mardi 18 décembre 2012

Aux USA, les pêcheurs sont les fers de lance de l’éolien offshore !

Aux USA, des pêcheurs sont les fers de lance de l’éolien offshore !

Acidification des océans...

Développer l’éolien Offshore et lutter ainsi contre l’acidification des océans : l’engagement des pêcheurs de la côte Est des USA pour sauvegarder leur précieuse ressource en pétoncle géant...

Le gouvernement Obama vient de sélectionner les tout premiers projets éoliens offshore du pays. Parmi les 7 projets retenus, « Fishermen's Energy » du New Jersey est le plus avancé de tous. « Pêcheurs d’énergie » (in french) est un groupe d’experts et d’hommes d’affaires, présidé par Daniel Cohen, un pêcheur américain. Pas n’importe quel pêcheur me direz-vous ! Daniel Cohen dirige une société de pêche regroupant une flottille de plus de 20 coquillards armée aux pétoncles géants, la principale ressource halieutique de la côte Nord-Est des USA. Sa société de type intégré « Atlantic Capes fisheries » produit plus de 5000 tonnes de noix de pétoncle chaque année ! (1)

Au pays du pétrole « roi » et du gaz de schiste, les pêcheurs de pétoncle géant de la côte Est des Etats-Unis sont les fers de lance de l’éolien offshore...

Partant du principe qu’il valait mieux accompagner que subir le développement de l’éolien offshore, Daniel Cohen et son équipe avaient pris les devants avec la création de « Fishermen's Energy » dès l'année 2009. Deux projets de champs d’éoliennes sont déposés sur la côte du New Jersey. Au départ, leur motivation était surtout de ne pas perdre la maitrise sur des espaces côtiers qu'ils connaissent bien...

Une autre motivation tout aussi importante que Fishermen’s Energy défend maintenant avec beaucoup de convictions, c’est le développement des énergies nouvelles dans la lutte contre le réchauffement climatique :

Fishermen's Energy | Maxi Cohen from Focus Forward Films Pro

Début décembre 2012, le projet éolien de « Fishermen's Energy » a été retenu par le gouvernement Obama (2). Il fait partie de la première tranche du programme d’énergie marine étatsunien... Le projet des pêcheurs pourrait même devenir la première initiative à sortir de mer de tout le pays.

Le ministère de l'Énergie a annoncé que le projet « Fishermen's Energy » recevra une première subvention de 4 millions de dollars pour la conception, l'ingénierie et les autorisations d’exploitation. Tous les projets retenus devraient être opérationnels d'ici 2017.

Ce feu vert avec l’attribution de cette subvention donne le coup d’envoi du projet, elle permettra d’installer rapidement six éoliennes expérimentales à 3 miles au large des côtes en face d’Atlantic City, d’autant plus vite que « Fishermen Energy’s Atlantic City Windfarm project » a obtenu tous les permis fédéraux et de l’Etat du New Jersey pour lancer l’opération.

La société doit maintenant choisir un entrepreneur pour la réalisation du projet. Les travaux devraient commencer l'année prochaine avec comme objectif de se connecter au réseau électrique dès 2014. « Cette première tranche du projet est évaluée à 220 millions de dollars pour une puissance de 25 megawatts avec la création de 35 emplois permanents, » a déclaré Paul Gallagher, vice président de Fishermen's Energy.

« Le projet global (avec le 2e champ d'éoliennes de 350 megawatts) permettra de créer des centaines d'emplois ; il facilitera la reconstruction d’infrastructures dans le New Jersey, ce qui attirera de nouvelles industries, » a déclaré Chris Wissemann, Pdg de Fishermen's Energy.  


(1) Dans le nord-est des USA, la pêcherie de pétoncle est sous le contrôle de grandes pêcheries, véritables entreprises intégrées qui possèdent leur flottille de bateaux-dragueurs, chacune leur port avec tous les services (carburant, glaces,...), leur usine de conditionnement, (voir article : Du pétoncle à l'éolien offshore).

(2) Communiqué du 12 décembre 2012 : Fishermen’s Energy Receives Department of Energy Grant
Pour aller plus loin...


Alstom (Paris: FR0010220475 - actualité) fait partie d'un groupement d'entreprises conduit par Dominion Virginia Power, qui vient d'obtenir une subvention de 4 millions de dollars du secrétariat américain à l'énergie, pour réaliser l'ensemble des études d'ingénierie, d'évaluation de site et de planification destinées à un projet de ferme éolienne offshore pilote dans l'Etat de Virginie.

Dominion s'appuie en effet sur deux éoliennes offshore Haliade 150 d'Alstom au large des côtes de Virginia Beach. Dotées de fondations innovantes, elles seront entièrement intégrées au réseau électrique terrestre de l'Etat de Virginie.

L'industriel français, dont l'éolienne offshore a été retenue dans le cadre de plusieurs projets de déploiement d'envergure en France, a récemment franchi une étape clé dans le développement de sa turbine de 6 MW avec la réalisation des essais au sol. Une seconde éolienne sera immergée au large des côtes belges au cours du premier semestre 2013 pour les essais en mer.

Aux Etats-Unis, ce sont sept groupements d'entreprises qui ont reçu une subvention de 4 millions de dollars. Une fois la première phase achevée, le DOE sélectionnera trois projets qui recevront un financement supplémentaire de 47 millions de dollars.
  
Pour plus de détails : Communiqué de presse d'Alstom daté du 20 décembre 2012 : L’éolienne offshore d’Alstom, Haliade 150, intègre leprogramme pour l’innovation du Secrétariat américain à l’énergie

======================

Le 15 janvier 2013

L'éolienne flottante de Statoil soutenue par le Ministère américain de l'énergie

Source : BE Norvège

Le Ministère américain de l'énergie [1] a annoncé qu'il soutiendrait, avec six autres projets innovants d'énergie éolienne offshore, le parc pilote Hywind [2], prévu au large des côtes du Maine, aux Etats-Unis.

Hywind est un projet initié par le groupe pétrolier Statoil [3] en 2009. Il s'agit d'un prototype d'éolienne offshore flottante de 2,3 MW, qui a été mis à l'épreuve dans la région de Stavanger. Le groupe cherche maintenant à construire un parc pilote à pleine échelle avant d'entrer dans une phase commerciale [4]. Le projet de parc dans le Maine comprend quatre éoliennes flottantes de 3 MW chacune. Il s'agit d'une version optimisée du prototype testé en Norvège.

Le montant de l'aide attribuée par le Ministère américain n'est pas encore clairement défini, mais les sept projets concernés pourraient recevoir jusqu'à 4 millions de dollars chacun en 2013. "Nous sommes très heureux qu'Hywind fasse partie des projets bénéficiant du soutien financier du Ministère américain de l'énergie. Cependant, cette contribution seule ne sera pas suffisante pour que le groupe puisse réaliser la construction du parc. Nous travaillons aujourd'hui à obtenir une aide partagée de l'Etat et des fonds fédéraux d'ici l'année prochaine.", dit Morten Eek [5], responsable de la communication sur les énergies renouvelables chez Statoil. Selon le Ministère américain, jusqu'à trois des sept projets pourraient être évalués dans une nouvelle phase en 2014 et recevoir 47 millions de dollars chacun dans le but de les rendre commercialement opérationnels à partir de 2017.

"Nous n'avons pas encore décidé si ce projet sera mis en oeuvre, il nous faut travailler sur le cadre et le financement. Mais il est clair que le soutien du Ministère américain est une étape positive et importante.", dit Morten Eek. "Statoil envisage toujours d'autres options pour son parc pilote, comme l'Ecosse ou le Japon. Aucune décision n'a encore été prise.", conclut-il.

Pour en savoir plus, contacts :

- [1] Energy.gov : http://energy.gov
- [3] Statoil : http://www.statoil.com
- [4] Article BE Norvège 106 "Statoil mise sur l'éolien offshore flottant" : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/69286.htm
- [5] Morten Eek : meek@statoil.com

Aucun commentaire: