vendredi 8 juin 2012

Pour la journée mondiale des océans : Lisa Gerrard - Vespers


Cliquer sur l'image pour voir la vidéo

8 juin 2012 : Journée mondiale des océans







Une pensée à tous les pêcheurs

Merci à Yan Giron

(cliquer sur les images pour voir et écouter)


Porte-conteneurs dans la tempête

http://www.liveleak.com/view?i=e56_1389058712

Les grands navires bougent aussi dans la tempête

L' "OOCL Belgium", de la compagnie du même nom, a pris de plein fouet la tempête Hercules en Atlantique nord-est.

À l'échelle des porte-conteneurs, c'est un feeder de 2 990 EVP, donc plutôt un petit navire dans sa catégorie. Le OOCL Belgium est tout de même un navire de 245 mètres de long, 10 mètres de tirant d'eau et d'un port en lourd de 41 000 tonnes. Eh bien, comme en témoigne une vidéo, même à ces dimensions-là, on sent passer une tempête telle qu'Hercules lorsqu'on se trouve en Atlantique nord-est un 3 janvier. Le navire affiche jusqu'à 40° de gîte. Selon le site Marinetraffic, il est actuellement à Liverpool et, d'après des informations non confirmées, serait en inspection afin de vérifier l'intégrité de la coque. Source : Le Marin

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le 20 juin 2012

Sauvetage en direct. Un ligneur coule dans le raz de Sein

Un ligneur coule dans le raz de Sein, un pêcheur sauvé par son collègue...

Le 18 mai 2012 à 17 heures un ligneur immatriculé à Audierne, Le Brisant, a été déséquilibré par une lame de fond alors qu'il se trouvait dans le raz de Sein. Le bateau s'est subitement retourné. Le patron pêcheur, seul à bord, est tombé à la mer.
Légèrement blessé au visage, il est resté une dizaine de minutes dans l'eau avant d'être récupéré, sain et sauf, par un autre ligneur d'Audierne, en pêche à proximité, l'Altaïr.

Pendant ce temps, l'hélicoptère Dragon 29 avait décollé. Il a pu faire demi-tour. Le canot SNSM a, lui, poursuivi sa route pour tenter de remettre le bateau à flot. Malgré les efforts de l'équipage, Le Brisant a fini par couler, à proximité du phare de la Vieille.

***********************


Un touriste tchèque, depuis le promontoire de la Pointe du Raz, dans le Cap-Sizun, a filmé l'impressionnant naufrage du Brisant, il y a un mois. Il a posté la vidéo sur YouTube en fin de semaine dernière.


En fin d’après-midi, le vendredi 18 mai, Sylvain Normant, 45 ans, un marin-pêcheur professionnel d’Audierne, pêchait le bar dans le Raz de Sein, entre la Pointe du Raz et le phare de la Vieille. Des parages très tourmentés, aux courants violents, un monde dantesque par mauvais temps.

Ce jour-là, la houle était forte et le vent de suroît soutenu. Alors qu’il manœuvrait, une vague plus violente que les autres a pris son bateau de 8 mètres par le travers. Le Brisant a litttéralement été retourné comme une crêpe. Le marin pêcheur, seul à bord a été projeté à l’eau mais est parvenu à s’accrocher à la coque retournée de son ligneur.

Filmé par un touriste tchèque

Ronan Thomas, patron de l’Altaïr, témoin du drame, a immédiatement coupé sa ligne de pêche pour se porter au secours de son collègue et lui jeter une bouée. Après dix minutes passées dans une eau très froide, Sylvain Normant sera hissé à bord de l’Altaïr. Sauf ! Il était temps, avouera-t-il, « Je n’avais plus de force, mes muscles étaient tétanisés par le froid ». Le marin a aussi dû son salut au fait qu’il portait une veste à flottabilité intégrée (VFI).

Un touriste tchèque, depuis le promontoire de la Pointe du Raz, dans le Cap-Sizun, a filmé toute la scène, le naufrage et le sauvetage du pêcheur de bar dont le bateau a fini par sombrer

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le métier le plus dangereux du monde : la pêche en mer

Avec plus de 24 000 morts par an, la pêche est considérée comme le métier le plus dangereux du monde. Plus de 50 pour cent de la population mondiale vit à moins de 60 kilomètres des côtes. Des milliards de personnes sont tributaires de ressources marines de plus en plus rares ; elles dépendent des pêcheurs et de leurs prises. Un bateau disparu, un pêcheur disparu, et c’est toute la vie de la communauté côtière qui est bouleversée.

Bienvenue sur le site La sécurité des pêcheurs, portail Internet accueilli par la FAO, où sont regroupés des documents sélectionnés par un groupe d’experts de la sécurité en mer pour la filière de la pêche.

Stability of fishing vessels

Source : FAO : La sécurité des pêcheurs

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le 29 août 2012


Typhon Bolaven : Opération de sauvetage de pêcheurs chinois
Publiée le 28 août 2012 par afp

Les sauveteurs affrontent une mer démontée en Corée du sud pour tenter de sauver plus de 30 pêcheurs chinois après le naufrage de leurs bateaux de pêche pris dans Bolaven, l'un des plus puissants typhons observés depuis des décennies en Asie. Durée: 00:51

Onze pêcheurs ont été sortis des eaux à l'aide de cordes après que des garde-côtes ou des pompiers eurent nagé jusqu'à l'épave de l'un des navires, retourné à une cinquantaine de mètres du rivage, a déclaré à l'AFP un porte-parole des garde-côtes de Seogwipo. Six autres ont regagné la rive par leurs propres moyens. "Beaucoup (de rescapés) se tiennent sur la coque de l'un des bateaux et les sauveteurs les ramènent au bord à l'aide de cordes", a-t-il dit. L'autre navire s'est brisé en deux et a coulé, a-t-il ajouté.

Entre 31 et 34 membres d'équipage se trouvaient sur les deux bateaux de pêche, les Yue Jiang Cheng Yu 91104 et 91105, immatriculés à Weihai dans la province chinoise du Shandong (est).


Le naufrage dans les eaux sud-coréennes de deux bateaux de pêche chinois pris mardi dans Bolaven, l'un des plus puissants typhons observés depuis des décennies en Asie, a fait quatre morts et 12 disparus, selon un bilan provisoire des garde-côtes. Le drame est survenu près des côtes de l'île de Jeju, à la pointe méridionale de la Corée du sud.

La pression atmosphérique au centre du typhon est tombée jusqu'à 910 hectopascals, faisant de Bolaven l'un des typhons les plus forts jamais observés dans la région depuis 60 ans. L'agence météorologique nationale sud-coréenne a lancé mardi matin une alerte concernant Séoul, métropole de 10 millions d'habitants, où toutes les écoles ont reçu l'ordre de rester fermées. L'agence sud-coréenne de prévention des catastrophes naturelles a elle émis son niveau d'alerte le plus élevé.

Le président Lee Myung-Bak a demandé à tous les services concernés d'assurer une "préparation minutieuse". Les autorités ont interdit l'entrée du port de Busan à tous les navires jusqu'à la fin de l'alerte. Elles ont recommandé aux très grands navires de se mettre à l'abri hors de la trajectoire du typhon.

Selon le ministère des Transports, les 87 liaisons par ferry de la Corée du Sud ont été suspendues et 247 vols --183 intérieurs et 64 internationaux-- ont été annulés depuis lundi. Un exercice militaire commun de troupes sud-coréennes et américaines a été suspendu, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Sur Jeju, le typhon a emporté arbres et toits et environ 200 000 foyers étaient privés de courant dans le sud, selon l'Agence nationale de gestion des urgences.

Le typhon avait fait un mort et cinq blessés sur les îles japonaises d'Amami et d'Okinawa (sud) dans la nuit de dimanche à lundi, selon des médias et les agences météorologiques régionales. Un homme est mort sur l'île d'Amami, emporté par les flots d'une rivière en crue, a rapporté l'agence japonaise Kyodo. Cinq personnes ont été blessées à Okinawa. La télévision publique japonaise NHK a montré des images des rues désertes de la capitale de la préfecture d'Okinawa, Naha, balayées par des vents surpuissants. Quelque 17 500 foyers de la préfecture d'Okinawa ont été provisoirement privés d'électricité, tout comme 58 300 foyers de la préfecture voisine de Kagoshima, à la pointe méridionale de l'île de Kyushu (sud-ouest du Japon).

Selon l'agence sud-coréenne de météorologie, l'oeil de Bolaven devrait se trouver en mer Jaune, à environ 200 kilomètres au sud-ouest de Séoul, mardi vers midi (03h00 GMT).

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le 29 août 2012


Alors que la tempête tropicale Isaac s'est transformée en ouragan à l'approche des côtes de la Louisiane, un expert américain de visualisation de données, John Nelson, a rassemblé les données de l'agence américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère, la NOAA, sur les ouragans dans le monde depuis 1851.

Selon leur intensité (sur une échelle de 1 à 5, soit avec des vents de 153 km/h à 252 km/h), quelque 12 000 ouragans y sont mentionnés avec un point plus ou moins épais sur un fond noir. Le tout donne un rendu graphiquement marquant. On peut y constater – même si ce n'est pas une surprise – que ces phénomènes interviennent toujours dans les mêmes régions. Comme c'est actuellement le cas avec Isaac, l'Amérique du Nord reçoit les ouragans les plus puissants du monde. John Nelson explique sur son blog que "les ouragans fuient clairement l'équateur et s'échappent des eaux chaudes – dans lesquelles ils naissent – aussi vite que possible".

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

L’exposition au soleil et les risques pour la santé

Au sommaire du Culture Prévention n°8, l’exposition au soleil et les risques pour la santé :

- indicateurs et facteurs de risques (index UV et types de peau),
- risques pour la santé (coups de soleil… et cancer)
- mesures de prévention (éviter l’exposition et se protéger)

Pour télécharger le document, cliquer IMP














^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Les VFI (Vêtement de travail à flottabilité intégrée)

Source : IMP

Guide d'achat des VFI Vêtements de travail à flottabilité intégrée

Pour télécharger le document, cliquer IMP

Lorsque la protection collective est insuffisante, le chef d’établissement doit mettre à disposition des travailleurs des équipements de protection individuelle (EPI). Ces équipements, choisis en concertation avec les salariés, doivent être adaptés aux conditions de travail et aux risques professionnels rencontrés. La réglementation précise les devoirs du chef d’entreprise en matière de choix, de port, de conformité, de maintien en état des EPI, ainsi que les informations qui doivent être données à leurs utilisateurs, tout comme les obligations de ces derniers concernant la préservation de la santé.

L’équipement des marins en Vêtement de travail à Flottabilité Intégrée (VFI) est donc de la responsabilité de l’employeur et son maintien en état est l’affaire de tous. Le choix du VFI doit être guidé par l’évaluation des risques professionnels effectuée à bord des navires et retranscrite dans le document unique de prévention.

L’employeur peut librement choisir, conformément aux dispositions de la circulaire de la Direction des Affaires Maritimes (DAM) du 12 octobre 2007 entre des aides à la flottabilité de niveau de performance 50 ou des vêtements autogonflants de niveau de performance 100, 150 ou 275 utilisés alors comme des équipements de protection individuelle.

Si les VFI choisis sont d’un type 50 ou 100, ils ne peuvent en aucun cas remplacer la drome de sauvetage réglementaire.

Dès lors que l’employeur dispose de cette dernière à bord, il a satisfait aux obligations relatives à la détresse et au sauvetage et il peut donc ne retenir que des VFI de niveau de performance 50.
En 2011, plus de 20 marins professionnels ont été sauvés, en France, grâce au port systématique d’un VFI en situation exposée au risque de chute à la mer.

Réglementation et normes

Le décret n° 2007-1227 du 21 août 2007 relatif à la prévention des risques professionnels maritimes et au bien-être des gens de mer en mer et dans les ports indique, dans son article 9 que : ‘‘Le port d’un équipement de protection individuelle destiné à prévenir les risques de noyade [...] est obligatoire en cas d’exposition au risque de chute à la mer et notamment dans les circonstances suivantes :
  1. Lors des opérations de pêche ;
  2. En cas de travail de nuit, en l’absence de visibilité ou en cas de circonstances météorologiques défavorables ;
  3. Lors de trajets en annexes ou autres embarcations légères.
Le port de cet équipement de protection individuelle est également obligatoire en toute circonstance le justifiant, dont le capitaine est le seul juge, compte tenu du niveau de formation de l’intéressé.’’ Il prévoit par ailleurs, dans sont article 8 que : ‘‘Les conditions de mise à disposition, de maintenance, d’utilisation et de formation à l’utilisation des équipements de protection individuelle [...] sont applicables aux équipements de protection individuelle [...] fournis à bord des navires.

Le fait de contrevenir à l’une des dispositions des articles 8 et 9 du décret de 2007 est puni de la peine d’amende pour les contraventions de la 5ème classe (1500 €)‘‘.
Sur le plan normatif, ‘‘la norme NF EN ISO 12402 a été élaborée pour fournir des recommandations sur la conception et l’application des équipements individuels de flottabilité…’’

Cette norme distingue deux types de VFI :
  1. Les aides à la flottabilité : niveau de performance 50 ;
  2. Les gilets de sauvetage : ils garantissent une position de flottaison sur le dos (tête hors de l’eau) de l’utilisateur quelles que soient les conditions physiques (niveau de performance 100, 150 et 275).
Vérification et maintenance des VFI....

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le 16 novembre 2012

Les Hommes et la Mer

Histoire des hommes et de la mer

Les hommes et la mer

Histoire de la marine

Documents INA

Série documentaire de douze émissions sur l'histoire des rapports entre la mer et les hommes. 

Georges Blond évoque la vie des marins à bord des navires, les ressources que l'homme tire de la mer, l'histoire de la marine et des grandes batailles navales...

Réalisation : André Fey

Pack de 12 vidéos à télécharger ou à graver sur DVD

Pour en savoir plus, cliquer Ina

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


Aucun commentaire: