lundi 9 mars 2009

Annonce : Salmonicultures à vendre dans les îles Shetland

Les poux de mer et le virus ISA ont eu raison des salmonicultures norvégiennes dans les îles Shetland, elles déménagent et cherchent des repreneurs ! Dans l’article du 20 janvier 2009 « France : le marché du saumon ne connait pas la crise….ISA ! », nous avions indiqué que le virus ISA avait touché deux élevages de saumon en Ecosse, sans plus d’informations…

Maintenant, nous en savons plus depuis qu’une société norvégienne a mis en vente ses quatre sites d’élevage sur la côte ouest des îles Shetland. Il s’agit de Mainstream Scotland qui appartient à la multinationale norvégienne Cermaq, deuxième producteur mondial de saumon d’élevage après « Marine Harvest ». L'actionnaire majoritaire de la Cermaq est l'Etat norvégien.

La nouvelle fait suite à la découverte, en janvier 2009, de deux cas d'anémie infectieuse du saumon (AIS) sur les élevages au large de la côte ouest des Shetland, qui a conduit le gouvernement écossais à mettre en place une zone de contrôle dans laquelle les mouvements de poissons ont été interdits. Le directeur de Mainstream, William Young, a déclaré qu'ils avaient été durement touchés par les poux du poisson à Aith Voe, le même problème qui a dévasté les autres sites de la région. Des centaines de milliers de poissons ont été tués par les poux de mer au cours des six derniers mois, bien que M. Young ait déclaré que leur principal problème n’était que la croissance. « Le manque de croissance est du aux poux de mer. Le poisson que nous avions, pesait environ 3 kilos, alors qu’il aurait du atteindre 4,2 kilos», a-t-il dit.

Salmoniculture « jetable » après utilisation

« Nous avons décidé de quitter les quatre sites de Aith où nous ne pouvons plus espérer produire rentablement, même après avoir surmonté les problèmes sanitaires. Comme partout dans le monde, c'est l'économie qui prime aujourd'hui et nous ne pouvons pas continuer si nous perdons de l'argent. »

M. Young a déclaré qu’il était à la recherche d'un acheteur pour les quatre sites, et que les emplois, à savoir le directeur et ses trois assistants, étaient menacés, et qu’il avait consulté les syndicats pour savoir s’ils pouvaient être redéployés dans d’autres sites du groupe en Ecosse à moins que le nouveau propriétaire ne les embauche. Pendant ce temps, la société est à la recherche de nouveaux sites à Yell, sur la côte est des Shetland, où il n'y a pas de problèmes de poux de mer jusqu'à maintenant.

Inquiétude du gouvernement écossais

Le gouvernement écossais a mis en place une enquête indépendante sur les îles Shetland, suite à la flambée du virus ISA dans les sites d’élevage appartenant à Scottish Sea Farms et Hjaltland Seafarms en janvier 2009. Le virus ISA a été découvert après que les scientifiques du gouvernement soient venus pour enquêter sur le haut niveau de poux de mer dans la région.

L'autre société norvégienne, Grieg Seafoods, qui est le plus grand producteur de saumon dans les îles Shetland avec sa succursale "Hjaltland Seafarms", vient de signaler à la bourse d’Oslo, que la société avait perdu 2500 tonnes de saumons, près de 600.000 poissons, à cause des poux du poisson dans les trois derniers mois de 2008, principalement dans les îles Shetland.
Source : Fishnewseu (à l'exception de l'introduction, du titre et des sous-titres)

Lire d'autres articles :

Commentaires :

  1. Remise en cause des élevages industriels par les organisations internationales de pêcheurs artisanaux : Lors de la dernière réunion de la Commission des Pêches de la FAO (COFI) à Rome, les organisations de la pêche artisanale ont manifesté leur désapprobation par rapport au développement de ce type d'élevage industriel (crevetticulture et salmoniculture). Voir la déclaration des organisations de la pêche artisanale - Intervention de la société civile : Forum mondial des pêcheurs (WFFP), Collectif international d'appui à la pêche artisanale (ICSF) et Comité International de Planification pour la souveraineté alimentaire (IPC) -

  2. Chute de la production mondiale de saumon d'élevage en 2009 : Le virus ISA touche plus particulièrement les élevages de saumon au Chili où certains spécialistes prévoient une chute de production de 50% en 2009, et 70% en 2010.

    Source : Globefish

Photo GoogleEarth : Piscicultures sur la côte ouest des îles Shetland

Aucun commentaire: