jeudi 12 janvier 2012

L'eau de la terre. Une leçon de savoir-vivre en aquaculture

L'eau de la terre. Une leçon de savoir-vivre en aquaculture

ou comment gérer l'eau en harmonie avec la nature

Paysan de montagne et « rebelle agraire », l’autrichien Sepp Holzer a créé un paysage unique avec ses étangs Krameterhof.

Une utilisation intelligente des ressources en eau est d'une importance cruciale pour l'avenir de notre planète....

Depuis 40 ans, Sepp Holzer gère sa ferme selon les principes de l'agriculture naturelle (appelée aussi la permaculture).

Il a aménagé plus de 70 étangs, des zones humides... 3 ha de surface en eau dans une zone de montagne à plus de 1000 m d’altitude !

Dans ces conditions plutôt difficiles, Holzer a réussi à développer une pisciculture autonome et économiquement viable.

Pas d’apport alimentaire extérieur. Un élevage de poissons uniquement à partir de la production primaire de tout ce réseau d’étangs et de bassins…

Des poissons exotiques comme les carpes Koi vivent à 1500 mètres d'altitude....

L’eau est également utilisée pour la production d' une énergie respectueuse de l'environnement : une centrale électrique d’une puissance suffisante pour l'ensemble des activités….

Un film éducatif

en deux parties réalisé par Heidi Snel et Malcolm St. Julian Bown

Dans ce documentaire, l'agriculteur Sepp Holzer explique pourquoi et comment il a crée de multiples étangs sur son terrain.

Le documentaire en français (1/2)


(2/2)


Sources : Cinéma Militant. Aquaculture: la synergie de la terre et de l'eau (Aquakultur: Wasserwirtschaft im Einklang mit der Natur) et baerfuss.de

Pour aller plus loin....

Formation : Permaculture et Aquaculture

Stage de Permaculture : Aquaculture et création de jardin-forêt

Association "Forêts comestibles"

du 17 au 24 août 2012

Porcaro / Morbihan

Porcaro près de la forêt Brocéliande dans un éco-lieu de 5 ha dont 1,5 ha d’étang

Programme :

  • Base théorique pour la création et l’entretien de bassins d’aquaculture...
  • Base théorique pour la conception et l’entretien de jardin forêt.
  • Création de buttes de jardinage « méthode Phillip Forrer »

Pratique :

  • Design du lieu,
  • Modification de l’infrastructure des bassins,
  • Fabrication de buttes sandwich,
  • Implantation au sol du jardin forêt et greffage à l’écusson.

Pour plus de précision, cliquer Forêts comestibles

======================

Le 16 février 2012

Aquaponie : on recycle les déjections de poissons ! (Cirad)

Utiliser les effluents des bassins d’élevage de poissons pour nourrir des plantes tout en retraitant naturellement l’eau : tel est le principe de l’aquaponie. C’est aussi un projet ambitieux intitulé Apiva (Aquaponie, innovation végétale, aquaculture). Il réunit le Lycée de la Canourgue en Lozère, l’Itavi, le Cirad de Montpellier et de Bangkok et de nombreux professionnels de l’aquaculture.

Le Cirad et son Unité mixte de recherche Intrepid, Intensification raisonnée et écologique pour une pisciculture durable, se sont donc investis pour cette technique innovante d’aquaculture qui associe à bénéfices réciproques des élevages aquacoles avec la l’hydroponie (cultures hors-sol sur solutions nutritives).

L’initiative vise aussi à développer une plateforme innovante de recherche et d'enseignement autour de cette nouvelle forme d'aquaculture intégrée . Un important partenariat s’est également développé à ce jour entre des centres de recherche et de développement, des lycées agricoles, des universités françaises et internationales, des entreprises, des organisations professionnelles et des représentants des pouvoirs publics.

Le principe

Dans un système aquaponique, les cultures végétales traitent l’eau en prélevant l’azote et le phosphore produits par les élevages aquatiques. L’atelier aquacole fournit quant à lui les éléments fertilisants nécessaires à la croissance des plantes, grâce aux déchets d'élevage qui sont alors valorisés au lieu d'être rejetés et de polluer l'environnement. Le système peut alors fonctionner en circuit fermé, avec recyclage intégral de l'eau.

La technique connaît un engouement important, notamment en Australie et aux Etats-Unis, mais aussi dans les zones arides où l’eau est rare et dans les zones urbaines où le foncier est coûteux.

Environnement....

===================

Le 18 juin 2012

Le filtre naturel : Un bienfait pour nos carpes ! (mfrchallans)

Yvan, élève de bac pro productions aquacoles, est passionné de carpe koï et de bassin aquatique. Il nous délivre des conseils sur la gestion des déchets azotés à partir de son vécu et de ses connaissances acquises au fil de ses différentes expériences de stage dans le monde professionnel de l’aquaculture, et notamment des carpes koï.

D’où proviennent ses déchets qui rendent mon eau de bassin aquatique verte ?

Les déchets azotés en pisciculture proviennent des poissons d’élevages (fèces, urée, ammoniac) et de l’aliment distribué qui n’est pas consommé. C’est ensuite grâce à cette azote en excès que les algues vont se développer. Ainsi, un bassin aquatique avec très peu d’azote ne connaitra pas l’eau verte.

Comment limiter, réduire ces déchets de façon naturelle ?

Nous pouvons tous, aquaculteurs, gestionnaire de bassins aquatiques, palier à cet excès de déchets de façon naturelle en utilisant la filtration par les plantes, dit aussi « lagunage ».

Le principe de fonctionnement de ce type de filtre durable esthétique, demandant très peu d’entretien, ne présente en somme que des avantages.

Ce principe est le même, à quelques variantes près, pour un aquarium, un bassin d’ornement ou une piscine naturelle. Il serait même possible de penser que l’on pourrait utiliser cette technique pour de grandes infrastructures (diverses productions de poissons, assainissement collectif, ou toutes entreprises ayant des rejets de déchets azotés).

====================

21 septembre : journée mondiale de la forêt

WRM : "Définissons les forêts en leur donnant leur véritable signification"


En cette Année internationale des forêts

Il y a là un ours polaire, mais ce n’est pas le pôle

Il y a là de l’eau et des poissons, mais ce n’est pas l’océan

Il y a là beaucoup d’arbres, mais ce n’est pas une forêt

Peut-on imaginer de remplacer les pôles par ceci ?

Et de remplacer les océans par ceci ?

La définition de « forêt » de la FAO permet

que l’on remplace les forêts par ceci

Les plantations ne sont pas des forêts

Définissons les forêts en leur donnant leur véritable signification

Raconte au monde ce que la forêt signifie pour toi




Aucun commentaire: