dimanche 3 mai 2009

La grande fracture dans le secteur de la pêche européenne

En 2006, la direction des pêches de l’Union Européenne (DG MARE) avait publié un rapport sur les emplois dans le secteur de la pêche - Employment in the fisheries sector : current situation (FISH/2004/4) - Cette étude montre une véritable fracture entre les pays du Nord et les pays du Sud de l’Europe. Les pays du Nord orientés plutôt vers les activités de transformation, les pays de Sud orientés plutôt vers les activités primaires (pêche et aquaculture).

Dans l’Union Européenne, l’ensemble de la filière de la pêche emploie plus de 400 000 personnes qui se répartissent entre :
  • Pêche : 200 000
  • Aquaculture : 65 000
  • Industrie halio-alimentaire : 150 000
Les pays qui emploient le plus de personnes dans le secteur de la pêche sont les pays du Sud de l'Europe : Espagne, France, Italie et Grèce. Ces quatre pays avec le Portugal et l'Irlande sont aussi ceux où les emplois dans les activités de production (pêche et aquaculture) représentent plus de 70% du total.

Les pays du Nord de l'Europe se caractérisent surtout par des emplois dans les activités de transformation des produits halieutiques bien qu'ils soient aussi de grands producteurs comme le Royaume-Uni et le Danemark.

Avec l'élargissement de l'Union Européenne aux Pays Baltes et à la Pologne, le poids des pays plutôt "transformateurs" s'est accru au dépend des pays plutôt "Producteurs". Ces nouveaux membres vont peser sur les orientations de la nouvelle Politique Commune de la Pêche (PCP).

Philippe FAVRELIERE

Remarque : le clivage entre le Nord et le Sud de l'Europe a lieu dans la Région Nord /Pas de Calais en France. La côte d'Opale fait partie des régions où les activités de transformation dépassent dans une grande proportion les activités de production (en nombre d'emplois : 3720 dans l'industrie contre 1732 dans la pêche en mer). Le malaise des pêcheurs de cette région ne viendrait-il pas en partie de cette situation ? L'industrie de transformation s'appuie essentiellement sur des produits d'importation (saumon, cabillaud, colin d'Alaska, merlu blanc du cap, panga, pétoncle,...) et non sur les produits de la pêche locale !

L'emploi dans les activités de productions halieutiques (pêche et aquaculture) par région maritime de l'Union Européenne















L'emploi dans les industries halio-alimentaires (transformation des produits halieutiques) par région maritime de l'Union Européenne

Aucun commentaire: