mardi 1 janvier 2013

Agenda 2013 : Colloque, salon, formation, réunion, exposition,....

Les prochains rendez-vous des professionnels de la mer...

Colloque, conférence, salon, réunion, formation, exposition,...

Vous pouvez ajouter un évènement dans les commentaires (bas de page)

Avec Aquafind, le calendrier des évènements internationaux

Produits de la mer, métiers de la mer, pêche, aquaculture, transformation, formation, recherche,...

Dates des conférences, salons, colloques, foires, exhibitions, expositions,... partout dans le monde

Voir le calendrier des évènements internationaux sur : Aquafind

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Décembre 2013

Les 3 et 4 décembre, tous à Montpellier et Sète pour les Assises de l'économie maritime et du littoral !


Les Assises 2013 de l'économie maritime, organisées par "le marin", "Les Échos" en partenariat avec le Cluster maritime français, constitueront le grand rendez-vous politique et économique de la mer....

Et de neuf ! Depuis leur création par le marin et Les Échos, et en partenariat avec le Cluster maritime Français, les Assises de l’économie maritime et du littoral s’affirment comme le grand rendez-vous français des acteurs du maritime. Le programme des Assises 2013 en témoigne.

Cet événement de deux jours qui réunit une palette exceptionnelle de 75 intervenants, tous hauts responsables du monde politique, économique, militaire, administratif et scientifique autour des grandes problématiques du moment, se tient cette année à Montpellier et Sète, les 3 et 4 décembre, avec le soutien de quinze sponsors, dont le conseil régional du Languedoc-Roussillon, engagé dans un important mouvement de soutien et de développement de ses activités maritimes autour du président Christian Bourquin.

Le programme témoigne aussi du peu de place réservée aux ressources vivantes tirées de la mer... Une toute petite place réservée à la pêche... Pas même un strapontin à l’aquaculture ! Alors que les productions aquacoles connaissent la plus forte progression de toutes les activités alimentaires dans le monde....

Atelier 4 : « Gérer la pêche, gérer un poisson inconnu, ou presque ? »

Le 3 novembre 2013 de 16h50 à 18h

L’état réel de connaissance des espèces, l’évolution des stocks liés au réchauffement, la difficulté de concilier l’imprévisible et la rigueur de gestion communautaire, la connaissance halieutique partagée entre pêcheurs et scientifiques.

Animatrice : Hélène Scheffer, « le marin »

Hubert Carré, Directeur, Comité national des pêches et des élevages marins
Fabien Dulon, Directeur général, Scapêche
André Fortassier, Armateur
Paul Gros, Président, Organisation de producteurs du Sud
Denez L’Hostis, Pilote de la mission mer et littoral, France Nature Environnement
Capucine Mellon, Responsable de l’unité halieutique Méditerrannée, Ifremer
Marc Planas, Président, CRPMEM Languedoc/Roussillon

Preuve du caractère désormais central de l’événement, la tenue d’un conseil interministériel de la mer, juste avant les Assises. Un « Cimer » au cours duquel la quinzaine de ministres concernés par les sujets maritimes doivent faire le point et adopter des mesures décisives. Telles sont en tout cas les attentes des plus de 1 000 participants attendus aux Assises, auxquels s’adressera le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le mardi 3 décembre au matin, dans le cadre prestigieux du Corum de Montpellier et sous le regard attentif du président du Cluster, Francis Vallat, des rédactions du marin et des Échos et des représentants de toutes les grandes filières économiques liées à la mer.

Trois autres membres du gouvernement sont également attendus : le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, dont les mots seront écoutés avec une attention proportionnelle à l’importance du poids de la marine et des commandes militaires en France. Victorin Lurel interviendra sur les attentes maritimes de l’outre-mer, tandis que Frédéric Cuvillier, en toute logique, assurera la clôture d’un événement dont la plupart des problématiques abordées concernent directement son ministère chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

La politique est importante, mais elle ne fait pas seule l’actualité maritime. Les capitaines d’industrie du shipping, de la pêche, de l’offshore, de la construction navale, du nautisme, les plus hauts responsables scientifiques, militaires, dont le chef d’état-major de la Marine, prendront part aux débats, organisés à la fois en séances plénières et en ateliers thématiques plus spécialisés.... Suite dans le marin

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

22e édition du Forum des métiers de la mer de l'Institut Océanographique de Paris


7 décembre 2013

L'Institut océanographique organise pour la 22e année consécutive son Forum des Métiers de la mer.

Par CMF

Cette manifestation soutenue par le CMF rassemble l'ensemble des professionnels de l'éducation et de la formation liés aux Métiers de la mer, ainsi qu'un panel représentatif multisectoriel de l'économie maritime.

L'objectif de cette manifestation permet de répondre au plus près à la demande de chaque visiteur désirant s'orienter dans les métiers de la mer mais également d'offrir un panorama des débouchés potentiels de ce secteur très diversifié : pêche, aquaculture, navigation, économie maritime, Marine nationale, océanographie, protection du littoral, transformation des produits de la mer, ingénierie marine…

Collégiens, lycéens, étudiants pourront rencontrer des professionnels des différents secteurs, en entretien personnalisé.

La 22e édition aura lieu le 7 décembre 2013 de 10h à 18h à la Maison des Océans à Paris. Entrée libre.

Pour plus d'informations, téléchargez l'invitation et consultez la page internet dédiée.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les cabanes d'Andernos sont prêtes à festoyer

Manifestation unique en son genre la 5e édition de Cabanes en fête revient samedi 7 décembre 2013. Des milliers de personnes sont attendues pour se régaler les papilles.

L'opération Cabanes en fête rassemble chaque année un public de fins gastronomes amateurs du charme du bassin d'Arcachon : Cliquer Cabanes en Fête pour en savoir plus sur le programme...

Source : Sud Ouest

Quarante-trois équipages, un port, une commune et une seule date : la 5e édition de Cabanes en fêtes a lieu samedi à Andernos-les-Bains. La fête hivernale est devenue un événement incontournable (25000 visiteurs l’an passé). Présentation de l’édition 2013.

Les quatuors sur le port

La formule des Cabanes en fête est simple : un ostréiculteur associé dans une cabane à un viticulteur, un restaurateur et un artiste. Voire plusieurs si affinités. «Ce qui ne se résume pas à la Fête de l’huître en plein hiver», prévient Joël Clavé, adjoint au maire en charge du développement économique. «Derrière, il y a tout un concept. C’est une belle cohésion humaine.»
Des navettes toutes les quinze minutes
Conséquence directe du postulat : le public de la fête dépasse largement le cadre local. Tout comme les partenaires économiques d’ailleurs. Du coup la municipalité a mis en place un service de navettes gratuites qui desservent le port ostréicole toutes les quinze minutes au départ de la plaine des sports d’Andernos, de l’entrée d’Arès et du port des Fontaines de Taussat.

Pour la petite histoire, l’idée est née d’un échange entre le maire, Philippe Pérusat et Marc Druart (ex-président du comité régional conchylicole). Le premier ayant depuis des années (des décennies) émis le souhait d’avoir à Andernos une fête aux portes de l’hiver.

« Ce qui fait que la seconde année nous avons monté le chapiteau sous la neige et la troisième essuyé un déluge. C’est là qu’on a compris que quel que soit le temps qu’il faisait : les gens viendraient ! »

La vareuse est verte (pomme)

Après le rouge pour sa première édition, le jaune, le bleu turquoise et le rose fushia, la fête prend cette année une couleur vert pomme. Elle marque le liseré de l’affiche signée Bruno Lamate et imprime les 800 vareuses customisées pour l’occasion. «Nous avons aussi des casquettes, parapluies, gilets sans manches fourrés», précise Marie-Laurence Pouey directrice du service culture communication tourisme. Et certaines vareuses sont collector puisqu’estampillées du nom (ou du sobriquet) de celui ou celle qui la porte. Numéro de série à l’appui. «C’est une manifestation identitaire», affirme Joël Clavé qui porte un soin particulier à l’esthétisme. Et de préciser que l’identité dépasse largement le cadre d’Andernos-les-Bains. Cabanes en fête est devenue une marque de fabrique territoriale.

Des animations de 9 h à 22 h 30

Alors que le public déambule de cabane en cabane, dégustant, sirotant et découvrant, des animations ponctuent la journée : concours de pétanque, course de pinasses traditionnelles à rames, défilé de vieux gréements, messe, intronisations, flashmob, jeu œnologique, concert du XV marin, spectacle de rue, feu d’artifice et concert d’Anne Etchegoyen et du chœur basque Aizkoa.

Avec, en point d’orgue une piste aux étoiles où quatre chefs étoilés (Thierry Renou du Patio à Arcachon, Nicolas Magie du Saint-James à Bouliac, Stéphane Carrade de la Guérinière à Gujan-Mestras et Christophe Girardot feront une démonstration de recettes sous le grand chapiteau (à 15 heures). «Sous la houlette de Joël Latour, ex-chef du Saint-Éloi à Arès, ils parraineront cette année des jeunes restaurateurs», précise Roselyne Comblon du service culturel.

Le détail sur www.andernoslesbains.fr

25 000 visiteurs

Une journée (oui, malgré les demandes, Andernos ne souhaite pas « étaler » la fête sur deux jours). 25 000 visiteurs. 12 000 douzaines d’huîtres, 13 000 bouteilles d’Entre-deux-Mers, 100 000 tapas et plats chauds, 8 095 pass vendus. 55 bénévoles mobilisés. Des retombées économiques « de 1 à 10 », dixit Joël Clavé.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Du 26 octobre au 8 décembre, le Calvados fête la coquille Saint-Jacques

Pour la première fois cette année, sous l'impulsion du Conseil Général, les quatre fêtes de la coquille Saint-Jacques de Villers-sur-Mer, Port-en-Bessin-Huppain, Ouistreham et Grandcamp-Maisy bénéficient d'une promotion commune. Un véritable hommage à l'ensemble de cette filière et à ce produit de qualité.

Alors qu'il existait une série ponctuelle de fêtes sur le territoire qui avaient toutes leur intérêt, le Conseil Général a souhaité réunir tous les acteurs de ces événements afin de réaliser une opération commune, promotionnelle et festive. À la clé, une valorisation de toute la filière calvadosienne, qui représente plus de 90 bateaux, près 350 marins et qui permet de produire 25 % de la coquille Saint-Jacques pêchée en France.

Une promotion départementale

Un dépliant de quatre pages édité à 7 500 exemplaires est disponible depuis fin septembre dans l’ensemble des offices du tourisme des villes concernées, au terminal ferry de Ouistreham et dans de nombreux sites clés. Celui-ci a également été distribué sur le stand du conseil général du Calvados à l’occasion sur la Foire Internationale de Caen. Une campagne d’affichage sur les abribus du département (300 faces) a été programmée du 17 septembre au 2 octobre 2013.

Pour en savoir plus sur ces quatre événements, consultez l'agenda :

Du fait de leur complémentarité et de leur qualité, ces manifestations bénéficient du soutien financier du conseil général du Calvados au titre du plan de développement touristique 2010-2015.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Evènements passés en 2013

Requiem pour les huîtres

Documentaire

Enquête sur le mystérieux syndrome de disparition qui frappe les naissains d’Huîtres partout en France.

52min. 2012. HD. Ushuaia TV & TEBEO

Réalisation : Rémi Laugier

Synopsis de Requiem pour les huîtres

Depuis 2008, l'ostréiculture connaît une crise sans précédent : un virus frappe chaque année les jeunes huîtres et handicape gravement la profession.

Résumé : Depuis 2008, l'ostréiculture connait une crise sans précédent. En effet, un virus frappe chaque année les jeunes huîtres et handicape gravement la profession. Parallèlement à l'expansion de ce virus, de nouvelles pratiques ostréicoles ont vu le jour avec notamment, depuis une quinzaine d'années, la création d'une huître issue de laboratoire et modifié chromosomiquement : L'huître triploïde. Ce documentaire partira à la rencontre des ostréiculteurs, scientifiques, écloseurs... afin d'entendre leurs points de vue sur les mortalités et de découvrir le métier d'ostréiculteur souvent méconnu.

Toutes les diffusions TV
  • Mer 12 décembre 2012 à 20h40 sur Ushuaia TV
  • Ven 14 décembre 2012 à 08h35 sur Ushuaia TV
  • Dim 16 décembre 2012 à 07h32 sur Ushuaia TV
  • Mer 19 décembre 2012 à 09h28 sur Ushuaia TV 

Les rendez-vous de Janvier 2013

La France dans le Pacifique. Quelle vision pour le 21e siècle ?



Colloque le 17 janvier 2013

Sénat. Palais du Luxembourg

3 tables rondes :
  • Grands enjeux politiques et stratégiques de la présence française dans le Pacifique
  • État, collectivités d’Outre-mer, Union européenne : quelles coopérations dans le Pacifique ?
  • Collectivités françaises du Pacifique : apprivoiser les contraintes géographiques et environnementales
Pour plus de détails et inscription, cliquer Sénat

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les eaux conchylicoles au 14ème Carrefour des Gestions Locales de l’Eau

14ème Carrefour des Gestions Locales de l'Eau

Rennes

23 et 24 Janvier 2013

Le mot des organisateurs

Événement incontournable pour l'ensemble des professionnels publics et privés, entièrement consacré aux problématiques liées à l'eau, qu'elles soient économiques ou techniques, mais aussi sociales, environnementales ou encore politiques, le Carrefour des Gestions Locales de l'Eau grandit chaque année depuis sa création en janvier 2000.

En douze ans, ce rendez-vous national de référence permet de faire se confronter pendant deux journées, toutes les expériences, toutes les connaissances, toutes les technologies, toutes les actualités, dans le domaine de la gestion de l'eau.

Parcours littoral

Mercredi 23 janvier

14h00 - 15h00 -

Atelier 6

Présentation de l'étude sur les procédés de réduction des pollutions bactériologiques d'origine diffuse sur les bassins versants conchylicoles

Les pollutions bactériologiques de l'eau peuvent représenter un risque sanitaire et conduire à l'interdiction de consommer et vendre des coquillages. Cette étude présente, sous forme de guide, des solutions concrètes, adaptées à différentes activités, pour réduire ces pollutions.

Président : Pascal CHELLET, Président de la commission Littoral, Comité de bassin Loire-Bretagne

Régis Le-QUILLEC, Chargé de mission politique Littoral, Agence de l'eau Loire-Bretagne

Pour accéder au programme complet Ici

La 13ème édition du Carrefour des Gestions Locales de l'Eau, qui s'est achevée le 29 janvier dernier, a enregistré un record d'affluence depuis sa création, avec 6200 participants rassemblés pendant deux jours.

Placé en 2012 sous le signe du changement et de la nouveauté, le prochain Carrefour, quatorzième du nom, organisé les 23 et 24 janvier prochains, poursuivra dans cette voie d'innovation et de développement, avec les 2 axes majeurs suivants :
  • le déploiement de son salon professionnel : en constante progression, organisé sur 2 halls, il regroupera pour la prochaine édition plus de 250 exposants, qui seront répartis en 5 pôles thématiques distincts, avec son village breton et un hall entièrement dédié à l'assainissement.
  • la consolidation de la qualité de ses conférences : comme chaque année, environ 50 sujets d'actualité, essentiels pour les acteurs présents, seront débattus en ateliers ou plénières, autour de 10 parcours thématiques encore plus innovants et d'1 séminaire scientifique toujours très attendu.
Nous créons chaque année un évènement à vos mesures, pour répondre au mieux à vos attentes : en 2013, comme tous les ans, nous aurons le plaisir de retrouver partenaires, intervenants, exposants, visiteurs, tous ceux qui nous accompagnent depuis longtemps ou qui nous rejoignent à chaque édition, et qui, grâce à leur mobilisation indispensable et leur collaboration précieuse, « font » le Carrefour de l'Eau.

7000 décideurs sont attendus en janvier 2013 au Parc des Expositions de Rennes pour le 14ème Carrefour des Gestions Locales de l'Eau : nous vous donnons rendez-vous dès à présent et vous y attendons avec impatience. 

Pour plus d'informations, cliquer 14ème Carrefour des Gestions Locales de l'Eau 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La sûreté et la sécurité : quelles applications dans les ports de pêche et de plaisance

Ideal Connaissances

Webconférence

Sera à distance, le mercredi 23 janvier 2013 à 14h30

Durée: 02H00
           
La 1ère webconférence de l'année portera sur la sûreté et de la sécurité dans les ports de pêche ainsi que les ports de plaisance, à travers deux interventions.

Antoine DE GOUVILLE, de la CCI Caen, effectuera un cadrage réglementaire sur la sûreté et la sécurité dans les petits ports de plaisance de pêche et de plaisance: comment définit-on la sécurité et la sûreté portuaire ? Comment s’exerce-t-elle au niveau de ces ports alors qu’il n’y a pas d’obligations réglementaires ? (équipements, procédures, etc.)

Dans un deuxième temps, Yannick LE BALANGER apportera un témoignage sur ses missions relatives à la sûreté et la sécurité au sein du port de pêche de Saint-Gilles-Croix-de-vie et du port des Sables-d'Olonne.

Nous vous rappelons que la participation aux webconférences est gratuite pour les abonnés 2013 au Réseau Activités portuaires.

Pour plus d'informations, cliquer Ideal connaissances 


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La pêche en Europe : quel avenir pour la filière finistérienne ?

Conférence-débat



Douarnenez – Finistère



Vendredi 25 janvier 2013

Dans le cadre de la démarche de Gestion intégrée des zones côtières portée par le Syndicat intercommunautaire ouest-Cornouaille aménagement (Sioca), une conférence-débat sur le thème de « La pêche en Europe : quel avenir pour la filière finistérienne ? » se tiendra, vendredi 25 janvier, de 15 h à 17 h, à l’auditorium du port-musée de Douarnenez, en présence d’Alain Cadec, député européen et vice-président de la commission « Pêche » au Parlement.

Afin de faciliter l’organisation, il est préférable que les personnes souhaitant y participer s’inscrivent au préalable auprès de Leslie Coïc, chargée de mission au Sioca : gizc@ouest-cornouaille.com ou 02 98 82 30 30.


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Fête de la Saint-Vincent et de la Coquille Saint Jacques 2013 à Montmartre

6e Fête de la Coquille Saint-Jacques des Côtes d'Armor
             
Du 25 au 27 janvier 2013

Paris. Montmartre - Place des Abbesses

La Fête de la Saint-Vincent, la traditionnelle fête des vignerons associée à la fête la Coquille Saint-Jacques d'Erquy, des Côtes d'Armor, est de retour dans le quartier de Montmartre à Paris, du 25 au 27 janvier 2013. Ne manquez pas ce rendez-vous festif associant animations, dégustations et bons plans touristiques.

La fameuse fête de la Saint-Vincent, qui célèbre le saint patron des vignerons revient comme chaque année à Paris et invite pour la 7e année consécutive, la fête de la coquille Saint-Jacques à se joindre à elle pour encore plus de réjouissances.

Le temps d'un week-end, les 25, 26 et 27 janvier, Saint-Jacques et Saint-Vincent sont à l'honneur. En partenariat avec le Conseil Général des Côtes D'Armor. Gastronomie, tradition et terroir bretons investiront le quartier historique. De nombreuses animations, des chants et des danses animeront les festivités.

Les Côtes d'Armor vous invitent à fêter la Coquille Saint-Jacques d'Erquy, à déguster les produits du terroir et à découvrir leurs savoir-faire authentiques. C'est l'occasion de participer à de nombreuses animations, de savourer et de s'offrir ce Trésor d'Armor : un grand moment de convivialité et de fête.

Vous aimez les crustacés, les poissons et les huîtres ? Alors, venez donc faire un tour, place des Abbesses, au pied de la Buttes Montmartre. Un grand marché gastronomique composé d'huîtres, de coquilles saint-Jacques, de gâteaux bretons, de crêpes et de cidre vous y attendra. Vous y rencontrerez également une dizaine dizaine d’offices de tourisme des plus belles communes du département.

Plus d'informations sur le programme dans Sortir à Paris

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Sirha - Le rendez-vous mondial restauration & hôtellerie

Le Sirha dévoile les tendances culinaires 2013

26-30 janvier 2013 – Eurexpo, Lyon

L’assiette de demain sera responsable et savoureuse

L’alimentation est aujourd’hui le premier poste du budget des ménages, qui y consacrent plus de 20 % de leurs dépenses. La culture culinaire française est fondée sur la convivialité et le goût, mais aussi sur une production agricole et des industries agroalimentaires fortes qui permettent aux consommateurs de bénéficier d’un large choix de produits de qualité. En réaction à la crise, les acteurs de la chaîne alimentaire innovent au quotidien et créent, pas à pas, la restauration de demain. Sécurité sanitaire, équilibre alimentaire, développement durable, consommation responsable… ces nouveaux thèmes d’actualité explorés par le Sirha (rendez-vous mondial restauration & hôtellerie, du 26 au 30 janvier 2013, Eurexpo, Lyon) sont la base de nouvelles tendances culinaires qui risquent de transformer durablement le contenu des assiettes françaises....

Le Bocuse d’Or, créé en 1987 par Paul Bocuse, est aujourd’hui le plus grand concours de cuisine au monde. Lors de la grande finale, 24 candidats internationaux s’affronteront pour décrocher le trophée. En 2013, un nouveau règlement permet d’impulser une nouvelle dynamique à la compétition en mettant en avant l’improvisation et les plats typiques des pays en lice.

Une étude mondiale sur les nouveaux modes de consommation

Au cœur de la démarche, , le Sirha organise le premier Sirha World Cuisine Summit, grand colloque international qui se déroulera en parallèle du salon, le 28 janvier 2013, au Centre des Congrès de Lyon. Sous la présidence d’honneur de Paul Bocuse, de grands noms du Food Service se réuniront pour discuter du futur de la restauration.
Des chefs étoilés de tous les pays (Joël Robuchon, Jean-François Piège, Yannick Alleno, Alex Atala…), mais aussi des PDG de grands groupes agro-alimentaires (Métro, Mc Donald, Mc Cain, Danone…), des membres d’ONG et écrivains (Tristram Stuart…), des représentants politiques (Christine Lagarde, directrice du FMI…), des architectes et des designers (Philippe Starck…). Le but : croiser les compétences pour mieux additionner les points de vue.
L’étude tirée de ces rencontres, le World Cuisine Summit Research Report, proposera une vision complète et totalement inédite de l’alimentation mondiale.
Source : Sirha

Produits de la Mer fera salon

PDM sera présent au SIRHA, cliquer PDM

Pour plus d'informations sur le salon

Concours international des poissonniers – Trophée « l’Ecaille d’or »

Mardi 29 janvier – 13h-16h30 – Espace Cuisines en scène Hall 2.2

Quel concours est organisé sur le SIRHA depuis la création du salon ?

Encore une fois, les écaillers sauront vous étonner lors du trophée « l’Ecaille d’or » !

12 candidats s’affronteront pendant 2 heures  devant un jury composé de professionnels dont des Meilleurs Ouvriers de France, et présidé par Alain MERLE sur une épreuve de vitesse et une épreuve de présentation d’un buffet de fruits de mer

Son objectif est de valoriser la profession d'écailler et d’écaillère à l’échelle internationale.

L’épreuve se déroule autour de 2 thématiques principales :
  • Epreuve de vitesse : 50 huitres creuses et 50 huitres plates ouvertes en un temps minimum
  • Epreuve d’ouverture, d’exécution et de présentation d’un buffet de fruits de mer pour 10 personnes, façon traiteur, face au public
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Quelles pistes de développement pour une pêche côtière durable en Europe ?

Agrocampus Ouest Centre de Rennes

Conférence

Mardi 29 janvier 2013 

Dans le cadre du projet GIFS – Géographie et durabilité de la pêche côtière (INTERREG IV A des 2 Mers), AGROCAMPUS OUEST a le plaisir de vous convier à la réunion publique

Quelles pistes de développement pour une pêche côtière durable en Europe ?

Le projet GIFS étudie l'importance socio-économique et culturelle globale de la pêche côtière, afin d'intégrer ces dimensions dans les décisions politiques et plus largement dans le développement durable des communautés.

Objectifs de cette journée ouverte aux différents acteurs du secteur des pêches :
- présenter le projet GIFS et le plan de travail
- aborder en atelier les grandes thématiques du projet.

Vous trouverez Ici le programme de la journée


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La mort d’un peuple

Projection-débat

29 janvier 2013

Sanary sur mer (Var)

"La mort d'un peuple - Les dernières chasses des seigneurs de Béring", un film de Frédéric Tonolli...



Réalisation : Frédéric Tonolli



Production : Mano A Mano



Images : Frédéric Tonolli



Montage : C. Chouiki



Lieu de tournage : Sibérie Arctique
 

Le réalisateur s’est immergé à plusieurs reprises, sur une durée de 15 ans, dans l’intimité du dernier village russe sur le détroit de Béring. 

Le village est habité par des Tchouktches sous le contrôle des Russes. Leur vie est bouleversée par la chute du communisme et le retour aux traditions communautaires de chasse aux morses permet de survivre. 

Cependant ils sont touchés par toutes les transformations de la Russie post–communiste, du nationalisme religieux qui s’impose au village jusqu’au libéralisme marchand et à l’arrivée des premiers touristes américains. Les Tchouktches perdent leurs repères ancestraux et sombrent dans l’alcoolisme et le désespoir. Une évolution dramatique filmée avec délicatesse et émotion.
 
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Les rendez-vous de Février 2013

Journée Mondiale des Zones Humides 2013 : Les zones humides protègent notre eau...

2 février 2013

La Journée mondiale des zones humides a lieu tous les ans le 2 février, jour de l’anniversaire de la Convention de Ramsar pour la protection des zones humides au niveau international.

2013 est l’Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau : une occasion idéale d’examiner le lien entre l’eau et les zones humides. Le slogan choisi par les bureaux de la convention de Ramsar « Les zones humides protègent notre eau » reflète ainsi l’interdépendance entre l’eau et les zones humides et le rôle crucial que jouent celles-ci. L’utilisation rationnelle de nos zones humides est en effet essentielle pour la gestion durable de l’eau.

Cette thématique permet de s’ouvrir à de nombreuses questions :
En quoi les zones humides protègent l’eau ? Quelle est la place de l'eau et des milieux aquatiques dans notre société ? Les acteurs de la gestion de l’eau : qui sont-ils ? Quels choix de gestion de l’eau pour nos zones humides ? Quel rôle a le gestionnaire dans la conciliation des usages ? Quels outils de gestion ? Quelles sont les clefs d'une gestion durable de l'eau et des zones humides en France? Quelle est la part de naturalité et de gestion par l’homme d'une zone humide?

Pour cette nouvelle édition (2013), n'hésitez pas à nous faire part de vos animations. A partir du 10 octobre venez compléter le formulaire en ligne pour apparaitre dans le programme national.

Comme chaque année, le Pôle-relais zones humides de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord porté par le Forum des Marais Atlantiques se mobilise pour cette manifestation d’envergure mondiale.

En tant que membre du réseau des Pôles-relais Zones Humides animé par l’Onema au niveau national, il intervient pour les JMZH comme coordinateur des animations en Atlantique, Manche et mer du Nord.

Aussi, nous invitons les organismes intervenant dans la gestion des zones humides, les associations naturalistes, les associations d’éducation à l’environnement, les organismes culturels et scientifiques à participer à cette manifestation en proposant des actions qui peuvent être :

- des sorties nature / sports de nature
- des ateliers pédagogiques
- des expositions
- des conférences
- des journées portes ouvertes
- des actions culturelles (conte, théâtre, projections de films, …), etc.

Pour plus d'informations : Forum des marais

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Consultation technique sur la performance de l’État du pavillon

FAO 

Italie, Rome, 

4 - 8 Février 2013

Projet de critères d’évaluation de la performance de l'État du pavillon

Le projet de critères d’évaluation de la conduite de l’État du pavillon vise à renforcer la gouvernance internationale des pêches, y compris les mesures visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INDNR) et des activités connexes. Il est inspiré, dans une large mesure, des responsabilités de l’État du pavillon établies dans des instruments internationaux en vigueur et suit une approche pragmatique axée sur le degré de respect par les États du pavillon des responsabilités qu’ils ont contractées et sur les résultats obtenus. 

Il a été convenu que la mise au point d’un ensemble général de critères devrait permettre d’évaluer les efforts consentis par un État du pavillon en vue de créer un régime réglementaire, ainsi que les résultats obtenus et sa ligne de conduite. Le projet de critères comprend donc deux sortes de critères: des critères relatifs à la réglementation et des critères relatifs au comportement, chaque ensemble visant trois aspects différents de l’action de l’État du pavillon: aspects internationaux, fichiers et registres nationaux des navires, et régimes nationaux de gestion des pêches.  

Le projet de critères peut constituer un outil très efficace à plusieurs égards: il peut servir à analyser les lacunes, permettre aux États de s’auto-évaluer, afin de s’assurer qu’ils prennent les mesures voulues pour que leurs navires pratiquent une pêche responsable et, au niveau international ou multilatéral, il peut encourager les États à faire respecter les règles et contribuer à la lutte contre la pêche INDNR. Il est certain que l’on ne peut s’attendre à ce que certains États se conforment pleinement aux normes énoncées dans le projet de critères. À  cet égard, l’ensemble de critères pourrait tenir lieu de liste de contrôle permettant aux États de cerner et d’évaluer leurs besoins en matière de renforcement des capacités.

Pour accéder au programme et aux documents, cliquer FAO

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Euromaritime

5, 6 et 7 février 2013



Paris, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles

L’hebdomadaire le marin et le GICAN, Groupement des Industries de Construction et Activités Navales, avec le soutien actif du Cluster Maritime Français, ont décidé d’unir leurs efforts afin de créer un salon dédié aux acteurs de la filière maritime, Euromaritime, qui se tiendra les 5, 6 et 7 février 2013 à Paris, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Soutenu par des partenaires actifs et représentatifs dans chaque segment d’activité, Euromaritime s’annonce comme le seul salon professionnel regroupant l’ensemble des acteurs français et européens de l’économie de la mer.

Avec la parution de leurs Livres Bleus respectifs, la Commission Européenne et le gouvernement français ont mis en évidence la nécessité d’une stratégie maritime et d’une politique maritime intégrée de la mer et des océans pour produire de la croissance durable, des emplois et de la compétitivité.

Euromaritime réunira pendant trois jours à Paris, l’ensemble des acteurs du monde maritime : transport maritime et industries portuaires, construction et réparation navale, pêche, aménagement du littoral, activités offshores… Les secteurs émergents de l’économie de la mer, notamment les Energies Marines Renouvelables.

Conférence du Mardi 5 février 2013 
L'Europe dans l'économie maritime mondiale 

Conférence du Mercredi 6 février 2013 
Les EMR, des enjeux pour l'ensemble des acteurs de la mer 

Conférence du Jeudi 7 février 2013 
Des hubs portuaires aux réseaux fluviaux

Pour plus d’informations, cliquer Euromaritime

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le bateau de pêche du futur

Conférence



Vendredi 8 février 2013



Boulogne-sur-Mer / Nausicaà - Centre national de la mer

La Mission Capécure 2020 organise, en partenariat avec le Conseil régional et la CAB, un séminaire national sur le thème le bateau de pêche du futur.

Ce thème intéresse à la fois la filière pêche de toutes les façades maritimes de l'Hexagone et la construction navale française.

Accueillis par l'ancien Secrétaire d'Etat à la Mer Guy Lengagne, président de Nausicaa, les participants à ce colloque assisteront successivement à trois table-ronde qui réuniront une quinzaine d'experts et d'acteurs nationaux :

  • l'état de la flotte de pêche française et le programme du bateau du futur
  • les chantiers en cours et les projets,
  • le bateau de pêche du futur dans un port du passé ?
La synthèse des travaux sera assurée par Yves Perraudeau (Université de Nantes), tandis que les conclusions seront apportées par Jean-Loup Lesaffre, président de la CAB, Daniel Percheron, président du conseil régional du nord-Pas-de-Calais et Frédéric Cuvillier, ministre des transports, de la pêche et de la Mer.

A cette occasion, sera inauguré, au bassin Napoléon, le chantier d'hybridation du chalutier étaplois La Frégate III, mis en œuvre par l'association France Pêche Durable et Responsable, et entrepris par le constructeur naval boulonnais SOCARENAM.

Pour plus d’informations : Communauté d’agglomération du boulonnais

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Colloque euro-méditerranéen sur la gestion des récifs artificiels

Du 5 au 8 février 2013

Marseille (13) - France

Marseille accueille le 1er colloque euro-méditerranéen de gestion des récifs artificiels.

Gestionnaires de sites de récifs artificiels, élus, porteurs de projets, pêcheurs, plongeurs, scientifiques, éducateurs de l'environnement, institutionnels : venez partager votre expérience dans un forum et participer dans les ateliers à une réflexion partagée sur les récifs artificiels et leur gestion...

Pour toutes informations, cliquer Ici

Présentation

Marseille met en œuvre depuis plus de 10 ans une politique de préservation et de valorisation de son littoral et du milieu marin. Une des premières actions phare a été l'opération RECIFS PRADO, le plus important, en terme de volume, programme d'immersion de récifs artificiels de Méditerranée. Elle gère cette zone au quotidien et a constaté un réel besoin de mettre en contact les gestionnaires de récifs artificiels et de créer un lieu d'échanges et de rencontres. Elle a donc décidé d'organiser un colloque euro-méditerranéen sur les récifs artificiels pour :
  • échanger sur le rôle des récifs artificiels pour une gestion durable et responsable des ressources et les indicateurs nécessaires,
  • créer un lieu de rencontres pour les porteurs de projets, les gestionnaires, les pêcheurs,
  • échanger sur les expériences de chacun et comparer les actions développées dans chaque pays,
  • élaborer des propositions concrètes.
De nombreuses zones de récifs artificiels manquent d'outils et de moyens pour assurer leur suivi. Le colloque doit permettre de confronter les méthodologies de gestion et de suivi des zones de récifs AMP, voire établir des jumelages techniques afin de créer des solidarités entre gestionnaires de sites.

Il existe un réseau de chercheurs sur les récifs artificiels (EARRN). L'objectif serait d'obtenir à l'issue du colloque la création d'un réseau complémentaire de gestionnaires des sites de récifs artificiels au niveau méditerranéen et européen.

Contexte national et international

Au niveau national, l'Etat français a engagé en 2011 une concertation pour définir sa doctrine et ses orientations stratégiques pour les récifs artificiels sur la façade méditerranéenne française a rendu ses conclusions fin 2011. Une journée de rencontres a été organisée en octobre 2011 avec les gestionnaires français.

Début 2012 a été organisé en Italie un workshop de la FAO sur les récifs artificiels par la Commission Générale des Pêches.

Au niveau international, en 2013, se tiendra en Turquie le 10ème CARAH (conférence internationale sur les récifs artificiels et les habitats artificiels).

Dates et lieu

Le colloque se tiendra à Marseille, au palais du Pharo, du 5 au 7 février 2013 (sortie de terrain le 8 février).

A qui est destiné ce colloque ?

Cette manifestation est réservée aux professionnels, avec obligation de s'inscrire à l'avance.

Ce colloque vous intéressera et vous mettra en contact avec des professionnels, des gestionnaires de récifs artificiels et des décideurs.

Eco responsabilité et utilisation d’une taxe carbone pour le milieu marin

Ce colloque se veut être autant que possible un évènement exemplaire sur l’éco-responsabilité. L’empreinte carbone de ce colloque sera évaluée et les crédits carbones compensateurs seront investis dans un projet de création d'un sentier sous-marin équipé de récifs artificiels, répliques à taille réduite de ceux immergés au large de Marseille.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le bal des lobbyistes

A Bruxelles, il y a environ 15.000 lobbyistes qui espèrent influencer les politiques européennes en leur faveur. D'autre part, des militants luttant pour une plus grande transparence dans la politique européenne.

ARTE présente le documentaire "The Brussels Business - Qui contrôle réellement l'Union européenne" et le documentaire "Dans les coulisses du pouvoir."

Mardi 12 février 2013 à 20:50

Tous les Européens ne sont pas lassés de l'Europe. 15.000 lobbyistes parcourent activement le quartier européen de Bruxelles pour pousser les politiciens à décider des "bonnes lois" et défendre les intérêts commerciaux globaux de leurs clients opérant au niveau international.

Certains militants combattent inlassablement pour une plus grande transparence dans ce toile de secrets, car ils sont convaincus que l'idée européenne vaut plus que des intérêts purement économiques - et que les citoyens de l'UE ont le droit de transparence, l'une des conditions de la démocratie.

Au milieu de la crise de l'UE, ARTE pose une question politiquement explosive : Pourquoi aussi peu d'informations sur ces lobbys qui cherchent à influencer les décisions politiques en Europe?
 
Bruxelles business

Mais qui contrôle vraiment l'Europe ?

ZDF / © Friedrich Moser
mardi, 12 février 2013 à 20:50

Rediffusions :
24.02.2013 à 01:35
05.03.2013 à 09:45
Bruxelles business
(Belgique, Autriche, 2011, 74mn)
ZDF
Réalisateur: Friedrich Moser, Matthieu Lietaert
Stéréo 16 / 9 HD natif

Comment, à Bruxelles, les lobbys financiers et industriels influencent les décisions européennes. Une enquête instructive au coeur de réseaux d'influences qui mettent en jeu le principe même de notre démocratie.

Aux abords des institutions européennes, il existe pas moins de 2 500 structures de groupes de pressions et plus de 15 000 lobbyistes. Ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington ! Cette enquête propose de pénétrer dans les coulisses, souvent obscures, de la Commission européenne, là où se décident, se peaufinent et s'amendent des lois qui touchent directement les citoyens de l'Union. Un système législatif complexe et fragile que les industriels et les multinationales ont appris à manipuler et influencer via des représentants au carnet d'adresses bien rempli, experts en techniques de persuasion.

L'Europe sous influence

Pour mieux comprendre ces réseaux secrets d'influences, les réalisateurs ont rencontré notamment deux d'entre eux : Pascal Keineis représente à lui seul quarante multinationales dans le secteur des services, des banques et des assurances et du tourisme, soit 50 % du PNB de l'UE. À son opposé, le jeune activiste Olivier Hoedeman a créé il y a vingt ans un observatoire pour cerner l'influence de l'industrie sur les décisions de Bruxelles. Au début de ses recherches, il avait notamment découvert l'existence de l'ERT, groupe de pression réunissant les plus gros industriels européens, qui aurait influencé directement la création du marché unique en 1993 et ses modalités très libérales. Documents à l'appui, il a révélé ses informations dans un livre mais aucun média ne les a relayées ! Seul le vice-président estonien de la commission Siim Kallas a répondu en 2004 à son appel : il lancera le très controversé registre des lobbys, finalement ouvert uniquement... sur la base de la participation volontaire. La transparence est donc loin d'être de mise, surtout quand on constate que le comité nommé pour réguler les marchés financiers après la crise de 2008 est composé de prétendus sages en lien, pour la plupart, avec les banques.

22:05  

Dans l'antichambre du pouvoir

Rencontres rares avec des lobbyistes allemands et français qui oeuvrent dans les coulisses des parlements.

ZDF / © Michael Plundrich
mardi, 12 février 2013 à 22:05

Rediffusions :
24.02.2013 à 02:50
05.03.2013 à 11:00
Dans l'antichambre du pouvoir
(Allemagne, France, 2011, 27mn)
ZDF
Réalisateur: Henno Osberghaus, Anna Grün
Stéréo 16 / 9 HD natif

Rencontres rares avec des lobbyistes allemands et français qui oeuvrent dans les coulisses des parlements.

Ils représentent des fédérations ou des entreprises ou exercent comme consultants indépendants en charge d'un portefeuille de plusieurs clients dont ils défendent les intérêts auprès des décideurs politiques. La journaliste Anna Grün a pu accompagner exceptionnellement quelques-uns d'entre eux, notamment Corinne Fabre, une pointure du lobbying à Paris, et Karl Jurka, consultant allemand qui, pour 650 euros de l'heure, déploie tous ses talents et contacts pour influencer les décisions du parlement allemand notamment lors de rendez-vous discrets dans le très select China club... Leur objectif : donner la bonne information à la bonne personne. Si l'avis des acteurs du monde financier et industriel évite d'être coupé de la réalité d'un pays, la manière dont il pèse sur les décisions manque cruellement de transparence selon la députée PS française Catherine Lemorton. La faute selon elle au désengagement de l'État dans les expertises publiques désormais laissées aux seuls consultants extérieurs. À tel point que souvent les intérêts privés priment sur l'intérêt général, à l'instar de la loi sur le prix du médicament votée en Allemagne : le bénéfice thérapeutique qui conditionne le remboursement sera évalué non par un comité indépendant, comme proposé en première instance, mais par le ministère, plus facile à influencer. Un amendement directement proposé par l'industrie pharmaceutique et repris tel quel par le Parlement.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Formation. Banc-test de site web

Evaluez l’efficacité de votre site Internet !

La Chambre de commerce et d’industrie Quimper Cornouaille organise des ateliers pour tester l’efficacité de son site internet : le 18 février à Trégunc, le 19 à Quimper et le 22 à la Forêt-Fouesnant.

Pour en savoir plus sur cette formation et toutes les formations programmées en 2013, cliquer CCI Quimper

Banc-test de site web / Evaluez l’efficacité de votre site Internet !

Chaque participant se glissera dans la peau d’un client potentiel afin d’évaluer si le site Internet analysé répond aux objectifs préalablement définis par son propriétaire. Aucune compétence en informatique n’est requise pour participer à cet atelier.

Ce que vous gagnerez :
• La connaissance des appréciations d’autres professionnels du tourisme sur votre site,
• L’identification de points d’améliorations que vous pressentez peut-être déjà,
• Une revue des bonnes pratiques e-touristiques.

Dates et lieux :
  • Lundi 18 février à Trégunc à 14h00
  • Mardi 19 février à Quimper à 15h00
  • Jeudi 21 février à Plozévet à 9h30
  • Ven. 22 février à La Forêt Fouesnant à 9h30
Programme :
• Présentation des établissements participants, de leurs objectifs et cibles de clientèles visées,
• Test des sites Internet des participants en mode « jeu de rôle client », 
• Revue des bonnes pratiques e-touristiques.

Pré-requis : Avoir un site Internet en ligne

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


Maroc : Salon Halieutis 2013

Agadir - Maroc

13 au 17 février 2013

Salon Halieutis, le salon de la pêche et du secteur halieutique et maritime, du 13 au 17 février 2013 à Agadir – Maroc

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à l’initiative du Département de la Pêche Maritime, la ville d’Agadir accueillera DU13 au 17 février 2013 la deuxième édition du salon Halieutis.

Une manifestation dédiée aux métiers de la pêche maritime, de l’aquaculture et de la valorisation des produits de la mer.

Une 2ème édition ambitieuse : des dizaines de milliers de visiteurs et plus de 300 exposants sont attendus
  • 16 000 m2 d’exposition
  • 7 pôles : Flottes & Engins / Valorisation & Process / Ressources / Formation / International / Institutionnels / Animation
  • Un salon professionnel (du 2 au 5 Février), précédé d’une journée d’inauguration officielle (le 1er Février) et ouvert au grand public (les 4 et 5 Février 2013) 
  • Une réelle dimension internationale avec la participation de plus de 30 pays partenaires
  • Des espaces Conférence, B to B, Exposition interactive, Restauration, etc.
  • Une couverture presse Nationale & Internationale

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Avis de conflit sur les Océans

Une analyse régionale des tensions sur les flux et les ressources maritimes

Colloque organisé par le l’Ecole de Guerre et le Centre d’études supérieures de la Marine (CESM)

Jeudi 14 février 2013

Amphithéâtre des Vallières – Ecole Militaire

14H00 – 18H00

Inscription obligatoire à : oceanopolitique@gmail.com

Pour plus d’informations, cliquer CESM

Les conflictualités maritimes vues sous le prisme régional.

La mer est un immense réservoir de richesses minérales et pétrolières qui vont suppléer à l’épuisement des richesses terrestres, c’est aussi une ressource majeure pour satisfaire les besoins alimentaires d’une population mondiale en expansion. Par ailleurs, l’économie mondiale est toujours plus irriguée par les réseaux maritimes… Ces réalités qui placent la mer au premier plan des enjeux du XXIème siècle ont pourtant une autre facette : ces richesses sont convoitées, les relations se tendent, les incidents se multiplient, des crises pourraient apparaître.

La mer peut-elle rester l’espace de liberté qu’elle est par nature ? Les puissances navales y voient leur intérêt, les compagnies commerciales mesurent leur vulnérabilité, les états côtiers cherchent à s’approprier les ressources en territorialisant la mer. Les uns remettent en cause le statut international des détroits et la libre circulation du commerce. Les autres recherchent un gain immédiat : l’exploitation des ressources se fait sans vision à long terme et menace l’environnement. Enfin, les systèmes mafieux, tirant parti de vides juridiques, s’y développent. Espaces internationaux par excellence, les océans sont régis par le droit de la mer et les rapports de puissance entre états : la gouvernance planétaire sera-telle à la hauteur des enjeux ?

L’exploitation des ressources, notamment celles qui reposent au fond des mers, peut-elle se faire sans affrontement ? La sécurité de la navigation peut-elle être garantie, en particulier sur les grandes routes qui traversent les zones de crise ? Comment continuer à développer l’activité humaine en mer et sur les côtes en préservant l’environnement ? Quel rôle la France et l’Europe peuvent-elles jouer ?

Pour tenter de répondre à ces questions, l’Ecole de Guerre et le CESM organisent un colloque pour étudier ces enjeux et risques. Il se concentrera sur l’analyse « océanopolitique » de quatre espaces maritimes particulièrement impactés par ces problématiques et se tiendra à l’Ecole Militaire le 14 février 2013.

Renseignements et inscription : écrire à oceanopolitique@gmail.com en précisant vos titres, grades, fonction, organismes, nom et prénom

Programme

14h00 – Accueil et Introduction : Une démarche « océanopolitique »
CV Emmanuel Gouraud, chef du groupement Marine de l’Ecole de guerre
Modérateur du colloque : Bertrand de Lesquen, rédacteur en chef de la revue Marine & Océans

14h10 - 14h40 – Ouverture : Des activités maritimes, sources de tension
L’exploitation des grands fonds, genèse de nouvelles crises / Cyril Poirier–Coutensais, conseiller juridique à l’EMM
Les enjeux de l’exploitation off shore / Hubert Loiseleur des Longchamps, directeur des affaires publiques de Total
Tensions sur les ressources biologiques / Serge Beslier, Directeur honoraire de la Commission Européenne
Les flux maritimes, menaces et perspectives / Paul Tourret, directeur de l'Institut Supérieur d'Economie Maritime

14h40 – « Océan Indien, espace d’échange sous tension »
VAE2S Laurent Merer, ancien Commandant de la Zone Maritime Océan Indien

15h25 – « Mer de Chine, théâtre de nouveaux rapports de force »
Hugues Tertrais, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Pierre Journoud, chercheur à l’IRSEM

16h25 – « Mer Méditerranée, une concentration de risques »
CRG2S Jean-Loup Velut, Ancien adjoint du préfet maritime de la Méditerranée

17h10 – « Océan Arctique, émergence de nouveaux enjeux »
Viviane Du Castel, analyste géopolitique

17h50 – 18h00 Clôture : Christian Buchet, Directeur du Centre d’études de la Mer, membre de l’académie de marine

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

SMPE 2013. Salon des Métiers et des Professionnels de L'Ecologie

Le Salon des Métiers et des Professionnels de L'Ecologie : véritable passerelle entre professionnels et étudiants du domaine de l'écologie

14, 15 et 16 février 2013

Montpellier

Le SMPE 2013 se tiendra les 14, 15 et 16 février à l'Université Montpellier II sur le campus de la faculté des Sciences. Il réunira professionnels, étudiants, grand public, et médias par le biais de rencontres, conférences, tables rondes, ciné-débats, espace Business to Business, job dating, expositions, stands et soirées thématiques.

Cette année, l’actualité économique et le constat des problèmes environnementaux toujours croissant amènent sur le devant de la scène un sujet de plus en plus évoqué : la valorisation de la biodiversité.

Cette thématique, très présente en Écologie apparaît aujourd’hui comme un moyen d’assurer la sauvegarde et l’exploitation durable de la Biodiversité, enjeux incontournables pour une amélioration des conditions de vie des populations.

Le terme « Valorisation », à comprendre au sens large, revêt d’une triple dimension : sociale, économique et environnementale et soulève donc de nombreux débats.

Au fil des éditions, le SMPE s’est étoffé d’activités annexes qui ajoutent une nouvelle dimension aux conférences initiales.

Tout au long du salon, un large programme de conférences et de tables-rondes sera complété par un espace d’échange, dédié aux professionnels (espace Business to Business) et aux formations en écologie.

Cette année, notre président d’honneur n’est autre que Gilles Bœuf, président du Muséum National d’Histoire Naturelle et professeur à l’université Pierre et Marie Curie de Paris. Fort d’une longue expérience dans le domaine de l’écologie et très impliqué dans différents organismes de recherche, il nous fera le plaisir d’animer conférences et débats.

Valorisation de la biodiversité pour une exploitation durable des ressources

Alors que la société moderne fait de plus en plus attention à son environnement, accorde de plus en plus d’importance à la nature qui l’entoure, la biodiversité n’a jamais été aussi menacée.

Ces dernières années ont vu l’apparition de lois, de schémas nationaux et de plans d’actions en faveur de la biodiversité et de la préservation de la qualité de l’environnement dans lequel nous vivons, si bien que 10% de la surface terrestre fait l’objet d’au moins une protection. Paradoxalement, on assiste à une raréfaction des sources de financements disponibles pour les projets de protection des milieux naturels. En effet, si la préservation de la biodiversité semble nécessaire aux yeux de beaucoup, elle a un coût, auquel il est parfois difficile de subvenir.

Aussi, de nombreux essais pour proposer une nouvelle approche de la sauvegarde et de l’exploitation durable de la biodiversité sont à l’étude.

Que nous apporte la biodiversité ? Comment peut-on allier l’exploitation des ressources et protection de l’environnement ? Comment la valoriser pour en démontrer son intérêt ?

Valoriser la biodiversité, d’un point de vue économique, social et écologique, apparait aujourd’hui pour certain comme un nouveau moyen d’en assurer la sauvegarde.

Quels bénéfices tire-t-on de ces millions d’euros investit chaque année dans sa préservation, sa restauration ? En somme, comment peut-on estimer la perte sociale et économique représentée par la dégradation de notre milieu de vie ?

En chiffrant les différents services écosystémiques rendus par la biodiversité, des chercheurs essayent de montrer la plus-value que représente sa gestion raisonnable. Des associations, des collectivités locales ou encore des entreprises valorisent à la fois l’aspect écologique, social ou économique de cette biodiversité afin d’en tirer un profit et de permettre alimenter sa préservation. La biodiversité devient alors le levier de sa propre protection.

Ce salon, placé sous le signe de l’innovation, présentera un aperçu des outils et des idées nouvelles en la matière. Des conférences et des débats, présentés et animés par des professionnels de différents domaines de compétence, permettront également de faire le point sur toutes les facettes que revêt la question de la valorisation de la biodiversité.

Pour plus d’informations, cliquer SMPE 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les navires du futur

Lorient. CCSTI/Maison de la Mer

Lundi 18 février 2013 à 18 h 30

Entrée libre.
Lieu : Salle des conférences – 1er étage du bâtiment de la Capitainerie, boulevard Adolphe Pierre à Lorient.

Les lundis de la mer

Par Jacques Bigot, président de l’association France Pêche durable et responsable à Etaples et Laurent Baranger, secrétaire général du Réseau d’informations et de conseils en économie des pêches et trésorier de l’association Mission hydrogène à Saint-Herblain.

Si la technologie hybride est déjà utilisée sur les voitures, elle le sera très prochainement à bord des navires de pêche. Le chalutier étaplois La Frégate III achève, en ce mois de février 2013, sa transformation et son équipement d’un moteur propulsif hybride électrique, alimenté par des groupes électrogènes bi-fuel. Dans le domaine de la pêche, c’est un concept nouveau porté par l’association France Pêche durable et responsable et la Région Pas-de-Calais.
Autre projet de rupture technologique, celui des navires de pêche équipés d’une pile à combustible alimentée à l’hydrogène. L’objectif du projet FILHyPyNE est de construire un bateau de pêche polyvalent (caseyeur, fileyeur…) de 12 m. Le système de propulsion électrique sera alimenté par un générateur hydrogène/pile à combustible couplé à des batteries électriques. Un stockage d’hydrogène sous forme gazeuse permettra d’assurer tous les besoins énergétiques nécessaires à ce type de bateau. Le projet FILHyPyNE s’intègre dans un programme plus global visant à structurer à terme une filière énergétique basée sur les énergies marines.

Dans un premier temps, Jacques Bigot exposera le projet de motorisation hybride puis Laurent Baranger présentera le concept de navires de pêche fonctionnant à l’hydrogène.

Renseignements : CCSTI/Maison de la Mer au 02 97 84 87 37.

Energie. Quel carburant pour les navires de pêche demain ?

Source : Ouest France

330 000 litres de gazole par an ! C’est la consommation d’un chalutier type de Keroman à Lorient. A 0,70 € le litre, certes détaxé, la facture reste lourde. A moins que l’hydrogène ne soit le sauveur...

La pile à combustible, l’énergie du futur ?

Et chaque augmentation vient grever les paies des marins, car, c’est ainsi à la pêche artisanale, les équipages participent aux frais de carburant. Tant que les fabricants de moteurs n’auront pas mis au point des machines économes, la hausse inéluctable du pétrole mènera les chalutiers, gros consommateurs, dans le mur. À moins que l’hydrogène ne soit le sauveur : la pile à combustible, l’énergie du futur ? Ou encore le moteur hybride électrique.

Deux spécialistes pour en parler

Lundi, le centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) invite deux pros pour en parler : l’Etaplois Jacques Bigot, fin connaisseur du secteur, qui préside l’association France Pêche durable et responsable ; Laurent Baranger, de l’association Mission hydrogène à Saint-Herblain.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Espèces d’eau profonde : Vers une pêche durable

Audition publique

Hearing on Deep Sea species: Toward a sustainable fishery

Parlement Européen - Commission de la Pêche

Mardi 19 février 2013

Espèces d’eau profonde : Vers une pêche durable

Présentation du développement des pêcheries en eaux profondes et leurs impacts

Discussion à partir des projets Deepfishman et Nereida

Etudes de cas en France (avec Claire Nouvion de l’Ogne Bloom association) et au Portugal 

Télécharger le programme de l’audition : Hearing on Deep Sea species: Toward a sustainable fishery

Fiche de procédure du Parlement européen : Pêche dans l'Atlantique du Nord-Est: conditions spécifiques pour la pêche des stocks d’eau profonde, dispositions relatives à la pêche dans les eaux internationales

Programme de travail de la commission PECH : 18 et 19 février 2013

Retransmission TV du travail de la commission PECH : 18 et 19 février 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon International de l’Agriculture 2013

Paris - Porte de Versailles

23 février au 3 mars 2013

Plus d'infos à venir sur les stands, les conférences et les animations de FranceAgriMer.

Ouvert tous les jours de 9 heures à 19 heures.

Nocturne, vendredi 1er mars de 19h00 à 23h00 (entrée possible jusqu’à 22 heures 30).

Le site internet du SIA

************************

Paris : Le Concours Général Agricole

Du 23 février au 3 mars 2013

Pendant le Salon de l'Agriculture de Paris

Source : CGA

Créé en 1870, le Concours Général Agricole a pour ambition de sélectionner et de primer les meilleurs produits du terroir français et les meilleurs animaux reproducteurs.

Il comporte 3 grands concours :
  • le Concours des Animaux
  • le Concours des Produits et des Vins
  • le Concours de Jugement

qui se déroulent chaque année dans le cadre du Salon International de l'Agriculture.

Parce qu’il est organisé sous le contrôle de l’Etat et obéit à un processus rigoureux de présélections et de sélections, le Concours Général Agricole est reconnu pour son impartialité et la valeur des résultats.

En effet, chaque année, le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation définit les règles du concours, par le règlement consultable sur ce site, et les Services extérieurs du Ministère (DDT) contrôlent la collecte des échantillons de produits.

Un ambassadeur de la richesse et de la qualité du patrimoine français

Reconnu et largement médiatisé, le Concours Général Agricole constitue un tremplin unique pour les produits du terroir, les produits laitiers, les vins et une démonstration de l’excellence de la génétique française.

Pour les candidats, participer au Concours Général Agricole, c’est bénéficier d’une légitimité supplémentaire auprès de leur profession et du grand public

Le Concours Général Agricole vous propose également de retrouver les produits et les vins médaillés sur sa Boutique en ligne. Une large sélection de foies gras, de champagnes, d'huiles d'olive et de nombreux autres produits, qui ont fait la renommée de notre gastronomie, sont à découvrir sur Boutique en ligne.
 
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Interpol organise sa première conférence sur la pêche pirate

Interpol organise sa première conférence sur la pêche illégale...

Lyon (France)

du 26 au 28 février 2013

1st INTERPOL International Fisheries Enforcement Conference

Cliquer Ici pour découvrir le programme

Interpol a annoncé sa première Conférence internationale sur l’application de la réglementation en matière de pêche, suivie par une réunion du Groupe de travail de lutte contre la criminalité dans le secteur de la pêche. À cette occasion, Interpol lancera une initiative pour détecter, combattre et éliminer la criminalité dans le secteur de la pêche. L’initiative devrait améliorer l’échange d’informations et de renseignements sur le contrôle des zones de pêche entre les pays. Le futur Groupe de travail de lutte contre la criminalité dans le secteur de la pêche formulera ses recommandations pour assurer une coopération internationale entre Interpol et les autorités nationales de contrôle des pêcheries. Il fournira également des recommandations pour mettre en place une assistance aux pays où l’application de la législation en matière de pêche s’avère défaillante. Les ministres de la pêche du Liberia, de Sierra Leone, d’Espagne, du Togo, etc. devraient participer à la conférence.

Certains groupes environnementaux, tels que Pew et Greenpeace – qui sont également directement impliqués dans les opérations contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) en offrant du matériel aux pays en développement côtiers – appellent à ce qu’Interpol soit impliqué dans la lutte contre la pêche INN. Dans un rapport publié récemment sur les difficultés rencontrées par Palau dans son combat contre la pêche INN, un représentant de Greenpeace a commenté que ces difficultés mettent en exergue la nécessité d’un Interpol pour les Océans. Source : Agritrade
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Mars 2013

La pêche se remue les Méninges !

Edition 2013

Salle Croas Malo à Treffiagat-Lechiagat - Pays bigouden - Finistère

Une journée thématique sur "la technologie et la gestion durable de la pêche"

Le Lycée professionnel maritime du Guilvinec, en partenariat avec le Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Finistère (CDPMEM29), avec le soutien de la commune de Treffiagat, de la Communauté de communes du Pays bigouden sud (CCPBS) et du Conseil général du Finistère, organise pour la troisième année consécutive son colloque thématique "La pêche se remue les méninges".

Pour plus d’informations, cliquer La pêche se remue les Méninges

Jeudi 14 mars de 13h30 à 17h

Salle Croas Malo à Treffiagat-Lechiagat

Programme :

13h30 : Accueil des participants

13h45 : Introduction

La nécessaire communication positive et l'attractivité du métier : Philippe Bothorel, directeur du Lycée professionnel maritime du Guilvinec et un élu du Conseil général du Finistère.

Le Lycée professionnel maritime du Guilvinec met en oeuvre depuis plusieurs années des actions de communication en faveur de l'attractivité du métier et de son ancrage dans le territoire. Une stratégie gagnante puisque le lycée fait le plein de nouveaux élèves chaque année et forme des jeunes à partir de 15 ans qui ont choisi la mer comme métier.

14h00 - 15h15 : 1ère partie

 ► Sélectivité des pêches :

"Les engins sélectifs" :  Pascal Larnaud, Chercheur au Laboratoire de technologie et de biologie halieutique, Station Ifremer de Lorient, rappellera les principes de la sélectivité à partir d'exemples et fera le point sur les avancées en matière de sélectivité.

"Le comportement sélectif" : François Théret, Responsable techniques de pêche à l'armement Scapêche témoignera des engins utilisés à l'armement et de l'impact du comportement du professionnel pour une gestion experte, sélective et responsable.

► Gestion et valorisation des pêches :

"Gestion intelligente des zones de pêche" :  Steven Donnart, au CDPMEM29 est chargé de mission pour le Programme Système d'Information Pêche (SIPêche). Il présentera la cartographie des activités de pêche bretonne, en particulier le cas du Finistère.

"Consommation des ménages - Perspectives de valorisation" :  Isabelle Letellier, directrice de Normapêche Bretagne, présentera les données de consommation des produits de la mer par les ménages français (données FranceAgrimer). Elle présentera ensuite des résultats de l'étude consommateurs du programme COGEPECHE montrant la dissonance entre les attentes et les comportements du consommateur avant d'explorer les perspectives de valorisation à l'échelle nationale, régionale, locale...

15h15 - 15h45 : pause et point presse

Pendant la pause, présentation du fileyeur automatique de palangre Japalangre, par Jean-Marc Pipon de la société 3Atlantique.

15h45 - 16h30 : 2ème partie

► La jeune génération pêche

 "Renouvèlement des équipages" : Soazig Palmer-Le Gall, direcrice de l'Armement Bigouden, témoignera de la transmission des connaissances et du renouvèlement des équipages à l'armement.

"La pêche à la palangre en mer d'Iroise" :  Kenji Szymonik, 19 ans, est élève de terminale CGEM au LPM GV : il présentera le mémoire qu'il a proposé à son examen de baccalauréat et qui montre à quel point le jeune futur marin pêcheur est déjà dans la peau du professionnel et se montre même force de proposition sur le métier.

16h30 : conclusion par Didier Fauvette, adjoint à la Division des Gens de mer - enseignement maritime.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conchy Pêche 2013

Salon professionnel des métiers de la mer

20 et 21 mars 2013

Saint Malo - Espace Duguay-Troun

Ostréiculture, Mytiliculture, Transformation, Mareyage, Aquaculture.

Il y a neuf ans le salon Conchy Pêche a vue le jour avec Patrick Costentin.

Depuis 2011, le salon Conchy Pêche a lieu dans l’Espace Duguay Trouin sur le port de Saint Malo, lieu parfaitement adapté aux besoins du salon dans une ville proche des professionnels de Normandie et de Bretagne.

L’objectif de ce salon est d’offrir aux ostréiculteurs, mytiliculteurs, transformateurs, aquaculteurs, mareyeur un lieu d’échange et d’information sur leurs métiers.
Pendant  2 jours, les professionnels vont à la rencontre d’une centaine d’exposants spécialisés pour découvrir les dernières techniques et les actualités de la profession.

Réservation des stands jusqu'au 21 Janvier 2013. Organisation: 06 08 56 28 88 - pcorganisation@orange.fr

Pour plus d’informations, cliquer Conchy Pêche 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

9e Conférence internationale sur la Sécurité Sanitaire des coquillages

9th International Conference on Molluscan Shellfish Safety

Sydney, Australie

17 au 21 mars 2013

Pour tout renseignement, cliquer ICMSS 2013  

Invitation à participer à l’ICMSS

Sydney en mars – accompagné de la crème des membres de la collectivité internationale de la salubrité des aliments des coquillages, notamment des scientifiques, des organismes de réglementation et des représentants de l’industrie – une combinaison irrésistible!
Comme toujours, l’ICMSS servira de plateforme unique pour vous permettre de créer et d’élargir vos réseaux professionnels, de discuter avec vos collègues à propos des plus récents progrès accomplis dans le domaine, puis de parler directement aux auteurs des articles publiés dans les revues à comité de lecture que vous avez lus au cours des derniers mois!

Les entreprises qui soutiennent les efforts que nous déployons pour poursuivre et améliorer la fourniture de coquillages salubres et nutritifs aux consommateurs apprécieront cette occasion de promouvoir leurs produits et services auprès d’un marché représentant le monde entier en parrainant la Conférence dans le cadre de fonctions générales ou précises.

En 2013, l’ICMSS se tiendra à Sydney. Les visiteurs de l’étranger auront donc la chance de visiter l’une des plus merveilleuses villes du monde. Ils pourront notamment découvrir sa baie, ses restaurants sur le bord de l’eau, son opéra, ses plages de surf bordant l’océan Pacifique ainsi que son centre-ville dynamique.

Nous avons hâte d’accueillir les participants à cette conférence qui promet d’être stimulante sur le plan intellectuel, exaltante sur le plan professionnel et amusante sur le plan social.

Alors, n’oubliez pas d’inscrire cet événement de cinq jours en mars de votre agenda 2013!
Comité organisateur de l’ICMSS 2013
Cath McLeod – présidente de l’ICMSS 2013
Gustaaf Hallegraeff – coprésident de l’ICMSS 2013
Alison Turnbull
Anthony Zammit
Amanda Cassidy
Clinton Wilkinson
Doug McLeod
John Dawson
Mark Boulter
Rachel King
Ray Brown
Tony Troup
Wayne O’Connor
Ken Lee
Jan Lee
Andrew Bradbury

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

"Gestion des pêches maritimes : l'avis scientifique dans la tempête"

Conférence

"Pêches maritimes : l'avis scientifique dans la tempête"

Espace des sciences du Pays de Morlaix

Chambre de commerce et d'industrie de Morlaix

Vendredi 22 mars 2013

"Gestion des pêches maritimes : l’avis scientifique dans la tempête" par Didier Gascuel, écologue marin, Agrocampus Ouest, membre du conseil scientifique des pêches de l’Union Européenne Vendredi 22 mars 2013 à 20h à la Chambre de Commerces et d’Industrie de Morlaix.

Partout dans le monde et singulièrement en Europe, la pêche a modifié en profondeur le fonctionnement des écosystèmes marins.

A l’expansion vertigineuse des moyens de capture intervenue depuis un siècle ont répondu la quasi-disparition des espèces nobles, la raréfaction de nombreuses ressources, la baisse de la biodiversité et l’instabilité croissante des écosystèmes productifs.

D’autres impacts aggravants se sont rajoutés à cette surexploitation. La mer est malade et les premières victimes en sont les hommes eux-mêmes. Nul besoin d’attendre ici les générations futures : les pêcheurs d’aujourd’hui paient déjà très cher les erreurs d’hier et celles que nous continuons à commettre.

Dès lors, assurer un avenir aux pêches maritimes suppose une remise en cause très profonde des objectifs et des modes de gestion. Les scientifiques, qui établissent des diagnostics (généralement assez sombres) et essaient d’identifier ou d’analyser des solutions (souvent douloureuses), sont au coeur de la tourmente. La conférence montrera les enjeux et perspectives des changements, notamment dans le cadre de la réforme de la politique commune des pêches et précisera le rôle que peuvent y jouer les scientifiques.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


Morlaix : L'avenir de la pêche maritime à l'honneur 

Source : Ouest France
Trois questions à...Didier Gascuel, professeur en écologie halieutique et directeur du Pôle halieutique Agrocampus Ouest

Quel est l'objectif de cette conférence ?
Après avoir expliqué ce que les scientifiques savent de l'impact de la pêche maritime, j'aimerais insister sur le rôle que la recherche peut jouer pour changer les choses. La pêche a une importance cruciale en Europe, en France, et plus localement en Bretagne. Elle est aujourd'hui confrontée à plusieurs problèmes, que ce soit l'augmentation du prix du carburant, ou bien le phénomène de mondialisation, qui la met en concurrence directe avec les filières chinoise et chilienne notamment. Mais je reste persuadé que pour assurer un avenir à la pêche maritime, il faut avant tout restaurer le capital écologique.

Quel est le public visé ?
C'est une conférence tout public. Elle s'adresse avant tout aux personnes curieuses des questions de sciences bien sûr, mais aussi plus largement à tous les amoureux de la mer. Le but n'est pas d'assommer les gens de termes scientifiques, mais bien de s'attarder sur la question de développement durable qui entoure le sujet. Et dans ce domaine, on est plutôt en avance puisqu'en ce qui concerne la pêche, nul besoin d'attendre les générations futures : les pêcheurs d'aujourd'hui paient déjà très cher les erreurs d'hier.

À titre personnel, êtes-vous plutôt optimiste ou pessimiste sur la question ?
J'ai beaucoup évolué et je suis désormais résolument optimiste. Des changements radicaux sont nécessaires, mais il existe un avenir pour la pêche. Des solutions sont actuellement testées par les scientifiques. Les espoirs sont encore fragiles, mais il faut maintenant que des mesures réelles soient prises.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le Guilvinec. Portes ouvertes au lycée maritime le 23 mars 2013

Lycée Maritime du Guilvinec - Finistère

Samedi 23 mars 2013

Le lycée maritime du Guilvinec et le Comité départemental des pêches ont réalisé, en 2012, une plaquette d'information destinée à promouvoir la formation et les métiers de la filière pêche. Intitulée « La mer comme métier », cette brochure est disponible dans les centres d'information et d'orientation (CIO) et tous les points d'information des jeunes du département. 

À l'occasion de l'annonce des portes ouvertes du lycée le 23 mars, le conseil général du Finistère s'associe à l'opération en lançant une campagne d'affichage. Portes ouvertes de 9 h à 17 h, renseignements sur Lycée Maritime Le Guilvinec


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

5e édition du Festival International de Films « Pêcheurs du Monde »

Le Festival International de Films « Pêcheurs du Monde » vous donne rendez-vous pour une nouvelle campagne de pêche aux films de mer 2013.

Lorient du 19 au 24 mars 2013

Lieu de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs, des professionnels de la pêche, des scientifiques, ce festival de films nous invite à découvrir des images inédites sur ces pêcheurs du monde et à débattre sur les enjeux de la mer et des hommes qui en vivent. Ce Festival est le rendez-vous des peuples et des cultures de la mer, la rencontre du cinéma et des pêcheurs du monde.

Du 19 au 24 mars 2013 à Ploemeur et à Lorient, la cinquième édition de « Pêcheurs du Monde » propose au public 43 films où les peuples de la mer se dévoilent et se racontent, partent au combat contre les éléments déchainés, réfléchissent à leur avenir et se souviennent. Images de rêve, images de liberté, images de peur, sensibilité et approche différente, l’océan inspire les cinéastes.

Des moments de cinéma à l’état pur

En avant-première le Festival présentera le mardi 19 mars à 20h30 au Cinéville de Lorient le très remarqué long métrage sénégalais de Moussa Touré La Pirogue sur une dangereuse traversée de jeunes africains du Sénégal vers l’Europe, film sélectionné au Festival de Cannes 2012 et primé dans de nombreux festivals internationaux.

En soirée d’ouverture, le mercredi 20 mars à 20h à Océanis de Ploemeur et en entrée gratuite, le Festival partira dans un magnifique voyage sur les mers du globe avec Planète Océan de Yann Artus-Bertrand et Michel Pitiot.

Puis, le Festival jettera l’ancre du 21 mars au 24 mars salle Ricoeur et salle Gilles de Gennes à l’entrée du lycée Dupuy de Lôme de Lorient avec dans ses filets 43 films d’une quinzaine de pays dont 15 films en compétition :

En salle, de nombreux documentaires sur les pêcheurs des quatre coins du globe avec de très beaux témoignages comme ceux de ces pêcheurs du Japon refusant l’installation d’une centrale nucléaire dans leur baie dans Comme l’abeille qui fait tourner la terre du japonais Hitomi Kamanaka ou celui de ces émigrants clandestins sénégalais dans Mbëkk Mi, le souffle de l’océan de Sophie Bachelier ou de ces pêcheurs européens qui s’affrontent dans La Paix du Golfe de Patrice Gérard.

Le cinéma de mer peut être aussi du cinéma à l’état pur comme le long métrage avant-gardiste Léviathan de Véréna Paravel et Lucien Castaing Taylor qui filme la mer comme une œuvre d’art ou le docu-fiction indien Sengadal, the Dead Sea de Leena Manimekala sur les pêcheurs indiens dans le conflit du Sri Lanka.

Le Festival c’est aussi des rencontres en images avec des communautés de pêcheurs sibériennes, thaïlandaises, africaines et canadiennes et des grands moments de mémoire avec L’homme d’Aran de Robert Flaherty réalisé en 1934 sur les pêcheurs de l’ouest de l’Irlande ou Marins de Groix-La migration vers Keroman, une enquête passionnante menée par les collégiens de Saint Tudy sur la migration des pêcheurs de Groix vers le port de Lorient . Un beau voyage en perspective.

Un Festival unique, rendez-vous des peuples de la mer

Lieu de rencontres et d’échanges avec des réalisateurs, des professionnels de la pêche, des scientifiques, le Festival soutient un cinéma de qualité en proposant de nombreux inédits en France et avec un prix du Festival donné par un jury de professionnels et un prix Jeunes donné par un jury de lycéens. Depuis sa première édition en 2008, plus d’une centaine de films de tous les continents ont été projetés et le Festival a accueilli près de 5000 spectateurs et des réalisateurs de tous les continents.

Visitez le site web pour plus de détails sur notre Festival Pêcheurs du Monde

Téléchargez le programme : Grilles horaires 2013

Tarifs festivals 2013

Avant première, Cinéville: tarif unique : 5€ ,
Soirée d’ouverture, salle Keragan (Océanis, Ploemeur): entrée gratuite
Sélection Reflet du monde et films en compétition salle Ricoeur:
Pass festival: Plein tarif : 20€. Tarif réduit : 10€ ,
Pass journée: Plein tarif : 8€ Tarif réduit : 5€
Pass séance: Plein tarif : 4€ Tarif réduit : 2€,
Sélection La boîte à films, salle G de Gennes: entrée gratuite.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Les saveurs de la pêche de nos côtes »

« Invitez les saveurs du Nord-Pas de Calais à votre table » : une édition spéciale Pêche de nos côtes en 2013

25 au 31 mars 2013

Après les endives, la chicorée ou encore les produits « Saveurs en’Or », le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais organise du 25 au 31 mars 2013 la semaine « Invitez les saveurs du Nord-Pas de Calais à votre table » en mettant cette années les produits de la pêche et de la saurisserie à l’honneur.

Les établissements de restauration collective en gestion directe profiteront ainsi de cette édition spéciale « Pêche de nos côtes ».

Un classeur de 194 fiches-recettes régionales sera mis à la disposition des chefs de cuisine, et un grand concours sera organisé afin de récompenser les établissements les plus impliqués et les plus créatifs. Fiches recettes, livrets de jeux et gadgets seront également distribués aux petits comme aux grands.

11 partenaires (représentants des pêcheurs et des transformateurs de produits de la mer, collectivités territoriales et structures d’accompagnement) soutiendront notamment la démarche.

Source : Le Chef.com

« Invitez les saveurs de la pêche à votre table »


Promotion de la diversité culinaire des poissons de nos côtes

Du 25 au 31 mars, le comité de Promotion Nord-Pas de Calais, service de la Chambre d'Agriculture de région, organise la semaine «Invitez les saveurs de la pêche de nos côtes à votre table», mettant ainsi à l'honneur la filière pêche-saurisserie. Cette opération nationale a été lancée officiellement le 15 mars à la Communauté d'agglomération du Boulonnais.

De la pêche à l'assiette, ce ne sont pas moins de 11 partenaires qui se sont associés au comité de promotion pour mettre en place l'événement aux côtés de la Région Nord-Pas de Calais et de FranceAgrimer (*).  L'opération concerne 640 établissements de restauration collective (restaurants scolaires, collèges, lycées, centres hospitaliers, maisons de retraite, restaurants d'entreprises...) en gestion directe, à travers 20 régions : ce sera 1 135 000 repas qui seront ainsi servis. La dégustation de menus à base de produits de la mer, associant tradition et innovation sera accompagnée de diverses animations promettant aux convives des instants riches en saveurs !

A consommer sans modération !

Pour permettre à tous les responsables et à tous les cuisiniers des établissements participants de mieux découvrir ce qu'ils sont invités à mettre dans leurs assiettes, toute une matinée de visites a été organisée le 15  mars sur le port de Boulogne : visite de la criée, d'un navire de pêche et des quais de débarquement du poisson, dès 5 heures du matin, suivie d'une rencontre avec les acteurs de la filière pêche et la découverte de quatre entreprises de transformation des produits de la mer de capécure : Océan délices, CME, JC David, JP Marée.

Pour le président de la CAB, Jean-Loup Lesaffre, « cette opération vise à donner de bonnes habitudes alimentaires à nos enfants, en les incitant à consommer sans modération du poisson dont les qualités nutritionnelles ne sont plus à démontrer. »

(*) Comité régional des pêches maritimes et d es élevages marins Nord-Pas de Calais-picardie, FROM Nord, Coopérative Maritime Etaploise, Coopérative maritime de Dunkerque, syndicats des mareyeurs et des saleurs-saurisseurs, INNOCEA, CCI Côte d'Opale, port de Boulogne-sur-Mer, Pôle de compétitivité Aquimer, Mister Goodfish, Communauté d'agglomération du Boulonnais.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférence : Explorons de nouveaux marchés

Quelles opportunités pour les technologies électroniques et numériques de la course au large ?

26 Mars 2013

Lorient - Cité de la Voile Eric Tabarly

En 2013, Eurolarge  Innovation a choisi d’orienter son cycle de rencontres vers les opportunités de  diversifications pour les entreprises du nautisme et de la course au large.

Elles maîtrisent, en effet, des technologies et des savoir faire qui sont susceptibles d’intéresser d’autres secteurs d’activités. Pour débuter ce cycle, nous vous proposons une première conférence sur le thème

Explorons de nouveaux marchés : Les transferts possibles des technologies électroniques et numériques de la course vers d’autres secteurs

le mardi 26 mars 2013 de 9h00 à 17h00 -  Cité de la Voile Eric Tabarly – Lorient

Partie 1 : Grands domaines d’activités pour une possible diversification
  • 9h30   La pêche : Données clefs, état de l’art technologique, besoinsTristant Douard, Scapêche / Didier Caute, Marport
  • 10h30   L’éolien et les énergies marines renouvelables : Données clefs, état de l’art technologique, besoinsJean François Daviau, Sabella / Philippe Bornens, In Vivo Environnement / Christine de Jouette, Areva
  • 11h45    Le transport maritime à propulsion mixte : besoins et exemples de transferts technologiquesMichel Chapalain, Vships / Denis Juhel, Mer Forte
  • 14h00   L’aéronautique : besoins en contrôle des processus et instrumentation des structuresClémentine Gallet, Coriolis Composites
  • 14h30    La défense et les navires de servitude : les nouvelles demandes du marchéYannick Bian, Chantier Bretagne Sud
Partie 2 : Expériences et perspectives de diversification pour les entreprises du nautisme
  • 15h15   Du routage de bateau de course au routage de navire de commerceCécile Rodet et Olivier Douillard, Adrena
  • 16h00    Acquisition de données au service de la prise de décisionDimitri Voisin, Mer Agitée
  • 16h30    Guidage et acquisition de données : de la course au large à l’aviationPierre Bourcier, Seaways
Cette journée à pour principal objectif de favoriser la rencontre entre les acteurs de ses différents domaines.
Source : Eurolarge

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Forum Social Mondial 2013 en Tunisie

Tunis 

26 au 30 mars 2013

Le Forum Social Mondial (FSM) se déroulera à Tunis du 26 au 30 mars 2013. Cette décision, prise à la suite de plusieurs concertations au sein des mouvements sociaux de Tunisie et des autres pays du Maghreb, consacre et précise la décision du Conseil International prise à Paris et réitérée à Monastir (Tunisie) en juillet 2012.
Pour plus d'informations sur le Forum Social Mondial 2013 : http://bit.ly/VJbLvv

Le Secrétariat Tunisien du Forum Social Mondial 2013 c’est constitué de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), du Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux (FTDES), de la Ligue Tunisien des Droits de l’Homme (LTDH), de l’Association Tunisien des Femmes Democrates (ATFD), de Raid-Attac, de l’Union des Diplômés chômeurs, de l’Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement (AFTURD), du Conseil National pour les Libertés en Tunisie (CNLT) et le barreau de Tunisie.

Le Secrétariat s’est déployé pour la préparation de la rencontre de Monastir, les négociations avec les autorités tunisiennes et a fourni des efforts pour l’inclusion des nouveaux mouvements sociaux, l’élargissement tant sur le plan thématique que géographique, et ce malgré les difficultés inhérentes à la Tunisie et à l’ensemble de la région du Maghreb et du Machrek deux années à peine après les bouleversements qui ont eu lieu et qui continuent à secouer la région.

Le Secrétariat Tunisien du FSM 2013 a mis en place des commissions qui travaillent depuisplusieurs mois, a présenté le planning qui a été validé par le Comité de Suivi du FSMaghreb et qui se décline comme suit :

● 15 octobre : Lancement du site du FSM 2013 et du processus d’enregistrement des organisations et d’ouverture des propositions d’activités

● 1er décembre 2012 : clôture de la phase de propositions d’activités et publication des propositions avec les coordonnées des contacts

● Du 2 au 15 décembre 2012 : phase de regroupement (agglutinations)

● Du 16 janvier au 31 janvier 2013 : enregistrement des demandes d’assemblées de convergence et affectation des espaces

● 1er février au 28 février : élaboration du programme final, traduction dans les langues véhiculaires du FSM,

● Du 1er mars au 20 mars 2013 : mise en place logistique, impression du programme et organisation du site

● 26 mars au 30 mars : déroulement du FSM 2013

● 30 mars 2013 : manifestation de clôture

● Du 31 mars au 1er avril 2013 : réunion du Conseil International du FSM à Tunis

Le Comité de Suivi du Forum Social Maghrébin et le Secrétariat Tunisien du FSM 2013 invitent les mouvements, syndicats, associations et groupes de militantes et militants des sociétés civiles de Tunisie, du Maghreb, du Machrek, du continent africain, de la Méditerranée et du monde à réussir cette étape fondamentale qui marque l’organisation et la participation au 12e Forum Social Mondial.

Le FSM 2013, comme les Forums sociaux précédents, permettra la rencontre des femmes et des hommes qui luttent, dans leurs communautés et leurs activités de base, contre la gestion néolibérale de l’économie, les diktats des marchés financiers, la dislocation des sociétés et qui combattent pour la construction de la démocratie maintenant, l’égalité de toutes et tous, la solidarité, la justice et la paix, et pour la préservation de l’environnement et la défense des biens communs.

Pour faire du FSM 2013 une réussite, nous appelons tous les mouvements sociaux à participer ensemble à la mise en oeuvre du processus, contribuer à l’internationalisation des commissions de préparation (méthodologie, logistique, finances, communication, mobilisation, dynamiques jeunes, femmes, culture…). Nous vous appelons en particulier à la recherche de moyens humains et financiers permettant la plus large participation au Forum à Tunis.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Les rendez-vous d'Avril 2013

Tourisme. 500 animations pour « cultiver » la mer

Morbihan

Avril à Octobre 2013

Source : Le Télégramme

« La mer se savoure, la mer nous cultive ». Tel est le programme de nombreuses animations lancées d'avril à octobre sur tout le littoral morbihannais.

Accéder Ici au programme des animations

Victor Hugo a écrit sur les « travailleurs de la mer », le comité départemental du tourisme va montrer dans le Morbihan comment on cultive la mer. C'est la quatrième édition d'une série d'animations qui se déroulent sur le littoral et dans les îles sur toutes les activités touchant au milieu marin. Et cette année, il y en aura pas moins de 500, associant de nombreux professionnels, offices de tourisme, scientifiques et associations.

De la rade de Lorient à la Vilaine

Ce festival se déroulera du printemps à l'automne, de la rade de Lorient à l'estuaire de la Vilaine. Il aura pour fil rouge toutes ces ressources naturelles qui finissent d'une manière ou d'une autre dans l'assiette. « La mer fait partie du patrimoine du Morbihan et le conseil général, qui a lancé un cluster dans ce domaine, y est particulièrement attentif », souligne Pierrik Nevannen, vice-président du conseil général et président du comité départemental du tourisme. C'est pour cela que la présentation en a été faite à Saint-Armel, chez un ostréiculteur installé sur les anciens marais salants de Lasné, Christophe Le Gal et dont les partenaires de l'opération ont savouré les huîtres, hier après-midi, après une randonnée depuis le parking de l'île Tascon.

« Petits trésors »

(...)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La baie de Douarnenez s’expose sur l’Île Tristan

Du 30 mars au 28 juin 2013 / Ile Tristan à Douarnenez

En partenariat avec la ville de Douarnenez et le Conservatoire du littoral

S’il fallait qualifier la baie de Douarnenez, on mettrait en avant son caractère multiple de par la variété des paysages qu’elle nous offre, les nombreuses espèces qu’elle abrite et la diversité des activités professionnelles et de loisirs qu’elle accueille. Une zone unique en son genre qui fait tout le paradoxe de la baie, à la fois plurielle et singulière.

Ces différentes facettes de la baie de Douarnenez sont dévoilées dans le cadre d’une exposition réalisée par le Parc naturel marin d’Iroise et présentée sur l’Ile Tristan à Douarnenez du 30 mars au 28 juin 2013.

De la baie refuge à la baie plaisir
Cette exposition, composée de dix panneaux, présente la baie de Douarnenez à travers différentes thématiques.

La baie refuge : Du plancton, aux différents poissons en passant par les oiseaux qui y trouvent refuge, et la présence de quelques mammifères marins, toute la chaîne alimentaire est présente en baie de Douarnenez.

La baie paysage : Du Cap de la Chèvre à la pointe du Van, panorama des différents paysages de la baie avec ses grandes plages, ses grottes à marée, les tombants rocheux…

La baie nourricière : Qu’est-ce qu’on pêche dans la baie de Douarnenez et comment ? Zoom sur la sardine, la bolinche, la telline…

La baie plaisir : Plaisir du vent, plaisir des vagues avec les différentes activités nautiques, la pêche de loisir. Cette thématique rappelle la qualité balnéaire de la baie et évoque les artistes que la baie de Douarnenez a inspirés.

Les actions du Parc naturel marin d’Iroise : Cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public à la richesse mais aussi à la fragilité de la baie de Douarnenez. Un trésor qu’il faut préserver. Un objectif mené au quotidien par les équipes du Parc naturel marin d’Iroise et des actions menées en faveur de la qualité de l’eau, de la conservation des écosystèmes (suivi des nourriceries, suivi des oiseaux, zone de mouillages non-impactants sur les herbiers de zostères…)

Pour les P’tits mousses aussi
Parallèlement, l’exposition propose un parcours destiné aux enfants. Avec des supports adaptés, une série de questions sur des thèmes (le plancton, la pêche, les oiseaux…) leur sera posé et ils devront trouver les réponses dans les panneaux de l’exposition. Une façon ludique pour découvrir la baie de Douarnenez tout seul, comme un grand, ou avec l’aide des parents !

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les richesses du Pays de Lorient

Agriculture, pêche, conchyliculture

Ty Télé : canal 33 de la TNT

Documentaire de 26 minutes

Lundi 1er avril à 19h et 22h10

Agriculture, pêche, conchyliculture : le Pays de Lorient peut s'enorgueillir de compter sur son territoire une diversité d'activités que l'on trouve rarement dans d'autres régions. À travers ce film qui mêle reportages, interviews et duplex, vous découvrirez les richesses du Pays de Lorient, entre rade, mer et vallées.

Voir le tableau des rediffusions

Agriculture, pêche et conchyliculture sont trois filières primaires essentielles en Pays de Lorient. Pour les valoriser, l'agglomération a réalisé un film, « Les richesses du Pays de Lorient », qui donne la parole aux professionnels.

Il a suffi d'une rencontre. C'était au salon « Entre Terre et Mer », il y a deux ans, pour que ce projet soit lancé. Après plusieurs discussions, l'idée d'un film est née, avec la volonté d'une co-écriture entre les trois acteurs (agriculture, pêche et conchyliculture). Réalisé, par la société Lyo Production, ce documentaire de 26 minutes met l'accent sur l'importance socio-économique et l'intérêt des différents métiers de ces filières si importantes pour le bassin lorientais. « Ce film m'intéresse car il va permettre de faire connaître nos métiers si durs et qui sont pourtant une véritable passion. Les regards des gens vont changer et évoluer », s'enthousiasme Hervé Jenot, président du Comité régional de la conchyliculture de Bretagne-Sud. « Nous nous réjouissons de cette initiative car il faut savoir montrer et développer nos richesses pour la connaissance du grand public et de façon pédagogique », enchaîne le président de Lorient Agglomération, Norbert Métairie...

Le film s'est inspiré de l'émission « C'est pas sorcier » diffusé depuis 1994 sur France 3. Deux journalistes, Romain Lejeune et Alham Noussair, alternent séances en plateau et reportages sur le terrain et offrent à ce documentaire un ton pédagogique, dynamique et moderne...


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les "Assises de la mer et du littoral" sur la façade maritime Manche Est-mer du Nord

Source : Dirm. Memn

Le 2 avril 2013 à Caen et le 4 avril 2013 à Boulogne-sur-Mer

Le ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche a confié aux préfets coordonnateurs de chaque façade maritime, l’organisation des "Assises de la mer et du littoral". Elles ont pour objectif de permettre aux territoires maritimes et littoraux de contribuer à l’élaboration de "l’ambition française pour la politique maritime intégrée", contribution fondamentale à la stratégie nationale pour la mer et le littoral.

L’organisation de ces assises s’appuie sur les travaux des conseils maritimes de façade. S’agissant de la façade maritime Manche Est-mer du Nord, les assises seront officiellement lancées lors du conseil maritime de façade du 19 mars.

D’ores et déjà, deux séminaires seront organisés, le 2 avril à Caen et le 4 avril à Boulogne-sur-Mer, afin d’ouvrir le débat avec l’ensemble des acteurs de la façade sur les 10 thèmes d’études fixés par le ministre :
- la compétitivité portuaire, complémentarité des infrastructures et transport maritime ;
- la protection et la valorisation de l’environnement marin ;
- la promotion de la plaisance et des loisirs nautiques ;
- les risques littoraux et la gestion du trait de côte ;
- la pêche maritime ;
- l’aquaculture ;
- l’emploi maritime et les besoins de formation ;
- la construction et la déconstruction navale ;
- la recherche maritime et la valorisation de la mer et des ses ressources ;
- la protection sociale des gens de mer et la sécurité maritime.

Pour chacun des thèmes, les directions d’administration centrale ont établi une fiche de synthèse et de problématique qui servira à orienter les débats.
L’ensemble des acteurs de la mer et du littoral pourra s’exprimer et produire des commentaires, des analyses, des notes d’enjeux qui seront intégrés dans les rapports de synthèse qui seront examinés lors de la séance du conseil maritime de façade Manche Est-mer du Nord du 14 juin prochain.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Mornac/Seudre : À la découverte des marais


Le Printemps de Seudre aura lieu le samedi 6 avril 2013. Cette journée, organisée par l’association l’Huître pédagogique, a pour objectif de mieux faire connaître le milieu côtier. Une sensibilisation pour aider à le respecter et transmettre les savoir-faire.

Source : Sud Ouest

Découvertes ciblées, démonstrations pratiques et débats sont au programme pour situer la vie et les enjeux du marais : enjeux biologiques, économiques et culturels. Comme d’habitude, cette rencontre active et conviviale est ouverte à tout public (petits et grands peuvent y participer et se servir avec les outils sur le terrain). Prévoir des bottes pour un parcours botanique, des démonstrations sur l’entretien du marais et le travail des huîtres. Le tout sera accompagné, en deuxième partie, d’un dialogue avec illustrations sur les activités, les mutations et les perspectives de gestion de ces espaces d’un littoral à la fois productif et fragile.
Démonstrations et débats

La Journée du Printemps de Seudre se déroulera en deux temps. Le matin, de 9 h 45 à 12 h 30 : visite commentée sur l’origine et l’évolution du milieu, la maîtrise des eaux, la découverte des plantes salées, puis démonstrations sur l’entretien des claires avec explications sur les différentes phases du travail ostréicole. Autour des saveurs, un déjeuner est prévu à la salle des fêtes, chacun apportant son panier (les fruits de mer seront offerts). L’après-midi, de 14 h 30 à 17 heures : illustrations, débats, échanges sur les enjeux du marais et l’action des différents organismes concernés par sa gestion commune.

Pratique : rendez-vous à 9 h 45 au port de Mornac, puis cheminement sur le marais et démonstrations ; ensuite repas et débats à la salle des fêtes de Mornac. Participation : 3 euros par personne, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L'huître face au climat : histoire des tribulations d'un mollusque

Conférence grand public de l'Ifremer

Le 10 avril 2013

L’huître creuse est l’un des mollusques marins les plus répandus au monde et occupe une place économique importante dans l’aquaculture française. Issue d’un mode de culture respectueux de l’environnement, cette espèce structure nos paysages côtiers et constitue un véritable patrimoine culturel, véhiculant une image culinaire à la fois traditionnelle, festive et saine. Mais, avant toute chose, l’huître creuse joue un rôle clé dans l’écologie de nombreux écosystèmes côtiers qu’elle domine par sa présence, tout comme les coraux dans les écosystèmes récifaux.

Salle de conférences Lucien Laubier - Centre Ifremer Bretagne - Technopôle Brest Iroise, route de Sainte Anne - Plouzané  à 15h30

Entrée libre et gratuite

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Réforme de la Pêche : A quoi l'argent public doit-il servir ?

Conférence publique

Le 11 avril 2013 de 15:00 à 18:30

Parlement européen - Salle A1G3 - 60 rue Wiertz - 1047 Bruxelles

Pour s'inscrire cliquer ici

Fisheries reform : Where should the public money go?

The Parliament is in the midst of its negotiations on the European Maritime and Fisheries Fund for the next seven years. Will these subsidies be used to promote the progressive reform to finally create the sustainable Common Fisheries Policy that the Parliament voted for in February? Or will the €7 billion be used to create more over-capacity in the fleets, to develop unsustainable aquaculture and to promote a "big business" approach to fisheries?

Programme

Introduction : French Minister of Fisheries (tbc)

"Sustainable Fisheries: an impact assessment" : Representative of the Dutch Court of Auditors (tbc)

Axis 4 or the EFF at local level : Gilles van de Walle (FARNET)

Conditionalities in Financing - Supporting Compliance with the CFP : Markus Knigge (Pew Environment Group)

How to Modernise Vessels Without Increasing Fishing? : Bertrand Le Gallic (University of Brest)

Benefits for marine conservation and coastal communities - Co-management in Galicia ; Antonio Garcia Allut (Lonxanet Foundation)

 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La haute mer, avenir de l'humanité - Quelle gouvernance pour une gestion durable de l'océan ?

Jeudi 11 avril 2013

Paris / Palais d'Iéna

Une conférence internationale organisée par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), en partenariat, notamment, avec l'Iddri, membre du comité de pilotage.

La conférence internationale « La haute mer, avenir de l’humanité » propose d’éclairer les enjeux de la gestion de la haute mer, sur une journée entière de conférences et de débats, rassemblant des acteurs de la société civile française et internationale, dans une vision positive et réaliste du sujet.

Les différents acteurs du comité de pilotage proposeront en fin de journée un « appel », qui sera relayé ensuite vers les institutions et acteurs politiques dans la perspective des importantes négociations sur la gouvernance de la haute mer de la Commission sur le développement durable de l’ONU en 2014.

Pour plus d'informations, cliquer CESE

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Géohistoire des risques et des patrimoines naturels fluviaux

Des milieux ligériens aux autres espaces fluviaux européens

The geohistory of risk and the natural waterway heritage. The Loire region and other European waterways

Huitièmes journées d’études du Groupe d’histoire des zones humides

11, 12 et 13 avril 2013

Université d’Orléans, Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines, Orléans

Ce colloque sur la géohistoire des risques et des patrimoines naturels fluviaux, organisé par le Groupe d’histoire des zones humides, la Zone Atelier Loire, le projet de recherche CEMORAL et le CEDETE (EA 1210 Université d’Orléans), ne prétend pas dresser un bilan de ces riches travaux, mais tente d’illustrer la fécondité des approches pluridisciplinaires et leur apport déterminant à la gestion contemporaine des espaces fluviaux. Ce colloque portera également une attention particulière aux emboîtements d’échelles de temps et d’espace qui caractérisent le fonctionnement géohistorique des milieux. Si les milieux ligériens constituent la base territoriale de la réflexion, en dégageant notamment la diversité des situations entre le bassin-versant amont, moyen et aval, toutes les expériences pluridisciplinaires portant sur les autres fleuves français et européens sont bien sûr attendus afin de multiplier études comparatives et retours d’expérience. En effet, ce colloque scientifique s’adresse également à l’ensemble des gestionnaires des milieux fluviaux et comporte une évidente portée opérationnelle. 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Journées Nutrition des poissons »

INRA de St-Pée-sur-Nivelle / Pyrénées Atlantique

15 et 16 avril 2013

L’INRA de St-Pée-sur-Nivelle (UR NuMeA (Nutrition, Métabolisme, Aquaculture)) en collaboration avec les membres du GIS « Piscicultures Demain », a le plaisir de vous informer de la tenue des « Journées Nutrition des poissons » qui se dérouleront les 15 avril après-midi et 16 avril 2013 à Saint Pée-sur-Nivelle.

L’objectif de ces journées est de faire le point sur les questions actuelles concernant les aliments piscicoles, les bases fondamentales de la nutrition des poissons et les dernières avancées de la recherche, en favorisant les échanges entre les participants. Elles vous permettront également de découvrir les installations expérimentales et les bâtiments rénovés de l’INRA de St Pée.

Ces journées sont destinées aux professionnels et partenaires de la filière piscicole. Différents intervenants : INRA, fabricants d’aliments, producteurs (FFA/CIPA)… animeront ces journées.

Inscriptions avant le 1e avril 2013 : Nombre de places est limité !!!

Pour plus de renseignements et inscription : gispiscicultures@itavi.asso.fr - www.itavi.asso.fr

Aurélien TOCQUEVILLE / Matthieu GAUME (ITAVI Service Technique Aquaculture / Secrétariat Général du GIS « Piscicultures Demain) – Tel : 09.51.36.10.60 - Fax : 09 56 36 10 60
Gestion des inscriptions : Valérie FLEURY- Tel : 01.42.94.12 08 - Fax : 01.45.22.01.77 – fleury@itavi.asso.fr

Source : INRA

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Rencontres Scientifiques de l’Anses : Pollution des milieux et santé 

le 16 avril 2013

Source : Anses

Les prochaines Rencontres Scientifiques de l’Anses seront consacrées aux risques sanitaires liés à la pollution des milieux aériens et hydriques et présenteront des résultats de recherches récentes autour de deux thématiques :
* pollution atmosphérique et études épidémiologiques* contamination des milieux aériens et hydriques et exposition humaine

Le principe des « Rencontres Scientifiques de l’Anses » est de faire le point et échanger, sur une journée de colloque, sur les dernières connaissances scientifiques d’une thématique au travers de résultats de travaux de recherche ou d’expertise, en donnant la parole à des scientifiques français et étrangers ainsi qu’aux parties prenantes.

Deux fois par an, comme ce sera le cas le 16 avril prochain, ces Rencontres sont consacrées aux résultats de travaux de recherche financés dans le cadre du Programme national environnement-santé-travail (PNR EST) avec mise en perspective de travaux d’évaluation des risques de l’Agence sur la thématique.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

4e Conférence européenne sur le thon

The economics of tuna

Bruxelles

22 avril 2013

Atuna.com en coopération avec Infofish- organise la 4e Conférence européenne sur le thon qui aura lieu à Bruxelles, en Belgique, la veille de l’ouverture de l’European Seafood Exposition (23 - 25 avril), le plus grand salon des produits de la mer.

La Conférence européenne sur le thon 2013 mettra l'accent sur la situation de l'offre et l’évolution des marchés en Europe. Il réunira les plus grands fournisseurs de matières premières, les entreprises de pêche, les transformateurs, les distributeurs et les commerçants, ainsi que les détaillants et les banquiers afin de débattre sur les défis et les opportunités au sein de l'industrie du thon.

Pour plus d’informations, cliquer Atuna

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

European Seafood Exposition 2013


Salon européen des produits de la mer et des procédés associés.

23 au 25 avril 2013

Bruxelles (Belgique - Europe)

Brussels Exhibition Centre

Un large éventail international des produits de la mer.

Pour découvrir et comparer produits, fournisseurs et prix, suivre les tendances industrielles, les nouvelles technologies

L'espace France jette l'ancre dans le Hall 7 au Seafood 2013


Pour plus d’informations : European Seafood Exposition

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

« La gestion et l’usage de l’eau en agriculture »

Conseil Économique, Social et Environnemental

Présentation du projet d’avis 

23 avril 2013

Palais d’Iéna

La relation eau/agriculture revêt aujourd’hui une acuité majeure pour garantir la durabilité d’un secteur d’activité essentiel pour notre pays et ses territoires.

Dans son projet d’avis « La gestion et l’usage de l’eau en agriculture » qui sera soumis au vote le 23 avril, la section de l’agriculture, de la pêche et de l’alimentation du Conseil Economique Social et Environnemental propose des solutions pour relever les défis auxquels doit faire face notre agriculture : assurer une meilleure autonomie alimentaire ; concilier les différents usages, notamment sanitaires, de la ressource ; parvenir à une bonne qualité des eaux souterraines et de surface ; préserver les milieux naturels ; s’adapter au changement climatique.

Un point presse de présentation de ce projet d’avis aura lieu le 23 avril à 12h au CESE, en présence de Joseph Giroud, président de la section de l’agriculture, de la pêche et de  l’alimentation, et de Florence Denier-Pasquier, rapporteur du projet d’avis.

Par ailleurs, l’assemblée plénière sera retransmise en direct sur la page d’accueil du site internet du CESE, www.lecese.fr

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférence « Du plancton à l’assiette »

Lorient

Vendredi 26 avril 2013 à 16h

Salle Verrière, port de pêche de Keroman, Lorient

Conférence. Pierre Mollo, enseignant-chercheur, spécialiste du plancton, créateur de l’Observatoire du plancton de Port-Louis fera partager sa passion pour l’infiniment petit, passion qui l’amène aux quatre coins du monde. 

Conférence suivie d’une dégustation de préparations à base de plancton. Vendredi 26 avril, à 16h, salle Verrière, port de pêche de Keroman, Lorient. Tarif 6€, réduit 4.50€. 

Contact : tél. 02 97 82 21 40, obsplancton@wanadoo.fr, www.observatoire-plancton.fr.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Oceania 21 Meetings

1er sommet océanien du développement durable à la Communauté du Pacifique Sud à Nouméa

Les 25, 26 et 27 avril 2013

Les rencontres océaniennes du développement durable

Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie annonce le lancement du Sommet annuel du développement durable océanien : « Oceania 21 Meetings » dont la 1ère édition aura lieu du 25 au 27 avril 2013 à la Communauté du Pacifique Sud à Nouméa.

Le sommet de Rio +20 a permis de prendre conscience de la difficulté pour les petits Etats insulaires de se faire entendre dans cet espace international et l’attente d’avancées significatives reste donc, à ce jour très forte. Les Etats insulaires, ont attiré l’attention sur le fait que les économies verte et bleue étaient intimement liées. Cela signifie que la survie économique et culturelle des Territoires dépend implicitement de la gestion raisonnée et durable des ressources halieutiques et des richesses du milieu marin. Dans le cadre de la gouvernance des océans, il a été laissé aux Etats, un délai imparti de 3 ans pour définir les grands axes et des propositions concrètes. Oceania 21 Meetings souhaite être pour l’Océanie, le catalyseur de cette démarche qui devra aboutir en 2015 à la remise aux instances internationales, d’un "livre bleu", reflet des visions politiques et revendications océaniennes en matière de gestion des océans.
 
Oceania 21 Meetings s’inscrit naturellement dans le droit fil d’initiatives, d’actions, ou de stratégies politiques du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Aujourd’hui, fort de la position commune qui fédère déjà 14 pays du Pacifique, l’Océanie doit être mieux entendue dans le concert des nations. C’est dans cette volonté de continuité de Rio+20, que Monsieur Anthony Lecren, membre en charge du développement durable du Gouvernement de la Nouvelle Calédonie a souhaité initier un sommet annuel du développement durable océanien afin de permettre à l’Océanie de renforcer sa visibilité et de donner ainsi plus de poids à ces décisions politiques au niveau international.

Oceania 21 : Un portail collaboratif bilingue

Oceania 21 se veut à terme le portail du développement durable océanien mais surtout un site collaboratif.

Dans la philosophie du Think Tank et d’Oceania 21 Meetings, le site s’attache à collecter le plus d’informations accessibles et validées sur les différentes thématiques que les réunions du Think Tank et le sommet annuel souhaitent aborder.

Il est prévu une rubrique attribuée aux régions océaniennes qui au fur et à mesure de son implémentation deviendra une rubrique par pays, permettant à tous les États insulaires du Pacifique de pouvoir présenter leurs projets, programmes actions ou réalisations.

- Vous pouvez transmettre vos articles en remplissant le formulaire pour les "Rencontres océaniennes du Développement Durable"

Pour en savoir plus, cliquer CDurable 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Fête de la Coquille Saint-Jacques de la Baie de Saint-Brieuc

27 et 28 avril 2013

Loguivy de la Mer

La Fête de la Coquille Saint Jacques a lieu successivement chaque année en avril dans l'un des trois ports de pêche des Côtes d'Armor : Erquy, Saint Quay Portrieux et Loguivy de la Mer.

La prochaine édition costarmoricaine se déroulera à Loguivy de la Mer (près de Paimpol) les 27 et 28 avril 2013.

Chaque Fête de la Coquille Saint-Jacques donne l'occasion aux visiteurs de :
  • acheter des Coquilles Saint-Jacques, des praires, des huîtres, des poissons variés.
  • déguster des brochettes de St Jacques, assiettes d'huîtres... et spécialités bretonnes
  • profiter d'animations musicales et touristiques...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Merlu d'Avril. De la mer à l'assiette

Port de pêche de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure

27 et 28 avril 2013

Merlu d’avril est un évènement réunissant tous les acteurs locaux de la filière pêche afin de mettre en valeur leur savoir-faire et la qualité des poissons débarqués au port de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure. Cet évènement est aussi un rendez-vous agro-culinaire destiné à développer les débouchés de cette filière et à mettre en lumière les produits locaux.

Cette année, l’animation a lieu sur deux sites (sur le port à Saint-Jean-de-Luz et sur le port à Ciboure) de 10h à 19h30 le samedi 27 Avril et de 10h à 17h30 le dimanche 28 Avril.

Cette manifestation a pour objectif de valoriser et de promouvoir le travail de la filière pêche à Saint-Jean-de-Luz et Ciboure. Cet évènement est aussi un rendez-vous agro-culinaire destiné développer les débouchés de cette filière et à mettre en lumière les produits locaux du Pays Basque.

Les diverses animations sont organisées dans les espaces suivants :
- Sur le port et à la criée de Saint Jean de Luz/Ciboure : espace d’expositions, de visites et d’animations
- A la Grillerie de Sardines : conférences et concours de cuisine.
- Dans les restaurants du territoire de la Communauté de Communes Sud Pays Basque où vous pourrez déguster du merlu de ligne de Saint-Jean-de-Luz.

Animations (Extrait)

Sur le port côté Ciboure

Le lycée agricole de Saint-Pée-sur-Nivelle présentera :
  • Différentes espèces de poissons locales dans un aquarium.
  • Une exposition autour de la complémentarité aquaculture et pêche en mer.
  • Un atelier animé par les étudiants en BTSA Aquaculture et GPN du Lycée Agricole de Saint-Pée-sur-Nivelle : « Le poisson dans tous ses états ». Petit poisson deviendra grand ! D’où viennent les poissons que nous mangeons ?
Des cours de cuisine gratuits seront donnés par deux chefs par groupe de 8 à 10 personnes le samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 10h30 à 17h30 sous chapiteau. Tout public, inscriptions sur place.

Sur le port côté Saint-Jean-de-Luz

Des expositions pour découvrir la pêche :
  • Exposition sur l’histoire de la pêche au merlu par l’association Itsas Begia.
  • Présentation d’une maquette qui reproduit une unité de production de Garum sur le site archéologique de Guéthary.
  • Histoire du « Patxiku » et de sa rénovation par l’association Patxiku (bateau à quai).
Présentation de matériel
  • Présentation de l’outil cartographique et de navigation MaxSea par Espace Electronique Marine.
  • Présentation de matériel de pêche, d’équipements et de matériel de sécurité par l’association Itsas Gazteria.
La pêche aujourd’hui
  • Les démarches environnementales et solidaires « mer propre » par l’Institut des Milieux Aquatiques et l’association Itsas Gazteria en partenariat avec le Lycée maritime de Ciboure.
  • Projection en continu de films présentant les métiers de la pêche locale.
  • Présentation du projet « Itsasoa » : comment faire fonctionner des bateaux du port avec de l’huile végétale pure produite localement ? Vous assisterez en direct à l’élaboration de cette huile par la coopérative agricole Nouste Ekilili de Saint-Pée-sur-Nivelle.
  • Animation « autour du filet » : venez apprendre comment réparer les filets de pêche par les élèves du Lycée maritime de Ciboure.
Pour accéder au programme complet, cliquer Merlu d'Avril

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Master international en Gestion durable des pêches

Université d’Alicante (Espagne),

14 octobre 2013 - 13 juin 2014
septembre 2014 - juin 2015

La date limite pour l’admission de candidatures émanant de ressortissants non espagnols sera le 3 mai 2013.

Le Master se déroule à temps complet sur deux années académiques

La première partie du Master, à orientation professionnelle, est constituée par des cours, séances pratiques, travaux dirigés, conférences et visites techniques. Cette partie aura lieu à Alicante, à la Faculté des Sciences de l’UA, du 14 octobre 2013 au 13 juin 2014. Le programme sera délivré par des enseignants hautement spécialisés appartenant aux institutions organisatrices et par des professeurs invités de grande renommée provenant d’institutions internationales et d’universités, de centres de recherche, de l’administration et d’entreprises privées de différents pays. La finalisation de cette partie permet d’obtenir le Diplôme de Spécialisation Postgraduate décrit à la rubrique suivante, et d’accéder au Doctorat dans le cadre des programmes officiels postgraduates qui le reconnaissent.

La deuxième partie du Master constitue une période d’initiation à la recherche ou à l’activité professionnelle pendant laquelle est réalisée la Thèse de Master of Science. Cette partie commencera à partir de septembre 2014 et durera 10 mois pour réaliser un travail de recherche et élaborer une thèse qui devra être soutenue publiquement et approuvée par un jury de qualification. La première tranche pour la soutenance des thèses sera la première quinzaine de juillet 2015 et la deuxième tranche sera la première quinzaine d’octobre 2015.

Les participants qui le souhaitent peuvent ne suivre que la première partie du Master, qui constitue un cours de spécialisation postgraduate.

Admission

La date limite pour l’admission de candidatures émanant de ressortissants non espagnols sera le 3 mai 2013.

Les droits d’inscription s’élèvent à 2500* euros pour chacune des années académiques du Master. Ce montant comprend uniquement les frais d’enseignement. Les frais de voyage, logement et nourriture ne sont pas compris, que ce soit pendant le programme ou le voyage technique d’études qui fait partie de celui-ci. En cas de participation partielle, les droits d’inscription seront proportionnels à la durée en crédits.

Les participants devront justifier obligatoirement, dès le début du Master, qu’ils sont en possession d’une assurance médicale qui couvre l’Espagne.
Pour les moins de 28 ans, les droits d’inscription comprennent une assurance.

Bourses
Les candidats de pays membres du CIHEAM (Albanie, Algérie, Egypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Tunisie et Turquie) pourront solliciter des bourses couvrant la totalité ou partie des droits d’inscription, ainsi que des bourses couvrant les frais de voyage et de séjour.

Les candidats d’autres pays souhaitant bénéficier d’un financement devront le demander directement à d’autres institutions nationales ou internationales.

(*) Ce prix est indicatif et peut varier en fonction des prix officiels 2013 des crédits des programmes postgraduates de Master qui seront déterminés à l’UA.

Pour plus d'informations, cliquer Master

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


Les rendez-vous de Mai 2013

Tourisme. 500 animations pour « cultiver » la mer

Morbihan

Avril à Octobre 2013

Source : Le Télégramme

« La mer se savoure, la mer nous cultive ». Tel est le programme de nombreuses animations lancées d'avril à octobre sur tout le littoral morbihannais.

Accéder Ici au programme des animations

Victor Hugo a écrit sur les « travailleurs de la mer », le comité départemental du tourisme va montrer dans le Morbihan comment on cultive la mer. C'est la quatrième édition d'une série d'animations qui se déroulent sur le littoral et dans les îles sur toutes les activités touchant au milieu marin. Et cette année, il y en aura pas moins de 500, associant de nombreux professionnels, offices de tourisme, scientifiques et associations.

De la rade de Lorient à la Vilaine

Ce festival se déroulera du printemps à l'automne, de la rade de Lorient à l'estuaire de la Vilaine. Il aura pour fil rouge toutes ces ressources naturelles qui finissent d'une manière ou d'une autre dans l'assiette. « La mer fait partie du patrimoine du Morbihan et le conseil général, qui a lancé un cluster dans ce domaine, y est particulièrement attentif », souligne Pierrik Nevannen, vice-président du conseil général et président du comité départemental du tourisme. C'est pour cela que la présentation en a été faite à Saint-Armel, chez un ostréiculteur installé sur les anciens marais salants de Lasné, Christophe Le Gal et dont les partenaires de l'opération ont savouré les huîtres, hier après-midi, après une randonnée depuis le parking de l'île Tascon.

« Petits trésors »

(...)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La baie de Douarnenez s’expose sur l’Île Tristan

Du 30 mars au 28 juin 2013 / Ile Tristan à Douarnenez

En partenariat avec la ville de Douarnenez et le Conservatoire du littoral

S’il fallait qualifier la baie de Douarnenez, on mettrait en avant son caractère multiple de par la variété des paysages qu’elle nous offre, les nombreuses espèces qu’elle abrite et la diversité des activités professionnelles et de loisirs qu’elle accueille. Une zone unique en son genre qui fait tout le paradoxe de la baie, à la fois plurielle et singulière.

Ces différentes facettes de la baie de Douarnenez sont dévoilées dans le cadre d’une exposition réalisée par le Parc naturel marin d’Iroise et présentée sur l’Ile Tristan à Douarnenez du 30 mars au 28 juin 2013.

De la baie refuge à la baie plaisir
Cette exposition, composée de dix panneaux, présente la baie de Douarnenez à travers différentes thématiques.

La baie refuge : Du plancton, aux différents poissons en passant par les oiseaux qui y trouvent refuge, et la présence de quelques mammifères marins, toute la chaîne alimentaire est présente en baie de Douarnenez.

La baie paysage : Du Cap de la Chèvre à la pointe du Van, panorama des différents paysages de la baie avec ses grandes plages, ses grottes à marée, les tombants rocheux…

La baie nourricière : Qu’est-ce qu’on pêche dans la baie de Douarnenez et comment ? Zoom sur la sardine, la bolinche, la telline…

La baie plaisir : Plaisir du vent, plaisir des vagues avec les différentes activités nautiques, la pêche de loisir. Cette thématique rappelle la qualité balnéaire de la baie et évoque les artistes que la baie de Douarnenez a inspirés.

Les actions du Parc naturel marin d’Iroise : Cette exposition a pour objectif de sensibiliser le public à la richesse mais aussi à la fragilité de la baie de Douarnenez. Un trésor qu’il faut préserver. Un objectif mené au quotidien par les équipes du Parc naturel marin d’Iroise et des actions menées en faveur de la qualité de l’eau, de la conservation des écosystèmes (suivi des nourriceries, suivi des oiseaux, zone de mouillages non-impactants sur les herbiers de zostères…)

Pour les P’tits mousses aussi
Parallèlement, l’exposition propose un parcours destiné aux enfants. Avec des supports adaptés, une série de questions sur des thèmes (le plancton, la pêche, les oiseaux…) leur sera posé et ils devront trouver les réponses dans les panneaux de l’exposition. Une façon ludique pour découvrir la baie de Douarnenez tout seul, comme un grand, ou avec l’aide des parents !

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Capbreton fête le merlu les 4 et 5 Mai 2013 


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Salon Ostréicole La Tremblade 2013

Du 4 au 6 mai 2013

La Tremblade / Charente-Maritime

Du 4 au 6 mai 2013 aura lieu la 41ème édition du salon national du matériel conchylicole 

Cultures marines / Pêche / Energies renouvelables et environnement. 

Renseignements : 05.46.47.22.57

Place Faure Marchand. 17390 La Tremblade

Horaires : 9h - 12h / 14h - 19h.

Entrée : 2€.

Colloque "Sud Ouest" : L’impact des normes sanitaires

L’impact des normes sanitaires. Le sujet sera débattu au colloque que la rédaction de "Sud Ouest" animera dimanche 5 mai 2013, à 10h30, dans l'enceinte du salon.

« L’évolution des normes sanitaires : quel impact pour la conchyliculture en Charente-Maritime ? » est le thème que la rédaction de « Sud Ouest » et le Comité foires et salons de La Tremblade proposent, pour rebondir au risque de déclassement en B des zones de productions de coquillages dans le département. Pour débattre du sujet, ce dimanche, à partir de 10 h 30, dans l’enceinte du salon, place Faure Marchand, à La Tremblade, plusieurs invités. Les mytiliculteurs Benoît Durivaud (Esnandes) et Francis Bodet (Hiers-Brouage), le directeur du Comité régional conchylicole Poitou-Charentes, Laurent Champeau, et le chercheur de l’Ifremer Jean-Côme Piquet. Seront développés, entre autres, la question de la qualité de l’eau, la notion de purification des coquillages, les investissements que la purification impose aux producteurs de moules et d’huîtres, le rôle des claires dans la purification, l’explication de la situation aux consommateurs.:

 Autres conférences et visite de l'Ifremer

A l’occasion du salon du matériel conchylicole, cultures marines et pêche de La Tremblade, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) ouvre les portes des laboratoires de recherche de sa station de Mus-de-Loup, à Ronce-les-Bains, dimanche 5 mai, de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures. Une animation est aussi prévue sur le stand de l’institut, au salon. Samedi, toutes les heures à partir de 14 h 30 y seront détaillées les activités des laboratoires trembladais. C’est aussi à l’initiative de l’Ifremer que seront présentées photographies et documents relatant l’épopée des plans de relance ostréicoles des années 70 avec le concours des producteurs et chercheurs japonnais.

Enfin, deux conférences seront proposées lundi, l’une sur la biodiversité des huîtres ; la seconde sur le projet bivalife, programme européen sur les organismes infectieux qui implique les professionnels des cultures marines. (Source : Sud Ouest)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Beauvoir-sur-Mer. La rando Gois et huîtres

Deux parcours au programme : 25 ou 17 km.

Dimanche 5 mai 2013

La rando Gois et huîtres, c’est ce dimanche

Source : Ouest-France.

Organisée par l’association Gois et marais, en partenariat avec la SNSM de Fromentine, cette randonnée regroupe, chaque année, près de 1 000 marcheurs séduits par cette promenade à travers marais, forêts et digues. Les bénéfices sont reversés sur le plan local aux associations de santé : cancer, dons d’organes, etc.

Deux parcours

Deux parcours sont proposés : 17 km et 25 km à allure libre avec départ à la ferme du Passage, près du Gois, côté continent. Le circuit de 25 km voit son départ donné à 7 h 45 précises, compte tenu de l’horaire de la marée et celui de 17 km à 8 h 30.

Participation : 7,50 € avec chèques à l’ordre de Gois et marais action solidarité.

Aucune inscription ne sera prise sur place. Contacter au préalable : Murielle Briand au 02 51 68 45 15, André Picard au 06 15 55 04 95, Philippe Brossard au 02 51 68 66 39. Ou par mail : apicard@orange.fr ou brossardp@orange.fr.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Semaine du Golfe : La 7ème édition

6 au 12 mai 2013

Une belle semaine de voile pour tous les équipages !

En 2013 le fameux Week End de l’Ascension commencera le mardi 7 mai au soir ! A suivre le mercredi 8 mai, jour anniversaire de l’armistice de 45, puis le traditionnel jeudi. C’est donc une pleine et entière semaine qui s’offre à tous les amoureux de la mer, des bateaux et du Golfe du Morbihan !

Les programmes nautiques et festifs se mettront en place sur les mêmes schémas qui ont fait le succès des éditions précédentes avec les inévitables ajustements qui font que la manifestation évolue, s’adapte et se renouvelle. Nos efforts porteront donc sur l’organisation des flottilles, les sélections de bateaux admis à participer et la sécurité en mer.

Comme à chaque fois le respect de l’environnement naturel du Golfe, de sa faune et de sa flore, sera au cœur de tous les dispositifs. Enfin, reste l’essentiel, la beauté du Golfe, l’incessant rythme alterné de ses courants de marées et le plaisir de la voile quand les équipages s’en reviennent bord à bord vers leur escale du jour.

Vous êtes les bienvenus !

Plus d'informations : Semaine du Golfe ou OT de Vannes

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Découvrir la pêche professionnelle à la Maison de Loire

Soirée "Poissons dans l'assiette".  Avec Alex Fagat, pêcheur professionnel de Loire

Mardi 7 mai 2013

Dans le cadre de ses « Soirées du Mardi », la Maison de Loire en Anjou vous propose de mieux faire connaissance avec l'histoire de la pêche professionnelle en Loire le mardi 7 mai à 20h30.

La pêche professionnelle fluviale fût une activité florissante sur nos bords de Loire et comptait plusieurs centaines de pêcheurs. Aujourd'hui, et suite à la modification du milieu ou au changement de comportement des consommateurs, on n'en compte plus qu'une petite trentaine. Quelles espèces, avec quelles techniques, quelle commercialisation ... venez découvrir la pêche professionnelle en Loire.

Alex Fagat, pêcheur professionnel et animateur de l’association Terre et Loire sera présent pour échanger sur son métier et répondre aux questions du public

Mardi 7 mai à partir de 20h30. La Maison de Loire en Anjou – 20 levée du Roi René – 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire - www.maisondeloire-anjou.fr ou angersmag

Exposition. Grands migrateurs de Loire

du vendredi 15 mars au dimanche 2 juin 2013

Exposition panneaux réalisée par l'association LOGRAMI

Qui sont les poissons voyageurs de la Loire ? Quelles sont leurs histoires, leurs cycles biologiques particuliers, les menaces qui pèsent sur leursdevenirs ? Rencontre avec ces migrateurs hors pairs.

Pour plus d’informations : Maison de Loire en Anjou

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Slow Fish

Le salon du Poisson de Slow Food

Gènes / Italie

Genova / Italia

9 au 12 mai 2013

Pour plus d'informations cliquer Slow Fish

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Forum de dialogue mondial de l’OIT sur le travail décent dans l’industrie de la pêche

Du 15 au 17 mai 2013

Genève / Suisse

Des représentants de gouvernements, employeurs et travailleurs vont étudier comment la convention sur le travail dans la pêche peut contribuer à traiter des problèmes auxquels le secteur doit faire face, notamment concernant la santé, la sécurité et le travail forcé. Du travail décent dans l’industrie de la pêche grâce à la ratification et à l’application de la convention (n° 188) sur le travail dans la pêche de l’OIT, 2007.

Du 15 au 17 mai 2013, ces délégués vont discuter de la façon dont cette convention peut servir d’outil pour améliorer les conditions de travail et faire face aux principaux problèmes du secteur.

Parmi les thèmes abordés figurent l’image du secteur de la pêche; la santé et la sécurité au travail; les conditions de travail à bord des petits bateaux de pêche; le travail forcé et le trafic d’êtres humains; le travail des enfants; les conditions de travail des pêcheurs migrants; la pêche illégale et la sécurité alimentaire.

Les délégués traiteront aussi de la nécessité de renforcer le dialogue social entre les représentants des propriétaires des navires et les pêcheurs. Ils partageront également leurs expériences quant aux efforts déployés pour appliquer cet instrument dans leurs pays d’origine et sur leurs propres bateaux de pêche.

«Le Forum devrait s’accorder sur la marche à suivre pour formuler une législation nationale qui permette la ratification et la mise en œuvre de la convention. Divers défis vont se poser à de nombreux pays. Ils peuvent être identifiés et l’OIT peut envisager de contribuer à leur résolution», affirme le capitaine Nigel Campbell qui préside le Forum.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

“26ème Défi des Ports de Pêche” à Palavas-Les-Flots

Palavas-les-Flots : “26ème Défi des Ports de Pêche”

Du samedi 18 au mercredi 22 mai 2013

Palavas-les-Flots

Régates sur des bateaux monotypes, animations et dégustations au Village Pêcheurs

30 ports de pêche représentés (Manche, Atlantique et Méditerranée)

Comme chaque année depuis l’an 2000, Palavas-Les-Flots, grâce aux Pescaïres Palavasien, participe au Défi des Ports de Pêche. La Ville a terminé 2ème en 2009 à Groix, 1er en 2010 au Grau du Roi, 3ème en 2011 à Granville et 1er en 2012 à l’Ile D’Yeu

Le défi des Ports de Pêche a été créé pour réconcilier pêcheur et plaisancier. Les professionnels de la mer regardant parfois d’un œil agacé ces navigateurs du dimanche venus jouer sur leur lieu de travail. Il a fallu un peu de temps pour que ces deux familles, somme toute unies par le même amour de la mer, acceptent de naviguer bord à bord en parfaite harmonie.

C’est ainsi qu’il y a 23 ans germa la bonne idée de créer le Défi des ports de pêche dans le but premier de rapprocher ces deux mondes à la cohabitation parfois difficile. Cet appel reçut immédiatement un écho favorable dans les divers ports de pêche français.

Palavas-Les-Flots, un port de pêche

La Cigogne et Le Calimar

Non, ce n'est pas le titre d'une fable oubliée de Jean de La Fontaine. C'est celui d'une histoire humaine d'aujourd'hui. Ce sont les surnoms de deux incontournables pêcheurs de Palavas-les-Flots, Jean-Marie Bénézech et André Altere, tous deux conseillers municipaux délégués au port de pêche. Leurs visages aux traits forts résument à eux seuls toute une vie consacrée à la pêche, avec ses grands moments et ses grandes contraintes.

« La particularité du littoral palavasien réside dans la présence d'une série d'étangs salés, communiquant avec la Méditerranée par des passes appelés graus, explique La Cigogne. Jusque dans les années soixante-dix, 65 pêcheurs vivaient de l'étang de l'Or ». Le Calimar renchérit : « On y pêchait des anguilles, des jols, des daurades, des crevettes grises, des solettes... ». Les étangs étaient d'une telle richesse que les pêcheurs se permettaient, jusqu'en 1975, de prendre des vacances en juillet. C'est dire...
 
La pollution et l'exploitation ont menacé rapidement ces aires de vie aquatique. « Ils ont servi de stations d'épuration pendant des années, se souvient Jean-Marie Bénézech, la pollution a vidé les étangs ». Alors, les hommes ont dû se tourner vers la mer. « Nous avons dû changer de matériel, pour pêcher des soles, des merlans et des thons, décrit André Altère. Nous sommes repartis quasiment de zéro ».

Sur les 250 pêcheurs travaillant à Palavas en 1960, il n'en reste plus qu'une trentaine, ainsi que 8 sur les étangs. Mais la tradition de la pêche avec de petites unités est toujours aussi forte. Chaque jour, il n'est que de voir les toiles blanc et bleu des parasols parsemant les quais, au bord du canal du Lez, et les visiteurs venant acheter leur poisson tout frais sur les étals protégés du soleil de plomb du Midi. Si frais qu'il saute parfois des bassines en plastique...

La Cigogne et Le Calimar sont tombés dans la marmite du Défi des Ports de Pêche en 2000, attirés par un de leurs amis du Grau-du-Roi.

« On ne connaissait rien à la voile, raconte Jean-Marie, car on pêche au moteur. Il a fallut s'y mettre, avec des techniques et des termes différents ». De son côté, André en frémit déjà : « Cela va être notre treizième Défi et on déborde tous d'enthousiasme. Car on s'est pris au jeu. Et puis, nous sommes tellement heureux de recevoir nos amis de tous les océans ».

Car de Boulogne-sur-Mer à Palavas-les-Flots, ces hommes parlent tous le même langage et partagent tous la même passion. 

La mer.
 
Au-delà de la compétition, le défi offrait la possibilité à des marins pêcheurs aguerris de s’embarquer pour une découverte de la navigation à la voile comme la pratiquaient professionnellement leurs anciens, parents et grands parents.

Au fil des ans, le Défi des ports de pêche a jeté l’ancre dans bon nombre de ports de pêche de France et mis sous les projecteurs, élus, marins, décideurs et les offices de tourisme invités à tenir salon dans le village des pêcheurs.

Cliquer Ici pour plus d'informations sur le programme

Cliquer Ici pour accéder à la liste des participants et au déroulement des régates...

Cliquer Ici pour le dossier de presse

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

1ères Assises Nationales des Sardine, Pêche, Heol, Abeille et autres monnaies locales

18 au 20 mai 2013

1ères Assises Nationales Des Monnaies Locales complémentaires en France

à Villeneuve sur Lot (47) au lycée l’Oustal

La Monnaie Locale Complémentaire l’Abeille en Lot et Garonne et le Réseau National des Monnaies Locales Complémentaires organisent les 1ères Assises Nationales des Monnaies Locales Complémentaires en France, du 18 au 20 mai 2013 à Villeneuve sur Lot (47).

47 monnaies locales sont invitées à ces 1ères Assises.

3 jours ouverts au public, entrée libre et gratuite, avec la présence des Monnaies Locales complémentaire de France, des représentants d’une monnaie Locale d’Allemagne, d’un réseau portugais et de la Belgique ...

La Sardine (de Quimper), monnaie locale pour consommer mieux

L'idée va sûrement en séduire plus d'un. Avec ses coupons dessinés par Anne, une artiste, l'association « la Sardynamique locale » a développé l'utilisation de ce moyen de paiement sur Quimper pour redynamiser le tissu local économique. Au travers de cette démarche militante, les membres veulent donner « un sens à nos échanges. On n'achète pas forcément bio, mais plutôt raisonné », explique Pierre, à l'initiative, parmi d'autres, de cette monnaie locale.

Un euro est égal à une sardine. Elle se présente sous la forme d'un coupon de change de 1, 2, 5, 10 et 20 € qui sont achetés dans des bureaux de change. En moyenne les utilisateurs retirent 40 à 50 €. Les entreprises peuvent également échanger entre elles et, si elles le souhaitent, offrir une réduction aux consommateurs. Pour en profiter, il faut adhérer à l'association. Pour le moment, 20 prestataires et près d'une soixantaine de personnes, de Concarneau à Quimper, continuent d'en profiter. Source : Ouest France

Contact.boitasadines@gmail.com, http://lasardinamiquelocale.jimdo.com

Programme des 1ères Assises Nationales Des Monnaies Locales complémentaires
  • 3 conférences animées par Patrick Viveret, Jean-Michel Servet et Philippe Derruder
  • 7 ateliers permanents portant sur les valeurs des MLC, leur impact sur le developpement local des villes et villages, la création d’une MLC, la préparation d’une rencontre ministérielle pour la reconnaissance des MLC...
  • 1 Table ronde publique avec des élus, les médias locaux et nationaux, les citoyens et les représentants des MLC
  • Un artiste
  • Exposition / vente des entreprises Abeille

Pour plus d'informations : MLC (Monnaies Locales Complémentaires)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

 Les forêts pour la sécurité alimentaire et la nutrition



^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Consultation technique sur les directives internationales visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale

Technical Consultation on the International Guidelines For Securing Sustainable Small-Scale Fisheries

FAO Fisheries and Aquaculture Department

Rome (Italie), 20-24 mai 2013

Directives d'application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté

Pour plus d'informations : FAO

Les présentes Directives d'application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté ont été rédigées comme complément au Code de conduite de la FAO pour une pêche responsable de 1995. Elles ont pour objet de donner des orientations complémentaires concernant la pêche artisanale dans l'esprit des principes généraux et des dispositions du Code, et ainsi de favoriser la visibilité, la reconnaissance et l'amélioration du rôle des petites pêcheries et de contribuer aux efforts consentis aux plans mondial et national pour éradiquer la faim et la pauvreté. Les Directives préconisent une gouvernance responsable des pêches et un développement socioéconomique durable au profit des générations présentes et futures et s'intéressent tout particulièrement aux personnes et groupes vulnérables et marginalisés – comme les femmes, les enfants et les personnes âgées, les peuples autochtones et les groupes en situation d'insécurité alimentaire – en prônant une approche fondée sur les droits de l'homme.

La petite pêche et la pêche artisanale, si on prend en compte l'ensemble des activités exercées par des hommes et des femmes tout au long de la filière – avant, pendant et après exploitation –, jouent un rôle important pour la sécurité alimentaire et la nutrition, l'éradication de la pauvreté, le développement équitable et l'utilisation durable des ressources. Les petites pêcheries produisent des aliments nourrissants pour les marchés locaux, nationaux et internationaux, génèrent des revenus dans l'économie locale et nationale et renforcent souvent l'utilisation durable des ressources halieutiques.

Les pêcheries artisanales représentent environ la moitié des prises mondiales et les deux tiers des produits de la pêche directement destinés à la consommation. Les pêches continentales sont particulièrement importantes à cet égard et la production alimentaire domine le sous-secteur de la pêche artisanale. Les pêcheries artisanales emploient, au niveau mondial, plus de 90 pour cent des pêcheurs et autres travailleurs de la pêche, dont environ la moitié sont des femmes. Outre les emplois à temps plein ou partiel dans les métiers de la pêche, les activités de pêche saisonnières ou occasionnelles apportent à des millions de personnes un complément essentiel à leur subsistance. Elles peuvent être une occupation accessoire récurrente ou revêtir une importance particulière en période difficile. De nombreux petits pêcheurs et travailleurs de la pêche sont à leur compte et ont une activité vivrière, celle-ci consistant à approvisionner directement en aliments leur famille et leur communauté, mais beaucoup d'entre eux travaillent également dans les secteurs de la pêche commerciale et de la transformation et commercialisation des produits de la pêche. La pêche et les activités connexes supportent souvent l'économie locale des communautés implantées près de la mer, d'un lac ou d'un cours d'eau et ont un effet d'entraînement et de stimulation sur d'autres secteurs.  

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Journée Maritime Européenne

European Maritime Day

21 et 22 mai 2013

La Valette / Malte

Malte accueille la Journée Maritime Européenne

En tant que nation maritime, Malte est fière d'être l'hôte de la conférence de la Journée maritime européenne en 2013 et accueille chaleureusement tous les délégués de l’ensemble de l'Europe et des pays voisins.

La conférence aura lieu le mardi 21 et le mercredi 22 mai 2013 à La Valette, la capitale de Malte.

Pour plus d'informations, cliquer European Maritime Day

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Nantes accueille le Forum mondial des droits de l’Homme


Pour sa 5e édition, le Forum mondial des droits de l’Homme se tiendra à Nantes, du 22 au 25 mai 2013 à la Cité - le centre des congrès de Nantes. Près d’un an après la Conférence internationale sur le développement durable de Rio+20, gouvernements locaux, militants, associations, experts, universitaires... et défenseurs des droits de l’Homme se réuniront pour débattre et répondre concrètement aux enjeux d’un développement durable véritablement respectueux des droits de l’Homme.

Développement durable / Droits de l'homme : même combat ?

Le Forum mondial des droits de l’Homme est, depuis 2004, à Nantes, l’occasion d’une large rencontre internationale et d’un débat public approfondi – libre et ouvert – sur les questions cruciales pour l’actualité et l’avenir des droits de l’Homme. Cette année, le Forum se tiendra dans le cadre de Nantes, Capitale verte de l’Europe 2013.

Il a pour but de mettre en lumière les actions menées au niveau local comme à l’échelle internationale et de trouver, avec l’ensemble des acteurs, les solutions qui pourront être mises en œuvre dans les territoires.

Cliquer Ici pour télécharger le Programme 

3 grands thèmes pour 2 journées alternant plénières et tables rondes :
  • Quel développement et quel(s) projet(s) économique(s) pour un monde plus humain et plus juste ? (23 mai)
  • Quelle égalité des êtres humains en temps de crise ? (23 mai)
  • Quels territoires pour demain, pour des politiques publiques basées sur les droits de l’Homme, pour la citoyenneté de tous et pour une démocratie renforcée ? (24 mai)
 A propos du Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes

Créé en 2004 à l’initiative de l’UNESCO, le Forum mondial des droits de l’Homme a pour vocation de contribuer au renforcement des réseaux de solidarité entre acteurs impliqués dans la protection, le respect et la mise en œuvre des droits de l’Homme. Il réunit - sur un pied d’égalité - les différentes catégories d’acteurs du domaine des droits de l’Homme responsables politiques, militants et dirigeants d’ONG, universitaires et experts internationaux, représentants d’organisations internationales venus du monde entier. Depuis 2008, le Forum est organisé par le Secrétariat international permanent Droits de l’Homme et gouvernements locaux, basée à Nantes.

A propos du Secrétariat international permanent Droits de l’Homme et gouvernements locaux

Association loi 1901, le secrétariat est le résultat d’un engagement soutenu d’une « coalition » de collectivités locales, associant Nantes Métropole (communauté urbaine de Nantes), la Région des Pays de la Loire, le département de Loire-Atlantique et la Ville de Nantes. Il est présidé par le Professeur Emmanuel Decaux, professeur de droit international à l’université Paris II Panthéon-Assas et Président du comité des Nations Unies sur les disparitions forcées. Au-delà de l’organisation du Forum de Nantes, la mission du secrétariat permanent consiste, plus largement, à fédérer et à animer un réseau d’acteurs impliqués dans la défense et la mise en œuvre des droits de l’Homme à travers le monde, notamment, au niveau local.

Source : CDurable

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Réforme de la politique commune de la pêche : état des lieux des négociations

Vendredi 24 mai 2013 à 8h30

EurActiv.fr organise un petit-déjeuner débat : Réforme de la politique commune de la pêche : état des lieux des négociations

Lancé en juillet 2011 par la Commissaire européenne Maria Damanaki, le processus de réforme de la PCP a depuis franchi une étape importante avec l’adoption du rapport d’Ulrike Rodust par le Parlement européen le 6 février dernier. La réforme est donc actuellement en cours de négociation entre le Conseil de l’UE et le Parlement européen. La Présidence irlandaise de l’UE a récemment fait part de son souhait de voir aboutir les discussions d’ici fin juin 2013. 

Enjeux :
  • Comment s’explique le rejet par le Parlement européen et les Etats de la libéralisation des quotas de pêche proposée par la Commission européenne dans son projet initial ?
  • L’objectif de respect du rendement maximal durable dès 2015 pour une reconstitution des stocks à l’horizon 2020 constitue-t-il un objectif satisfaisant et tenable ? 
  • Quelles évolutions dans la définition des quotas de pêche : quels critères et quel processus de décision ?
  • Le Parlement européen approuve l’interdiction des rejets à partir de 2014 : quelle mise en œuvre de cette mesure et quelles conséquences pour le secteur ?
  • Où en sommes-nous dans la régionalisation de la PCP ?
  • Quelle prise en compte par le Feamp de l’obligation de réduction des flottes en surcapacité ?
Intervenants :
  • Jean-Paul Besset - Député européen (Verts)
  • Cécile Bigot – Directrice des pêches maritimes et de l’aquaculture, Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie
  • Peter Andreas Gullestad – Specialist Director, Directions des Pêches, Ministère norvégien de la Pêche et les Affaires Côtières
  • Olivier Le Nezet – Président du Comité des Pêches de Bretagne
  • Elise Petre – Chargée de programme « Pêche Durable », WWF France
  • Un représentant de la Commission européenne
Modération : Jean-Sébastien Lefebvre, journaliste, EurActiv.fr

Déroulé :

8h15 - 8h30 : Accueil et petit-déjeuner
8h30 - 9h15 : Tour de table des intervenants
9h15 - 10h00 : Questions – Réponses

Lieu : Bureau d'information du Parlement européen en France - 288, boulevard Saint-Germain - 75007 Paris

Inscription sur invitation

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Photo’pêche 2013

« Photo’pêche 2013 » ouvre ses portes à la prud’homie de Sanary

Sanary / Var

Du 25 mai au 15 juin 2013

Entre ciel et mer, les pêcheurs artisans vivent dans la mouvance et s’adaptent aux variations perpétuelles de leurs écosystèmes tout en les préservant, autant se faire que peut.

Au-delà de nos regards fixes de terrien, la mouvance est partout : du cosmos à la terre que nous foulons, des particules aux cellules, des plantes et des animaux aux paysages qui jalonnent notre chemin et, dans cette alchimie, le temps aussi perd sa solidité.

Sous cet éclairage, pêcheurs, mais aussi les bergers, nous ouvrent les portes d’un nouveau rapport au monde.

Vernissage samedi 25 mai à 17h

Source : Encre de Mer

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Juin 2013

Séminaire FARNET : « Commercialiser la pêche locale »

Marketing the local catch

3 au 5 juin 2013

Stockholm / Suède

Le 8e séminaire transnational FARNET, qui aura lieu à Stockholm en Suède du 3 au 5 juin 2013, expérimentera une formule innovante, le « FARNET.Lab ».

Organisé sur le thème « Commercialiser la pêche locale », l’événement sera à la fois plus restreint et plus ciblé. Il comprendra une série d’ateliers portant sur l’acquisition de compétences, sur des méthodes pour surmonter les défis pratiques, tout en favorisant les échanges d’idées. Les FLAG pourront soulever des questions spécifiques ou faire part des défis à relever en matière de commercialisation. En raison des places limitées, les FLAG intéressés sont invités à participer activement à la conception de l’événement via les pages LinkedIn ou Facebook de FARNET.

Source : Farnet / Newsletter mars 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Assises de la filière Pêche et Produits de la Mer : "Mieux gérer et valoriser la ressource"

Paris

5 juin 2013

Le Marin et PdM - Produits de la Mer – organisent* le 5 juin 2013 à Paris, Eurosites George V, les Assises de la filière Pêche et Produits de la Mer.

Rendez-vous annuel des acteurs économiques et politiques de la filière Pêche et Produits de la Mer (producteurs, transformateurs et distributeurs), l’édition 2013 réunira plus de 250 participants avec :
  • Un programme de conférences et de débats animés par les journalistes du marin et de PdM, avec pour principal thème "Mieux gérer et valoriser la ressource"
  • Des intervenants de haut niveau: dirigeants de l'ensemble de la filière, experts, politiques,...
Découvrez le programme et inscrivez-vous dès maintenant en cliquant Ici

(Tarif : 115 euros HT pour la journée de conférence et le déjeuner)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

CCP 2013. Les Circuits Courts de Proximité


Les Circuits Courts de Proximité - Renouer les liens entre territoires et consommation alimentaire

4 & 5 juin 2013

AgroParistech, Paris - 5e

Le colloque SFER-CCP, organisé par l’UMR SADAPT, le Laboratoire d’Etudes Rurales, AgroCampusOuest et la SFER, offre l’occasion de faire un bilan étendu des recherches conduites au cours des dernières années sur les CCP, en sciences sociales et biotechniques. Il fera une large place aux travaux de recherche et aux retours d’expériences de l’ensemble des pays francophones, Afrique subsaharienne, Belgique, Maghreb, Québec, Suisse ou d’autres régions du monde. Il permettra par ailleurs de faire le bilan sur la question des avantages et inconvénients éventuels de la proximité dans l’organisation des filières agricoles, qu’il s’agisse de questions de distance ou de proximités plus cognitives et institutionnelles.

Présentation

Les circuits courts alimentaires font l’objet d’un intérêt croissant de la part des acteurs de la sphère agricole et fréquemment même au-delà. De nombreux agriculteurs en recherche de systèmes agricoles durables et en rupture par rapport au modèle qualifié de « productiviste », d’autres simplement poussés par une recherche de meilleure valeur ajoutée en faisant évoluer les modes de commercialisation de leurs produits, développent des modes de relation plus variés et plus directs avec les consommateurs. Les grandes organisations agricoles, longtemps frileuses par rapport à des modes de commercialisation qu’elles jugeaient marginaux, voire obsolètes, investissent aujourd’hui ce champ en proposant du conseil et de la promotion collective. Des collectivités territoriales, relativement désarmées devant la crise sectorielle, voient dans ces modes de distribution un moyen de soutenir une agriculture locale multifonctionnelle. Et les pouvoirs publics, aux prises avec le recul de l’agriculture en tant que vecteur de développement économique, commencent à défendre l’idée que ces systèmes offrent des perspectives à des exploitations et des territoires mal armés pour s’inscrire dans une compétition mondiale. En écho, les consommateurs, toujours plus nombreux à souhaiter un regard direct sur les processus de production de leur alimentation, se tournent vers des solutions qui font la part belle à la proximité géographique des marchands comme des exploitations agricoles.

Diverses recherches ont été produites ces dernières années à propos des Circuits Courts de Proximité. Ces formes de distribution sont étudiées comme alternatives aux modèles de production et de consommation de produits standards insérés dans des filières agro-industrielles et soutenus par les politiques agricoles. L’accent est mis sur la qualité des produits, sur les avantages environnementaux d’une agriculture de proximité, sur l’aspect solidaire de la démarche, sur la recherche d’un commerce équitable par un rapprochement entre consommateurs et producteurs, sur les formes de médiation marchande, sur la gouvernance de diverses initiatives collectives,…. De nouveaux concepts tentent d’éclairer la variété des initiatives dans ce domaine : Civic Agriculture, Agriculture participative, alternative food networks. Parallèlement, de nouveaux champs d’investigation s’ouvrent, concernant les bénéfices possibles d’un raccourcissement des circuits de commercialisation en termes de santé et de nutrition, d’éducation au goût, et de préservation de l’environnement. Certains avantages supposés font débat, tels les effets réels de la réduction des kilomètres alimentaires sur la consommation énergétique.

Pour plus d'informations et programme, cliquer CCP 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Forum International pour un développement durable

Les Ateliers de la Terre présentent la 8ème édition du Forum International pour un développement durable

Global Conference 2013 : réussir la transition

Du 3 au 5 juin 2013 à l’UNESCO-Paris

Le modèle de développement que nous avons adopté conduit à des crises multiples et profondes. Finance, précarités, environnement, biodiversité, flux migratoires de survie, menaces sur la paix…le spectre de leurs impacts est de plus en plus large. Il est indispensable de se réinventer, de faire évoluer nos modes de vie et de transformer nos modèles économiques. Réussir la transition impose aussi de construire ensemble et de financer des solutions concrètes, efficaces, équitables et acceptables, dans une logique de dialogue et d’échange démocratique, mais aussi de solidarité géographique, intra et inter générationnelle. L’ambition de cette 8e édition de la Global Conference des Ateliers de la Terre est de fournir les clés de compréhension et d’apporter les solutions qui permettront d’atteindre cet objectif.

Parmi les 12 thématiques :

Focus 10 : "Comment les océans peuvent-ils contribuer à la réussite de la transition?"

Mercredi 5 juin / 09h00 – 10h 30 :

Les pollutions diverses, l’exploitation effrénée des ressources marines, la destruction de la biodiversité et des habitats marins, mettent en danger cet écosystème fondamental et garant des équilibres naturels de notre planète que sont les océans. Pourtant, les océans sont une source inépuisable d’innovation et pourraient apporter de nombreuses solutions aux défis de la transition, que ce soit dans le domaine de l’énergie, de l’aquaculture, de la préservation de la biodiversité ou encore de lutte contre les pollutions. Comment élaborer une nouvelle gouvernance des océans et des hautes-mers pour préserver la richesse de cet écosystème ? Comment tirer partie des richesses des océans pour faciliter la transition ?

Pour plus d'informations et inscription sur www.planetworkshops.org

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Aux Journées de la mer, découvrez la pêche durable


Journées de la mer du 5 au 9 juin 2013

Les Journées de la mer auront lieu du 5 au 9 juin 2013, dans toute la France. Cette année, la pêche durable et les cultures marines seront à l’honneur. Partout en France, des centaines d’événements vous permettront de porter un nouveau regard sur la mer, et sur ses richesses.

La pêche durable, prise en compte dans la Politique commune de la pêche (PCP) au niveau européen, est une nécessité pour préserver les ressources halieutiques. Elle permet aussi une gestion efficace des stocks de poissons.

Du 5 au 9 juin 2013, les Journées de la Mer vous feront découvrir la durabilité de la gestion des ressources  : comment mieux connaître les poissons sauvages que rapportent les pêcheurs, savoir choisir des produits de la mer frais et de qualité, apprendre à manger et cuisiner des poissons de saison…Voilà un éventail des différentes activités qui vous seront proposées par les nombreux évènements organisés partout en France

Cliquer Ici plus d'informations et consulter le site des Journées de la mer et le programme

Quelques événements à noter dans vos agendas :
  • Dégustez et découvrez les produits de la mer innovants à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) les 7 et 8 juin ;
  • Participez à un atelier du goût : les étapes du poisson de la mer à l’assiette sous criée au Guilvinec (Finistère) le 7 juin ;
  • Dégustez des produits de la pêche artisanale à Port Tudy (Morbihan) le 8 juin.
  • Portes Ouvertes de l'Ifremer en Méditerranée | Station de Palavas, 8 et 9 juin 2013
---------------------------------

Journées de la mer : "La journée de la rade de Brest" 

Océanopolis / Brest

Samedi 8 juin, Océanopolis mettra l’accent sur la rade de Brest, dans le cadre des journées nationales de la mer.

Oéanopolis a choisi de braquer le projecteur sur la rade de Brest, samedi, pour célébrer, avec ses partenaires (Ifremer, Azénor, Comité des pêches, Amicale des plaisanciers…) les journées de la mer en France. Une occasion de rappeler que cette rade n’abrite pas seulement des sous-marins nucléaires armés jusqu’aux dents, mais aussi d’incroyables bancs de maerl, des coquilles Saint-Jacques, des herbiers de zostères. Elle compte deux zones classées Natura 2000.

Océanopolis proposera des ateliers dès 9 h 30 sur plusieurs thèmes : plancton (Pierre Mollo), coquille Saint-Jacques (Florian Breton de l’écloserie du Tinduff), huîtres de la rade (Mathieu Hussenot, Comité régional de la conchyliculture), efflorescences algales (Amélia Curd, Ifremer), spiruline (Mariana Veauvy, Océanopolis).

Plusieurs conférences seront proposées l’après-midi de 14 h 30 à 17 h : Plongée en direct de la marina du Château, biodiversité, les herbiers et les huîtres de la rade, les zones Natura 2000, la qualité de l’eau, les spécificités météo…

En mer, une dizaine de plaisanciers iront récolter du goémon, d’autre participeront à une sortie commentée par l’historien Alain Boulaire. Enfin, quelques plaisanciers embarqueront sur le voilier de course Cheminées Poujoulat de Bernard Stamm. D'après Ouest France

Cliquer Ici pour plus de détails sur le programme
---------------------------------------

Portes Ouvertes de l'Ifremer en Méditerranée | Station de Palavas, 8 et 9 juin 2013

Les Journées Portes Ouvertes (JPO) de l'Ifremer en Méditerranée se déroulent les 8 et 9 juin 2013, à la station de Palavas-les-Flots, près de Montpellier (Hérault).

L'ensemble des activités scientifiques et technologiques de l'Ifremer sur la façade maritime méditerranéenne, seront présentées au grand public sous forme de stands interactifs : aquaculture, recherche et surveillance en environnement, ressources halieutiques, ingénierie marine et sous-marine. Les chercheurs et ingénieurs des implantations de Sète, de Palavas-les-Flots, de La Seyne-sur-Mer et de Bastia, seront mobilisés pour accueillir les quelques 3000 visiteurs attendus.

Ces JPO se dérouleront dans le cadre :
- de la Journée Mondiale des Océans, le samedi 8 juin ;
- des Journées de la Mer, du Ministère de l'Ecologie, du développement durable et de l'Energie, du 5 au 9 juin.

Le vendredi 7 juin est une journée consacrée aux groupes scolaires, sur inscriptions (clos).

Quelques opérations au programme des 8 et 9 juin :
  • Des conférences grand public sur des thématiques comme les cultures marines, les écosystèmes lagunaires, la biodiversité marine, l'exploration sous-marine, les ressources halieutiques ;
  • Une Librairie de la Mer, avec la présence des Éditions Quæ : www.quae.com
  • Le simulateur ludo-pédagogique de robotique sous-marine SimuROV ;
  • La présence de l'Aquamobile de l'Aquarium Mare Nostrum ;
  • Un pôle "Formations et métiers" tenu par le Service Ressources Humaines de l'Ifremer Méditerranée ;
  • L'exposition de la série photographique de l'Ifremer "Sciences bleues, couleurs outre-mer"...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Rochelle : Fête du port de pêche

Chef de baie

8 juin 2013

Produits de la mer pêchés par les navires de La Rochelle, programmation toujours plus originale orchestrée par l’incontournable Jean-Marc Desbois, bénévoles et professionnels passionnés, cadre pittoresque du port de pêche à Chef de Baie, tous les ingrédients sont réunis pour faire de la Fête du Port de Pêche un moment inoubliable. Donc, tous à vos agendas ! C'est le 8 juin de 12h à 17h. N'hésitez pas à venir avec famille, amis, voisins...

Pour la 17ème édition, les comités de quartier, les associations ainsi que les professionnels de la mer et de la pêche se réuniront pour ce grand moment festif. C’est dans cette ambiance conviviale que les bénévoles cuisineront et partageront leur passion des produits et des métiers de la mer. Cette année, la fête s’associera à la Journée Mondiale de l’Océan.

Tous les Rochelais et plus largement tous les habitants de la Communauté d’Agglomération sont invités à découvrir ou à déguster des recettes simples de produits de la mer. Moules, merlu à la plancha, huîtres, maquereaux et tous les autres produits pêchés par les navires de La Rochelle sont proposés aux convives.

Demandez le programme !
  • Dès 12h00 : Ouverture des caisses et lancement des festivités ;
  • En musique, toute l’après-midi à partir de 12h : chantez sur les airs endiablés de Jean-Marc Desbois et déambulez avec les fanfares « Baby Brass Band » et « Les Chevals » ;
  • Dès 14h : découvrez les coulisses du Port de pêche et la salle de vente à la criée ;
  • Dès 12h animations pour les enfants : découvrez le tri sélectif au travers d’un jeu de pêche à la ligne, proposé par les ambassadrices du tri de la Communauté d’Agglomération. La Compagnie DUT présentera un manège à bras délirant.
  •  A 15h, ne manquez pas la vente de poissons à la criée sur le stand du lycée Maritime et Aquacole de La Rochelle.
 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Printemps BIO dans toute la France

du 1er au 15 juin 2013

Deux semaines sous le signe de la Bio dans toute la France

Du 1er au 15 juin prochain, la Bio va faire parler d’elle partout en France. Les acteurs de l’agriculture biologique invitent le grand public et les professionnels à s’informer et échanger sur la Bio et ses principes, ainsi qu’à savourer des produits bio de toutes sortes, durant la 14ème édition de Printemps BIO.

Au programme de ce grand rendez-vous annuel, qui prend de l’ampleur, des centaines d’événements dans toutes les régions de France : dégustations, portes ouvertes, animations en magasins, repas bio, conférences, foires et marchés, « Apéros Bio », ateliers culinaires, jardinage, rencontres professionnelles... A Paris, le Parc de la Villette accueillera une exposition photos sur la Bio, avec notamment la présentation des 15 œuvres présélectionnées par un jury dans le cadre de la 2ème édition du concours photos "Les Terroirs Bio de France".

Au-delà de ces actions menées sur le terrain, la Bio sera également présente à la radio et sur internet, notamment via la page facebook de l’Agence BIO qui rassemble plus de 106 000 fans et le site internet consacré au Printemps BIO : www.printempsbio.com

Autres informations : Agence Bio

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Partager la mer : pêche, aquaculture et autres usages

Colloque Aglia 2013

14 juin 2013

Nantes

Hôtel de la Région Pays de Loire

L'association du grand littoral atlantique a le plaisir de vous convier à son colloque sur le thème : "Partager la mer: pêche, aquaculture et autres usages"

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant (avant le 3 juin 2013)

par mail à : alice.aglia@wanadoo.fr ou par fax au 05.46.88.45.78


Le programme de cette journée est disponible Ici

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Lorient. Keroman, port en fête

Les 15 et 16 juin. Embarquez pour la 7e édition de Keroman en fête !

C’est devenu l’un des grands rendez-vous du début de l’été dans le pays de Lorient. Chaque année, au mois de juin, le 2ème port de pêche français ouvre ses portes au public le temps d’un week-end. Au menu : visites des bateaux et des ateliers de marée, concerts, repas de la mer… Et bien d’autres surprises encore !

Les années se suivent et ne se ressemblent pas toujours au port de pêche de Lorient. Pour sa 7ème édition, Keroman Port en Fête quittera l’Aire de réparation navale - où l’opération avait eu lieu l’an passé - pour s’installer au pied de l’ancienne glacière, au cœur même du port de pêche.... Car c’est bien là l’objectif de cette manifestation maritime qui attire chaque année de plus en plus de monde. Organisé par la SEM Lorient-Keroman, avec le soutien de Lorient Agglomération, de la région Bretagne et du conseil général du Morbihan, Keroman Port en Fête permet de faire visiter au plus grand nombre le port de pêche de Lorient dans une ambiance à la fois festive, ludique et pédagogique.

Hommage à Michel Tonnerre

Cette année encore, les quelques milliers de visiteurs attendus pour l’occasion auront de quoi s’occuper grâce à une multitude d’animations gratuites. Au programme : visites des bateaux de pêche et des ateliers de marées, rencontre avec les professionnels, ateliers pédagogiques, recettes de cuisine par les chefs lorientais, dégustations de produits de la mer, démonstration d'hélitreuillage, bassin maquette de bateaux radiocommandés, mais aussi des expos photos, des animations pour les enfants, des projections de films, des conférences-débats sur le monde de la pêche, une vente à la criée, un espace restauration et des animations musicales programmées tout au long du week-end (fanfares de rue et chants de marins). Temps fort de Keroman Port en Fête, le traditionnel repas de la mer se déroulera le samedi soir sous la criée, avec au menu : langoustines, poisson grillé et far breton. Parmi les nouveautés cette année, Lorient Agglomération financera un grand concert hommage à Michel Tonnerre qui devrait se dérouler en fin d’après midi le samedi 15 juin, au pied de la glacière (entrée libre et gratuite). Disparu le 3 juillet 2012, le célèbre chanteur connaissait bien le port de pêche de Lorient où il avait un temps travaillé comme mareyeur. Keroman paraissait donc le lieu idéal pour rendre hommage à celui qui a chanté, pendant tant d’années, les marins de Lorient, de Bretagne et du monde entier. Infos pratiques : Horaires d’ouverture : Samedi 15 juin de 12h30 à 19h00. Dimanche 16 juin, de 10h à 19h00. Entrée libre et gratuite Diner de la mer sous la criée le samedi 15 juin à partir de 19h00. Menu à 12 €. Vente sur place ou réservations dans les offices de tourismes du Pays de Lorient. Source : Keroman

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L’expertise scientifique : dispositifs et nouveaux enjeux

Le 18/06/2013

Source : Anses

Organisé par : Sciences Po (Chaire Développement durable) et Anses

Lieu : Sciences Po - Amphithéâtre Jean Moulin - 13, rue de l’Université - 75007 Paris

Public : Ouvert à tous

Sujet : Alimentation et nutrition humaine , Santé-Travail , Santé Environnement
L’expertise scientifique : dispositifs et nouveaux enjeux

Ce colloque est organisé autour de trois tables rondes :
    ►pluralité et transformation des dispositifs d’expertise;
    ►éthique et déontologie des acteurs de l’expertise;
    ►signaux faibles et gestion des alertes;

précédées d’une conférence invitée donnée (en anglais) par David Vogel, professeur de Sciences Politiques à l’Université de Californie, Berkeley et auteur de l’ouvrage publié fin 2012 «The Politics of Precaution: Regulating Health, Safety and Environmental Risks in Europe and the United States».

Problématique

Depuis les crises sanitaires et environnementales des années 1980-90, l’expertise scientifique occupe une place grandissante dans le processus d’élaboration de la décision publique.

L’institutionnalisation et la professionnalisation de l’expertise scientifique, via notamment la création des agences de sécurité sanitaire, suffisent-elles à répondre aux attentes et exigences parfois contradictoires des décideurs ou des différents groupes d’intérêt présents dans la société ?

Malgré les progrès réalisés en matière de veille et de sécurité sanitaire, de nouvelles crises ou alertes viennent questionner l’efficacité et la crédibilité des dispositifs d’expertise et leur gouvernance. Elles entretiennent un climat de défiance potentiellement préjudiciable à l’innovation dont certains déploiements sont vivement contestés. La persistance, voire la multiplication, de controverses autour des questions de santé et d’environnement témoigne de tensions entre science académique et expertise scientifique, et de confrontations ou de juxtapositions entre des savoirs experts et des savoirs profanes qui conduisent à de véritables affrontements quant à la nature même des connaissances mobilisables, à leur mode de production, de contrôle et de validation en vue d’élaborer la prise de décision.

Face à la complexité des sujets à traiter et aux enjeux sociétaux associés, face aux incertitudes entourant les connaissances disponibles et aux exploitations dont elles font l’objet dans l’espace public, suffit-il de se prévaloir de l’autorité de la science pour arbitrer des choix difficiles ?

Des évolutions sont en cours, en matière de transparence et de prévention des conflits d’intérêt, de démocratisation de l’expertise, de protection des lanceurs d’alerte, etc. Des dispositifs innovants sont proposés tant par la communauté scientifique que par les agences en charge de l’expertise, mais aussi des associations.

Ces changements à l’œuvre participent finalement d’une réflexion plus générale :
  • quelles fonctions et responsabilités allouer aux dispositifs d’expertise scientifique et à leurs acteurs, face à des soupçons récurrents de subordination à des intérêts économiques et/ou politiques ?
  • quelles modalités de leur organisation et de leur gouvernance sont essentielles pour qu’ils puissent assurer ces fonctions ?
les inscriptions seront ouvertes à la fin du mois d'avril

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Exploitation et conservation des écosystèmes aquatiques : une question d'échelles ?

11e Forum de l'AFH 2013

"Exploitation et conservation des écosystèmes aquatiques : une question d'échelles ?"

Association Française d'Halieutique (AFH)

19 juin au 21 juin 2013

Pessac (Bordeaux).

Ce colloque, organisé par l'Association Française d'Halieutique (AFH), couvre les champs de l'écologie halieutique, de la biologie marine, de la conservation des écosystèmes aquatiques, de l'économie des ressources naturelles (...). Il est une occasion de dialogue interdisciplinaire et une excellente opportunité de s'informer sur les programmes de recherche en cours.

Le lundi 17 et le mardi 18 juin, il sera précédé par des ateliers thématiques dont vous trouverez la description dans le programme.

Pour vous inscrire, le  bulletin d'inscription doit nous être retourné, avec votre règlement ou un bon de commande administratif, avant le 31 mai 2013.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de l'AFH 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Journée technique sur le thème de la qualité des eaux littorales

Agence de l’Eau Adour-Garonne

20 juin 2013

Biganos / Gironde

L’agence de l’eau Adour-Garonne organise une journée technique sur le thème de la qualité des eaux littorales le 20 juin 2013 à partir de 9h30 à Biganos (33).

Cliquer Ici pour télécharger le programme

Programme provisoire de la journée technique "littoral"

Le suivi de la qualité des eaux littorales au prisme de leurs enjeux

9h30-12h30 : Les différentes facettes de la qualité des eaux (présentations et débats)

1/ L’enjeu sanitaire
 L’adaptation nécessaire du suivi bactériologique aux spécificités des loisirs nautiques (SURFRIDER)
 Les différents réseaux liés à la conchyliculture (IFREMER)

2/ L’enjeu environnemental
 Comment suivre la qualité piscicole des estuaires: exemple de l’indicateur ELPHY? (IRSTEA)
 Le suivi des algues vertes sur l’île d’Oléron (CdC de l’île d’Oléron/association IODDE)
 REPAR : un réseau «phytosanitaire» pour le bassin d’Arcachon (SIBA)

3/ L’enjeu de solidarité «amont-aval»
 Le réseau MAGEST: un suivi en continu pour l’amont de l’estuaire de la Gironde (Consortium MAGEST)

12h30-14h : Buffet pris sur place
14h-16h30 : Visite de terrain

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les Rencontres iodées remettent le couvert à Royan

Le festival des produits de la mer refait le plein de saveurs du 20 au 23 juin.

Source : Sud Ouest

De poissonnier, Fabrice Gass s’est fait blogueur culinaire sur Internet. Sa passion pour les produits de la mer et de la cuisine, il la décline aussi en «Rencontres».

Un festival culinaire dédié aux produits de la mer, à Royan… Le concept tenait de l’évidence. Encore fallait-il y penser ou, du moins, s’y lancer. Le poissonnier et blogueur culinaire Fabrice Gass l’a fait. Non sans avoir posé les bases de ces Rencontres réelles… dans l’univers virtuel d’Internet. Le créateur du blog iodé.com a réussi le pari de faire saliver les internautes, avant de leur proposer une manifestation tout en saveurs et en parfums. Iodés, évidemment.

La première édition des Rencontres Iodées avait attiré près de 5 000 visiteurs. Une première édition encore toute fraîche, puisqu’elle ne date que de septembre dernier. Fabrice Gass ne se focalise pas sur le calendrier civil pour pérenniser l’événement, s’intéressant davantage à la saisonnalité des produits. « C’est intéressant, finalement, d’organiser la seconde édition à une autre période. On pourra proposer d’autres produits. »

Des grands chefs

Se moquant que juin ne soit pas un mois en « r », Fabrice Gass inscrira des huîtres au menu. Les conseils avisés de sa compagne, Céline Housez, rédactrice du magazine « Iodé », ou le regard extérieur de son complice Frédéric Delesque, de l’agence de communication Outdoo, ne sont pas étrangers au fait que l’enfant des claires a réussi à esquiver quelques écueils dans l’organisation d’un rendez-vous consacré aux produits de la mer et du terroir local. « Pour moi qui suis né à La Tremblade, il me paraissait si évident que les gens, ici, savaient ouvrir les huîtres que ça m’a étonné que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Alors, j’ai invité des meilleurs ouvriers de France pour apprendre aux gens. »

Des rubans tricolores, synonymes d’excellence, les Rencontres Iodées en réservent autant que d’étoiles ou presque.

Pendant quatre jours, les « MOF » et les grands chefs seront légion au Palais des congrès de Royan. En toute simplicité, ils côtoieront le public de gourmands et de curieux, ainsi que leurs ambassadeurs sur Internet, les nombreux blogueurs spécialisés, qui excellent eux-mêmes au piano et aux fourneaux.

« Je ne voulais pas particulièrement densifier le programme de cette deuxième édition, mais ceux qui sont venus l’an dernier voulaient revenir et d’autres se sont joints à eux », constate Fabrice Gass, presque victime du succès d’un événement à la croisée des générations, puisqu’il n’oublie pas que les enfants curieux d’aujourd’hui sont les gourmets de demain.
 
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Des poissons et des hommes : la réforme de la Politique commune des pêches

Des poissons et des hommes

Mardi 25 juin 2013, de 12h30 à 14h30

À Reid Hall – 4, rue de Chevreuse – 75006 Paris

Une session du séminaire Développement durable et économie de l'environnement

Inscription auprès de l'Iddri

La réforme de la Politique commune des pêches (PCP)

Avec environ six millions de tonnes de captures annuelles, la flotte européenne est la quatrième puissance mondiale du secteur de la pêche. Malgré une baisse régulière de ses prises depuis le début des années 2000,  l’équilibre entre l’exploitation des ressources halieutiques et le maintien des stocks dans un état de conservation durable est encore loin d’avoir été trouvé. C’est tout l’enjeu de la réforme de la Politique commune des pêches (PCP), aujourd’hui en cours de finalisation.

En juin 2011, constatant l’échec de la dernière PCP initiée en 2002 à mettre fin à la surexploitation des stocks et à assurer un avenir au secteur de la pêche, la Commission européenne a présenté un ensemble de propositions visant notamment à restaurer la viabilité des stocks halieutiques, à mettre fin à la dépendance du secteur de la pêche à l’égard des subventions, et à encourager une gestion durable des océans. Après de longs mois de négociations (impliquant pour la première fois le Parlement européen, via le processus de co-décision), un accord politique sur la nouvelle réforme a été trouvé le 30 mai 2013, sous la houlette de la présidence irlandaise du Conseil européen. Les prochains mois verront la finalisation et l’adoption formelle de la nouvelle PCP, avant son entrée en vigueur qui se fera de manière progressive à partir du 1er janvier 2014. Au programme de la réforme : l’élimination progressive des rejets, la régionalisation du processus de décision, l’encadrement de la capacité de la flotte européenne ou encore l’atteinte du rendement maximum durable. La nouvelle PCP sera-t-elle en mesure de placer la pêche européenne sur la voie d’un développement durable ? C’est la question qui sera au cœur de ce séminaire.

Les prochains mois verront ainsi la finalisation et l’adoption formelle de la nouvelle PCP, avant son entrée en vigueur qui se fera de manière progressive à partir du 1er janvier 2014. Au programme de la réforme : l’élimination progressive des rejets, la régionalisation du processus de décision, l’encadrement de la capacité de la flotte européenne ou encore l’atteinte du rendement maximum durable. La nouvelle PCP sera-t-elle en mesure de placer la pêche européenne sur la voie d’un développement durable ? C’est la question qui sera au cœur de ce séminaire.

Intervenants :
  • Stéphan Beaucher (Océan 2012)*, 
  • Alain Cadec (Parlement européen)**
  • Julien Rochette (Iddri)***
* Ancien journaliste, consultant indépendant en matière de gestion et de politique des pêches, Stéphan Beaucher est conseiller politique sur la Politique commune des pêches (PCP) pour Ocean 2012 (une coalition européenne d'ONG qui œuvre pour la réforme de la PCP). Il a été responsable de la campagne « Océans » de Greenpeace France, et il est l’auteur de l’ouvrage Plus un poisson d'ici 30 ans ? Surpêche et désertification des océans (Éditions Les Petits Matins, 2011).

** Conseiller général du canton de Saint-Brieuc Nord, Alain Cadec est député au Parlement européen depuis 2009 sous la bannière du Parti populaire européen et vice-président de la commission de la pêche. Il est également vice-président du Syndicat départemental d'alimentation en eau potable des Côtes-d'Armor (depuis 2001), vice-président du Pays de Saint-Brieuc, Président de la Commission locale de l'eau du Pays de Saint-Brieuc (depuis 2006) et Président du Comité Algues Vertes de la baie de Saint-Brieuc (depuis 2009).

*** Juriste spécialisé dans les questions marines et côtières, Julien Rochette est chercheur « Océans et zones côtières » à l’Iddri. Ses travaux les plus récents portent sur la gouvernance de la biodiversité en haute mer, la mise en œuvre de la gestion intégrée des zones côtières en Méditerranée et dans l’océan Indien occidental, et l’exploitation des ressources pétrolières et gazières offshore. Docteur en droit public, membre de la commission Mer et Littoral du Comité français de l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et du conseil scientifique du programme Liteau (ministère chargé de l’Écologie), Julien Rochette est également enseignant régulier dans plusieurs universités françaises (Nantes, La Rochelle, Paris V).

Merci de bien vouloir noter que les conférences de l’Iddri sont filmées puis mises en ligne sur les sites Internet de l’Iddri et de TerreTV.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Juillet 2013

L'enfer vert des bretons / Bugaled Breizh : The silent killer

Groix

Dans le cadre de

La mer se cultive

La mer nous cultive...

Cinef''iles présente deux films le 3 juillet 2013

L'enfer vert des bretons de Mathurin Peschet

The silent killer de Jacques Losay

Halte au torpillage de l’affaire

par Jacques Losay, réalisateur du film "the silent killer" (le tueur silencieux)              

Effacé en quelques secondes

Le 15 janvier 2004, vers 10 h 30, l’Eridan et le Bugaled Breizh, tous deux de Loctudy, pêchent ensemble au large du Cap Lizard, en Cornouaille anglaise. Un hélicoptère gris vient les survoler. En fin de matinée, alors que les deux bateaux se sont éloignés, Serge Cossec à la barre de l’Eridan reçoit un appel angoissé d’Yves Gloaguen, patron du Bugaled Breizh : "viens vite, je chavire". Il a à peine le temps de lui demander et de noter sa position que la VHF grésille et s’étouffe. Il s’est écoulé moins d’une minute. Le silence est définitif. Il est 12 h 25 et la météo est "maniable" comme disent les marins.. L’Éridan fait vite route vers le lieu du naufrage, mais une tache de gas-oil, quelques débris et matériels de pêche sont les seuls témoins du drame. Aucun survivant visible. Un hélico gris – est-ce le même ? – est en vol stationnaire. Serge Cossec appelle le Cross du Cap Gris Nez, l’organisme qui, depuis le Pas-de-Calais, contrôle tout le trafic de la Manche. Il lui est répondu que l’appareil vient sans doute de la Base de sauvetage de Falmouth prévenue par la balise du Bugaled Breizh, qui a commencé à émettre dès qu’elle s’est décrochée sous la pression de l’eau. Problème : on apprendra plus tard qu’à ce moment de l’échange radio, les hélicoptères n’avaient pas encore décollé de la Base !

Pour en savoir plus : Bugaled Breizh

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Tourisme. 500 animations pour « cultiver » la mer

Morbihan

Avril - Octobre 2013

Source : Le Télégramme

« La mer se savoure, la mer nous cultive ». Tel est le programme de nombreuses animations lancées d'avril à octobre sur tout le littoral morbihannais.

Accéder Ici au programme des animations

Victor Hugo a écrit sur les « travailleurs de la mer », le comité départemental du tourisme va montrer dans le Morbihan comment on cultive la mer. C'est la quatrième édition d'une série d'animations qui se déroulent sur le littoral et dans les îles sur toutes les activités touchant au milieu marin. Et cette année, il y en aura pas moins de 500, associant de nombreux professionnels, offices de tourisme, scientifiques et associations.

De la rade de Lorient à la Vilaine

Ce festival se déroulera du printemps à l'automne, de la rade de Lorient à l'estuaire de la Vilaine. Il aura pour fil rouge toutes ces ressources naturelles qui finissent d'une manière ou d'une autre dans l'assiette. « La mer fait partie du patrimoine du Morbihan et le conseil général, qui a lancé un cluster dans ce domaine, y est particulièrement attentif », souligne Pierrik Nevannen, vice-président du conseil général et président du comité départemental du tourisme. C'est pour cela que la présentation en a été faite à Saint-Armel, chez un ostréiculteur installé sur les anciens marais salants de Lasné, Christophe Le Gal et dont les partenaires de l'opération ont savouré les huîtres, hier après-midi, après une randonnée depuis le parking de l'île Tascon.

« Petits trésors »

Le programme a été baptisé « La mer se savoure, la mer nous cultive ». Visites ostréicoles et nature, découvertes des métiers, créations artistiques, gastronomie en constituent la trame. Par exemple, une découverte de l'observatoire du plancton de Port-Louis dont on fête les dix ans cette année, une chasse aux oeufs de raie sur la plage du Fogeo, à Arzon, la « performance aquatique » du comédien Michel Denance qui interprète des textes littéraires dans la mer à la tombée de la nuit, des contes récités à Baden dans la cabane à huîtres de l'ostréiculteur Yvan Sélo, une immersion dans le port de pêche de Lorient, la découverte des animaux de bord de mer, ou encore un concours de dessins d'enfants. « De multiples choses pour faire découvrir les petits trésors du Morbihan », dit Pierrik Nevannen. Pratique. Le comité départemental du tourisme a édité une plaquette spéciale disponible dans les offices du tourisme. On peut consulter aussi le programme sur son site internet : Morbihan.com

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Quels moyens et quelle gouvernance pour une gestion durable des océans ? »

Conseil Économique, Social et Environnemental 

Présentation du projet d’avis

Le 9 Juillet 2013

Après la conférence internationale sur la Haute mer, la section de l’environnement du CESE présentera le 9 juillet 2013 son projet d’avis « Quels moyens et quelle gouvernance pour une gestion durable des océans ? », rapporté par Catherine Chabaud.

Plusieurs dizaines d'acteurs de la société civile, institutions et personnalités politiques se sont réunis le jeudi 11 avril au Palais d'Iéna à Paris, pour une journée de conférence sur un thème essentiel pour la survie de l'Humanité : la gestion de la Haute Mer.

Cet événement inédit, organisé par la société civile elle-même, a permis à des experts et personnalités (Michel Rocard, Nicolas Hulot, Érik Orsenna, Jean-Michel Cousteau, Francis Vallat, Irina Bokova, Maria Damanaki, Catherine Chabaud, l’équipe de Tara Expéditions, Patricia Ricard...) de rappeler les enjeux et de partager leur vision sur la question de la Haute mer.

La conférence a également été l’occasion de lancer un "Appel pour la Haute Mer"

Pour plus d'informations, cliquer CESE

La délégation à l’Outre mer présentera au deuxième semestre 2013 une étude consacrée à « L’extension de la juridiction française au-delà de sa zone économique exclusive : un atout pour la France », rapportée par Gérard Grignon.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Deep Sea. Catherine Raoulas expose au Fort du Loc'h

Exposition de Catherine Raoulas

Fort du Loc'h à Guidel / Morbihan

Exposition jusqu'au 1er septembre 2013. Tous les jours de 10 h à 19 h sauf le vendredi. Entrée libre. 

Source : Le Télégramme par Isabelle Nivet

Catherine Raoulas expose durant tout l'été, au Fort du Loc'h, à Guidel, face à la mer, le récit en dessins, peintures et photos, de son expérience à bord d'un chalutier en Nord Ecosse.

C'est déjà un plaisir d'entrer dans le lieu. Le fort du Loc'h, construit en 1756, est rarement ouvert, peu utilisé. Posé sur la dune, entre mer et marais, au milieu des herbes hautes, un fort haut comme trois pommes, mais avec remparts de poche et pont-levis miniature. Dans le logis restauré, quelques expositions se sont succédé, toujours en lien avec l'univers naval, Gustave Caillebotte ou Paul Bloas. Et, cette année, le lieu accueille une femme salée, la peintre Catherine Raoulas, qui travaille à l'année dans des containers proches du port. Caractère trempé, sourire fragile, elle maîtrise bien l'univers de la pêche. On la connaît pour ses silhouettes de marins colorées.

Femme à bord

Cette fois, ce n'est pas à la criée ou au bord des pistes de Gouren que la Lorientaise a trouvé ses modèles, mais en partant avec eux... Anita Conti moderne... Premier départ en novembre, douze jours sur le Mariette-Le Roch II, chalutier de la Scapêche. « Je voulais trouver une autre source d'inspiration. J'avais du mal à imaginer leur boulot. Je voulais embarquer avec eux ». Elle suivra la même route que les pêcheurs, départ de Lann Bihoué en avion pour Loch Inver, en Écosse et embarquement trois heures plus tard, « avec une petite angoisse de savoir si tu vas être malade ou pas. Tu sais que si ça t'arrive, ils ne feront pas demi-tour pour toi ! ». Mais tout se passe bien, aussi Catherine Raoulas repart-elle en mai. « Tu apprends à te caler sur leur rythme, le sommeil haché, le bruit en permanence ».

35 oeuvres, 15 photos

À bord, la peintre n'est pas là en princesse « Faut pas être bégueule, ni faire la coquette. Tout le monde bosse, c'est très speed, il ne faut pas les gêner. Mais je pouvais au moins descendre étriper le poisson avec eux ». Les liens se nouent, repas après repas. « Ils sont contents et fiers qu'une artiste ait posé son regard sur leur boulot. Quand ils sont à terre, ils viennent me voir à l'atelier ». Et se reconnaissent dans les toiles, bien que de plus en plus stylisées, à la limite du cubisme, dans leurs couleurs primaires, jaune, rouge « On dirait des Playmobils, avec les casques et les cirés comme des armures, les gros gants bleus comme des pinces, les mains devenues des outils. Les tenues sont tout le temps mouillées, ça brille. La nuit, avec les gros projos, c'est comme un théâtre ». À bord, Catherine dessine des « crobards », sur les cartes marines anciennes qu'on lui a offertes, et qui font le trajet pour la deuxième fois « J'ai envie de faire une BD, je m'entraîne ! ». Les toiles, elles, seront faites au retour « inspirées par les photos mais pas d'après photos. Je voulais retranscrire l'atmosphère, le bruit, le mouvement ». C'est la première fois que cette exposition est montrée au public, accompagnée d'une sélection de quinze photos, sur les 2.000 rapportées...

Pour en savoir plus sur Catherine Raoulas :

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférence mondiale sur les méthodes d’évaluation pour des pêcheries durables

Symposium

Boston

15-19 Juillet 2013

La Conférence mondiale sur les méthodes d'évaluation pour une pêche durable aura lieu à Boston (USA) du 15 au 19 juillet 2013.

World Conference on Stock Assessment Methods (WCSAM) comprendra un atelier de deux jours (15 - 16 Juillet) et un symposium de trois jours (17 - 19 Juillet)

Méthodes d'évaluation des stocks / Approche écosystémique /

WCSAM est organisé par des chercheurs de diverses institutions scientifiques des ORGP à travers le monde.

Cliquer Ici pour plus d'informations  sur le programme et les interventions

Cette conférence doit permettre de pointer les meilleures méthodes d'évaluation des stocks pour des conseils les meilleurs dans la gestion des pêcheries. Les organisateurs espèrent que cela profitera à l'ensemble de la communauté des chercheurs en science halieutique dans le monde. L'initiative contribuera à une meilleure application des méthodes d'évaluation, mais il faut reconnaître que les «meilleures méthodes» peuvent évoluer et s'améliorer en réponse aux leçons tirées de leur application passée.

Les objectifs de la conférence sont les suivants :
  • bénéfices des méthodes d'évaluation disponibles
  • performance des modèles à travers une série de facteurs (ateliers participatifs)
  • méthode la plus appropriée pour chaque pêcherie
  • informer sur le panel des méthodes d'évaluation 
  • comparaisons entre les méthodes
  • modèles d'évaluation de demain (projection)
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous du mois d'Août 2013

Sur la route des poissons bleus au port de pêche de La Turballe

La Turballe / Loire Atlantique

Vendredi 2 août 2013

Sur la route des poissons bleus sera le nom de la nouvelle fête de l’anchois et de la sardine, faute d’anchois…. Après le succès de la première édition cette manifestation destinée à promouvoir l’activité de la pêche et des métiers de la mer se déroulera le vendredi 2 août.

Comme l’an dernier de nombreux stands seront dressés et présenteront les diverses activités liées au monde de la pêche. Parmi les attractions le lycée maritime de Nantes présentera un simulateur de navigation. Les conférences d’Ifremer très intéressantes seront reconduites, comme  la chasse aux poissons bleus dans toute la ville organisée par l’association des commerçants.

L’office de tourisme de La Turballe organise cette opération travaille en partenariat avec les pêcheurs pélagiques turballais, la SEMLAPP (Société d'économie mixte de Loire-Atlantique pêche plaisance) le COREPEM (Comité régional des rêches et des élevages marins), le Musée de la pêche de la Turballe, la SNSM, le Lycée maritime de Nantes, l'Ifremer, Le Comptoir de la mer, le comité des fêtes et la Mairie de La Turballe.

Le programme
En matinée :
- simulation de vente du poisson en informatique et à l’ancienne criée ;
- simulation de navigation ;
- visite de la vedette SNSM.

L’après-midi :
- exposition banc de poissons,  reconnaître le poisson ;
- 3 conférences :
- état de la ressource – Ifremer ;
- organisation du marché – SEMLAPP ;
- règlementation de la Pêche - Comité régional des pêches ;

- atelier cuisine et conserve de l’anchois ;
- visite de chalutiers professionnels pélagiques et côtiers ;
- exercices de sauvetage en mer SNSM et Lycée Maritime ;
- animation musicale avec les sonneurs de la Turballe ;
- animations et jeux pour les enfants.

En soirée :
- concert de chants de marins (Rêves de Mer) ;
- projection du film sur la pêche réalisé par l’OTSI en 2012 intitulé Le poisson de la mer à l’assiette.

Toute la journée sur le port :
- stand SNSM ;
- stand Coopérative maritime ;
- stand École maritime de Nantes ;
- marché des « produits en Presqu’île de Guérande » ;
- petite restauration et bar (comité des fêtes) ;
- stand association Au gré des vents et Office du tourisme ;
- visite du musée La maison de la pêche ;
- visite du sardinier Au gré des vents ;
- exposition de photos sur toile Mer agitée à agitée de Nicolas Leblanc.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Septembre 2013

29ème édition du Salon de la Conchyliculture 2013 à Vannes

Vannes / Morbihan / Bretagne

11 et 12 septembre 2013

La 29ème édition du Salon National de la Conchyliculture et des Cultures Marines aura lieu au Parc des Expositions Chorus de Vannes les mercredi 11 et jeudi 12 septembre 2013.

Organisé en partenariat avec le Comité Régional Conchylicole de Bretagne Sud, le Conseil Général du Morbihan et le Conseil Régional de Bretagne, ce Salon est devenu le premier rendez-vous professionnel d'ouverture de la saison.

Salon de la Conchyliculture à Vannes...
  • Fabricants et distributeurs de matériels : ostréicole et mytilicole, de captage, cordages, emballages, convoyage et stockage...
  • Fournisseurs de naissains, pré-grossissement d'huitres...
  • Petit et gros équipements : pesage, pompes, chalands, embarcations, dragues...
  • Matériel de manutention : grues, chariots élévateurs, bacs...
  • Services associés : maintenance, réparation, banques, assurances, gestion, expertise...

En 2013, des ateliers et animations....
  • Atelier n°1 : "Présentation des résultats du Contrat d’étude prospectif."
  • Atelier n°2 : "La sécurité au travail : A terre et en mer, comment diminuer les risques professionnels ?"
  • Atelier n°3 : "Transmettre et s’installer en conchyliculture : anticiper, une des clés de la réussite."
  • Atelier n°4 : "Dans un contexte difficile, quels sont les derniers apports du monde scientifique : la recherche, la compréhension l’innovation au service de la profession ?"

Cliquer Ici pour plus d'informations sur les ateliers

 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Space 2013 - Salon international de l’élevage

Planète élevage / Planet livestock

Du 10 au 13 Septembre 2013

Rennes

L'ITAVI et l'interprofession piscicole vous accueillent sur leur stand n° 32 Hall 10A allée B !!

Secteur : Organismes de représentation professionnelle, administrations, collectivités Syndicat professionnel de pisciculteurs, éleveurs de poissons, transformateurs.

Vendredi 13 septembre : Journée Pisciculture

Avec le CIPA et le STEB

Le STEB (Syndicat de la Truite d’Elevage de Bretagne), l’ITAVI (Institut Technique de l’Aviculture) et le CIPA (Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture) ont le plaisir de vous convier à la journée pisciculture....

Cliquer Ici pour plus d'informations sur Space 2013

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le Homard du Cotentin : à voir sur Thalassa !

Ce vendredi 13 septembre 2013 sur THALASSA, ne manquez pas le reportage « Les pinces du Cotentin », consacré à notre bleu homard, certifié Pêche Durable MSC !


Les pinces du Contentin

Au large de Granville, il existe un territoire maritime que les spécialistes appellent « le berceau du homard ». Dans les archipels de Chausey ou des Minquiers, les crustacés grandissent sous les cailloux et on les attrape au casier. Une pêche réglementée et qui a peu d'impact sur l'environnement.
   
Souvent appelé homard breton, homard bleu ou européen, le crustacé capturé au large de la péninsule porte désormais l'appellation de « homard MSC Jersey Cotentin ».

Les bonnes pratiques de pêche lui ont permis d'obtenir un écolabel, c'est-à-dire une certification de pêche durable. Une reconnaissance que les pêcheurs normands partagent aujourd'hui avec ceux de Jersey, attestant de l'entente cordiale entre les deux communautés travaillant sur cette mer commune.

Depuis cette année, le crustacé se distingue à la criée ou chez les poissonniers par son élastique portant la mention MSC : Marine Stewartship Council, un écolabel mondialement reconnu et attestant d'une bonne gestion des mers.

Pour leur nouvelle vie, les pinces du Cotentin entendent bien faire parler d'elles au-delà des frontières…

Cliquer Ici pour accéder à un extrait du reportage 

Reportage Antoine Mora, Christian Auxemery

Production France 3 – Thalassa 

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Entre Terre et Mer

Concarneau

14 au 15 septembre 2013

Au Centre Européen de Formation Continue Maritime et à l'abri du Marin, le salon "Entre Terre et Mer" a pour but la promotion et la valorisation des métiers de la mer et du patrimoine maritime.

La problématique de cette année est la "sécurité en mer".

A cette occasion du samedi 14 au dimanche 15 septembre, de nombreuses animations, expositions, conférences et tables rondes vous sont proposées.

Pour connaître le programme détaillé, cliquez-ici.

« Concarneau, pôle d'excellence »

La table ronde proposée samedi dans le cadre du salon « Entre Terre & Mer » parviendra-t-elle à offrir une autre image du port ? C'est le souhait des intervenants, pour qui l'avenir maritime de Concarneau est en train de s'écrire.

Source : Le Télégramme

Vaste débat que celui qu'animeront, samedi, Bertrand Tardiveau et Raymond Cosquéric. Ces deux journalistes spécialisés dans le domaine maritime ont été sollicités par le comité des fêtes de Lanriec pour conduire la table ronde programmée dans le cadre du salon « Entre terre & mer ». Évolution sociale et économique, mais également, emploi et formation seront parmi les thèmes développés par huit intervenants.

Alain Pomes en fera partie, lui pour qui « Concarneau, c'est un pôle d'excellence maritime comme il n'en existe pas ailleurs ».

Des atouts méconnus

Aucun ou presque des 2.500 stagiaires accueillis annuellement au CEFCM n'étant Concarnois, ce n'est pas pur chauvinisme que son directeur livre une telle assertion. Pour le patron de ce centre, que beaucoup nomment encore « l'école de pêche », le port a de nombreux atouts, trop souvent méconnus. Citant les chantiers navals, le laboratoire de biologie marine du Museum d'histoire naturelle ou encore l'Institut nautique de Bretagne, Alain Pomes vante une somme de compétences locales dont la réunion ne peut qu'être profitable à l'avenir de la Ville. « Il y aura des activités économiques industrielles en mer demain. Pour cela, il faut des hommes et des compétences », insiste celui qui tient à souligner l'augmentation qualitative des formations.Au nom de la filière pêche, Marc Bigot se veut, lui aussi, enthousiaste quant à l'avenir. « On a enterré le port un peu vite en voulant conserver l'image qu'il avait il y a 20 ans », déclare le représentant du comité départemental des pêches.

« Le pêcheur, c'est ciré jaune et blouse blanche »

Comme d'autres, il considère qu'on retient trop facilement la diminution du nombre de bateaux dans le port au détriment d'autres domaines en plein développement, tels que le mareyage.
Pas question pour autant de nier la réalité économique. « Certains segments de l'activité pêche ont décliné, c'est le cas du chalutage hauturier (il n'en reste que cinq, NDLR). Mais rare sont les ports à avoir un tel potentiel ». Les modèles ne sont plus les mêmes, on est loin du marin-pêcheur pour lequel seule importait la quantité débarquée. « Aujourd'hui, c'est un vrai chef d'entreprise avec des tas de problématiques : gestion, environnement, ressource », ajoute encore Marc Bigot. Alain Pomes va dans le même sens : « Le pêcheur d'aujourd'hui, c'est ciré jaune et blouse blanche ».

Six autres intervenants

Cette vision optimiste de la filière pêche et des activités maritimes en général, six autres intervenants tenteront de la partager avec le public, samedi. Il s'agit de Philippe Le Carre, directeur du développement maritime à la CCI de Quimper-Cornouaille ; Pascal Piriou, directeur des chantiers navals éponymes ; Mustapha El Kettab, océanographe au CEFCM ; Alain Le Vennec, président de l'association des mareyeurs ; Jacques Gonidec, directeur des conserveries « Mouettes d'Arvor » et Philippe Barreau, directeur de Biocéval....

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L’élevage d’ormeaux en Bretagne

CCSTI/Maison de la Mer / Lorient

Le lundi 16 septembre 2013, conférence organisée dans le cadre des "lundis de la mer".

De 18 h 30 à 20 h, salle des conférences du bâtiment situé 1, bd Adolphe-Pierre à Lorient.

Sylvain Huchette, directeur de l’entreprise France Haliotis à Plouguerneau et président de l'association des producteurs d'ormeaux d'élevage, Erwan Tonnerre, directeur de Groix Haliotis et Morgane Nédélec, technicienne aquacole Agrocampus Ouest, présenteront les techniques mises au point et répondront aux questions des participants. Une dégustation sera organisée à l’issue de la conférence.

Le CCSTI/Maison de la Mer fait sa rentrée, avec le premier Lundi de la Mer de la saison. Le lundi 16 septembre 2013, le rendez-vous se penche sur l'élevage d'ormeaux en Bretagne. Très prisé sur les marchés japonais et chinois, l'ormeau sauvage, dont la pêche est très réglementée, se fait de plus en plus rare sur les côtes bretonnes et d'ailleurs. En Bretagne, des techniques d'élevage ont été mises au point : en mer à Plouguerneau et en bassins à Groix. Mais cette nouvelle activité aquacole à forte valeur ajoutée n'est pas sans difficultés : formation des éleveurs, qualité de l'eau du site de production, fragilité biologique du gastéropode, etc.

Source : CCSTI/Maison de la MerLe Télégramme)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Seminar "State of Fish Stocks and Fisheries in European Waters"

Séminaire sur l’état des stocks de pêche en Europe

Bruxelles, le 17 septembre 2013

La Commission européenne organise le 17 septembre à Bruxelles, un séminaire sur l’évaluation des stocks européens de poissons et des flottes de pêche. Des experts de haut niveau en biologie halieutique et en économie de la pêche vont présenter et évaluer les informations biologiques et économiques les plus récentes et débattront de ces questions avec les représentants de l’industrie de la pêche et des organisations de défense de l’environnement.

Les discussions porteront sur la situation biologique des principaux stocks d’intérêt pour la pêche de l’UE dans l’Atlantique Nord-Est, la Méditerranée et la mer Noire ainsi que sur des informations actualisées relatives aux performances économiques de la pêche de l’UE.

Cette réunion entre dans le cadre de la préparation des décisions réglementaires relatives à la pêche – y compris les quotas de pêche – pour la campagne de pêche de 2014. Ces décisions seront les premières prises au titre de la politique commune de pêche réformée, applicable à partir du 1er janvier 2014.... Source : Europolitique

Cliquer Ici pour plus d’informations sur le programme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférence environnementale

La prochaine conférence environnementale aura lieu les 20 et 21 septembre 2013 au Conseil économique, social et environnemental.

Source : Ministère du Développement Durable

Elle permettra d’avancer sur cinq nouveaux chantiers : l’économie circulaire qui doit conduire à développer le recyclage et la valorisation des déchets mais aussi favoriser les circuits territorialisés ; les emplois et la transition écologique ; la politique de l’eau ; la biodiversité marine, la mer et les océans dans la perspective de renforcer les connaissances et la protection de l’environnement marin en métropole et en outre-mer ; l’éducation à l’environnement et au développement durable.

Thèmes de la conférence environnementale :
  • Économie circulaire
  • Emplois et transition écologique
  • Politique de l'eau
  • Biodiversité marine, mer et océans
  • Education à l'environnement

Conférence environnementale : Biodiversité marine, mer et océans 

Source : developpement-durable.gouv.fr

Les milieux marins de la France se caractérisent par une biodiversité d’une richesse de premier plan, aujourd’hui menacée :
  • En surface, elle représente 11 millions de Km2, soit 20 fois le territoire métropolitain. Cet espace constitue la seconde zone économique exclusive dans le monde, après les Etats-Unis.
  • Sous la mer, c’est un ensemble de zones sous-marines côtières, de plateaux continentaux, de canyons sous-marins et de récifs coralliens (10% des récifs mondiaux et 55.000 km2 de récifs et de lagons, 4e pays du monde par ses récifs coralliens dont la richesse écologique est comparable à la forêt équatoriale, 95% de la biodiversité côtière est dans les coraux).
  • En terme de richesse vivante, la France occupe la 1ere place européenne par le nombre d’espèces, oiseaux et mammifères marins. Dans ses eaux sont pêchés ou élevés chaque année 530 000 tonnes de poissons et crustacés et 195 000 tonnes de coquillage. La filière représente 1,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
  • Avec les mers, la France est présente dans les 8 grandes régions biogéographiques terrestres et marines situées dans les cinq océans de la planète, en zone tropicale, équatoriale, australe, antarctique. Ces milieux riches en biodiversité marine hébergent de façon permanente ou saisonnière une grande majorité des espèces de mammifères marins et des tortues marines, de nombreuses espèces d’oiseaux marins et de poissons. C’est en outre-mer (97% de la ZEE française) que cette diversité est la plus importante.
Sur la base de ces constats, la conférence environnementale 2013 a vocation à tracer des perspectives pour mieux concilier la préservation de la biodiversité marine et le développement des activités.

La biodiversité marine au menu de la conférence environnementale 

Source : Le Marin

La biodiversité marine, la mer et les océans seront au menu de la deuxième conférence environnementale, qui se tiendra les 20 et 21 septembre à Paris.

Comme l’an dernier, la conférence environnementale sera introduite par le président de la République, François Hollande, et clôturée par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Cette grand’messe regroupera pas moins de 14 ministres et quelque 500 participants. Cinq tables rondes sont organisées, dont une consacrée à la politique de l’eau et une autre, donc, à la biodiversité marine, la mer et les océans.

Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, sera présent pour animer cette 4e table-ronde, aux côtés de son collègue des Outre-mer, Victorin Lurel.

Quatre thèmes ont été dégagés : améliorer les connaissances et les protections des écosystèmes marins et littoraux ; renforcer l’action de la France en ces domaines dans les outre-mer ; créer les conditions d’une exploitation durable des ressources du milieu marin ; enfin faire progresser l’action internationale de la France pour la protection juridique et la gouvernance de la haute mer.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le MSC lance une dernière consultation pour la révision de son Référentiel Pêcherie

Le Marine Stewardship Council (MSC) a lancé aujourd’hui une deuxième phase de consultation publique sur ses travaux de révision du Référentiel environnemental pour les pêcheries durables. Cette consultation en ligne prendra fin le 26 Octobre 2013.

Source : MSC
Il s'agit de la deuxième et dernière occasion pour les différentes parties prenantes de donner leurs points de vue sur les révisions du Référentiel environnemental. Les parties prenantes pourront également donner leur avis sur d’autres propositions d'amélioration du programme, y compris sur les changements de processus d'évaluation des pêcheries qui visent à réduire la durée, le coût et la complexité des audits de certification. Une précédente phase de consultation publique sur le Référentiel environnemental pour les pêcheries a déjà eu lieu au printemps.

Atteindre les meilleures pratiques pour définir les référentiels

Comme exigé par les directives d'éco-étiquetage de l'Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations Unies (FAO) et par le code de bonnes pratiques pour la mise en place des normes sociales et environnementales de l'ISEAL, le MSC s'est engagé à procéder à une révision périodique de son référentiel environnemental afin de s’assurer que son programme demeure pertinent pour les parties prenantes et continue de répondre aux meilleures pratiques internationales.

Le MSC s'attend à ce que les changements en cours d'examen soient adoptés par le Conseil d’administration du MSC lors de sa réunion en Juillet 2014. L'objectif est que la prochaine révision importante du référentiel n’ait pas lieu avant 2019, afin d’assurer la stabilité et la cohérence du processus d'évaluation des pêcheries.

Au cours de la dernière année, le MSC a consulté plus de 100 experts de la gestion des pêches, des scientifiques, des organisations environnementales, des gouvernements, des pêcheries et des partenaires commerciaux du monde entier pour documenter le contenu de la révision. Cette année, des groupes de travail et des séminaires de consultation auront lieu à travers le monde entier. Ces derniers, avec la consultation publique en ligne, fourniront des informations utiles permettant de mieux définir le Référentiel environnemental crédible pour les pêcheries durables.

Comment participer à la consultation ?

Le second tour de consultation publique ouvre le 11 Septembre et se termine le 26 Octobre 2013.

Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Paimpol. Journées de la mer et du littoral

Le week-end des 21 et 22 septembre 2013

Journées de la mer et du littoral. Le Télégramme partenaire

Le week-end des 21 et 22 septembre, auront lieu les premières Journées de la mer et du littoral. Une grande fête qui permettra aux professionnels de la mer de se faire connaître davantage du grand public. « Les agriculteurs du coin font ça très bien en ouvrant leurs exploitations », souligne Yannick Hémeury. « Là, nous allons nous unir à eux ».

De vrais savoir-faire

« Nous, on fait rarement monter le grand public à bord des bateaux de pêche. Là, ce que l'on veut, c'est échanger, évoquer nos métiers, faire visiter le lycée Loti ; montrer à quel point, pour nous aussi, il est possible de vivre et travailler au pays.

Après la crise de 1993-1994, nous avons su réagir, protéger la ressource, avoir une vraie réflexion ».

Les Journées de la mer organiseront des navettes pour aller visiter des serres agricoles en lien avec l'Union des coopératives Paimpol-Tréguier (UCPT) et pour le parc ostréicole de Port-Lazo. « Le but c'est d'avoir plein de stands, de montrer nos savoir-faire. Même si c'est dur parfois, on résiste et surtout on a du boulot ! ». Autre point important, les organisateurs ne proposeront pas de restauration. « La fête aura lieu sur le quai Neuf, en plein coeur de Paimpol ; les restaurateurs savent faire mieux que nous ! Et en soirée, nous aurons de la musique ». Pour ces journées, de quinze à vingt bateaux sont déjà inscrits. À terme, certains navires pourraient se lancer dans le « peskatourisme ». Certains sont déjà équipés pour le faire. Source : Le Télégramme

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Rencontre nationale des acteurs de la gestion intégrée des zones côtières

Montpellier, vendredi 27 septembre 2013

Maison des Etudiants de l’Université de Montpellier

Avenue Raymond Dugrand (site Richter)

La GIZC, une démarche pour le développement durable des activités littorales

Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous d'Octobre 2013

28e Foire aux Huîtres de Dunkerque

les 4, 5 et 6 octobre 2013

La Foire aux Huîtres de Dunkerque est organisée par l'association « La Bouée Bleue »

Des stands Restauration « Bouée Bleue »

* Un Self Dégustation (les ostréiculteurs de Locoal Mendon ouvrent les huîtres devant vous)
* Un stand "Crêpes Bretonnes"
* Un stand "Huîtres Chaudes"
* Un Bar
* Un stand "Vente à emporter"

Des stands commerciaux

Des stands Associatifs

Toutes les informations pratiques sur le Site de La Bouée Bleue 

Préparation des huîtres de la Ria d'Etel : Jean-Noël Yvon

Foire aux huîtres de Dunkerque: «Une véritable institution, au même titre que le carnaval»

Beaucoup de Dunkerquois vous le diront : si Dunkerque en survêt sonne la rentrée sportive de la ville, la Foire aux huîtres, elle, est synonyme de reprise de sa saison festive ! Organisée par la Bouée bleue, la vingt-huitième édition, qui démarre ce vendredi, accueillera le public jusqu’à dimanche sous un chapiteau planté, comme chaque année, face à la chambre de commerce et d’industrie. Et qui dit Foire aux huîtres dit partenaires, à l’image des Corsaires, l’association philanthropique et carnavalesque dunkerquoise, qui prend une large part dans l’organisation d’un événement devenu incontournable dans l’agglomération.... Suite dans La Voix du Nord

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

11ème Festival des coquillages et des crustacés à Granville

"Toute la mer sur un plateau"

C’est le 5 et 6 octobre 2013 que se déroule le 11ème Festival des coquillages et des crustacés «Toute la mer sur un plateau».

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, le port de pêche de Granville - 1er port coquillier de France - mettra une nouvelle fois en vedette les produits de la mer. Depuis maintenant 11 ans, la mer donne le ton à ce grand rendez-vous annuel placé sous le signe de la pédagogie et de la gastronomie. Sur plus de 2 500 m2, les espaces sont organisés et identifiés pour garantir au public une visite qualitative.

Les coquillages et les crustacés auront la part belle, frais ou transformés mais également mis en scène par les Chefs normands. Pas moins de 16 tonnes de produits de la mer, en direct du pêcheur ou du conchyliculteur : bulots, praires, coquilles Saint-Jacques, olivettes, amandes, huîtres, moules, homards et tourteaux. Au programme du week-end : vente et restauration sur place, animations variées pour petits et grands, démonstrations de cuisine et dégustations pour les 55 000 visiteurs qui se donnent rendez-vous, chaque année, sur le port de pêche granvillais.

Ecoutez, Loïc Houssard, Président de la CCI sur Tendance Ouest

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Défendons et gérons nos communs : territoires, ressources, communautés »

Les rencontres de Guérande : Des sessions sur les communs

Guérande (France) du 7 au 11 octobre 2013

L'Université Internationale Terre Citoyenne (UITC) en collaboration avec l’Association de Populations des Montagnes du Monde (APMM) organisent les Sessions de Guérande (France) entre le 7 et le 11 octobre 2013.

La rencontre intitulée « Défendons et gérons nos communs. Territoires, ressources, communautés », comptera avec une soixantaine de participants venus de l'Amérique Latine, d’Afrique, d’Europe et d’Asie; elle s'articulera autour d'ateliers et de rencontres afin de se rapprocher du territoire d’accueil, Guérande, notamment concernant les ressources halieutiques, le sel, etc. Il y aura aussi des échanges d'expériences et des conférences dans le domaine des sciences sociales (sociologie, philosophie, économie).

« La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir. Elle constitue une alternative aux politiques néolibérales prédatrices qui menacent la nécessaire diversité culturelle, sociale et environnementale.

Aujourd’hui, alors que les ressources s’épuisent et que les problèmes sociaux et environnementaux se multiplient, ces pratiques présentes dans les territoires de montagne, de mer ou en milieu rural montrent qu’elles sont fondées sur la durabilité et doivent être reconnues comme un droit qui permette à ces communautés de construire leur avenir en s’adaptant à de nouveaux contextes.

Afin de contribuer à la construction des réponses aux spoliations dont sont victimes les territoires concernés, l’Université Internationale Terre Citoyenne (UiTC) en collaboration avec l’Association de Populations des Montagnes du Monde (APMM) organisent les Sessions de Guérande (France) entre le 7 et le 11 octobre 2013 dont les objectifs identifiés sont :

sont :

- Favoriser le partage d’expériences en rassemblant des acteurs locaux au niveau international (Afrique, Asie, Amérique et Europe) qui sont engagés sur leur territoire dans la gestion en bien commun des ressources naturelles ou dans la résistance aux spoliations qui les affectent en faisant valoir leurs pratiques.

- Valoriser et rendre visible internationalement ces expériences de gestion en bien commun, de lutte, de résistance et de construction d’alternatives grâce à un travail d’élaboration de fiches d’expérience et d’études de cas.

- Renforcer la mise en réseau de ces acteurs et leurs revendications à travers l’élaboration participative d’une « Charte pour le Droit des Communautés à la gestion en biens communs des richesses territoriales » qui soit une base de résistance pour nos communautés territoriales. »

Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

COFI - Sous-Comité de l'aquaculture - Septième session

Fédération de Russie

St. Petersbourg,

7 - 11 Octobre 2013

Cofi. Sous-Comité de l'aquaculture

Le Sous-Comité de l'aquaculture de la FAO : Établi par le Comité des pêches (COFI) à sa vingt-quatrième session en 2001

Composition:
Le Sous-Comité est ouvert à tous les États Membres de la FAO. Les États qui ne sont pas membres de l'Organisation, mais qui sont membres de l'Organisation des Nations Unies, de l'une quelconque de ses institutions spécialisées ou de l'Agence internationale de l'énergie atomique, peuvent être admis comme membres du Sous-Comité par le Conseil de l'Organisation.

Première session:
18-22 Avril 2002, Beijing, RP de Chine.

Principales fonctions:
Le mandat du Sous-Comité de l'aquaculture, basé sur les recommandations de la Consultation d'experts, sera le suivant:

"Le Sous-Comité offrira une tribune pour des consultations et des discussions sur l'aquaculture et donnera des avis au COFI sur les questions techniques et de politique générale touchant l'aquaculture ainsi que sur les activités que devra mener l'Organisation dans le domaine de l'aquaculture. Il devra en particulier :
  • identifier et examiner les principales questions et tendances liées au développement de l'aquaculture à l'échelle mondiale;
  • dégager les questions et les tendances d'importance internationale appelant des mesures propres à accroître la contribution durable de l'aquaculture à la sécurité alimentaire, au développement économique et à la réduction de la pauvreté;
  • recommander des mesures internationales répondant aux besoins de développement de l'aquaculture et, à cette fin:
  1. conseiller des mécanismes pour préparer, faciliter et mettre en oeuvre les programmes d'action identifiés, et donner des avis concernant les contributions attendues des partenaires;
  2. donner des avis sur les rapports avec les autres groupes et organisations concernés afin de favoriser l'harmonisation et d’entériner s'il y a lieu les politiques et les mesures prises;
  3. donner des avis sur le renforcement de la collaboration internationale en vue d'aider les pays en développement à mettre en oeuvre le Code de conduite pour une pêche responsable..
  4. donner des conseils sur la préparation d'examens techniques et l'analyse des questions et des tendances d'importance internationale;
  5. traiter les questions touchant spécifiquement l'aquaculture que les Membres, le Comité des pêches ou le Directeur général de la FAO lui soumettront."
Source : Fao / Sous-Comité de l'Aquaculture

Document de travail

Les délégués et observateurs sont priés d'apporter leur exemplaire personnel en séance et de ne pas demander de copies supplémentaires... Documents à télécharger Ici

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L’enjeu de la pêche durable pour la survie des requins

Colloques & conférences
9 octobre 2013

« Maison des Océans » Institut océanographique de Paris

Les océans abritent des ressources alimentaires très importantes pour des millions de personnes dans le monde. Une grande part des stocks halieutiques est surexploitée, et les requins ne dérogent pas à ce phénomène : plusieurs espèces capturées pour la consommation, ou accidentellement, subissent les conséquences de la surpêche. Pourtant, une gestion responsable peut permettre une exploitation durable de ces ressources.

Le Marine Stewardship Council mène un programme de labellisation et de certification pour transformer le marché des produits de la mer et promouvoir des pratiques de pêche durables, y compris pour les requins.
Sensibilisés à ces enjeux, les consommateurs sont aujourd’hui à la recherche de produits de la mer durables. Auchan s’associe à cette démarche : en 2009, les hypermarchés des 12 pays du groupe Auchan, dont la Chine et Taïwan, ont décidé d’arrêter la commercialisation de toutes les espèces de requins menacées. Le groupe Auchan est la première enseigne internationale de grande distribution à prendre cette mesure qui répond à une situation extrêmement inquiétante pour la survie de ces poissons emblématiques.

Les intervenants

Édouard Le Bart est le responsable en France du Marine Stewardship Council (MSC), un label international délivré aux pêcheries durables et aux produits qui en sont issus. Une fois sa formation d’ingénieur agronome spécialisé en halieutique en poche, il a travaillé plusieurs années dans l’industrie de la transformation des produits de la mer, avant de retourner vers une activité plus en lien avec l’exploitation durable des ressources marines, d’abord en tant qu’auditeur et consultant spécialisé pour Bureau Veritas avant de rejoindre le MSC en 2008. En travaillant avec toutes les parties prenantes de la filière, des pêcheurs jusqu’aux distributeurs, le MSC a pour objectif d’inciter à une meilleure gestion des ressources halieutiques et des écosystèmes associés, tout en préservant une activité de pêche essentielle pour les générations futures.

Jacques Le Cardinal est responsable des produits de la mer de la centrale d’achats Auchan. Après des études universitaires en biochimie, Jacques Le Cardinal a rejoint l’enseigne Auchan en 1983. Il est responsable des produits de la mer de la centrale d’achats Auchan depuis 1994.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Des Saumons et des Hommes 2 »

Le colloque international « Des Saumons et des Hommes 2 » se tiendra du 10 au 12 octobre 2013 à Brioude en Auvergne.
Ces deux jours seront consacrés aux débats en plénière et en ateliers. Le 13 octobre sera une journée de visites et d’accompagnements sur le terrain à la découverte du Haut Allier.

Cliquer Ici pour télécharger le programme complet du colloque

Cet évènement poursuivra un double objectif :
  • d’un côté établir un bilan des efforts engagés, du chemin parcouru et des obstacles rencontrés depuis 20 ans, évaluer l’efficacité des actions entreprises en France à l’étranger et faire le point les nouvelles connaissances scientifiques et sur la situation à l’internationale,
  • de l’autre côté proposer une stratégie d’avenir afin de sauver définitivement le saumon : faut il réorganiser les coopérations ? agir par de nouvelles approches ? réorienter les politiques de sauvegarde en faveur du saumon ?

Les partenaires financiers sont : l’Europe (FEDER Loire), l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, l’Etablissement Public Loire, le Conseil Régional d’Auvergne, le Conseil Général de Haute Loire.

L’enjeu est de réunir l’ensemble des acteurs depuis les spécialistes jusqu’à la société civile concernés par le saumon, ce qui n’est pas arrivé depuis 20 ans !

Pour en savoir plus sur cet événement, consultez le site SOS Loire Vivante

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Responsabilité sociétale : une opportunité pour l’agriculture et l’agroalimentaire de l’Ouest

Rennes

10 Octobre 2013

Coop de France Ouest, Afnor et Ligeriaa organisent le 10 octobre 2013 à la Maison de l'Agriculture de Rennes un colloque à destination des coopératives et entreprises agricoles et agroalimentaire de l’Ouest pour informer, sensibiliser, valoriser des retours d’expérience d’acteurs régionaux de la chaîne alimentaire qui font de leur démarche RSE un levier de développement économique.

Les Salines de Guérande (44) présenteront comment ils ont engagé des démarches de reconquêtes des territoires et des consommateurs partant d’un enjeu de maintien des salines ; la coopérative Oceane (44) partagera son expérience RSE, avec un focus sur son engagement dans la démarche 3D; Triballat Noyal (35) évoquera sa stratégie RSE et son engagement dans la norme ISO 26000 ; Le Groupe UAPL (49) abordera les questions RH avec notamment ses actions sur la santé et sécurité au travail et les risques psycho-sociaux.

Programme détaillé :

Ouverture du colloque par Jean-Marie Gabillaud, président de Coop de France Ouest et Philippe Nogues, député du Morbihan et président du groupe RSE à l’Assemblée Nationale.

Responsabilité sociétale : les enjeux spécifiques pour l’agroalimentaire, le cadre légal existant et les évolutions en cours de discussion au plan national, avec la création de la plate-forme RSE et la préparation d’une stratégie nationale.

Témoignages : Comment construire et valoriser sa démarche RSE ?
  • Coopérative Les Salines de Guérande : « des enjeux environnementaux à la reconquête des territoires et des consommateurs » - R. Loison, directeur.
  • Oceane : l’énergie positive, être durable ou ne pas être ! » - P. Calais, Directeur.
  • Triballat Noyal : « évaluer sa maturité RSE, vecteur de développement et de valorisation de l’entreprise » - L. Le Peovost, Chargé de mission QSE.
  • Groupe UAPL « La RSE : au-delà d’une obligation règlementaire, un outil de performance sociale » - Sylvie Retailleau - Ginouves, directrice R.H.

Table Ronde : la RSE, enjeux, opportunités et perspectives pour les filières agricoles et agroalimentaires de l’Ouest
  • Des coopératives et IAA : Jean-Marie Gabillaud, président Coop de France Ouest
  • Des distributeur-acheteurs : Stéphanie Guitteny, responsable Dév. Durable Scaouest & Stéphan Arino, directeur qualité globale et DD E. Leclerc
  • Des consommateurs : Christian Saquet, conseiller national CLCV et président CLCV 22
  • Des collectivités : Michel Morin, vice-président chargé de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Conseil Régional Bretagne

Pour plus d'informations et Inscription en ligne Afnor.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Morlaix. Station biologique. À l'aquarium, ça bichonne

On y trouve des crabes, des oursins, des algues, des roussettes... À la station biologique de Roscoff, l'aquarium est au début de la chaîne. Toutes les espèces y sont bichonnées. Avant d'être, ensuite, finement expertisées par les chercheurs.

Source : Le Télégramme  par Ronan Tanguy

Un vaste local avec vue sur mer. Un vivier où ingénieurs et techniciens sont aux petits soins avec la matière première. Qui va des macro-algues aux animaux. Bienvenue au Centre de ressources biologiques marines (CRBM), une des nombreuses composantes de la station biologique roscovite. Ici, les seiches cohabitent avec les oursins dans la trentaine d'aquariums, disposés ça et là. Pendant que les crabes et les roussettes vivotent dans leur « bocal ». Sereinement.

« Ils n'y vont pas avec un haveneau et le sceau »

« On est peu au coeur de la station », résume Xavier Bailly, ingénieur de recherches et coresponsable du centre. Le CRBM constitue le début de la chaîne. L'endroit qui abrite les différentes espèces, prélevées majoritairement sur l'estran et dans le chenal de l'île de Batz, à marée haute, par une équipe de plongeurs. « Attention, ils n'y vont pas avec un haveneau et un sceau. Il faut être méticuleux et savoir comment les pêcher », souligne notre guide-interlocuteur. Collecter, cultiver, observer : tel est le leitmotiv de l'équipe, en charge du vivier, qui analyse, notamment, les cycles de vie et de reproduction. « Notre challenge est de maintenir toutes ces espèces en bonne condition, une fois qu'elles ont été sorties de leur milieu naturel », glisse Xavier Bailly, que l'on sent passionné par sa mission....

Portes ouvertes dimanche

À l'occasion de la Fête de la science, des portes ouvertes auront lieu dimanche, de 14 h à 18 h, à la station biologique. Fondée en 1872, elle regroupe aujourd'hui 320 personnes. « Le public pourra ainsi découvrir la science en train de se faire, explorer la biodiversité entre tradition et ultramodernité », expliquent les chargés de communication du site. Des animations autour des algues et du plancton seront proposées, ainsi que la visite de l'aquarium. Mais, aussi, des manipulations avec certains chercheurs, ou encore un exposé sur l'histoire des bâtiments. À noter, aussi, un stand animé par les Petits débrouillards. Pratique Gratuit. Tél. 02.98.29.32.02.

------------------------------------

Quimper : Fête de la science. Pêche au plancton samedi

Cap vers la nature et l'Agrocampus Ouest programment des ateliers de pêche et d'observation du plancton, samedi, à Fouesnant, à l'occasion de la Fête de la science 2013 (Le Télégramme du 4 octobre).

Source : Le Télégramme

Petits et grands sont ainsi invités à une pêche au plancton à la cale de Beg-Meil. Puis ils iront observer leurs captures au microscope dans les locaux de l'Agrocampus, avant de visiter l'écloserie du lieu. Ces ateliers-là se veulent à la fois ludiques et didactiques. « Le plancton est à la base de toutes les chaînes alimentaires des milieux aquatiques. Et le phytoplancton produit la moitié de l'oxygène sur Terre, est grand absorbeur de CO2. Or, il est fragile », rappelle Simone Grass, animatrice de Cap vers la nature. Samedi, elle évoquera aussi l'implication de l'association, auprès d'élèves des îles du Ponant, dans le projet « Phenomer », sorte d'observatoire citoyen du plancton porté par Ifremer. Elle présentera également son exposition « Tous ensemble changeons de climat », qui circule dans les lycées bretons. Celle-ci met en évidence les démarches citoyennes qui contribuent à réduire l'impact du changement climatique sur le plancton et les océans. Pratique Samedi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h, à Beg-Meil. Inscriptions au 07.50.95.09.74.

-------------------------------------

Mornac : Un rendez-vous de saison instructif

Pédagogie sur le terrain, samedi matin.

Source : Sud Ouest

Les Rencontres d’Automne du pays de Seudre ont lieu ce samedi 12 octobre. Elles sont organisées par la dynamique association l’Huître Pédagogique qui tiendra également son assemblée générale. Cette journée, ouverte à tous, permettra de mieux connaître le milieu côtier, de réfléchir aux conditions de son devenir et faire apprécier les saveurs de ce terroir.

Démonstrations et débats

Le matin de 9 h 30 à midi, des démonstrations de travail traditionnel seront présentées dans la foulée d’un parcours pédestre évoquant la flore d’automne. À la mi-journée, un repas en commun tiré du panier est prévu à la salle des fêtes, les fruits de mer seront offerts par l’association.

À partir de 14 h 30, toujours à la salle des fêtes, la présentation du milieu, cartes anciennes et actuelles à l’appui, sera suivie de débats illustrés. Quatre points seront particulièrement abordés : le rôle de l’eau douce, en présence d’un intervenant, spécialiste de la gestion des eaux, l’évolution quant à l’utilisation du marais, l’entretien tout spécialement des digues et enfin le point essentiel de la qualité du milieu à respecter.

La vie associative

À 17 h 30, l’assemblée générale fera le point sur la vie associative et ses activités, très fournies cette année. On reviendra sur les nombreuses animations sur le terrain, l’accueil des scolaires, les visites en partenariat avec le Train des Mouettes et le Phare, et une exposition, en août, qui a accueilli plus de 5 000 visiteurs au port de Mornac. Vers 19 heures, le pot de l’amitié conclura cette réunion.

Rendez-vous vers 9 h 30, sur le port de Mornac. Contacts : l’Huître Pédagogique. Tél. 05 46 22 65 29 ou au 05 46 02 89 87. Courriel : pologi.roch@orange.fr ou yann.barrau@sfr.fr

---------------------------

Fête de la Science : De l'infiniment grand à l'infiniment petit... Cliquer Ici pour voir les manifestations sur la France...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Semaine du goût. 56 chefs remettent le couvert

du 12 au 20 octobre 2013

À l'occasion de la Semaine du goût, l'association départementale Restaurateurs Pointe Bretagne présente, jusqu'au dimanche 20 octobre, la 19e opération « Nos restaurateurs ont du talent ». L'objectif de cette manifestation ? « Faire valoir la gastronomie locale et l'identité bretonne à travers toute la richesse de nos produits locaux et le savoir-faire de nos chefs », explique Georges Garkouchevsky, président de l'association. « Nous souhaitons également mettre en lumière les circuits courts et les professions de la restauration ».

Source : Le Télégramme

Une invitation au « bien-manger »

56 chefs finistériens se prêtent ainsi au jeu de cette nouvelle édition, dont les produits phares seront le foie gras, du poisson issu de la pêche durable (sole, merlan, maquereau, etc.), les cucurbitacées, la reinette d'Armorique, et la Fleur de glace. Chaque établissement participant dévoilera, dès aujourd'hui, un menu gastronomique original, préparé en fonction de ces produits « haut de gamme ». Parmi les partenaires fournisseurs de l'opération, le groupe Le Saint, le foie gras Rougié, la société Kenty ou encore les centres d'approvisionnement Metro, qui ont collaboré, cette année, avec le programme international « Mr Goodfish », dont l'action est la sensibilisation à la pêche durable. « On part du principe qu'il est important de respecter l'équilibre de notre environnement tout en sachant exactement d'où viennent les aliments que nous consommons, souligne Georges Garkouchevsky. Après tout, c'est de là que naît le bien-manger ». Durant neuf jours, les portes de la gastronomie finistérienne sont ouvertes. Pratique 19e édition de « Nos restaurateurs ont du talent ».

Le groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne organise la 19ème édition de leur opération phare "Nos Restaurateurs ont du Talent" du 12 au 20 octobre prochain, dans le cadre de la Semaine du Goût.

56 chefs finistériens vous proposent des menus d'exception autour du foie gras, un poisson issu de la pêche durable (sole, merlan, maquereau), les cucurbitacées, la Reinette d'Armorique et la Fleur de glace.

Pour découvrir tous les menus proposés, cliquer Ici

L'association remercie les partenaires qui l'ont aidé à mener à bien l'opération 2013 :

Métro Brest et Métro Quimper et le programme Mr Goodfish, les établissements Le Saint de Bourg Blanc et le foie gras Rougié, le groupe Kenty et sa gamme Fleur de Glace, l'eau de source Plancoët (plate et fines bulles), France Bleu Breiz Izel et CCI 29, association des 3 chambres de commerce et d'industrie du Finistère, avec la collaboration de Finistère Tourisme.

Un groupement de 49 professionnels de la restauration en Finistère !

Le groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne est une association de professionnels de la restauration du département du Finistère. Son objectif est de promouvoir et dynamiser le secteur de la restauration traditionnelle de qualité afin d’obtenir une reconnaissance de la profession. Pour ce faire les restaurateurs ont adhéré à une charte de qualité.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le MSC lance une dernière consultation pour la révision de son Référentiel Pêcherie

Le Marine Stewardship Council (MSC) a lancé aujourd’hui une deuxième phase de consultation publique sur ses travaux de révision du Référentiel environnemental pour les pêcheries durables. Cette consultation en ligne prendra fin le 26 Octobre 2013.

Source : MSC
Il s'agit de la deuxième et dernière occasion pour les différentes parties prenantes de donner leurs points de vue sur les révisions du Référentiel environnemental. Les parties prenantes pourront également donner leur avis sur d’autres propositions d'amélioration du programme, y compris sur les changements de processus d'évaluation des pêcheries qui visent à réduire la durée, le coût et la complexité des audits de certification. Une précédente phase de consultation publique sur le Référentiel environnemental pour les pêcheries a déjà eu lieu au printemps.

Atteindre les meilleures pratiques pour définir les référentiels

Comme exigé par les directives d'éco-étiquetage de l'Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations Unies (FAO) et par le code de bonnes pratiques pour la mise en place des normes sociales et environnementales de l'ISEAL, le MSC s'est engagé à procéder à une révision périodique de son référentiel environnemental afin de s’assurer que son programme demeure pertinent pour les parties prenantes et continue de répondre aux meilleures pratiques internationales.

Le MSC s'attend à ce que les changements en cours d'examen soient adoptés par le Conseil d’administration du MSC lors de sa réunion en Juillet 2014. L'objectif est que la prochaine révision importante du référentiel n’ait pas lieu avant 2019, afin d’assurer la stabilité et la cohérence du processus d'évaluation des pêcheries.

Au cours de la dernière année, le MSC a consulté plus de 100 experts de la gestion des pêches, des scientifiques, des organisations environnementales, des gouvernements, des pêcheries et des partenaires commerciaux du monde entier pour documenter le contenu de la révision. Cette année, des groupes de travail et des séminaires de consultation auront lieu à travers le monde entier. Ces derniers, avec la consultation publique en ligne, fourniront des informations utiles permettant de mieux définir le Référentiel environnemental crédible pour les pêcheries durables.

Comment participer à la consultation ?

Le second tour de consultation publique ouvre le 11 Septembre et se termine le 26 Octobre 2013.

Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Bases scientifiques de la gestion des pêches, aujourd'hui et demain

Formation continue

Agrocampus Ouest, Centre de Rennes

du 1 au 4 octobre 2013

Inscription avant le 15 septembre 2013

Contexte

Le secteur des pêches est aujourd'hui confronté à de profondes mutations : réforme de la politique commune des pêches, mise en place d'une politique marine intégrée (Directive cadre «Stratégie pour le milieu marin»), préoccupations sociétales concernant les enjeux de durabilité écologique et de conservation des ressources marines. A tort ou à raison, ces différentes évolutions de la gestion des pêches se réclament bien souvent de «l'avis des scientifiques». Dès lors, il est utile pour les différents acteurs du monde de la pêche maritime de comprendre comment cet avis se construit, quelles sont les méthodes aujourd'hui utilisées par les scientifiques et quels sont les résultats qui justifient (ou pas) les évolutions en cours ou à venir.

Objectifs
  • Comprendre les notions scientifiques et le principe des méthodes utilisées par les chercheurs lors de la production des avis scientifiques : proposition de TAC et quotas, plans de gestion, approches plurispécifiques
  • Appréhender les enjeux liés au développement de l'approche écosystémique des pêches et à la mise en oeuvre de la Directive cadre stratégie pour le milieu marin

Public concerné

Acteurs et cadres du secteur des pêches maritimes : responsables, animateurs, chargés d'études des structures et organisations professionnelles, des administrations et collectivités territoriales
Session(s)

Programme

Séquence 1 (2 jours) : La gestion des pêches aujourd'hui : bases scientifiques
* Notions de base sur la dynamique des populations marines exploitées
* L'approche dite de précaution (en oeuvre depuis 1998 pour le calcul des TAC et quota)
* Principes et contraintes de la gestion au RMD
* Gestion de l'effort de pêche et plan de gestion à long terme

Séquence 2 (1 jour) : Approche écosystémique des pêches et Directive cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM)
* Johannesburg et Nagoya : bases juridiques et scientifiques des changements en cours
* Approche écosystémique : état des lieux et perspectives pour les pêches en Europe
* DCSMM : les descripteurs du « bon état écologique » ; état d'avancement et perspectives

Séquence 3 (1 jour) : Commercialisation, label et valorisation, le pouvoir des consommateurs
* Marques et labels dans la filière halieutique : état des lieux, critères d'obtention, intérêt et limites
* Vers de nouveaux modes de gestion des filières de production

Responsable(s) 
            
Didier GascuelL
Marie Lesueur

Cliquer Ici pour plus d'informations et inscription avant le 15 septembre 2013 (980 euros)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

"L'agroalimentaire, une filière prioritaire pour l'export" 

Savoir répondre aux exigences sanitaires et phytosanitaires à l’exportation vers les pays tiers

Séminaires de formation

Source : FranceAgriMer

Les exigences sanitaires et phytosanitaires des pays-tiers sont souvent perçues par les entreprises comme un frein aux exportations.

Afin d'apporter aux opérateurs et aux services officiels sanitaires les connaissances et les outils pour s'approprier les exigences des pays et y répondre au mieux, des séminaires de formation sont programmées en 2013.

Le planning prévisionnel est le suivant :

- 16 mai à Lyon
- 11 juin à Paris
- 15 octobre à Toulouse
- 19 novembre à Rennes.

L’inscription au séminaire "L'agroalimentaire, une filière prioritaire pour l'export" se fait en ligne à l'adresse suivante www.ensv.fr/seminaire-export

Cliquer Ici pour télécharger le contenu de la formation

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le goût des huitres sur France Culture

Un documentaire de Frédérique Jourdaa et Assia Khalid pour Sur les Docks sur France Culture, mercredi 16 octobre 2013 à 17h00

Le goût des huitres. Pour les uns, c’est plutôt un dégoût, une incommunicabilité fondamentale et viscérale. Pour les autres, plus rarement, une fascination, une adoration immédiate. Et, plus généralement un long apprentissage, fait d’approches, de tentations, de petits pas, jusqu’au jour de LA rencontre.

La première huitre… Ah, on ne l’oubliera pas celle-là ! Ouverte déjà, pour nous, Offerte. Du bout des lèvres, les yeux fermés, parfois, ce goût de mer et d’iode… La fusion, furtive, entre la langue, le palais et sa chair douce et nacrée.

Après, bien sûr, il y en a d’autres, bien d’autres, des douzaines d’autres. Les péripéties de l’ouverture. Et, on n’ose à peine y penser, autant de petits cœurs palpitants mêlés tout vivants à notre richesse intérieure. Car, dans le fond, ne sommes-nous pas faits de la même eau ? Ne dit-on pas bouder ou être fermé comme une huitre… Ou encore, comparaison peu flatteuse, pour ceux qui comprennent lentement : avoir un QI d’huitre…

Alors, pour vous révéler les secrets de ces sœurs archaïques, scabreuses créatures et délices des gourmands, nous sommes allés à Locoal-Mendon, dans le Morbihan, le cœur profond de la Bretagne. Dominique Perraud travaille ici, au lieu-dit Corn er Porh, dans le pli ultime de cette petite mer. Nous l’avons accompagnée le temps d’une marée. Un travail physique, et humide, vous allez l’entendre. En circulant entre les rangées où reposent ses poches, elle nous a fait observer les règles de bon sens qui permettent à ses juvéniles de s’épanouir en harmonie avec le milieu maritime. Et, pour finir, en cette semaine du Goût, elle nous offre ses meilleures recettes. Bon appétit !

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Semaine du goût. 56 chefs remettent le couvert

du 12 au 20 octobre 2013

À l'occasion de la Semaine du goût, l'association départementale Restaurateurs Pointe Bretagne présente, jusqu'au dimanche 20 octobre, la 19e opération « Nos restaurateurs ont du talent ». L'objectif de cette manifestation ? « Faire valoir la gastronomie locale et l'identité bretonne à travers toute la richesse de nos produits locaux et le savoir-faire de nos chefs », explique Georges Garkouchevsky, président de l'association. « Nous souhaitons également mettre en lumière les circuits courts et les professions de la restauration ».

Source : Le Télégramme

Une invitation au « bien-manger »

56 chefs finistériens se prêtent ainsi au jeu de cette nouvelle édition, dont les produits phares seront le foie gras, du poisson issu de la pêche durable (sole, merlan, maquereau, etc.), les cucurbitacées, la reinette d'Armorique, et la Fleur de glace. Chaque établissement participant dévoilera, dès aujourd'hui, un menu gastronomique original, préparé en fonction de ces produits « haut de gamme ». Parmi les partenaires fournisseurs de l'opération, le groupe Le Saint, le foie gras Rougié, la société Kenty ou encore les centres d'approvisionnement Metro, qui ont collaboré, cette année, avec le programme international « Mr Goodfish », dont l'action est la sensibilisation à la pêche durable. « On part du principe qu'il est important de respecter l'équilibre de notre environnement tout en sachant exactement d'où viennent les aliments que nous consommons, souligne Georges Garkouchevsky. Après tout, c'est de là que naît le bien-manger ». Durant neuf jours, les portes de la gastronomie finistérienne sont ouvertes. Pratique 19e édition de « Nos restaurateurs ont du talent ».

Le groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne organise la 19ème édition de leur opération phare "Nos Restaurateurs ont du Talent" du 12 au 20 octobre prochain, dans le cadre de la Semaine du Goût.

56 chefs finistériens vous proposent des menus d'exception autour du foie gras, un poisson issu de la pêche durable (sole, merlan, maquereau), les cucurbitacées, la Reinette d'Armorique et la Fleur de glace.

Pour découvrir tous les menus proposés, cliquer Ici

L'association remercie les partenaires qui l'ont aidé à mener à bien l'opération 2013 :

Métro Brest et Métro Quimper et le programme Mr Goodfish, les établissements Le Saint de Bourg Blanc et le foie gras Rougié, le groupe Kenty et sa gamme Fleur de Glace, l'eau de source Plancoët (plate et fines bulles), France Bleu Breiz Izel et CCI 29, association des 3 chambres de commerce et d'industrie du Finistère, avec la collaboration de Finistère Tourisme.

Un groupement de 49 professionnels de la restauration en Finistère !

Le groupement des Restaurateurs Pointe Bretagne est une association de professionnels de la restauration du département du Finistère. Son objectif est de promouvoir et dynamiser le secteur de la restauration traditionnelle de qualité afin d’obtenir une reconnaissance de la profession. Pour ce faire les restaurateurs ont adhéré à une charte de qualité.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Itechmer Lorient 2013

Salon professionnel de la filière mer

Lorient / Bretagne / France

du 16 au 18 octobre 2013

La 10ème édition du salon Itech'mer, le salon des professionnels de la mer, technologie, pêche et savoir-faire naval, se tiendra au parc des expositions du pays de Lorient du 16 au 18 octobre 2013. Un salon exclusivement réservé aux professionnels de la pêche.

Bienvenue au premier Salon professionnel de la filière mer. Toute la filière mer !

Tous les 2 ans, les professionnels de la filière mer, des chantiers navals à la transformation des produits de la mer, se retrouvent à Lorient.

Avec quelque 6 000 visiteurs venus des 5 continents pour rencontrer près de 200 exposants internationaux, le Salon Itechmer s'impose parmi les rendez-vous incontournables de la profession.

Expositions de matériel, démonstrations, nouveautés, conférences... Durant 3 jours, la filière mer de demain vous donne rendez-vous au Parc des expositions du Pays de Lorient.

Itech'Mer Lorient est le rendez-vous d'affaires des professionnels de la mer : équipements, fournisseurs de services à l'industrie maritime, à la pêche, la construction et la maintenance navale.
Cliquer Ici pour plus d'informations

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La Normandie en fête pour la Saint-Jacques

Du 26 au 27 octobre 2013, la Normandie fête la coquille Saint-Jacques à Villers-sur-mer avec plusieurs animations culinaires pour vous montrer la diversité des produits de son terroir.

La ville de Villers-sur-mer s'apprêt à fêter la Saint-Jacques, son produit phare !

La 18e édition de la fête de la coquille Saint-Jacques et des fruits de mer se tiendra à Villers-sur-mer du 26 au 27 octobre, l’occasion pour la Normandie de présenter ses plus beaux produits.

La fête se déclinera en plusieurs espace :
* un grand marché artisanal auquel participeront 130 exposants pour vous faire découvrir les spécialités locales comme les produits de la mer mais aussi des produits laitiers et de la viande.
* un bar à fruits de mer où le mareyeur normand Port Marée viendra présenter ses produits en présence de ses pêcheurs qui pourront vous expliquer leur travail.
* un atelier des chefs : les cuisiniers des Disciples d’Auguste Escoffier partageront leurs secrets autour de la préparation de Saint-Jacques, sous forme de noix, de carpaccio ou en salade lors de démonstrations culinaires.
* un village des saveurs où une dizaine d’exposants venus de toute la France proposera des produits du terroir.

Au total, ce sont pas moins de plusieurs milliers de fruits de mer, de crabes, de crevettes, de langoustines et bien sûr, de coquille Saint-Jacques qui seront mis à l’honneur durant ses deux jours.

Pour plus d’informations sur la fête de la Saint-Jacques, rendez-vous sur le site de l’Office de tourisme de Villiers-en-Mer.

 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

« Populations et activités sur le littoral atlantique : Enjeux fonciers - Quelle gouvernance avec quels outils ? »

Forum

Lundi 28 octobre 2013

Les Sables d'Olonne / Vendée / Pays de Loire

Les CESER de l’Atlantique (Bretagne / Pays de Loire / Poitou-Charentes / Aquitaine) organise un Forum le 28 octobre 2013 au Centre des Congrès des Sables d’Olonne pour restituer leur dernière étude interrégionale intitulée « Populations et activités sur le littoral atlantique : Enjeux fonciers - Quelle gouvernance avec quels outils ? ».

Une table-ronde réunira notamment des élus issus des différents territoires de la façade atlantique, ainsi que des représentants des principaux acteurs de la gestion foncière.

Enjeux fonciers sur le littoral atlantique : quelle gouvernance, avec quels outils ?

Les enjeux fonciers sur le littoral sont multiples : préserver les espaces naturels et les espaces exploités par les activités primaires et maritimes, concilier développement économique et gestion économe de l’espace, permettre à toutes les catégories de populations de se loger, etc. C’est pourquoi les CESER de l’Atlantique ont souhaité produire un état des lieux partagé des enjeux fonciers auxquels est confronté le littoral de leurs 4 régions Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine. Forts de ce diagnostic, ils ont adopté en juin dernier 21 propositions pour parvenir à une gestion plus raisonnée du foncier et l’inscrire dans la perspective d’un développement durable des territoires côtiers.

Un forum de restitution de ces travaux et de débat est organisé le 28 octobre de 14h30 à 17h, au Centre des Congrès Les Atlantes des Sables d'Olonne.

Centre des Congrès Les Atlantes - 1 Promenade du Maréchal Joffre, 85100 Les Sables-d’Olonne
 
Programme, cliquer Ici

Bulletin d'Inscription avant le 23 octobre 2013, cliquer Ici

L'étude « Populations et activités sur le littoral atlantique : Enjeux fonciers - Quelle gouvernance avec quels outils ? » est téléchargeable Ici sur le site du CESER des Pays-de-Loire

Pour toutes informations : gaelle.frostin@ces-atlantique.fr

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Aires marines protégées : 3e édition du congrès international IMPAC

Tous les quatre ans, le Congrès international des aires marines protégées (IMPAC) rassemble les principaux acteurs du secteur maritime à travers le monde, pour œuvrer à la protection et au développement durable des océans. La 3e édition du congrès (IMPAC3) se tiendra du 21 au 27 octobre à Marseille et Ajaccio.

La Méditerranée à l’honneur

La France accueille la 3e édition de ce congrès (IMPAC3), après l’Australie en 2005 et les États-Unis en 2009. L’agence des aires marines protégées a été missionnée par le Ministère de l’écologie et du développement durable pour organiser la nouvelle édition, conjointement avec l’Union Internationale pour la conservation de la nature (UICN) sur deux sites emblématiques de Méditerranée : Marseille et la Corse.

Le congrès se tiendra à Marseille du 21 au 25 octobre 2013. Il sera suivi d’une réunion politique de haut niveau à Ajaccio, en Corse, les 26 et 27 octobre (et du 2e sommet du Partenariat des Agences des aires marines, les 28 et 29 octobre.

Les participants sont issus d’organismes publics de gestion et de planification, d’institutions de recherche, d’organisations non gouvernementales, de communautés côtières et îliennes, et d’industries du secteur maritime : pêche, pose de câbles, exploitation minière, transport maritime, tourisme, recherche...
Objectif : protéger 10 % des Océans d’ici 2020

L’objectif du congrès IMPAC3 est d’arriver à un accord pour protéger 10 % des océans d’ici 2020, comme le demande la Conférence sur la diversité biologique (CDB). Le congrès est également l’occasion de mesurer le chemin parcouru et fixer les grandes orientations qui permettront d’atteindre cet objectif.

La plupart des organisations internationales ont déjà mis en place des programmes ambitieux et volontaires pour la protection et la connaissance des écosystèmes marins, des aires marines protégées et de leurs territoires connexes. IMPAC3 leur permettra d’en présenter les résultats, de sorte que les participants puissent en tirer des enseignements pour améliorer les projets existants et à venir.

C’est une occasion de :
  • mutualiser les connaissances et les savoir-faire liés à la planification et à la gestion des AMP ;
  • développer la coopération entre AMP et renforcer leurs capacités ;
  • promouvoir les réseaux globaux et régionaux ;
  • mobiliser les réseaux sociaux et l’Internet pour créer du lien entre les parties prenantes ;
  • intégrer au sein des AMP la croissance de l’Économie bleue ;
  • sensibiliser le public aux AMP et contribuer à l’émergence d’une « Société bleue ».

Qu’est-ce qu’une aire marine protégée ?

Une aire marine protégée (AMP) est un espace délimité en mer au sein duquel un objectif de protection de la nature à long terme a été défini, et pour lequel un certain nombre de mesures de gestion ont été mises en œuvre : suivi scientifique, programme d’actions, chartes de bonne conduite, protection du domaine public maritime, réglementations, surveillance, information du public... L’objectif de protection n’exclue pas d’autres objectifs, notamment de développement économique maîtrisé (utilisation et exploitation durable des ressources marines).

Qui sont les organisateurs du congrès IMPAC3 ?

L’Agence des aires marines protégées est un établissement public dédié à la protection du milieu marin, et créé par la loi du 14 avril 2006. Son siège est à Brest (29). Elle est placée sous la tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Ses principales missions sont l’appui aux politiques publiques de création et des gestion des AMP sur l’ensemble du domaine maritime français, l’animation du réseau des AMP, la gestion des parcs naturels marins et le renforcement du potentiel français dans les négociations internationales sur la mer.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) est une des organisations environnementales les plus anciennes et les plus importantes. Sa mission est d’influencer, d’encourager et d’aider les sociétés à protéger l’intégrité et la diversité de la nature, et de veiller à ce que toute utilisation de ressources naturelles soit équitable et écologiquement durable. Source : Ministère de l'Ecologie

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les rendez-vous de Novembre 2013

Envoyé Spécial du 7 novembre 2013 : Poissons : élevage en eaux troubles 

France 2

Émission du 07/11/2013 à 20h45

Voir Ici la bande-annonce

C'est l'un des symboles du bien-manger : recommandé par les médecins et les nutritionnistes, le poisson a gardé l'image d'un produit sain et naturel.

Poissons : élevage en eaux troubles

C’est l’un des symboles du bien-manger : recommandé par les médecins et les nutritionnistes, le poisson a gardé l’image d’un produit sain et naturel. En France, sa consommation a plus que doublé en cinquante ans et elle concerne particulièrement le poisson d’élevage.

Sa chair renferme pourtant bien des secrets, parmi les plus toxiques de l’industrie agroalimentaire : utilisation de farines animales, usage massif d’antibiotiques et de pesticides, pollution au mercure et aux PCB, défauts de traçabilité, substitutions d’espèces… Un monde secret et opaque où l’intérêt de l’industrie passe parfois avant celui des consommateurs.

Pendant des mois, en France mais aussi en Norvège et au Vietnam, en passant par la Suède et le Danemark, les équipes d’Envoyé Spécial ont remonté les filières de cette industrie planétaire. Poissons d’élevage, produits de la pêche, mais aussi plats cuisinés : plongée dans les eaux troubles d’une filière hors de contrôle, qui déverse à notre insu un dangereux cocktail de produits chimiques dans nos assiettes.

Un document de Nicolas Daniel et Louis de Barbeyrac.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Sipa 2013. Salon international de la pêche et l’aquaculture à Oran

Oran / Algérie

6 au 9 novembre 2013

La 5ème édition du Salon international de la pêche et l’aquaculture (SIPA 2013) a été ouverte, mercredi, à Oran, en présence du ministre de la pêche et les ressources halieutiques Sid Ahmed Ferroukhi.

Ce rendez-vous, abrité pour la première fois par la capitale de l’ouest algérien, enregistre la participation de plus de cent exposants nationaux et étrangers venant de Libye, de Mauritanie, de France, d’Espagne, d’Italie, de Corée du sud, du Japon et de la Guinée Bissau en plus de l’organisation onusienne FAO et l’organisation arabe du développement agricole.

Cette manifestation de quatre jours qui se déroule au Centre des conventions d’Oran (CCO), permet d’exposer des projets de professionnels de la pêche et l’aquaculture ainsi que de diverses activités et services comme la construction navale, les équipements, le transfert des produits halieutiques.

Des établissements bancaires, des sociétés d’assurances, les différents dispositifs de soutien à l’emploi, les centres de recherche et bureaux d’études sont également présents à ce salon.

Cette 5ème édition, initiée par le ministère de tutelle et placée sous le thème ‘‘ Ensemble vers une pêche responsable, économique et intégrée ‘‘, constitue une opportunité pour les professionnels de promouvoir les activités liées au secteur et valoriser les facteurs de production et s’enquérir des nouvelles techniques dans ce domaine.

Les organisateurs ont retenu de nombreuses conférences sur des thématiques variées comme ‘‘Le nouveau système d’accompagnement d’investissements en pêche et aquaculture’‘, ‘‘Le nouveau programme de développement de l’aquaculture’‘, ‘‘la pêche artisanale’‘, en plus de la tenue de forums sur les filières de la pêche, la pêche artisanale, le soutien de l’investissement des jeunes, la formation, la gouvernance et la coopération internationale.

Il est prévu aussi une réunion du groupe technique du projet FAO-Copemed sur la pêche des petits pélagiques dans la mer méditerranéenne d’Alboran, à l’extrême ouest du bassin méditerranéen.

Un exercice de simulation de sauvetage d’un navire de la pêche sera organisé ainsi que des ‘‘Portes ouvertes’‘ sur l’évaluation des ressources halieutiques, à bord du bateau scientifique ‘‘Grine Belkacem’‘ au port d’Oran. Source : APS

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les dix ans du Goût du Large avec les Toques normandes

Port-en-Bessin / Calvados / Normandie

9 et 10 novembre 2013

La ville de Port-en-Bessin-Huppain fêtera sa dixième édition de la Fête des produits de la mer, samedi 9 et dimanche 10 novembre. Cet anniversaire sera sous les couleurs de la gastronomie avec la participation des Toques normandes, qui créeront un espace culinaire. Le salon du livre sera aussi une nouveauté.

Coquille Saint-Jacques en vente directe sous la criée

C'est la seule journée de l'année où les pêcheurs de coquilles Saint-Jacques ont le droit de vendre aux particuliers sous la criée. Chaque bateau peut être représenté et vendre sa pêche. Les prix sont libres, généralement sans trop de concurrence, mais l'expérience plutôt négative de l'année passée devrait profiter aux professionnels, qui ont vu leurs coquillages vendus en dessous du prix de retrait.

Les Toques normandes

Elles font partie des trois nouveautés 2013, un espace culinaire sera animé par des grands chefs de la région. Les autres nouveautés sont le salon du livre et de la gastronomie et le village enfant, ouvert aux 3 à 12 ans, avec maquillage, bricolage et noeuds de marins.

Musique sous les embruns

Devant la demande inépuisable des spectateurs, la commune a décidé de donner un nom au festival des chants de marins. Musique sous les embruns apportera dorénavant un nom à Port-en-Bessin-Huppain. Au programme, Sans souci, Marée de paradis, Toss'n turn, les Boucaniers, Sasiedzi et Highland safari. Six formations internationales avec une seule raison, faire découvrir des musiques de tradition.

Le programme

Outre les visites guidées du centre culturel Sedar-Senghor, les visiteurs pourront profiter du marché le dimanche ; suivre la démonstration des chiens de sauvetage en mer ; visiter des expositions de peintres du Bessin ; découvrir le savoir-faire des ramendeurs ; mais aussi déguster les recettes des femmes de marins. Des vieux gréements seront aussi présents. Accéder Ici au programme détaillé des 2 jours

La fête débutera par une conférence de l'artiste Marie-Pierre Legrand, « Quand Port-en-Bessin était aussi un port de commerce ». D'après Ouest France

Retrouvez l'organisation professionnelle, Normandie Fraicheur Mer (NFM)

à l'entrée de la criée, autour d'une exposition consacrée à la Coquille Saint-Jacques de Normandie : 

- Sa Biologie

- La gestion de sa ressource et de son environnement

- Sa Qualité : Le Label Rouge !

- L’historique de sa pêche en Normandie.


Après Villiers-sur-Mer et Port-en-Bessin... la coquille normande est fêtée à Ouistreham et Grandcamp-Maisy dans le Calvados ... Et sur les ondes Radio !

Du 26 octobre au 8 décembre, le Calvados fête la coquille Saint-Jacques

Pour la première fois cette année, sous l'impulsion du Conseil Général, les quatre fêtes de la coquille Saint-Jacques de Villers-sur-Mer, Port-en-Bessin-Huppain, Ouistreham et Grandcamp-Maisy bénéficient d'une promotion commune. Un véritable hommage à l'ensemble de cette filière et à ce produit de qualité.

Alors qu'il existait une série ponctuelle de fêtes sur le territoire qui avaient toutes leur intérêt, le Conseil Général a souhaité réunir tous les acteurs de ces événements afin de réaliser une opération commune, promotionnelle et festive. À la clé, une valorisation de toute la filière calvadosienne, qui représente plus de 90 bateaux, près 350 marins et qui permet de produire 25 % de la coquille Saint-Jacques pêchée en France.

Une promotion départementale

Un dépliant de quatre pages édité à 7 500 exemplaires est disponible depuis fin septembre dans l’ensemble des offices du tourisme des villes concernées, au terminal ferry de Ouistreham et dans de nombreux sites clés. Celui-ci a également été distribué sur le stand du conseil général du Calvados à l’occasion sur la Foire Internationale de Caen. Une campagne d’affichage sur les abribus du département (300 faces) a été programmée du 17 septembre au 2 octobre 2013.

Pour en savoir plus sur ces quatre événements, consultez l'agenda :

Du fait de leur complémentarité et de leur qualité, ces manifestations bénéficient du soutien financier du conseil général du Calvados au titre du plan de développement touristique 2010-2015.

La Coquille Saint-Jacques Pecten maximus sur les ondes Radio !

Campagne de Promotion Radio Coquille Saint-Jacques, Pecten maximus

Régions consommatrices du Grand-Ouest - Novembre et Décembre 2013

Nous sommes heureux de vous informer d’une nouvelle campagne de promotion radio de la coquille Saint-Jacques en novembre et décembre 2013, à l’occasion des ouvertures des principaux gisements de pêche du fameux coquillage : le proche extérieur Baie de Seine (3 nov.), la Baie de Saint-Brieuc (25 nov.) et enfin la Baie de Seine (2 déc.).

Le Message (25 sec.) : Echange entre un homme et des coquilles, qui claquent !

- Clac ! Mais, qu’est-ce que j’entends là ?

- Clac, clac, clac ! Ah, mais c’est vous Pecten maximus ! Comment ? La saison des coquilles Saint-Jacques c’est maintenant !

- Clac, clac, clac, clac ! Mais oui je sais : vous êtes tendres délicates et d’un goût incomparable !

- Clac ! Et ?

- Clac, clac ! Ah, et aussi fraîchement pêchées sur nos côtes. Ne vous inquiétez pas je leur ai tout traduit ! Ah vraiment, avec vous coquilles Saint-Jacques Pecten maximus, on est toujours en délicieuse compagnie !

- Voix off féminine : Informations et recettes sur coquille saint-jacques point info. Campagne cofinancée par les organisations de pêcheurs, FranceAgriMer et le Fond Européen pour la Pêche.

Objectif / Cible :

Objectif : Lancer la reprise de consommation des coquilles Saint-Jacques auprès du grand public, à l’ouverture des principaux gisements de pêche artisanale française.

Cible : 50 ans et plus, CSP + ; des principales zones de commercialisation de coquilles Saint-Jacques du Grand-ouest et la région parisienne : Basse-Normandie, Bretagne, Ile de France, Aquitaine, Pays de Loire, Poitou-Charentes

2 Réseaux de diffusion : France Bleu (régions) – Nostalgie et Radio Classique (Ile de France) :

Dès la semaine prochaine sur les antennes du Grand-Ouest de France Bleu et sur Nostalgie et Radio Classique, en île de France !

- France Bleu : Basse-Normandie, Cotentin, Armorique, Breizh Izel, Gironde, La Rochelle, Loire Océan, Maine, Poitou, Mayenne
- Nostalgie Ile de France,
- Radio Classique Ile de France.

Les jeudis, vendredis, samedis du :
- 7 au 9 novembre
- 14 au 16 novembre
- 28 au 30 novembre
- 5 au 7 décembre

+ les dimanches matin (10, 17, 24 nov. et 8 déc.) / France Bleu.

Document informatif en avant première sur facebook

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

2e séminaire sur le Pescatourisme

Le 2ème séminaire sur le Pescatourisme se déroulera jeudi 14 novembre au Teich à la maison de la nature du Bassin d’Arcachon.

Le programme détaillé est disponible ICI.

Vous pouviez vous inscrire en ligne avant le 4 novembre.

Le Teich : le pescatourisme sera au cœur des débats

Les pêcheurs et ostréiculteurs de la côte atlantique sont en séminaire ce jeudi à la Maison de la nature au Teich


Source : Sud Ouest

L’Association du grand littoral atlantique (Aglia), qui réunit les conseils régionaux, les professionnels de la pêche et des cultures marines des quatre régions de la grande façade atlantique (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine), organise son deuxième séminaire sur le pescatourisme, jeudi 14 novembre à la Maison de la nature au Teich, sur le thème « Évolutions depuis 2007 et nouvelles perspectives » (1). Les participants découvriront les résultats de l’étude « Évaluation d’un modèle économique de pescatourisme » de décembre 2012, réalisée par la cellule Mer de l’université de Nantes.

Les pêcheurs et acteurs de la filière présenteront également les expériences de pescatourisme menées sur la côte d’Azur et en Corse, en Languedoc-Roussillon, sur la Côte basque et dans les Landes, en Charente-Maritime et au Guilvinec, mais aussi sur le bassin d’Arcachon, avec l’Axe4 Barval, le Siba, le CRC Arcachon-Aquitaine, le CDPMEM 33, et la Maison de l’huître.

Les pêcheurs et les ostréiculteurs ont embarqué les premiers touristes en 2010 sur leurs bateaux. Ils témoigneront de l’apport de cette nouvelle activité dans l’économie de leur entreprise et pour l’image du Bassin.

Le séminaire évoquera l’avenir du pescatourisme avec la valorisation touristique des filières, les activités complémentaires au pescatourisme et les points de vue des professionnels du bassin d’Arcachon.

(1) Séminaire de l’Aglia sur le pescatourisme, jeudi 14 novembre de 9 à 17 heures, Maison de la nature du Teich. Renseignements sur www.aglia.org.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Petit peuple et grandes espèces planctoniques

Le lundi 18 novembre 2013, conférence organisée dans le cadre des "lundis de la mer".

Par Pierre MOLLO, enseignant chercheur en biologie marine, spécialiste du plancton, réalisateur de documentaires sur l’écologie marine et les métiers de la mer et Anne NOURY, documentariste et auteure de plusieurs livres et albums jeunesse. Ils sont tous les deux auteurs du livre Le manuel du plancton parut en avril 2013 aux éditions Charles Léopold Mayer.

Le but de ce deuxième ouvrage - après l’enjeu plancton, l’écologie de l’invisible publié en 2009 - est de faire découvrir au grand public la diversité du phytoplancton et du zooplancton. Quels sont leurs caractéristiques, leurs rôles bien définis dans la chaîne alimentaire marine ? En quoi ces espèces planctoniques constituent-elles un indicateur de la santé des écosystèmes ?

Par les photos, schémas et films inédits qui illustreront leurs propos lors de cette rencontre, Pierre MOLLO et Anne NOURY feront plonger le public dans ce monde planctonique foisonnant et fascinant, invisible à l’œil nu, qui est à la fois un poumon pour la planète et un vivier pour l’alimentation humaine.

Pierre MOLLO et Anne NOURY dédicaceront leur livre à partir de 18 heures, avant la conférence.

Lundi 18 novembre 2013 à 18 h 30 - Entrée libre.

Lieu : Salle des conférences – 1er étage du bâtiment de la Capitainerie, boulevard Adolphe Pierre à Lorient.

Renseignements : CCSTI/Maison de la Mer au 02 97 84 87 37

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ 

Conférences grand public de l'Ifremer de Brest 2013-2014


Programme des conférences au centre Ifremer Bretagne

Le nouveau programme des conférences grand public du centre Ifremer Bretagne 2013-2014 est disponible.

Dans le cadre de la diffusion de la culture scientifique, le centre Ifremer Bretagne organise tous les ans un cycle de conférences destinées à tous les agents de l'Ifremer, au grand public ainsi qu’aux étudiants en sciences marines et enseignants. Par ailleurs, les conférences sont enregistrées et mises en ligne  sur la web TV de l'Ifremer afin de permettre au plus grand nombre de s’approprier les thématiques d’actualité.

Les conférences se déroulent une fois par mois le mercredi à 15h30 d’octobre à juin et durent environ une heure. A l’issue de la présentation, le public est invité à échanger et à débattre avec le conférencier. Cliquer Ici pour plus d’informations...

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Du bateau à l'assiette : comment mieux valoriser les produits bretons ? 

Première édition des Rencontres halieutiques "nouvelle formule"

20 novembre 2013

Agrocampus Ouest Rennes

Dans le cadre du projet COGÉPÊCHE, Normapêche Bretagne et AGROCAMPUS OUEST ont le plaisir de vous convier au colloque :

            Du bateau à l'assiette : comment mieux valoriser les produits bretons ?

            mercredi 20 novembre 2013

            AGROCAMPUS OUEST - Rennes

La journée s'organisera autour de quatre sessions thématiques :
  • Comment valoriser la diversité et la saisonnalité des espèces débarquées en Bretagne ?
  • Structuration de la filière et évolution contractuelle : quels nouveaux enjeux ?
  • Comment repenser la mise en vente des produits de la mer ?
  • Nouvelles tendances de consommation : quel sera le produit de la mer de demain ?
Télécharger Ici le programme détaillé

Pour plus d'informations et inscription avant le 12 novembre 2013 : Agrocampus Ouest

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Journée mondiale des pêcheurs 2013 : “Les enjeux sociaux à la pêche”


Le Collectif Pêche & Développement vous invite à participer aux conférences – débats organisés à l’occasion de la Journée Mondiale des Pêcheurs sur le thème : “Les enjeux sociaux à la pêche”

Vendredi 22 et Samedi 23 novembre 2013

Saint-Pierre Quiberon / Morbihan

Merci de confirmer votre présence avant le 20 novembre 2013 au Collectif Pêche & Développement / 1, avenue de la Marne / 56100 Lorient : 02 97 84 05 87 / peche.dev@wanadoo.fr /

Programme des journées (*)

Vendredi 22 novembre 2013

9h-9h30 Accueil
Ouverture de la journée mondiale : Mme Le Sauce Danièle, présidente du Collectif Pêche&Développement
Mot d’accueil : Mme Marchand, maire de Saint-Pierre Quiberon

10h-11h30 “Avenir des nouvelles générations” : les métiers de la mer et de la pêche attirent toujours ! Quelles réponses à apporter face à la mise en place de la PCP ? Quels sont nos atouts ? Quels regards des directeurs des lycées maritimes sur cet avenir !

Projection des vidéos réalisées par les élèves du lycée maritime d’Etel

Intervenants : des élèves de 1ère et terminale CGEM d’Etel avec leur professeur, les directeurs des lycées maritimes bretons, des anciens élèves et/ ou pêcheurs de Quiberon, Houat, Belle-Ile, Plouharnel...

Débat/Pause

12h-12h30 “La sécurité en mer pour un métier à hauts risques”
Projection d’une vidéo (15 mm) sous un angle pédagogique d’un système de sécurité en mer.

Intervenant : Stéphane Léal société Seareka

Déjeuner

14h-18h “Accueillir, informer, conseiller, accompagner, être acteur de prévention dans le domaine de la santé et des risques pyschosociaux. Mieux connaître tous ces organismes au service de la population maritime”.

Intervenants : Mme Simons Anne, Service Social Maritime / Mme Palmenty Nicole, Caisse Maritime d’Allocations Familiales / M. Tourret Georges, Institut Maritime de Prévention,

Débat/Pause

M. Monnier Bernard, Protection Sociale des Marins / Une représentante Association “Famille entre Terre et Mer”

Débat

Samedi 23 novembre 2013

9h-9h15 Accueil

9h15-10h30 “Banque Mondiale, ONGE, fondations... : les acteurs de la colonisation des océans”

Présentation du rôle de la Banque Mondiale et de son évolution

Intervenants : M. Alain Le Sann / M. Le Ry Jean-Michel Collectif Pêche & Développement / M. Simon Collins Association de pêcheurs Shetland (GB) / Comité National des Pêches (à confirmer) / Association “Blue Fish” (à confirmer)

Débat

11h30-12h “Pêche illégale et autres problématiques en Guinée”

Partenaires invités : délégation officielle du ROPPA (Réseau des organisations professionnelles de la pêche en Guinée) / M. Abdourahmane Kaba, Secrétaire Général du Ministère de la Pêche / M. Devouge Renaud, Attaché de Défense de l’Ambassade de France

Débat
Clôture Mme Marchand maire de Saint-Pierre Quiberon et la Région Bretagne

(* des modifications de dernière minute ne sont pas à exclure)

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

2e Rencontres littorales de l’UPLC – 22 et 23 novembre 2013


Université Populaire du Littoral Charentais 17


Pour tout renseignement, vous pouvez aller sur le site UPLC17



Université populaire du littoral charentais : « Je pense qu’il n’y a pas de solution globale »

À l’invitation de l’Université populaire du littoral charentais, experts, gestionnaires et grand public sont invités à débattre demain sur les enjeux et métiers.

L’Université populaire du littoral charentais (UPLC), née aux lendemains de la tempête Xynthia en 2010, convie experts, gestionnaires et grand public à échanger sur le thème des enjeux et des métiers liés au littoral, demain. Professeur d’histoire moderne à l’université de Poitiers, Thierry Sauzeau en est le cofondateur.

Source : Sud Ouest  par Agnès Lanoëlle

« Sud Ouest ». Pourquoi avez-vous eu envie de créer une Université populaire du littoral charentais ?

Thierry Sauzeau. L’idée était de rapprocher et d’organiser un dialogue entre des savoir-faire scientifiques, des gestionnaires et des habitants qui vivent le territoire. L’UPLC est née aux lendemains de Xynthia pour prolonger une pratique qui s’était mise en place spontanément. Après Xynthia, des scientifiques se sont impliqués et ont donné des éclairages aux élus et aux habitants qui étaient en demande.

Quelles sont ses activités et ses missions ?

Notre mission principale est de diffuser tout type de connaissances en lien avec le littoral du Centre-Ouest. Nous proposons sur l’année des cycles de rendez-vous dans les territoires et nous faisons vivre un site Internet. Nous avons toujours cette volonté de mettre en contact des experts et les témoignages d’acteurs du littoral. Pour les Rencontres littorales qui vont se dérouler demain, il s’agit de concentrer ce que nous avons pu entendre lors de nos enquêtes sur le terrain tout au long de l’année.

Après avoir traité des risques lors de la précédente édition, nous avons choisi d’aborder le thème des métiers du littoral. Lors d’ateliers, on confrontera la vision synthétique et stratégique d’un expert comme le directeur du port de pêche de La Cotinière ou le directeur de la maison du tourisme du Pays Marennes-Oléron, avec d’autres témoins du territoire comme une ostréicultrice de l’île de Ré ou encore une personne qui viendra nous parler de la réhabilitation de marais pour la culture de la salicorne.

Pourquoi est-ce important de confronter ces différents points de vue ?

Trois ans après, a-t-on tiré les leçons de Xynthia ?

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Capécure 2020 : 1ères Assises du Port de pêche du futur

Le port de pêche du Futur

Boulogne-sur-Mer accueille les Premières Assises Nationales du Port de pêche du Futur les 28 et 29 novembre 2013.

Présents sur toutes les façades littorales de l’Europe, les ports de pêche représentent des atouts irremplaçables pour l’économie portuaire de notre pays. Ses acteurs, dans leur diversité, participent à l’animation économique de nos territoires : ils en sont devenus des maillons souvent essentiels.

Les deux premiers ports de pêche français, Boulogne-sur-Mer et Lorient, unissent leurs forces et réfléchissent ensemble sur les perspectives de développement et d’attractivité de la filière halieutique, mais aussi de la complémentarité des activités au sein de leurs espaces portuaires.

Les défis à relever sont en effet partout les mêmes : préservation de la ressource halieutique, recherche et innovation, compétitivité des outils et des infrastructures portuaires, complémentarité des activités, intégration du port dans la ville.

Ces premières Assises du Port de pêche du futur qui se dérouleront à la CAB, seront l'occasion de comparer les bonnes pratiques dans les plus grands ports de pêche européens, en Espagne, au Danemark, en Écosse et aux Pays Bas, mais aussi d'aborder les enjeux du port de pêche de demain autour de trois tables rondes : les services portuaires, les technologies et énergies et la gouvernance du futur.


Inscription, dans la limite des places disponibles, avant le 10 novembre 2013 à portdepeche2020@agglo-boulonnais.fr

Contact : Mission Capécure 2020 : +33 (0)3 21 10 98 58

Cliquer ici pour le Programme détaillé

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Aucun commentaire: