies sur l’espace France et la dernière édition des

Chiffres clés de la filière pêche et aquaculture en France, réalisée en français et en anglais par FranceAgriMer, seront diffusés auprès des professionnels et des visiteurs.

Une entreprise de l’espace France finaliste au Seafood Prix d’Élite 2014

Une entreprise de l’espace France, Kermarée, a été retenue pour participer au Seafood Prix d'Élite 2014. Ce concours, dont le jury est composé d'experts de l'industrie, d'acheteurs et de chefs, récompense les produits les plus innovants en restauration hors domicile (atouts nutritionnels, gamme de produits, praticité, originalité, conditionnement...).

Rendez-vous international incontournable pour tous les professionnels du secteur de la pêche et de l’aquaculture, le Seafood Expo global accueille environ 1 600 exposants et des acheteurs venus de 145 pays.

Ce salon offre aux entreprises présentes sur l’espace France la possibilité de rencontrer les acteurs majeurs du secteur et de nouer des contacts avec des partenaires potentiels.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Table ronde sur la pêche durable et responsable dans le contexte de la croissance Bleue

Blue Fish

47 rue Montoyer, Bruxelles

7 mai 2014 – 10h00 – 

Attention, nombre de places limitées, réponse attendue pour le 5 mai au plus tard

Accueil des participants par Monsieur Olivier Le Nezet, Président de Blue Fish et Monsieur Claude Allan , Vice-Président.

Débat animé par Monsieur Lionel Changeur, Rédacteur en chef et journaliste, Agence Europe

Croissance Bleue et sécurité alimentaire, faut-il choisir ?

- Emplois, innovation et territoires de la pêche et de l’aquaculture dans la Croissance Bleue. Avec Monsieur Lucas Bosser, Policy Adviser de la CRPM (Conférence des Régions Périphériques Maritimes) et Monsieur Norbert Métairie, Président de Lorient Agglomération, Maire de Lorient et membre de la CVAA (Conférence des villes de l’arc atlantique).

- Rôle du futur Parlement Européen, sa commission de la pêche et ses intergroupes, Madame Despina Symons, à confirmer Directeur du Bureau Européen pour la Conservation et le Développement (EBCD) et Secrétariat de l’Intergroupe Changement climatique, Biodiversité et Développement Durable.

- Importance de la régionalisation, croissance bleue et politique maritime intégrée : Monsieur Ernesto Penas Lado, Directeur de la Conception des politiques et coordination, DG Mare, Monsieur Franz Lamplmair (DG Mare-Mer Noire et Méditerranée), Monsieur Mike Park (SWFPA) Royaume Uni.

- Economie et politique en matière de pêche artisanale. Madame Nicole Franz, Analyste à la F.A.O. pêche artisanale, département Politique, économie et institutions (FIPI)

- Produits et commercialisation. Monsieur Audun LEM, à confirmer Directeur du département Produits, échanges et commercialisation de la F.A.O. (FIPM)

- Quelles bonnes pratiques privilégier pour une pêche durable et responsable ?
Olivier Le Nezet, Président de Blue Fish

Source : Seatosea

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le traitement des algues pour la nutrition et la santé animale et végétale

Le lundi 12 mai 2014, conférence organisée dans le cadre des "lundis de la mer" à la Maison de la Mer : CCSTI de Lorient

Olmix, 4 PME bretonnes et 2 laboratoires universitaires, dont le Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines de l'Université de Bretagne-Sud, se sont regroupés pour créer une nouvelle filière de valorisation des algues et ouvrir de nouveaux marchés à l'export.

Avec ce groupement baptisé ULVANS, Olmix et ses partenaires souhaitent valoriser les algues vertes en Bretagne, depuis la récolte jusqu’à leur transformation en produits innovants pour les secteurs de la nutrition et de la santé animale et végétale et leur commercialisation dans le monde entier.

Cet ambitieux projet régional répond parfaitement aux enjeux de demain, dans une période où l’innovation, l’écologie, l’emploi et l’exportation sont au cœur de toutes les préoccupations en France.
La mise au point de nouveaux produits pour les secteurs de la santé, de la nutrition animale et végétale vise plusieurs objectifs principaux :
  • Le développement de nouveaux produits pour le secteur de la santé animale en substituant les molécules chimiques par des molécules bio-sourcées bénéfiques notamment pour le développement des défenses immunitaires,
  • Le remplacement de protéines animales utilisées dans l’alimentation animale et l’élevage aquacole,
  • La substitution de certains herbicides, insecticides et fongicides par des produits naturels issus de matières algales, solutions phytopharmaceutiques durables,
  • La commercialisation de ces produits naturels et innovants en France mais surtout à l'exportation sur des marchés à fort potentiel comme en Asie du Sud Est et en Chine.

La conférence a pour objet le montage de cette nouvelle filière et les premiers résultats obtenus.

Par François GALLISSOT, coordonnateur du Projet ULVANS, valorisation des algues, Dr Pi NYVALL-COLLEN, PhD, responsable Recherche et Développement Groupe OLMIX, Dr Gilles BEDOUX, maitre de conférences, enseignant-chercheur à l’Université de Bretagne Sud.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Colloque Gagilau 2014


Le colloque international « Gagilau : Quels fleuves et estuaires pour demain ? Garonne-Gironde / Saint-Laurent » se tient les mercredi 14 et jeudi 15 mai à l’hôtel de Région de Toulouse.
Colloque/Séminaire/Conférences-Rencontres/Débats

Du 14 au 16 mai, le colloque Gagilau 2014 présentera les résultats finaux sur six projets de recherche portant sur les problématiques de l'adaptation aux changements globaux dans les environnements fluvio-estuariens de la Garonne et du Saint-Laurent. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 avril.

Ce colloque présente les résultats finaux du programme Gagilau, développé depuis 2010 dans le cadre de la coopération franco-québécoise et interrégionale Midi-Pyrénées-Aquitaine. Les six projets de recherche Gagilau portent sur la problématique de l'adaptation aux changements globaux dans les environnements fluvio-estuariens de la Garonne et du Saint-Laurent. Ils visent par une approche interdisicplinaire et intégrée à contribuer au développement durable des territoires.

Avec la participation d'ECOLAB, Laboratoire d'ecologie fonctionnelle et environnement

14-15 mai / 3 sessions thématiques

Vulnérabilité des espèces clés menacées et pressions anthropiques
  • Projet MICANG / IMMORTEEL : Impacts des contaminations métalliques et organiques des systèmes de la Gironde et du Saint-Laurent sur deux espèces en déclin, l'anguille européenne et américaine.
  • Projet STURTOP : vulnérabilité et adaptabilité de la dernière population d'esturgeon européen (Acipenser sturio) dans le contexte de la pollution des milieux et du changement climatique (température, oxygène, polluants).

Contaminants émergents et changement global
  • Projet MEDIC'EAU : source, circuit, impacts et gouvernance des risques sanitaires et environnementaux des résidus médicamenteux des zones urbaines : Bordeaux, Montréal et Toulouse.
  • Projet PERIMETRE : Pratiques domestiques, perception, présence, transferts et devenir d'argent comme contaminant métallique émergent parmi d'autres métaux urbains rejetés dans les fleuves et estuaires.

Adaptation aux changements globaux et gouvernance des risques
  • Projet PERISCOPE : PErception et adaptation aux nouveaux RIsques liés aux évènements extrêmes (crues/étiages) : de la quantification des flux de matières et de contaminants à l'ajustement des dispositifs de l'action publique.
  • Projet REMOB : Changements environnementaux et mobilité des environnements fluvio-esturiens : vers une Reconquète des Espaces de MOBilités fluvio-estuarienne.

15 mai après-midi / Table ronde

Prospective - Quels fleuves et estuaires pour demain ?

Avec la participation d'OURANOS, Consortium québécois sur la climatologie régionale et l'adaptation aux changements climatiques)

Table rondes scientifiques, gestionnaires et acteurs des territoires.

16 mai / Visite de terrain

"Sur les bords de la Garonne"

Visite de terrain et exposés.

Inscription gratuite mais obligatoire avant le 30 avril, en suivant ce lien.

Téléchargez le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Grande marée du 16 mai 2014 : comptage des pêcheurs à pied dans les Côtes d'Armor

Source : VivArmor Nature

Sciences participatives

16/05/2014

Date limite d'inscription:  Jeu, 15/05/2014

Selon vos disponibilités, votre présence peut être de 1h ou plus à 1h ou plus.

Comptage des pêcheurs à pied à l'occasion d'une grande marée

Depuis 2008, l’association VivArmor Nature développe des actions de sensibilisation et des études du milieu naturel pour gérer durablement la pêche à pied récréative dans sur plusieurs sites des Côtes d'Armor.

Tous les bénévoles sont les bienvenus! Plus de 140 personnes ont déjà participé : aucune compétence particulière exigée!

Contexte

En quelques décennies, avec l’essor du tourisme et l’attractivité des littoraux, la pêche à pied récréative s’est fortement développée. C’est une des activités les plus pratiquées sur le littoral français, par près de 2 millions de personnes selon une étude menée par l’institut BVA en 2008 pour l’IFREMER.

Une enquête réalisée en 2008 dans les Côtes d’Armor par l’association VivArmor Nature a montré que 83% des pêcheurs à pied ne connaissent pas la taille réglementaire des espèces capturées.

Cette méconnaissance des règles et du milieu naturel peut avoir un impact sur les espèces et les habitats littoraux et pourrait à terme faire disparaître une activité traditionnelle : la pêche à pied.

Cette opération se déroule dans le cadre d'un programme national LIFE+ 2013-2017 sur la pêche à pied récréative....

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Rochelle : la Fête du port de pêche aura bien lieu samedi

Après une pause en 2013 pour cause de mauvais temps, le port de Chef-de-Baie retrouve samedi l'ambiance chaleureuse de la fête

Sources : Sud Ouest

Musique et chants marins, sardines grillées et beignets de morue : la Fête du port de pêche promet de nombreuses réjouissances.

Voilà vingt ans que ça dure. Chaque fois, 6000 personnes n'ont pas peur de se serrer comme des sardines face au port de Chef-de-Baie pour se rappeler que la pêche a compté et compte encore à La Rochelle.

Mais comme ces deux dernières années, où ils avaient décidé de boycotter la Fête du port de pêche finalement annulée en 2013, les pêcheurs de La Rochelle ne proposeront pas de promenades en bateaux ni la traditionnelle messe en mer et le dépôt de gerbe. Raison invoquée : "le contexte économique".

Tous les métiers de la mer seront à découvrir durant cette journée, aux côtés des quelque 50 stands tenus par 400 bénévoles des associations (SNSM, Marin'Escale, Femmes et Familles de marins, Amicale des Anciens Cols Bleus, Calmar, Portugais de La Rochelle, etc.) et des comités de quartiers.

Le programme

La fête commence samedi à port de Chef-de-Baie. A 12 heures, ouverture des caisses, musique toute la journée avec Jean-Marc Desbois, la fanfare Out of Nola et le Duo Guerbigny. Animations autour de l'environnement marin avec l'association Raddar.

De 13h30 à 14h : concours de fileyage, organisé par les commis mareyeurs et les apprentis du lycée.

De 14 à 14h30 : vente de poisson à la criée et à la voix. Visite gratuite des infrastructures du port et de la salle de vente de la criée à partir de 14h.

Navettes gratuites depuis la places de Verdun à partir de 11h30. Retour de 14h à 17h30.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Capbreton fête le merlu

Organisée pour sa 5e édition, à l’initiative du Sivom Côte Sud, la Fête du Merlu aura lieu les 17 et 18 Mai 2014 sur le Port de Capbreton

Le principe est désormais installé sur la cité portuaire. Chaque année (samedi et dimanche pour cette édition 2014), le merlu devient le poisson roi sur le port.

Au-delà de cette nomination, ce sont tous les poissons de la pêche du jour qui sont proposés, pour le week-end, à des tarifs attractifs sur les étals des marins pêcheurs de Capbreton et dans les restaurants participant à l'opération.

Un partenariat actif du Comité des fêtes/Ville de Capbreton et Syndicat des Pêcheurs permet de promouvoir tout au long de ces 2 journées ce poisson pêché au large de Capbreton.

Des animations gratuites (spectacles de rue, bandas, musique, etc…) seront proposées aux visiteurs pendant ces deux journées (voir programme ci-joint).

A partir de l'article de Sud Ouest : Capbreton : du merlu dans les fleurs



^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le poisson à la loupe

Journée Portes ouvertes

Saint-Pée-sur-Nivelle / Pyrénées-Atlantique 

Dimanche 18 mai 2014

Découvrez les recherches de l'Aquapôle Inra de Saint-Pée-sur-Nivelle !

Comment grandissent les poissons ? Pourquoi étudier les poissons sauvages ? Que mange le poisson que je mange ? Autant de questions auxquelles les chercheurs vous apporteront des réponses lors de cette journée Portes Ouvertes grand public au travers d'ateliers thématiques et par la découverte du dispositif d'expérimentation.

Qu'est ce que l'Aquapôle ?

L’Aquapôle Inra de Saint-Pée-sur-Nivelle représente l’ensemble des activités de recherche conduites par l’Inra sur les poissons en Aquitaine. Il comprend deux unités de recherche et une unité d’appui à la recherche, ainsi que leurs installations expérimentales, dont deux piscicultures (Donzacq dans les Landes et Lées-Athas dans les Pyrénées-Atlantiques).

Nutrition, Métabolisme, Aquaculture (NuMéA)

Le laboratoire NuMéA (Inra) développe des recherches dans le domaine de la nutrition des poissons d’élevage. Il s’agit de mieux comprendre le rôle des nutriments dans le contrôle du métabolisme et la croissance des poissons et proposer de nouvelles recommandations pour des stratégies alimentaires innovantes. Les recherches visent à optimiser la croissance et l’efficacité alimentaire des poissons d’élevage dans le respect de la durabilité.

Écologie et biologie comportementale des populations de poissons (ECOBIOP)

Les recherches du laboratoire Ecobiop (Inra-UPPA) ont pour objectif de comprendre le fonctionnement des populations naturelles de poissons. Il s’agit d’améliorer les pratiques de gestion des populations exploitées, notamment en essayant de prédire leur évolution sous la pression des activités anthropiques et des changements globaux.
Des ateliers thématiques et ludiques pour découvrir et comprendre les recherches de l'Inra sur les poissons

Laboratoire de recherche Écologie comportementale et Biologie des Populations de Poissons (ECOBIOP, Unité mixte de recherche INRA-UPPA)

        Capture et marquage, pour quoi faire ?
        Étudier les poissons sauvages, pourquoi ?
        Mais quel âge a ce poisson ?
        L’ADN : à la découverte de la biodiversité
        Suivi comportemental des civelles
        A la découverte des poissons migrateurs

Laboratoire de recherche Nutrition, Métabolisme, Aquaculture (NuMéA, unité Inra)

        Que mange le poisson que je mange ?
        Quelle est la qualité nutritionnelle du poisson que je mange ?
        Comment grandissent les poissons ?
        Nutrition et phénotype de la truite : voyage au cœur du génome
        Découvrir le dispositif piscicole expérimental

Et l’Aquapôle d’hier à aujourd’hui

    Histoire et évolution du site de recherche


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Journée maritime européenne 2014 : l'innovation en faveur d'une utilisation durable de nos océans

19 et 20 mai  2014

Brème / Allemagne

Le 18 mai, la ville de Brême donnera le coup d'envoi de la journée maritime européenne par des célébrations le long des rives du fleuve Weser, avec des concerts de musique, des expositions des instituts de recherche, des visites sur les navires de recherche, des manifestations destinées aux familles et d'autres festivités.

L'innovation et la recherche dans l'économie maritime peuvent stimuler la relance de la croissance et de l'emploi en Europe tout en assurant un avenir durable aux mers et aux océans européens, ainsi qu'à tous ceux dont les moyens de subsistance en dépendent. Il s'agit du thème principal de la journée maritime européenne de cette année, qui se tiendra à Brême (Allemagne) les 19 et 20 mai et accueillera un échange d'idées entre experts, parties concernées de tous les secteurs maritimes et décideurs politiques de l'ensemble de l'Union.

La 7e édition de la conférence de la journée maritime européenne est organisée par la Commission européenne en partenariat avec le ministère fédéral allemand des transports, de la construction et du développement urbain et le ministère des affaires économiques, du travail et des ports de la ville hanséatique libre de Brême. La conférence de cette année a pour thème «l'innovation au service de la croissance bleue».

La journée maritime européenne a été instaurée le 20 mai 2008 par une déclaration tripartite des présidents de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne. Elle est célébrée chaque année aux alentours du 20 mai et vise à renforcer la visibilité de l'Europe maritime. Les éditions antérieures se sont déroulées à Bruxelles (2008), à Rome (2009), à Gijon (2010), à Gdansk (2011), à Göteborg (2012) et à Valetta (2013).

Le programme de la Commission européenne en faveur de la croissance bleue vise à faire de la durabilité la pierre angulaire de la croissance maritime; elle sera d'ailleurs le thème central des discussions qui se dérouleront à Brême. Dans le contexte des récentes annonces de l'Union européenne à propos de l'innovation bleue (IP/14/536), de la planification de l'espace maritime (IP/14/459), du tourisme côtier et maritime (IP/14/171) et de l'énergie océanique (IP/14/36), la manifestation réunira tous les secteurs de l'économie maritime pour débattre la manière dont ils peuvent coopérer, partager des idées et faire de la croissance durable une réalité.

Pour en savoir plus : 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

22 mai. Journée internationale de la biodiversité

Thème 2014 : la diversité biologique insulaire

Le thème de la diversité biologique insulaire a été choisi pour coïncider avec la décision de l'Assemblée générale des Nations Unies de désigner 2014 comme étant l’Année internationale des petits États insulaires en développement.

Les Îles et les milieux marins proches des côtes constituent des écosystèmes uniques, souvent composés de nombreuses espèces végétales et animales qui sont endémiques — et que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur terre. Héritage d'une histoire évolutive unique, ces écosystèmes sont des trésors irremplaçables. Ils sont également essentiels à la subsistance, à l'économie, au bien-être et à l'identité culturelle de 600 millions d’habitants insulaires — soit un dixième de la population mondiale.

La Convention sur la diversité biologique traduit l’engagement de la communauté internationale pour la conservation de la diversité biologique, l'utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable des bienfaits découlant de l'exploitation des ressources génétiques.

Les produits et services essentiels offerts par notre planète sont fonction de la variété et de la variabilité des gènes, des espèces, des populations et des écosystèmes. En effet, les ressources biologiques nous nourrissent et nous fournissent vêtements, logements, médicaments et nourritures sprirituelles.

La dégradation de la diversité biologique à laquelle nous assistons actuellement est essentiellement la conséquence de l'activité humaine et met gravement en péril le développement humain.

Le 20 décembre 2000, l'Assemblée générale a proclamé le 22 mai Journée internationale de la diversité biologique (résolution 55/201) pour commémorer l’adoption de la Convention sur la diversité biologique le 22 mai 1992 lors de la Conférence de Nairobi. Auparavant, la journée était célébrée le 29 décembre (résolution 49/119 du 19 décembre 1994). Pour en savoir + : ONU

Journée internationale de la biodiversité 2014

Les Îles et les milieux marins proches des côtes, constituent des écosystèmes uniques, souvent composés de nombreuses espèces végétales et animales qui sont endémiques — et que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur terre. Héritage d'une histoire évolutive unique, ces écosystèmes sont des trésors irremplaçables. Ils sont également essentiels à la subsistance, à l'économie, au bien-être et à l'identité culturelle de 600 millions d’habitants insulaires — soit un dixième de la population mondiale. En savoir plus sur l'importance des îles.
Le thème de la diversité biologique insulaire a été choisi pour coïncider avec la décision e l'Assemblée générale des Nations Unies de désigner 2014 comme étant l’année Internationale des petits états insulaires en développement. En outre, le thème a été choisi pour correspondre avec le calendrier de la décision XI/15 alinéa 1(a) de la CdP qui vise « à renforcer la mise en œuvre du programme de travail sur la diversité biologique insulaire ».

Partenariat insulaire mondial (GLISPA)
Le Partenariat insulaire mondial (GLISPA)(GLISPA en anglais) aide les îles à aborder l’un des plus grands défis du monde: la conservation et l'utilisation durable des ressources naturelles insulaires inestimables qui permettent à des populations, à leurs cultures et modes de subsistance, d’exister dans leurs îles respectives du monde entier.

Il s'agit d'un partenariat qui englobe toutes les îles du monde, quelle que soit leur taille ou leur statut politique, et qui les encourage à prendre des mesures audacieuses en faveur d’une plus grande durabilité. Le partenariat fournit une plateforme mondiale permettant aux îles de travailler ensemble pour développer des solutions à des problèmes communs, de prendre des engagements de haut niveau et de mener des actions répondant à ces défis mondiaux. 

Pour en savoir + : Cdb

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

27e Défi des ports de pêche

Pornic / Loire-Atlantique / Pays de la Loire

La France des pêcheurs fait escale à Pornic

Du 26 au 31 mai 2014

A ce jour, 21 équipages venus de l’ensemble des façades maritimes de France ont validé leur participation au 27ème Défi des Ports de Pêche de Pornic :
* 13 ports de pêche : Etaples/Mer, Grandcamp-Maisy, Le Grau du Roi-Port Camargue, Ile d’Yeu, La Tremblade – Ronce les Bains, La Cotinière – Ile d’Oléron, Lorient, Palavas les Flots, Pays Bigouden, Pornic, Port en Bessin, Royan, Saint-Vaast la Hougue – Val de Saire
* et 8 Lycées maritimes : Bastia, Boulogne-Le-Portel, Fécamp, Le Guilvinec, Paimpol, La Rochelle, Sète, Nantes,

Programme du Défi 2014

Le résumé, du 26 au 31 mai – Semaine de l’Ascension

Lundi 26 mai : chaîne d’inscriptions, tirage au sort des bateaux / Installation du Village

Soirée d'accueil des équipages du Défi 2014

Mardi 27 mai : Parrainage écoles-équipages / Inauguration du Village
Régate d’entraînement / Parade des voiliers 15h (Vieux Port)

Chant des écoliers à 15h30 / Remise du Trophée Jacques Sauneuf
Mercredi 28 mai : Courses à suivre / Parade des voiliers à 17h
Atelier des Chefs (2) / Concert enfants / Remise des Prix du jour

Dégustation des ports de la façade Méditerranée

Jeudi (ascension) 29 mai : Courses à suivre, régate Guy Cotten
Atelier des Chefs (2) / Concert ‘Les cent Z’escales’
Parade des voiliers à 17h30 / Remise des Prix du jour

Dégustation des ports de la façade Atlantique

Vendredi 30 mai : course ‘Pavillon France’DSC_0114
Escale à Noirmoutier / Concours de pêche à la traîne
Atelier des Chefs / Remise des Prix du Jour

Dégustation des ports de la façade Manche

Concert à 21h Avalon Celtic Dance,
suivi à 22h30 d'un feu d'artifice

la barre à roue aux vainqueursSamedi 31 mai : Courses en matinée/ Atelier des Chefs
Concert ‘Ty Bedenn’ / théâtres ‘La Déferlante de Printemps’ / Remise des Prix

Soirée des équipages - clôture du Défi 2014

Cliquer Ici pour en savoir +

Téléchargez Ici le programme du Défi 2014

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Juin 2014

Pêche et tourisme : construisons une dynamique

2ème édition des Journées Professionnelles de Rennes

Pôle halieutique AGROCAMPUS OUEST

Mercredi 4 juin 2014

Dans le cadre du projet GIFS (Geography of Inshore Fishery and Sustainability), visant à étudier l'importance socio-économique et culturelle globale de la pêche côtière, AGROCAMPUS OUEST organise la deuxième édition des journées professionnelles de Rennes

La journée s'organisera autour de quatre sessions thématiques et d'un débat :
  • Les synergies pêche-tourisme eu Europe et en France
  • La pêche, un atout pour le tourisme
  • Un tourisme respectueux des activités de pêche ?
  • S’appuyer sur le tourisme pour développer la pêche
  • Débat : Pêche et tourisme, concurrence ou synergie ?

Ce séminaire est un lieu d’échanges et de réflexions entre les différents acteurs de la filière halieutique et touristique en France. Il vise à rassembler l’ensemble des acteurs de ces domaines : professionnels, administratifs et décideurs.

Une exposition photos sur la thématique "individus, lieux et pêche": importance de la pêche maritime, sera visible durant ce séminaire.

Cliquer Ici pour accéder au programme détaillé... Le formulaire d'inscription est disponible ici (Inscription gratuite jusqu'au 22 mai)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Printemps Bio


Printemps Bio du 1 au 15 juin 2014

Cliquer Ici pour en savoir +

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La dette écologique

De l’exploitation des ressources naturelles aux services écosystémiques : Quelle solidarité écologique ?

Colloque plurisciplinaire

Université de La Rochelle

5 et 6 juin 2014

Pour en savoir plus :  Cejep

Clôture des inscriptions au colloque : 1 juin 2014

Le concept de dette écologique ne connaît pas de définition officielle. La définition de l'ONG équatorienne Accion Ecologica, souvent reprise, définit la dette écologique comme :

« la responsabilité qu'ont les pays industrialisés pour la destruction progressive de la planète du fait de leurs modes de production et de consommation, des caractéristiques de ce modèle de développement, favorisée par la globalisation et menaçant la souveraineté des peuples ».

L'objet de ce colloque est de tester la validité scientifique du concept de dette écologique. Il vise à  permettre à des chercheurs d'échanger, dans une logique expérimentale, sur leur définition d'une « dette écologique », sur la pertinence du concept, sa force théorique et son potentiel en terme d'effectivité.

Structure de la manifestation :

Le colloque se divisera en trois panels, qui prendront la forme de tables rondes où les échanges entre les intervenants et avec les participants sera privilégié.

Un premier groupe réunira des intellectuels et scientifiques d'horizons divers qui apporteront des repères conceptuels et théoriques permettant d'appréhender la dette écologique.

Le deuxième panel sera constitué de juristes qui donneront, en la forme d'une tribune libre, leur perspective juridique sur le concept de dette écologique.

Le troisième panel rassemblera des spécialistes qui présenteront des applications particulières de la dette écologique.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Embarquez pour Keroman Port en Fête !

Huitième édition déjà pour Keroman Port en Fête !

Lorient

Les 7 et 8 juin 2014

Découvrir Keroman, ses bateaux, ses magasins de marée, ses poissons : c'est l'invitation que lance chaque année le port de pêche de Lorient. Pour sa 8ème édition, l'événement maritime aura lieu pendant le week-end de la Pentecôte, les 7 et 8 juin prochains.

Voir le programme complet de Keroman Port en Fête

Cette année, l'événement maritime consacré au port de pêche de Lorient aura lieu pendant le week-end de la Pentecôte, les 7 et 8 juin prochains. Au menu : visites des bateaux et des ateliers de marée, recettes de cuisine, expo photo... Et un grand concert gratuit de Sansévérino le samedi à 18h avenue de la Perrière !

Programmée généralement fin juin, la fête du port de pêche de Lorient aura lieu cette année les 7 et 8 juin, en plein week-end de la Pentecôte. Organisée depuis huit ans par la SEM Lorient-Keroman (entreprise gestionnaire du port), cet événement maritime permet de faire découvrir à des milliers de visiteurs le port de pêche dans une ambiance à la fois festive, ludique et pédagogique. Au programme : visites des bateaux de pêche et des ateliers de marée, découverte du port en petit train, rencontre avec les professionnels, ateliers pédagogiques, recettes de cuisine par des chefs lorientais, dégustations de produits de la mer, démonstration d'hélitreuillage, bassin maquette de bateaux radiocommandés. Mais aussi des expos photo, des projections de films, une vente à la criée, un espace restauration et des animations musicales programmées tout au long du week-end.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Sables d'Olonne. Route Pêche, port ouvert 2014

Samedi 7 juin 2014, la pêche partage sa passion avec le grand public, de 9h à 12h30 au port de pêche et à la criée. Banc de poissons et de crustacés, stands et animations, chants de marins, visites de navires et de la criée...

Route pêche - port ouvert : une journée sous le signe du partage

Visites des navires, chants de marins, présentation des différents produits de la mer et dégustation de langoustines rythmeront la 9e édition de l'opération Route pêche - port ouvert. Samedi, le comité régional des pêches maritimes (Corepem) organise une matinée pour « promouvoir la filière pêche et valoriser les différents acteurs de ce milieu », détaille Didier Garrec, l'un des membres.

Marins-pêcheurs, gendarmerie maritime, SNSM et Affaires maritimes seront présents pour l'occasion et proposeront diverses animations. Une simulation de vente à la criée, des visites guidées des bateaux de pêche et des vedettes de la gendarmerie divertiront les passants. « On parle de la pêche comme d'une activité du passé. L'objectif est, non pas de faire revivre le passé, mais de faire partager notre quotidien aux visiteurs », précise José Jouneau, président du Corepem.

Promouvoir le métier de marin-pêcheur auprès des jeunes générations est le second enjeu de la matinée. « C'est un métier de liberté où on gagne bien sa vie », insiste José Jouneau.

Pour en savoir plus : Route Pêche 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Comité des pêches: il faut des mesures urgentes contre la surpêche, la pollution et le changement climatique

Les pêches et l'aquaculture sont cruciales pour la sécurité alimentaire et la nutrition, selon le Directeur général

Source : FAO

9 juin 2014, Rome -A l'ouverture du COFI, seul forum intergouvernemental mondial sur les questions de pêche et d'aquaculture, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a sollicité des mesures d'urgence pour affronter le changement climatique et d'autres menaces pesant sur la pêche durable et les stocks de poisson.

Le Comité des pêches de la FAO (COFI) a ouvert sa session du 9-13 juin qui portera sur toute une série de questions liées à la santé à long terme des pêches marines et continentales et de l'aquaculture, et sur une action potentielle des gouvernements, des organismes régionaux de gestion des pêches, des ONG, des travailleurs de la pêche et autres acteurs de la communauté internationale.

Soulignant que les pêches et l'aquaculture apportent "une contribution centrale à la sécurité alimentaire et à la nutrition", M. Graziano da Silva a ajouté que le développement durable des états insulaires et côtiers était tout particulièrement lié à la "vitalité des océans et des stocks halieutiques".

"La surpêche, la pollution et le changement climatique mettent cette vitalité à risque. Les impacts sont déjà manifestes. Et les populations pauvres de la planète, dans les zones rurales et côtières, sont parmi les plus concernées", a déclaré le Directeur général.

(...)

Tribune internationale

Le Directeur général s'est associé au Président de la 31ème session du COFI, Johan Williams, pour souhaiter la bienvenue aux ministres chargés des pêches ou de l'agriculture et du développement rural de divers pays -Algérie, Bangladesh, Brésil, Indonésie, Mali, République de Guinée et Sri Lanka. Au nombre des participants figurent également des vice-ministres, ministres adjoints et ministres d'Etat d'Arabie Saoudite, Azerbaïdjan, Ghana, Guatemala, Honduras, Maldives, Namibie, Pérou, République islamique d'Iran et Yémen.

Les participants examineront, entre autres, l'approbation de deux séries fondamentales de directives volontaires visant à améliorer la durabilité et la gestion responsable des pêches, à savoir: les Directives volontaires pour garantir des pêches artisanales durables (Directives PAD) et les Directives volontaires pour la conduite de l'Etat du pavillon.

Ils passeront également en revue les progrès accomplis sur la mise en œuvre du Code de conduite pour une pêche responsable et instruments connexes pour la coopération internationale en matière de pêches.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L'innovation au secours de la biodiversité ?

IDDRI

Paris

Vendredi 13 juin 2014

La biodiversité, au cœur des services que les écosystèmes rendent aux hommes, connait un rythme alarmant d’érosion, amenant certains experts à parler de sixième extinction de masse sur la Terre. L'érosion de la biodiversité est étroitement liée à l’activité humaine et aux effets de la croissance et du développement économique. L’extraction des ressources renouvelables et non renouvelables, l’activité industrielle et énergétique, l’extension de l’urbanisation, ainsi que l’agriculture sont autant de secteurs de l’économie ayant un impact sur la biodiversité.

Au cœur de la croissance et du développement économique, l’innovation joue un rôle central. Elle permet en effet, théoriquement, la croissance des gains de productivité, la baisse des coûts de production, l’augmentation de la sécurité et de la qualité, une meilleure efficience d’usage des ressources, mais aussi la création de nouveaux marchés.

Mais quels effets cette innovation a-t-elle sur la biodiversité ? Risque-t-elle d’aggraver les tendances actuelles à la dégradation, ou bien permettrait-elle aussi de les contrer ? Si d'un côté, l’innovation peut représenter une solution possible face à l’actuelle érosion de la biodiversité, elle peut mettre en risque la biodiversité, de manière avérée ou potentielle. Risques et bénéfices de l’innovation pour la biodiversité font ainsi l’objet de débats qui traversent autant la recherche que la société civile.

Cette conférence vise ainsi à examiner et évaluer les possibilités et limites des nouvelles technologies et plus généralement de l’innovation au service de la conservation de la biodiversité. Quels sont les risques pour la biodiversité dont sont porteuses les innovations ? Quels sont leurs apports pour limiter les impacts négatifs sur la biodiversité ? Peut-on piloter ou canaliser ces innovations afin qu’elles entrent en synergie, plutôt qu’en contradiction, avec le maintien de la diversité biologique sur Terre ?

Programme de la journée (8h45 - 16h45) :

09h45 – 12h00
Première session

Innovations technologiques : vers une meilleure gestion des écosystèmes ?

Session présidée par Julien Rochette, coordinateur du programme Océans et zones côtières, Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), France

Le développement de la technologie a incontestablement contribué à renforcer les pressions sur les ressources naturelles. Les outils technologiques déployés aujourd’hui permettent en effet d’exploiter plus intensément – dans le cas des activités extractives notamment – et d’atteindre des milieux jusqu’alors inexplorés – les fonds marins par exemple. Toutefois, l’outil technologique peut également concourir à une meilleure gestion des écosystèmes, en offrant notamment les moyens d’une surveillance renforcée des activités humaines. S’ils sont mis au service de la protection de l’environnement, radars, satellites, transpondeurs ou autres drones, ainsi que les nouvelles formes de circulation de l’information et d’organisation liées aux nouvelles technologies peuvent ainsi se révéler de précieux atouts, particulièrement dans la mise en œuvre des normes nationales et internationales. Cette session visera donc à faire le point sur l’utilisation de ces outils et, à partir de cas d’études, à donner des éléments d’évaluation de leur efficacité pour la gestion des écosystèmes.

Comment les nouvelles technologies contribuent à la lutte contre les activités illégales ayant un impact sur la biodiversité : l’expérience d’Interpol
David Higgins, responsable du programme sur les atteintes à l’environnement, Interpol, France

Le programme Global Forest Watch 2.0 : suivre l’évolution des forêts
Crystal Davis , responsable du programme Global forest Watch 2.0, World Resources Institute (WRI), Etats-Unis

Surveillance et contrôle des activités humaines en mer
Sandra Brooke, attachée de recherche conservation, Laboratoire côtier et marin, Université d’Etat de Floride, Etats-Unis

John Tanzer, directeur du programme marin, WWF international, Suisse, discutera ces trois interventions.
 
----------------------

12h00  – 13h30
Table ronde - L'innovation en agriculture : quels effets sur la conservation de la biodiversité ?

14h45 – 16h15
Seconde session - Restauration écologique innovante : les sciences et techniques au service des écosystèmes ?
Conclusion - Quelles pistes de réflexion pour orienter l'innovation en faveur de la biodiversité ?

Avec : Émilie Babut (ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie – MEDDE), Sandra Brooke (université d’État de Floride), Crystal Davis (World Resources Institute), Damien Demailly (Iddri), Émile Frison (Bioversity International), David Higgins (Interpol), Renaud Lapeyre (Iddri), François Meienberg (Déclaration de Berne [DB]), Macy Merriman (DuPont Pioneer), Fabien Quetier (Biotope), Bruno Racine (BnF), Julien Rochette (Iddri), John Tanzer (WWF International), Frédéric Thomas (IRD), Sébastien Treyer (Iddri), Catherine Tsekenis (Fondation d'entreprise Hermès).

Programme détaillé en ligne

Pour en savoir + : IDDRI

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Saint-Brieuc. Le forum qui booste le développement durable

Les Écoterritoriales réuniront, les 18 et 19 juin à Saint-Brieuc, 80 exposants et 13 ateliers, autour du développement durable. Entretien avec Dominique Ramard, conseiller régional délégué à l'énergie.

Source : Ouest France

Vous animez l'un des ateliers. Quel est le sujet de votre intervention ?

Je vais présenter des exemples concrets de développement durable dans des collectivités bretonnes. Il y a le modèle du Mené, entre Loudéac et Lamballe. Ils travaillent sur la façon d'être excédentaire en terme de politique énergétique. Le colza sert aux moteurs des tracteurs, le bois à alimenter les maisons en énergie et ils ont aussi un projet éolien financé en partie par les citoyens. Cette expérience montre que les territoires sont le lieu de la transition énergétique. Chaque zone a ses spécificités et peut maîtriser ses consommations. Nous avons plein de ressources : le vent et le bois, le soleil, et les énergies marines, que l'on promeut de plus en plus.

L'hydrolien peut-il mener la Bretagne vers moins de dépendance énergétique ?

(...)

Le salon des Écoterritoriales, c'est quoi ?

Un salon destiné aux élus et aux professionnels des collectivités locales du Grand Ouest (Bretagne et Pays de Loire) qui cherchent des solutions pour booster le développement durable. C'est le conseil général de Morbihan qui l'a créé, en 2008, à Vannes. Il aura lieu à Saint-Brieuc, les 18 et 19 juin, avec l'appui du conseil général des Côtes-d'Armor. Le thème de l'an dernier était la précarité énergétique. Cette année, ce sera le développement économique et l'accès à l'emploi.

Qu'est-ce qu'on y trouvera ?

80 exposants investiront le parc-expo de Brézillet, à Saint-Brieuc. Ils proposeront des solutions techniques en matière de travaux publics (isolation, désherbage...), récupération et traitement des déchets, équipement d'économie d'eau, transports propres, habitat social, recyclage des matériaux ou encore valorisation du patrimoine, comme les moulins dotés de machines à hydroélectricité. Treize ateliers d'échange d'expériences seront organisés sur différents thèmes : les filières innovantes en matière d'énergie et climat, le développement local dans les territoires ruraux ou encore « améliorer la qualité de l'air : un bénéfice pour la santé ».

Quel est l'enjeu de ce forum ?

Ce forum, créé en partenariat avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) se veut une boîte à outils pour les élus soucieux de développement durable. Il s'agit de former les nouveaux élus et d'accompagner ceux qui s'y sont engagés de longue date. Pour Alain Burlot, vice-président du conseil régional et président de Kerval (deuxième syndicat d'ordures ménagères de Bretagne), « les territoires qui seront en développement demain seront ceux qui sauront se saisir de ces sujets ».

Recueilli par Camille Archambault

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Symposium franco-allemand sur l'hydrogène-énergie

Ambassade de France à Berlin

24 juin 2014

Le Service pour la Science et la Technologie et le Service du Conseiller pour l'énergie nucléaire et les énergies alternatives de l'Ambassade de France à Berlin, ainsi que l'Office franco-allemand pour les énergies renouvelables (OFAEnR), organiseront le 24 juin une conférence sur le thème suivant :

L'hydrogène-énergie, un modèle industriel pour la transition énergétique en France et en Allemagne : mythe ou réalité ?

La conférence aura lieu à l'Ambassade de France à Berlin. Elle s'inscrit dans le cadre de la déclaration des gouvernements français et allemand lors du Conseil des ministres franco-allemand du 19 février, qui définit le développement des technologies hydrogène et la mise en place de partenariats franco-allemands dans ce domaine comme l'un des axes prioritaires de la coopération franco-allemande.

La Chambre franco-allemande de commerce et d'industrie et l'Agence fédérale allemande pour la promotion de l'investissement et du commerce (GTAI) sont partenaires de la conférence.

Nous invitons toutes les personnes intéressées à s'inscrire (participation gratuite), en envoyant leur nom, celui de leur institution et leur adresse mail à l'adresse mentionnée dans la rubrique "Plus d'informations" ci-dessous. La manifestation aura lieu en français et en allemand avec traduction simultanée.

Pour plus d'informations sur le programme : BE Allemagne

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Perte de biodiversité et vulnérabilité sanitaire des systèmes de production

Organisé par : Chaire de développement durable de Sciences Po et l’Anses

25 juin 2014

Lieu : Sciences Po - Amphithéâtre Jean Moulin - 13, rue de l’Université - 75007 Paris

Public : Ouvert à tous

Ce colloque exploratoire vise à faire le point des éléments de diagnostic qui mettent en évidence des liens avérés ou possibles entre la diminution de la biodiversité agricole et la sécurité sanitaire des systèmes de production, voire de l’ensemble du système alimentaire. Il vise également à comprendre quels sont les déterminants de cette réduction de la biodiversité agricole, et à identifier quels pourraient être les leviers d’actions pour une re-diversification, et dans quelle mesure ils sont compatibles avec ou peuvent s’appuyer sur la recherche d’une meilleure sécurité sanitaire du système alimentaire.

Problématique

Les transformations et l’intensification des systèmes de production agricoles et d’élevage au cours des dernières décennies ont conduit à une diminution de la biodiversité domestique. Cela concerne tant la diminution du nombre d’espèces, de variétés ou de races cultivées ou élevées, que la réduction de la diversité génétique intra-spécifique, sans parler des impacts sur la biodiversité des espèces auxiliaires de la production agricole ou encore de la biodiversité sauvage en général.

Pour faire face à l’accroissement de la demande de produits alimentaires, l’augmentation de l’offre s’est appuyée sur des schémas d’amélioration et de sélection génétiques privilégiant les performances quantitatives et reposant sur la spécialisation des systèmes de production. Cette recherche d’optimisation de la productivité s’est accompagnée d’un recours accru à des consommations intermédiaires ( e.g. produits phytosanitaires et médicaments vétérinaires) dont les conséquences sanitaires et environnementales à long terme peinent à être maitrisées et qui questionnent la résilience des modes de production déployés. 

Peut-on dire aujourd’hui de la baisse de diversité génétique des espèces domestiques liée à l’homogénéisation et à l’intensification de tels modes de production ?  Faut-il craindre que cette réduction de la biodiversité conduise à une augmentation de la vulnérabilité des systèmes de production ? Quelles sont les évolutions récentes constatées tant du point de vue de l’offre que de la demande alimentaires et dans quelle mesure peut-on concilier intensification, diversité génétique et résilience des modes de production /du système alimentaire.

Ce colloque exploratoire vise à faire le point des éléments de diagnostic qui mettent en évidence des liens avérés ou possibles entre la diminution de la biodiversité agricole et la sécurité sanitaire des systèmes de production, voire de l’ensemble du système alimentaire. Il vise également à comprendre quels sont les déterminants de cette réduction de la biodiversité agricole, et à identifier quels pourraient être les leviers d’actions pour une re-diversification, et dans quelle mesure ils sont compatibles avec ou peuvent s’appuyer sur la recherche d’une meilleure sécurité sanitaire du système alimentaire.

Format

Un colloque d’une journée à Sciences Po, co-organisé par la Chaire et l’Anses, permettant de croiser des regards entre les experts, les académiques, les ONG et les entreprises.

Cliquer Ici pour télécharger le pré-programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La mer se cultive, la mer nous cultive


Pêcheurs et conchyliculteurs s’appellent eux mêmes les “paysans de la mer” et la cultivent pour en cueillir ses fruits… pour notre plus grand plaisir.

D’ailleurs, comment aujourd’hui imaginer nos tables sans poissons et coquillages qui ravissent nos papilles depuis l’aube de l’humanité !

« La mer se cultive, la mer nous cultive » est l’aboutissement d’un partenariat unique entre des professionnels de la mer, du tourisme, de l’environnement et d’artistes, réunis autour d’un même enjeu : valoriser des Hommes, des métiers et leurs interactions avec les milieux naturels, afin de vous permettre de comprendre ces équilibres.

Ils se sont associés pour vous faire partager leur passion de la mer, alors n’attendez plus et expérimentez avec eux un autre littoral ! 

Cliquer Ici pour en savoir +

----------------------------------------------

Exposition "Gestes des pertuis"


Exposition "Gestes des pertuis" - crédit Yves Ronzier - Graphisme : Atelier Malax - Communauté de communes de l’île d’Oléron

Du 14 juin 2014 au 11 janvier 2015

Le Musée de l’île d’Oléron

Photographies du patrimoine et des activités maritimes du Pays Marennes Oléron par Yves Ronzier, photographe de mer.

Façonnant le territoire dans lequel elles s’inscrivent, lui conférant une spécificité et un caractère unique, les activités professionnelles locales de l’ostréiculture, la mytiliculture, la pêche en mer, la pêche à pied ou l’aquaculture sont aujourd’hui confrontées à une méconnaissance des pratiques de travail qui ont évolué et à un déficit d’image...

Fort de ce constat, une démarche collective de valorisation du patrimoine et des activités maritimes a été engagée sur le Pays Marennes Oléron à la demande des organisations professionnelles locales de la pêche et des cultures marines, afin de créer et valoriser une base de données photographiques, audiovisuelles et de témoignages...

L’exposition, mettant en exergue la réalité qu’offrent ces métiers de la mer, est une des déclinaisons de ce projet collectif. Le parti pris est de donner toute son importance à l’humain (gestes, organisation, outils de travail, savoir-faire…) en ciblant la réinvention permanente du travail par l’homme dans son environnement.

Horaires
Juillet - août : tous les jours de 10h à 19h.
Avril, mai, juin, septembre, octobre : tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Novembre à mars : du mardi au dimanche de 14h à 18h.
Fermé les 25 décembre et 1er janvier.

Tarifs
Plein tarif : 4,50 € ; pass 3,70 € ; réduit 2,50 €
Gratuit les dimanches 2 novembre 2014, 7 décembre 2014 et 4 janvier 2015.

Le Musée de l’île d’Oléron
9 place Gambetta
17310 Saint-Pierre d’Oléron
05 46 75 05 16
museeoleron@cdc-oleron.fr

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rendez-vous de Juillet et Août 2014

Filière pêche et produits de la mer : tous à Lorient les 1er et 2 juillet


L'ensemble des responsables et des acteurs économiques et politiques de l'ensemble de la filière a rendez-vous à Lorient pour la cinquième édition des Assises...

Après quatre éditions à Paris, les 5e Assises de la pêche et produits de la mer prennent pied sur le littoral et vous donnent rendez-vous à Lorient, les mardi 1er et mercredi 2 juillet au Palais des congrès.

Une journée et demie de conférences et ateliers, réunissant des responsables économiques et politiques de premier plan, dont le secrétaire d’État Frédéric Cuvillier.

Les débats seront animés par les rédacteurs en chef du marin et de Produits de la mer.

Parmi les nouveautés, un grand débat public en soirée sur la filière des produits de la mer « made in France ». Il permettra aux professionnels d’exposer les savoir-faire d’une filière d’excellence.

Les débats « entre pros » permettront de faire le point des grands sujets du moment : la place portuaire comme centre névralgique ; les financements européens ; le renouvellement de la flottille et des hommes à la pêche ; l’étiquette comme outil de communication ; le facteur énergétique ; la lutte contre les fraudes ; le partage de la marge ; les produits de la mer face à l’opinion publique.

Les plus matinaux pourront, dès 5 h le mercredi matin, découvrir le port de Keroman.

Programme et inscription sur Assises de la pêche et des produits de la mer

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les 4èmes Journées de la Recherche Piscicole

Paris

les 2 - 3 et 4 juillet 2014

FIAP Jean Monnet 30 rue Cabanis - 75014 PARIS

Pour l’organisation de cet événement, les organismes de recherche INRA, IFREMER, CIRAD et IRD s’allient de nouveau au CIPA (Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture), à l’ITAVI (Institut Technique de l’Aviculture), au SYSAAF (Syndicat des Sélectionneurs Avicoles et Aquacoles Français), au Ministère de l’Agriculture (MAAPAR) et à l’Enseignement aquacole.

L’objectif de ces nouvelles journées Recherche Filière Piscicole (JRFP) est de poursuivre l’amélioration des échanges d’informations entre tous les acteurs de la filière.

Cliquer Ici pour le programme des 3 jours (2 JRFP + 1 Piscenlit)

Pour en savoir + : Journées de la recherche piscicole

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Bien vivre ensemble, c'est possible !


Université d'été de la Solidarité internationale

Du 2 au 5 juillet 2014 à Rennes

Bien vivre ensemble, c'est possible !

Des alternatives pour des transitions solidaires

Le modèle de développement économique actuel et mondialisé a clairement montré ses failles tant du point de vue économique, social et géopolitique qu’environnemental et écologique. La mise en place en 2000 des objectifs du millénaire n’a pas suffi à éradiquer l’extrême pauvreté ni à assurer des conditions de vie décentes à tous et toutes. Des changements se révèlent donc d’une impérieuse nécessité. Face aux crises qui nous assaillent les associations ne restent cependant pas démunies, bien au contraire. L’Université d’été 2014 se propose de mettre en avant des alternatives et de réfléchir au thème des transitions solidaires (sociales, économiques, démocratiques, géopolitiques, écologiques...) en présence de nombreux partenaires internationaux.

12 modules de formation et 30 ateliers

dont 1 atelier sera consacré à la pêche (avec le Collectif Pêche et Développement)

Pour en savoir + et inscription : Université d'été de la Solidarité internationale

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Estivases, c’est parti !

Le Théâtre d’Ardoise débute le 8 juillet sa sixième saison. Au menu : rencontres musicales, théâtrales et humoristiques, dans un décor naturel et typique

Source : Sud Ouest par Élia Dahan

C'est au milieu des marais, les pieds presque dans l'eau, que le théâtre d'Ardoise lance sa saison ce soir (8 juillet Ndlr). Aménagé au cœur de la région ostréicole d'Arceau, ce singulier théâtre propose une programmation hétéroclite, pour plaire au plus grand nombre. « Nous voulons faire des spectacles dans tous les styles », assure l'initiateur du projet, Jean-Marc Chailloleau, mais pas que. Ostréiculteur retraité, le sexagénaire souhaite aussi, à travers le théâtre, « associer la culture locale, en proposant des produits issus de l'agriculture et de l'ostréiculture oléronaises ». Pour cela, les visiteurs sont invités, entre deux représentations, à profiter du paysage charentais en dégustant des huîtres ou du melon de producteurs locaux et en sirotant un verre de pineau.

Hommage au pays

Ici, même les infrastructures sont un hommage au pays. Les gradins du théâtre sont montés sur des ardoises qui servaient aux parcs à huîtres, on ouvre les ganivelles (de petites palissades en lattes de bois que l'on trouve sur les plages) avant d'entrer en scène, et on se prélasse sur des vieux sièges de cabanes ostréicoles au milieu des tamarins.

Mais le Théâtre d'Ardoise, c'est avant tout un rendez-vous culturel. Durant la saison des Estivases, - « un clin d'œil au lieu », s'amuse Jean-Marc Chailloleau -, des artistes de tous horizons sont attendus sur 15 dates. Ce soir, Jacques Bonnaffé et Olivier Saladin ouvrent le bal. « Deux habitués du théâtre qui ont plaisir à revenir », explique l'Oléronais. S'ensuivront des soirées à thème comme celle de vendredi, consacrée à La Réunion.

Découvrir un autre monde

Les curieux pourront également venir se déhancher sur du rock, de la dub (pour les plus jeunes), ou apprécier le violoncelliste Vincent Courtois lors d'une soirée jazz. « Nous avons également créé ce théâtre pour faire découvrir des choses aux gens, c'est un de nos buts », confie Jean-Marc Chailloleau.

Pour cette sixième saison, le créateur des Estivases compte sur la présence des touristes, pour qu'ils viennent « découvrir un autre monde et rencontrer des gens d'ici ». Mais que les estivants se rassurent, l'ancien ostréiculteur a laissé, à la fin du programme de la saison, un petit lexique du patois local afin que tout le monde puisse accorder ses violons.

Élia Dahan

Le Théâtre d'Ardoise : Le Chenal d'Arceau, route de Bellevue ; www.letheatredardoise.com. Renseignements et réservations sur réservation@letheatre dardoise.com ou au 06 29 53 68 32.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rendez-vous de Septembre 2014

Affaires sensibles : Bugaled Breizh sur France Inter


Le jeudi 4 Septembre 2014 à partir de 15h

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Vannes : 30e Salon National de la Conchyliculture


30e Salon National de la Conchyliculture et des Cultures Marines

16 et 17 septembre 2014

Vannes

80 exposants – 2000 visiteurs attendus – 4 ateliers

Premier rendez-vous professionnel, c’est l’occasion unique pour vous de :
  • Découvrir de nouveaux produits et équipements
  • Repérer les dernières innovations et offres de services
  • Rencontrer les acteurs du monde conchylicole

Edition 2014 : l’Australie, pays invité d’honneur !

Après le Japon, pays invité d’honneur en 2012, le Salon continue sur sa lancée avec cette année la présence exceptionnelle d’une délégation professionnelle Australienne.

D’autres délégations professionnelles étrangères sont également attendues : Irlande, Ecosse, Pays-Bas…

Une occasion pour rassembler les professionnels français et étrangers et d’échanger sur les organisations et pratiques de chacun.

Programme....

Pour plus d'informations : Salon de la conchyliculture

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Gestion de l’environnement : quelle place pour les conchyliculteurs et les pêcheurs ? »

26èmes Rencontres Interrégionales de l'Aglia

Source : Aglia (Association grand littoral atlantique)

Les prochaines Rencontres Interrégionales de l’Aglia se tiendront cette année le 17 septembre au Palais des
Congrès de Rochefort sur le thème :

« Gestion de l’environnement : quelle place pour les conchyliculteurs et les pêcheurs ? »

Inscrivez-vous et retrouver le programme de cette journée ICI.










^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Food bashing

A Rennes, au moment de Space 2014

Le 18 septembre 2014 de 10:00 à 12:30

Des responsables d'industries agroalimentaires apporteront leurs témoignages et viendront débattre des résultats de l'étude Worldview 2014 qui sera présentée par Serge Michels, président de l'agence Protéines.

Cette étude a été conduite auprès des consommateurs français sur leur perception de l'alimentation, des entreprises agroalimentaires et leur vision du monde.

Malgré les progrès réalisés en termes de traçabilité, de transparence, d'amélioration de la qualité, la défiance envers l'alimentation n'a jamais été aussi forte. Il est donc intéressant de s'interroger sur comment communiquer et instaurer un dialogue avec les consommateurs.

L'accès de cette conférence est libre et ouvert à tous.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Journées du patrimoine : Visitez les coulisses de Maréis !

Maréis, le centre de la découverte de la pêche en mer... 

Étaples - Pas-de-Calais

À l’occasion des journées du patrimoine, Maréis a concocté un programme spécial.

Visite des coulisses. Pour la première fois, les visiteurs pourront découvrir comment fonctionne le système de filtration d’eau, la zone d’élevage, le régime alimentaire des animaux...

Visites à 10 h, 11 h, 15 h, 16 h et 17 h.

Visites guidées. À 10 h 30, 11 h 30, 15 h, 16 h (en patois étaplois) et 17 h.

Demi tarif. Les entrées sont à demi-tarif durant tout le week-end.

Renseignements : 03 21 09 04 00 et site web : Maréis

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Contes de la Cabane Rouge : Cicin Tribord et l'enfant huître

Contes traditionnels et créations

Il était une fois un royaume... le royaume des sirènes !

Dominique Ricjiero conte « Cicin Tribord et l'enfant huître »

Port du Château d'Oléron

Jeudi 25 Septembre 2014

20h30

Avec les veillées de la cabane rouge, l’association « Contes en Oléron » vous invite à renouer avec la simplicité de l’oralité : un conteur, sa parole et la proximité avec le public. Sans oublier la convivialité qui permettra de prolonger la soirée devant le verre de l’amitié.

Dominique Richiero présentera sa dernière création « Cicin Tribord et l'enfant huître », le jeudi 25 septembre 2014 à la Cabane Rouge dans le port du Château d’Oléron...

Spectatrice assidue des spectacles de Contes en Oléron, Dominique Richiero franchit le pas et passe de l’autre côté de la rampe.

La passion des mots, son métier d’ostréicultrice qu’elle a aimé faire découvrir au travers des visites de son exploitation l’ont menée sur le chemin des contes.

Tarif libre


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

17èmes Journées de la médecine des gens de mer

Marseille

les 25 et 26 septembre 2014

à l’ENSM de Marseille

Organisées par le service santé des gens de mer, destinées aux marins, aux représentants des entreprises maritimes et aux acteurs médicaux et sociaux de la profession, les journées de la médecine des gens de mer aborderont les thèmes des urgences sanitaires à bord, de la grossesse chez les femmes marins et des aspects psycho-sociaux du travail maritime.

Décentralisées pour troisième fois, ces journées auront lieu dans le cadre des Journées de médecine maritime, l’après-midi du jeudi 25 septembre et le matin du vendredi 26 septembre 2014 à l’École nationale supérieure maritime de Marseille.

3 thèmes d’actualité

Ce dix-septième colloque de la médecine des gens de mer et ces deuxièmes journées de la médecine maritime sont en prise directe avec l’actualité qui agite la profession maritime et le MEDDE.

Au programme :
  • La prévention et la gestion des urgences sanitaires. Le navire peut devenir un vecteur de maladies infectieuses notamment lors d’une navigation internationale. Trois épisodes réels d’urgences sanitaires survenues sur des navires ainsi que les réponses qui y ont été apportées, seront décrits. Des démarches de prévention seront présentées.
  • Les enjeux de la grossesse en mer et en situation isolée. Les précautions qui doivent entourer la grossesse chez femmes marins seront examinées.
  • Les aspects psycho-sociaux du travail maritime en exposant le ressenti lors d’un premier embarquement des élèves de l’ENSM ou d’océanographes, les exigences cognitives du travail en passerelle, les enjeux liés à la prévention des addictions et des conduites d’intimidation et de harcèlement en entreprise maritime. L’enjeu est le bien-être au travail maritime.

Des journées destinées aux marins, aux représentants des entreprises maritimes et aux acteurs médicaux et sociaux

Ces journées sont destinées aux acteurs du monde maritime : marins, personnels médicaux et para-médicaux embarqués ou non, personnels des services sociaux maritimes, responsables « ressources humaines » et « hygiène et sécurité » des entreprises maritimes.

Elles sont placées sous le cadre de l’inter-disciplinarité avec des intervenants ergonome, psychologue, chercheur en sciences cognitives, officier de la marine marchande, préventeur, infirmier en santé au travail ou médecin. Ces intervenants travaillent à la Direction générale du travail, dans le Service de santé des armées, à l’Agence régionale de la santé PACA, à l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille, au SAMU du Havre, au centre de consultation médicale maritime, à l’Ecole nationale supérieure maritime, à l’Institut maritime de prévention, dans les sociétés ClubMed, MSC, GENAVIR et SNCM, ou représentent l’ECSA, l’ETF, l’Observatoire régional de la santé PACA, l’AMPTA et le service de santé des gens de mer.
Une organisation du service santé des gens de mer

Ces journées sont organisées par le service santé des gens de mer, rattaché à la direction des affaires maritimes et en partenariat avec la Société médicale méditerranéenne d’urgence maritime.

Le service santé des Gens de mer est le service de médecine de prévention des marins professionnels du commerce, de la pêche et de la plaisance professionnelle. Son action vise à préserver la santé physique et psychique des travailleurs de la mer.

Les partenaires logistiques de cette organisation sont l’École nationale de la marine marchande, l’Établissement national des invalides de la marine, l’entreprise Télécardia, spécialisée dans le recueil et la transmission de données médicales ainsi que l’entreprise Nal von Minden, fabriquant de tests biologiques. Source : medde

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

African Tuna Conference : Conférence Africaine sur le Thon


Abidjan - Côte d'Ivoire

25-26 Septembre 2014

La toute première édition de la Conférence Africaine et d’Exposition sur le Thon regroupera les principaux acteurs de l’industrie thonière et les parties prenantes qui viendront de divers horizons d’Afrique et du monde et elle offrira un cadre évènementiel pour apprendre et débattre des questions pertinentes relatives à la pêche thonière, à la transformation, au commerce, aux nouveaux débouchés et aux actions politiques en vigueur. C’est un évènement essentiel qui vous donne le privilège d’étendre votre réseau au niveau de l’Afrique.

La conférence sur les thons en Afrique 2014 est un événement de deux jours qui se tiendra les 25 et 26 septembre 2014, de 09H00 à 18H00 à l’Hôtel Abidjan Sofitel Ivoire, à Abidjan.

Pour en savoir + : Atuna

Les Principaux Thématiques  

La première édition de la Conférence sur les thons en Afrique est sans doute, le plus grand  évènement qui réunira les principaux acteurs et les parties prenantes de l’industrie thonière en Afrique, où diverses questions liées à la transformation du thon, à la pêche, au commerce et à des décisions politiques seront sujet à discussion.

Au cours de cet évènement sur le commerce du thon, des décideurs politiques peuvent apporter de nouvelles visions, partager leurs points de vue avec les autres, établir de nouveaux contacts, promouvoir leurs produits et services.

La conférence sur les thons en Afrique en 2014, portera sur des thématiques et discutera de sujets d’actualité sur l’industrie thonière, notamment :
  • Point de vue de 360 degrés sur le thon en Afrique ;
  • Couverture des nations et des îles d’Afrique - du Nord au Sud ;
  • Tendance des captures de thonidés de l’Atlantique et de l’Océan Indien ;
  • Quelles sont les principales flottes actives dans la région ?
  • Quelles sont les zones de pêche de thon les plus productives en Afrique ? : où se situent-elles ?
  • Les difficultés rencontrées par les États côtiers dans la gestion de leurs pêcheries thonières ;
  • La  pêche INN au thon - les domaines problématiques et les solutions envisagées ;
  • Comment les États côtiers peuvent tirer plus de bénéfice de leur ZEE dans l’exploitation des ressources thonières ?
  • Les principaux blocs dans l’industrie thonière en Afrique ;
  • Les marchés du monde arabe - leurs croissances et leurs importances ;
  • Opportunités d’expansion du marché pour les transformateurs africains ;
  • Quels sont les facteurs qui régissent les prix des thons d’Afrique en matière première ?
  • Quelles sont les possibilités pour la certification MSC pour une pêcherie  durable du thon de l’Atlantique ?
  • Les principaux marchés d’importation de thon en conserve en pleine  croissance au niveau de l’Afrique ;
  • Les principaux exportateurs africains de thon vers l’UE et vers d’autres marchés ;
  • L’élasticité-prix ? Que font les producteurs et les fournisseurs africains pour  s’accorder face à des prix très bas du moment ?

De même, des sujets d’actualité et importants pour l’industrie, tels que :
  • L’évolution des facteurs critiques de coûts pour l’industrie africaine du thon en conserve ;
  • Quels seront les nouveaux entrants dans l’industrie de transformation de thon en pleine émergence en Afrique ?
  • La responsabilité sociale - la situation actuelle en Afrique ?
  • Quelles sont les activités des diverses ONG sur le thon en Afrique ?
  • La nationalisation de la pêche au thon et de l’industrie thonière – les défis et les opportunités ;
  • Quelles sont les possibilités de produire des produits de thon à valeur ajoutée ?

Les participants seront constitués des chefs d’entreprise et des décideurs politiques, des officiels, des armateurs des thoniers, des transformateurs, des commerçants, des scientifiques, des autorités portuaires, des prestataires de services, des détaillants, des ONG impliquées dans l’industrie thonière à l’échelle internationale, etc.,

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Granville. Toute la mer sur un plateau

Chaque année, le public répond toujours plus nombreux au festival des coquillages et crustacés. Granville, le premier port coquillier de France, s'apprête à accueillir plus de 50000 visiteurs pour la 12e édition.

La 12ème édition du Festival "Toute la mer sur un plateau" aura lieu les 27 et 28 septembre 2014.

(accès interdit aux chiens)

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, le port de pêche de Granville - 1er port coquillier de France - mettra une nouvelle fois en vedette les produits de la mer. Depuis maintenant 12 ans, la mer - omniprésente dans le paysage granvillais - donne le ton à ce grand rendez-vous annuel placé sous le signe de la pédagogie et de la gastronomie.

Les coquillages et les crustacés auront la part belle, frais ou transformés mais également mis en scène par les Chefs normands. Pas moins de 16 tonnes de produits de la mer, en direct du pêcheur ou du conchyliculteur : bulots, praires, coquilles Saint-Jacques, olivettes, amandes, huitres, moules, homards et tourteaux. Au programme du week-end : vente et restauration sur place, animations variées pour petits et grands, démonstrations de cuisine et dégustations pour les quelque 55 000 visiteurs qui se donnent rendez-vous, chaque année, sur le port de pêche granvillais.

Cliquer Ici pour télécharger le programme des deux jours

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rendez-vous d'Octobre 2014

Bases scientifiques de la gestion des pêches, aujourd'hui et demain

Formation continue - Module inter-entreprises

Agrocampus Ouest - Rennes

du 6 au 8 octobre 2014
 
Publics concernés :  Acteurs et cadres du secteur des pêches maritimes : responsables, animateurs, chargés d'études des structures et organisations professionnelles, des administrations et collectivités territoriales

Contexte

Le secteur des pêches est aujourd'hui confronté à de profondes mutations : réforme de la politique commune des pêches, mise en place d'une politique marine intégrée (Directive cadre «Stratégie pour le milieu marin»), préoccupations sociétales concernant les enjeux de durabilité écologique et de conservation des ressources marines.

A tort ou à raison, ces différentes évolutions de la gestion des pêches se réclament bien souvent de «l'avis des scientifiques».

Dès lors, il est utile pour les différents acteurs du monde de la pêche maritime de comprendre comment cet avis se construit, quelles sont les méthodes aujourd'hui utilisées par les scientifiques et quels sont les résultats qui justifient (ou pas) les évolutions en cours ou à venir.

Objectifs

Comprendre les notions scientifiques et le principe des méthodes utilisées par les chercheurs lors de la production des avis scientifiques : proposition de TAC et quotas, plans de gestion, approches plurispécifiques

Appréhender les enjeux liés au développement de l'approche écosystémique des pêches et à la mise en œuvre de la Directive cadre stratégie pour le milieu marin

Programme

Séquence 1 (2 jours) : La gestion des pêches aujourd'hui : bases scientifiques
* Pressions des activités humaines sur les ressources vivantes marines
* Notions de base sur la dynamique des populations exploitées : impact de la pêche sur les biomasses et le recrutement
* Notion de rendement par recrue et modèle de capture - Choix des objectifs de gestion
* Atelier étude de cas (modèle de production)
- L'approche de précaution : mise en oeuvre et bilan
- Principes et contraintes de la gestion au RMD
- Lecture dirigée d'un rapport d'évaluation de stock

Séquence 2 (1 jour) : Approche écosystémique des pêches et nouveaux enjeux de gestion
* Approche écosystémique : état des lieux et perspectives pour les pêches en Europe
* La nécessité de préserver les habitats essentiels au renouvellement des ressources halieutiques
* Nouveaux outils de gestion des écosystèmes marins : gestion écosystémique des pêches, DCSMM, aires marines protégées ; état d'avancement et perspectives

Durée : 3 jour(s)
• 06 octobre 2014 au 08 octobre 2014
Lieu : Rennes
Tarif : 765 €

Responsable(s)
Didier GASCUEL
Olivier LE PAPE
AGROCAMPUS OUEST

Cliquer Ici pour plus d'informations et inscription

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

14e championnat de France des écaillers

9 Octobre 2014

La Cité de l'huître

Marennes - Charente-Maritime

Les écaillers professionnels lors d'une précédente édition.

Source : L'Hotellerie

Organisé par le comité national de conchyliculture (CNC), la 14e édition du championnat de France des écaillers se tiendra le 9 octobre prochain à la Cité de l'huître Chenal de la Cayenne à Marennes (17). Elle permet la mise en avant de la filière et le métier d'écailler.

Sélectionnés sur la base des résultats obtenus aux concours régionaux, les 14 meilleurs écaillers et écaillères professionnels de France devront réaliser deux épreuves. La première consiste à ouvrir en un minimum de temps 50 huîtres creuses et 50 huîtres plates et pour la seconde ils devront réaliser en 20 minutes un plateau contenant des huîtres creuses, des huîtres plates, des moules, des palourdes ou praires, crevettes ou langoustines et d'autres coquillages ou crustacés.

Le concurrent qui aura obtenu le plus de points sur ses deux épreuves est déclaré champion de France des écaillers. Il reçoit alors le premier prix du CNC. Il est sélectionné pour la deuxième édition du championnat d'Europe qui est prévu à Bruxelles en novembre 2014 (lieu et date restent à définir). Les épreuves sont similaires à celles du championnat de France.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

RECOFI - Working Group on Aquaculture (WGA) - 6th session

Oman, Muscat, 7 Octobre 2014 - 9 Octobre 2014

Pour d'ultérieures informations : Mr Lovatelli, Alessandro

FIRA, FAO HQ, Rome, Italy

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

EurOCEAN 2014


7-9 Octobre 2014 - Rome - Italie

EurOCEAN 2014 will bring together marine scientists across the broad range of disciplines with policymakers, industry and NGOs, to develop a common vision on achieving an ecosystem approach to the management of Europe’s marine resources as a fundamental requirement for sustainable Blue Growth. Highlighting the importance of Blue Growth and of commercially-driven, problem-oriented research, EurOCEAN 2014 will equally emphasize that a growing and sustainable maritime economy will also require a much greater knowledge and understanding of marine ecosystem functioning and resilience. Suite…

Cliquer Ici pour télécharger le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

World Research and Innovation Congress - Oceans


Lisbon, Portugal

15-16 October, 2014

Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Aquaculture Europe 2014

San Sebastian - Pays Basque - Espagne

Du 14 au 17 octobre 2014

Aquaculture Europe 14 : Adding Value

Avec nos hôtes, AZTI-Tecnalia, la Société européenne d'aquaculture (EAS) organise notre événement annuel de l'aquaculture en Europe dans la belle ville de Donostia-San Sebastián, au cœur du Pays Basque en Espagne et nous aimerions beaucoup que vous soyez avec nous.

Aquaculture Europe 2014 abordera le thème de la valeur ajoutée - à nos produits, nos processus, à la recherche et aux ressources.


Pour plus d'informations et inscription : Aquaculture Europe 2014

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conference: New Labels for Consumers: New Opportunities for the Industry

Bruxelles

15 octobre 2014

New market opportunities for the industry
Stefaan Depypere – Director – Directorate-General for Maritime Affairs and Fisheries

New rules of the game to better inform consumers
Eric Poudelet – Director – Directorate-General for Health and Consumers

Moderator:
Christian Rambaud – Head of Unit Trade and Markets

Mandatory and voluntary information for fishery and aquaculture products
Isabel Sanz – Unit Trade and Markets

Catch areas: An added value
Valentina Tepedino – Eurofishmarket

Retailers' experience
Adela Torres - Mercadona

Labelling: Essential for sustainable supply and consumption
Elisabeth Vallet – SeaWeb Europe

Too much information kills information
Claudine Michalek - Frutcom

Traceability as a tool to strengthen consumers' confidence
Christian Dumont – TagMyFish

Consumers' expectations
Katrien Renders – Test Achats / Test Aankoop

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conseil des marais 2014 : "la TVB, un outil d'aménagement du territoire pour la préservation de la biodiversité"

Rochefort sur mer - Charente-Maritime

23 Octobre 2014

Le Forum des Marais Atlantiques organise son 12ème Conseil des marais le 23 octobre 2014 au Palais des congrès de Rochefort (17).

Cette journée sera consacrée à l’outil Trame verte et bleue sous l’éclairage d’expériences de mise en œuvre sur des territoires de la TVB au travers d’exemples d'intégration de ces enjeux dans les documents d'urbanisme ou de la réalisation d'opérations concrètes de remise en bon état de continuités écologiques.

Cette journée vise à clarifier les questions récurrentes que tout un chacun (administrations, associations, techniciens des collectivités, gestionnaires, élu, mais également du grand public) se pose sur cette démarche c’est-à-dire sur les objectifs, les principes, le cadre juridique, les procédures, les sources de financement, la gouvernance, …

Inscription obligatoire et programme sur le site du Forum des Marais Atlantiques

La journée est animée par Jean-Charles CATTEAU - ADHOC Communication

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rendez-vous de Novembre 2014

Antibiorésistance en santé animale

Anses

Le 04/11/2014

Lieu : Auditorium - Siège de l'Anses - Maisons-Alfort

Public : Ouvert à tous

Sujet : Alimentation et santé animale , Médicament vétérinaire - ANMV

Rencontres scientifiques de l'Anses : Antibiorésistance en santé animale

Chaque année, à l'occasion de la journée européenne sur l'antibiorésistance, l'Anses consacre une journée à la réflexion et à la prospective sur la résistance aux antibiotiques et à ses implications en santé animale et humaine. Elle mobilise les acteurs de la santé animale, qu'ils soient scientifiques, décideurs ou professionnels de terrain, autour de cette problématique, afin d'explorer de nouvelles actions pour une meilleure utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire.


Pour plus d'informations et inscription : Anses

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

De l’eau, du sel et des hommes

Les marais charentais du Moyen Âge à l’époque moderne : économie, peuplement, environnements

Histoire – Archéologie – Environnement

Table-ronde

Centre d'études supérieures de civilisation médiévale

CESCM, Poitiers, France (86000)

Les 6 et 7 novembre 2014

Cette table-ronde présente les travaux d’une équipe pluri-disciplinaire (archéologues, historiens, géographes, géophysiciens, paléo-environnementalistes) regroupée autour d’un projet collectif de recherche (PCR) soutenu par le Ministère de la Culture et le CESCM. Mis en place en 2011, ce PCR intitulé « les marais charentais du Moyen Âge à l’époque moderne : économie, peuplement, environnement » a pour objectif d’appréhender l’ancien golfe de Saintonge, plus communément appelé golfe de Brouage (Charente-Maritime).

Source : Cescm

Argumentaire

Cet espace de marais, au paysage en apparence fossilisé, a connu une évolution permanente depuis le haut Moyen Âge et offre un terrain d’exercice propice aux disciplines précédemment citées. L’activité dominante de ce golfe a longtemps été l’exploitation des marais salants : ces derniers ont constitué la base d’une économie qui a fait la fortune de cette région et permis le développement de centre décisionnels importants comme le site de castral de Broue pour la période médiévale et la citadelle-port de Brouage pour l’époque moderne.

Plusieurs axes rassemblant différentes disciplines ont permis dans un premier temps de comprendre le contexte général de ce territoire si particulier. Le programme s’articule autour de trois axes :
  • « Peuplement et le territoire ». Il appréhende ce territoire dans une perspective de géographie historique (cadre politique et gouvernance du territoire).
  • « Marais salants et économie d’un territoire ». Ici ce sont les aspects économiques de l’exploitation du sel qui sont au cœur des préoccupations. Ils vont marquer durablement le paysage. nous apportant des éléments de compréhension sur les processus de formation et de transformation du milieu.
  • « Mode de vie et société littorale ». Ce dernier thème s’intéresse aux hommes qui occupent les franges de ce golfe et à leurs particularismes, notamment en terme de culture matérielle.

Programme

Cliquer Ici pour télécharger le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L'industrie ostréicole en Europe : Les défis pour les producteurs


The oyster industry in Europe: Challenges for producers

Audition publique

Commission de la pêche au Parlement européen (Président : Alain Cadec)

6 novembre 2014 à Bruxelles

Cliquer Ici pour télécharger le programme

Intervenants :

Jean-Pierre Baud, chercheur à l'Ifremer,

Sophie Sury, ostréicultrice à l'île de Ré et membre de l'association Ostréiculteur Traditionnel,

Gérald Viaud, président du Comité national de la conchyliculture,

Martin Ferris, député irlandais et ancien ostréiculteur.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Étaples : 22ème édition du Hareng Roi

Etaples - Côte d'Opale

8 et 9 novembre 2014

Pas-de-Calais


Étaples : le hareng invité d’honneur ce week-end sur le port 

Samedi et dimanche on attend près de 15 000 personnes sur le port d’Étaples à l’occasion du Hareng roi. Les quatre tonnes et demie de harengs sont déjà prêtes. Il ne reste plus qu’à déguster ce délicieux poisson qui assure depuis des lustres la subsistance des marins-pêcheurs.

Hier matin, les bénévoles des Bon z’enfants étaient en train de préparer 15 000 harengs qui seront grillés ce week-end.

Source : Voix du Nord par Fabrice Leviel

Il régnait une joyeuse ambiance vendredi matin dans les locaux de la poissonnerie de l’Espadon. Pour la journée, l’établissement est devenu le quartier général des bénévoles des Bon z’enfants chargés de l’organisation du Hareng roi. Ça coupe et ça débite à tout va sur les étals. Au sol, des rigoles de sang se forment. C’est celui des infortunés harengs qui se sont fait prendre dans les filets, au large d’Étaples quelques heures auparavant. Dans des caisses, des milliers de têtes décapitées. Du point de vue des harengs, c’est une hécatombe, la Saint-Barthélémy des poissons.

Mais pour ceux qui sont du bon côté du couteau, c’est la fête. Depuis toujours, le retour du hareng sur la Côte d’Opale est synonyme d’abondance. « C’est le hareng qui assure le quotidien des marins- pêcheurs, souligne Mickaël Margollé. On le pêche sur une période d’un mois à peine, mais il a toujours représenté la source de revenu principale des pêcheurs étaplois. » Le hareng, c’est un peu l’équivalent pour les Étaplois de la moisson pour les agriculteurs. Avant chaque campagne, les marins partaient en pèlerinage à Saint-Josse et priaient pour le retour du hareng. « On allait aussi faire sonner les cloches à l’église de Saint-Martin-Boulogne. Et avant de se marier, on attendait la fin de la campagne de pêche, pour voir si on pouvait fonder un foyer. »

Autant dire que la fête qui se prépare ce week-end sur le port est justifiée. Et populaire, puisqu’elle existe depuis maintenant 22 ans et qu’elle attire en moyenne 15 000 visiteurs. Et ceux-ci comptent bien s’en mettre plein la panse. Dimanche, comme d’habitude, il ne restera de ces infortunés harengs que quelques arêtes…

Tout savoir sur le hareng...

Suite : Voix du Nord
Pour plus de précisions sur le programme : OT Côte d'Opale

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Mariage des possibles pour une pêche durable

Mercredi 12 novembre 2014

Maison des Acteurs du Paris Durable (21, rue des Blancs Manteaux. 75004 Paris)

Peut-on encore manger du poisson ? Existera-t-il encore des pêcheurs dans 50 ans ? Comment découvrir, aimer et protéger le milieu marin ?

Une soirée participative pour réfléchir à ces questions essentielles, tenter un « mariage » inédit entre une militante environnementaliste (Claire Nouvian) et un ancien marin pêcheur (Charles Braine)... et rendre demain possible !

Ce sera aussi l'occasion de découvrir Kaizen 17 (édition novembre-décembre 2014), un numéro consacré à la pêche durable.

Pour en savoir plus : Facebook

Les intervenants :

Claire Nouvian. Environnementaliste, auteur du livre Abysses et fondatrice de BLOOM (association qui lutte contre l’exploitation des océans profonds). Claire a été désignée « Femme en Or de l’environnement » (2012) et a reçu la médaille de l’Ordre national du Mérite (2013).

Charles Braine. Chargé du programme « pêche durable » au WWF-France pendant 4 ans, ancien marin pêcheur, Charles est aujourd’hui très engagé sur le plan associatif où il agit pour France Nature Environnement, la Plateforme Petite Pêche et l’Association Bretagne vivante dont il est le directeur.

Une soirée animée par Cyril Dion. Directeur de la Rédaction de Kaizen Magazine, auteur et co-réalisateur de Demain Le Film, co-fondateur et porte parole du Mouvement Colibris.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Notre horizon maritime dans 20 ans »

3e édition de la Conférence Maritime

Département de la Charente-Maritime

Vendredi 14 novembre 2014

Maison de la Charente-Maritime
85 boulevard de la République
17000 La Rochelle

Sur invitation

Programme

9h00 : Accueil des participants
9h30 : Introduction par Dominique Bussereau, Président du Conseil général de la Charente-Maritime
9h45 : Situation et évolution des filières maritimes charentaises par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer

« Notre horizon maritime dans 20 ans »

2 tables rondes animées par Philippe Barroux, journaliste

10h00 : Les évolutions du territoire maritime avec
Jean Prou, Directeur de la station Ifremer de La Tremblade
Camille Parrain, Maître de Conférences à l’Université de La Rochelle
Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Président de la Fédération Française des Pilotes Maritimes

11h00 : Les évolutions techniques et technologiques avec
Jérémie Steyaert, Gérant de la société PESCAVEL
Catherine Chabaud, Marraine du projet « Voilier du futur »
Jean-Sébastien Bruant, Gérant de la Ferme marine du Douhet

12h30 : Clôture

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Rencontres de l’IMP sur la sécurité maritime

La dimension humaine de la sécurité maritime

19 novembre 2014

L’Institut maritime de prévention (IMP) organise une rencontre sur « la dimension humaine de la sécurité maritime », le mercredi 19 novembre à Carhaix.

Source : Le Marin

Le programme prévoit notamment d’aborder les chiffres de l’accidentologie maritime bretonne et l’accueil des nouveaux embauchés avec le livret d’accueil, avec deux exemples, l’un au thon tropical et l’autre en conchyliculture.

Le projet de prévention des conduites addictives dans les entreprises maritimes (Precadem) sera aussi présenté. L’IMP remettra son « produit phare » de l’année.

Il sera aussi question des outils disponibles pour l’évaluation des risques, notamment le risque chimique ; de l’impact du zéro rejet sur la sécurité et les conditions de travail ; et de la dotation médicale. L’élu breton Pierre Karleskind ouvrira la journée, que clôtureront Georges Tourret et Philippe Castel, président et vice-président de l’IMP.

En pratique : salle des Halles à Carhaix le 19 novembre, 9 h 30-17 h, s’inscrire sur le site IMP ou par téléphone au 02 97 35 04 30.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

France filière pêche débat de la pêche de demain



« La pêche de demain, parlons-en aujourd’hui ! » C’est le thème des deux journées de conférences-débats programmées, les mercredi 19 et jeudi 20 novembre aux Docks, à la Cité de la mode et du design installée quai d’Austerlitz, à Paris, par France Filière Pêche.

Il s’agira d’une part de revenir sur les projets d’avenir soutenus depuis sa création en 2010 par cette association interprofessionnelle de promotion d’une pêche plus durable et responsable, financée pour l’essentiel par les enseignes de la grande distribution et opératrice de la marque Pavillon France. Cela, grâce à une exposition interactive, sur 1 500 m2 , autour des principaux thèmes retenus (économies d’énergie, amélioration de la sélectivité des engins, meilleure connaissance des ressources).

Mais l’ambition de ces journées est bien « d’inventer l’avenir » avec, notamment, un débat sur la pêche en 2050, avec la participation de l’essayiste Pascal Bruckner, et plusieurs conférences plus thématiques.

Source : Le Marin

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Pro & Mer : le salon de l'emploi maritime se tiendra à Brest le 20 novembre

Brest

20 novembre 2014

Bretagne pôle naval organise son deuxième Salon Pro & Mer à Brest le 20 novembre 2014. Les professionnels des activités navales, oil & gas, énergies marines renouvelables, marine marchande donnent rendez-vous pour ce salon de la formation et de l’emploi de la filière mer en Bretagne. Le programme Océans 21, l’association La Touline, la Maison de l’emploi et de la formation professionnelle du pays de Brest, ainsi que l’Union maritime de Brest et de sa région, Brest métropole océane, l’Union des industries et métiers de la métallurgie, Channel Marine Academy et Channel Mor sont les partenaires du salon. Les journaux Ouest-France et le marin accompagnent le salon comme l’an passé.

En octobre 2013, la première édition du salon avait accueilli 1 580 visiteurs, 60 exposants et proposé 654 offres d’emplois ainsi que 1 800 places de formations. 73 % des visiteurs recherchant un emploi y avaient trouvé une ou des réponses à leurs recherches. 87 % des industriels y avaient rencontré des profils correspondant à leurs attentes.

Jeudi 20 novembre 2014, Quartz de Brest, de 9 h 30 à 18 h. Entrée gratuite

Source : Le Marin 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Aucun commentaire: