jeudi 5 mars 2009

Actualités du 1 au 6 mars 2009

Recherchez votre information dans la revue de presse ci-dessous
Sinon allez à l'accueil du site pour les derniers articles Regard sur la pêche et l'aquaculture

Pêche / Crise de la vente
Pêche à l’Etranger et Outre-mer
Aquaculture / Pisciculture / Conchyliculture
Environnement / Pollution / Grenelle de la mer
Commercialisation / Marché / Transformation / Restauration
Divers


Pêche / Crise de la vente

Boulogne : trop de poisson débarqué alors que la demande est insuffisante (La Voix du Nord)
Les mareyeurs boulonnais sont confrontés depuis le début de l'année aux répercussions de la crise internationale, mais aussi localement à une surabondance sur le marché de certaines espèces. Une situation qui fragilise les entreprises de marée d'une manière inédite.

Pêche. Les cours sont au plus bas (Le Télégramme)
Après avoir atteint des sommets au mois de décembre, le prix du poisson est désormais au plus bas à la criée mais aussi chez les poissonniers. La cause : la crise et les marchés méditerranéens qui se sont dégonflés. Hier matin, les prix étaient au ras du sol à la criée du Guilvinec (29). Pourtant, la qualité et la diversité

Le poisson français victime de la production européenne (Le Figaro)
Les baisses de prix, si elles sont sympathiques pour le consommateur, traduisent un malaise profond de la pêche française.
Cela fait la joie des consommateurs mais pas celle des producteurs.
C'est le moment d'acheter du poisson. L'offre est supérieure à la demande aussi bien sur le marché français, numéro deux en Europe, que dans l'ensemble des pays de l'Union. La première conséquence immédiate pour le consommateur est une baisse des cours.
Les 26 000 supermarchés et hypermarchés de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) annoncent des promotions jusqu'à samedi pour relancer la consommation. «Nous allons proposer à nos clients 5 à 10 espèces à moins de 5 euros le kilo, explique une porte-parole de la FCD. Cela concerne la sole, le merlu, le lieu jaune, la lotte, la plie et les langoustines.

Les pêcheurs prendraient-ils le métier des poissonniers (Voix du Nord)
Ludovic Guisgand poissonnier installé à Berck et président de la fédération des poissonniers du Nord-Pas-de-Calais dénonce l'attitude d'un pêcheur qui fait la vente directe sur les marchés de la ville.

Saint-Jacques : le coup de tabac est passé (Les Marchés)
Le marché de la Coquille se redresse après une période difficile
Le calme est revenu sur le marché de la coquille Saint-Jacques bas-normande, une dizaine de jours après un engorgement inhabituel qui a conduit l’organisation des producteurs de Basse-Normandie (OPBN) à détruire 40 des 150 tonnes pêchées dans la semaine, et à orienter 80 tonnes vers le...

Saint Jean de Luz - Les dessous de la table : La vente directe de poissons aux consommateurs dure depuis une semaine à l'ancienne criée, mais pas dans le cadre réglementé par la CCI. Une réunion se tient demain (Sud-Ouest)
La vente directe à la table est prévue à la criée de Ciboure par le conseil portuaire. Hier matin, Franck Constant a vendu l'intégralité de sa pêche en deux heures dans les locaux de l'ancienne criée de Saint-Jean-de-Luz. La formule de vente directe initiée par des pêcheurs mardi dernier séduit les consom- mateurs. « Les prix sont très bas, affirme le pêcheur luzien. On est obligé de vendre à la table, il y a trop d'écart entre ce que l'on touche et ce que paie ensuite le consommateur. Là, au moins, tout le monde est content. On fait ça pour s'en sortir. »

Poissons cherchent acheteurs (Europe 1)
C’est le début d’une vraie crise de la pêche dans les ports français. Il y a deux semaines, 40 tonnes de coquilles Saint-Jacques ont été jetées à la poubelle en Normandie, plusieurs tonnes de merlus ont été détruits à Lorient… : entre le manque d’acheteurs et une forte concurrence notamment espagnole, le poisson français se vend de plus en plus difficilement.

Pêche. Pas de budget pour les ports de Cornouaille (Le Télégramme)
Habituellement présentés en conseils portuaires, les budgets des ports de Cornouaille n'ont pas encore été établis. La conséquence notamment de la réorganisation en cours de préparation. Une situation inhabituelle qui a soulevé l'inquiétude de la présidente des conseils portuaires de Loctudy et du Guilvinec,

Avec ses trois ports, la région est en première ligne (Voix du Nord)
Seul pays d'Europe continentale à avoir deux frontières sur quatre mers, la France tourne le dos à son littoral. On a beau remonter le fil de l'histoire, on ne trouve nulle part de véritable prise de conscience maritime. À l'heure où s'ébauche un grand port régional Boulogne - Calais, que faut-il attendre d'un Grenelle de la mer ? Peut-on faire réfléchir ensemble des acteurs aussi éloignés que des pêcheurs et des écologistes ? Il n'y a pas d'autre alternative.

Pêche. La FAO invite à la modération (Le Télégramme)
L'industrie de la pêche et les autorités nationales du secteur doivent "redoubler d'efforts pour affronter l'impact des changements climatiques" sur les pêches mondiales, avertit un rapport de l'agence de l'ONU pour l'Agriculture et l'Alimentation publié ce matin.

Les pêches mondiales doivent se préparer au changement climatique (Les Echos)
Des pratiques de pêche "responsables" doivent être généralisées et les plans d'aménagement "doivent inclure des stratégies d'adaptation au changement climatique", souligne le rapport.
La FAO note que le changement climatique a déjà commencé à bouleverser la répartition des espèces marines, "les espèces d'eaux plus chaudes se retrouvant déplacées vers les pôles en voyant la taille et la productivité de leur habitat se transformer".

La pêche va devoir s’adapter aux changements climatiques (Echo-Nature)
Déjà mises à mal par une pression humaine croissante, les ressources halieutiques et les populations qui en dépendent devront, si tel n’est pas déjà le cas, en découdre avec les changements climatiques dans les années à venir. Se basant sur ce constat, le récent rapport de la FAO, « La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture », souligne la nécessité d’engager rapidement des efforts d’adaptation pour soutenir ce secteur déjà fort fragilisé.

Pêche illégale : La politique de la caisse vide (Effets de Terre)
A trop laisser faire les administrations véreuses et les pavillons de complaisance, les chalutiers finiront par rentrer bredouille. C’est ce que concluent des travaux publiés dans le dernier opus de la revue scientifique en libre accès PLos ONE (1), qui constatent une nouvelle fois l’ampleur de la pêche illégale dans les zones d’exclusivité économique (ZEE) et les eaux internationales où existe un mécanisme de régulation. Elle représenterait entre onze et vingt-six millions de tonnes par an, pour une valeur estimée entre 8 et 18 milliards d’euros.

Pêche : dissensions sur la réforme de l'organisation professionnelle (Le Marin)
Les premières lignes tracées par le groupe de travail du Comité national des pêches maritimes concernant la réforme de l'organisation professionnelle, sont loin de faire l'unanimité au sein des comités locaux et régionaux.
Le Marin - 27/2/09

Pêche - La réforme contestée : Marennes-Oléron redoute la reforme des organisations professionnelles (Sud-Ouest)
Jean-Marie Berbudeau voit une menace dans la réforme. La directrice des pêches vient de recevoir, place Fontenoy à Paris, des échos percutants de Marennes-Oléron. Le président du Comité local des pêches, Jean-Marie Berbudeau, a listé à Sylvie Alexandre ses arguments contre la menace de disparition des comités locaux. Menace posée par la réforme des organisations professionnelles. La réforme est engagée, elle est encore loin d'aboutir.

Selon la FAO, 28 % des stocks sont surexploités (Le Monde)
L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a publié, lundi 2 mars, son dernier rapport sur la situation mondiale des pêches et de l'aquaculture. La FAO centralise et rend publiques, tous les deux ans, les données de captures fournies par les pays.
La pêche mondiale a atteint un nouveau record de production en 2006, avec 143,6 millions de tonnes. La croissance repose uniquement sur l'aquaculture, qui représente désormais 47 % du poisson consommé par l'homme. Quelque 110 millions de tonnes sont destinées à l'alimentation humaine, le reste à la nourriture du bétail ou à la fabrication de farine de poisson pour l'aquaculture.

Bréhat. Un chalutier fait naufrage (Le Télégramme)
Hier, vers 19h35, le navire de pêche Analuna donne l'alerte auprès du Cross Corsen. Ce chalutier de Saint-Brieuc est victime d'une voie d'eau

Record et inquiétudes pour le poisson dans les assiettes (Science et Vie)
Plus on est de fous, moins on a de poisson. L’adage a été contredit par le dernier rapport de la FAO (1), le bras armé de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture. Dans son dernier opus de La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture,

Daniel Pauly, expert mondial de la pêche, dirigeant du Fisheries Centre de l'université de Colombie-Britannique - "Il faut pêcher moins si l'on veut continuer à pouvoir pêcher" (Le Monde)
Un Français est le plus grand spécialiste au monde des ressources marines. Mais qui, dans son propre pays, connaît Daniel Pauly ? "C'est le numéro un dans son domaine. Il a fait comprendre à la communauté scientifique et au monde l'ampleur de la surexploitation des poissons", dit Philippe Cury, directeur du Centre de recherche halieutique méditerranéenne et tropicale (CRH), basé à Sète. M. Cury a invité Daniel Pauly à passer quelques mois au CRH, afin que la France découvre enfin ce "grand monsieur" qui vit à Vancouver, au Canada.

Trois marins repêchés après le naufrage de leur chalutier (La Provence)
Le bateau a sombré hier après avoir percuté l'îlot Tiboulen de Maïre
Albert Moggio, le président de l'union nautique des Goudes et Maurice Pironi, patron pêcheur, montrent le canot pneumatique dans lequel les naufragés se sont réfugiés.
Comme s'il voulait conjurer le sort, Maurice, patron pêcheur, inspecte instinctivement le canot de sauvetage, échoué sur le quai du port des Goudes. "Je ne sais pas ce qu'on peut y trouver là-dedans. Heureusement, en 30 ans de carrière, je n'en ai jamais eu besoin."

Un navire de pêche sombre dans la rade Marseille - point de situation (Préfecture Maritime de la Méditerranée)

Les Mousquetaires présentent leur démarche pêche responsable (Site des marques)
A l’occasion de l’édition 2009 du Salon de l’Agriculture, Fabien Dulon, Directeur Général de la Scapêche, filiale des Mousquetaires et 1er armateur de pêche fraîche en France, a présenté la démarche de pêche responsable des Mousquetaires au cours d’une dégustation-débat organisée par l’OFIMER/France/Agrimer et consacrée à la valorisation des produits de la pêche et de l’aquaculture. Engagée dans la protection des ressources halieutiques, la Scapêche a lancé une démarche de reconnaissance pêche responsable de son armement dès 2005. Cette démarche est auditée et reconnue par un organisme indépendant : Bureau Veritas. Aujourd’hui, cinq espèces sont reconnues pêche responsable : la légine (présentée congelée ou décongelée) ; le lieu noir, la lingue bleue, la baudroie et le sabre noir frais.

Concarneau. Thonier Franche Terre - Spectaculaire mise à l'eau (Le Télégramme)
Long de 90m, le thonier Franche Terre a été mis à l'eau, hier après-midi. C'est le plus grand navire jamais construit à Concarneau (29). Des centaines de personnes ont suivi sa descente de l'élévateur puis son remorquage jusqu'au quai du Moros, où les travaux vont se poursuivre. Le FrancheTerre est le premier d'une série de trois, construits par les chantiers Piriou pour le compte de l'armement réunionnais Sapmer. Novateur au niveau motorisation, il doit être livré début juin.

Crise de la pêche. Six des douze marins condamnés (Le Télégramme)
Le tribunal de Saint-Brieuc a rendu, hier matin, son jugement dans l'affaire des pêcheurs poursuivis pour les actions menées dans les Côtes-d'Armor, en mai dernier, lors de la crise de la pêche. Printemps 2008, la profession veut manifester sa colère contre la hausse du prix du gazole. De nombreuses opérations sont organisées dans tout le département. Certaines dégénèrent. Des pêcheurs s'en prennent notamment aux rayons poissonnerie de plusieurs grandes surfaces de l'agglomération briochine. Une poignée d'entre eux saccage même le bureau des Affaires maritimes, au port d'Armor, à Saint-Quay-Portrieux. Enfin, plusieurs camions transportant de la marchandise importée sont tout simplement vidés de leurs chargements, sur la RN12, le 25mai.

La Turballe - Les orphelins de l'anchois (Le Monde)
Les marins ne sont pas de grands bavards, en particulier quand les temps sont durs. Une tablée de matelots installée au bar La Marine, sur les quais du port de La Turballe, préfère s'éparpiller subitement plutôt que de raconter ce que tous ici appellent "la crise", sans éprouver le besoin de préciser laquelle. La pêche à l'anchois du golfe de Gascogne est fermée depuis 2005.

Pêche. Les comités locaux harponnent des bolincheurs (Le Télégramme)
Deux comités locaux des pêches et des ligneurs tirent à boulets rouges sur des pêches «scandaleuses» pratiquées par des bolincheurs. Le torchon brûle chez les pêcheurs.
Au moins deux tonnes de dorades roses illégalement pêchées en baie de Douarnenez par un bolincheur puis revendues, hors criée, à un mareyeur et c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Hier matin, les comités des pêches de Douarnenez et d'Audierne ainsi que l'association des pêcheurs ligneurs du secteur ont tapé du poing sur la table. En ligne de mire: «Des pratiques scandaleuses et illégales».
«Une pêche illégale»
L'origine de cette affaire remonte à la nuit du 24 au 25février. BrunoClaquin, pêcheur et président du comité des pêches de Douarnenez, apprend que des dorades roses ont été débarquées et vendues à Douarnenez

L'armement Euronor va faire certifierson lieu noir par un label de pêche durable (Voix du Nord)
Le lieu noir amené par les chalutiers de la pêche hauturière devrait être estampillé de l'écolabel MSC à la fin de l'année. PÊCHE
Euronor va faire certifier son lieu noir sous le label MSC qui garantit que le poisson est issue d'une pêche durable et responsable.
Le logo en forme de poisson stylisé dans son ovale bleu commence à devenir incontournable. On le voit déjà sur bon nombre d'emballages de produits de la mer. Ce label MSC, pour « Marine Stewartship Council », l'organisme

France : Appel des marins-pêcheurs de Boulogne / Etaples
Appel adressé aux décideurs politiques pour un rapprochement des lieux de décisions et pour faire privilégier le métier par rapport à la finance. Appel à la communauté des scientifiques pour que la connaissance du milieu marin, issue d'années de pratiques de pêche, soit reconnue et puisse contribuer à l'évaluation des ressources et des quotas. Appel à chacun de nous pour une consommation responsable en privilégiant la pêche locale. Appel enfin à toute la communauté humaine pour que soient entendus les joies, les espoirs, les tristesses et les angoisses des Hommes de la mer qui souffrent de ne pouvoir gagner dignement leur vie.
Source : Mission de la mer, Région Nord, www.seafarerswelfare.com
Lettre Inter Groupes, février 2009

Un nouveau président au comité des pêches de Honfleur (Ouest-France)
André Réguer, patron de pêche à Trouville, a été élu président du comité local des pêches de Honfleur, qui comprend les ports de Honfleur, Trouville, Dives-sur-Mer, Ouistreham et Courseulles-sur-Mer. Il succède à Christian Couyere, à la tête du comité pendant six ans. Le premier vice-président est Michel Robin (Honfleur), le 2e vice-président est Boris Lafaiteur (Courseulles).

La justice européenne condamne la France pour la pêche à la "thonaille" - Luxembourg (AFP)
La Cour de justice européenne a rejeté jeudi un recours de la France contre l'interdiction de la pêche à la "thonaille", un filet controversé utilisé pour la capture de thons en Méditerranée, infligeant un revers au gouvernement et aux professionnels concernés.
L'Union européenne a banni cette pêche en 2002, considérée comme potentiellement dangereuse pour les cétacés, ce que les pêcheurs contestent. La France n'a pas respecté cette interdiction et demandait sa levée, ce qui a poussé la Commission européenne à saisir la justice européenne en 2007.

La pêche illégale a reculé l'an dernier (Ouest France)
Le fileyeur espagnol Santa-Teresa Uno, contrôlé, la semaine dernière, par les Affaires maritimes détenait onze tonnes de merlu non inscrites dans son livre de bord.
C'est vrai pour les bateaux français et étrangers, y compris espagnols. La tricherie dans les livres de bord est la première cause de PV.
Moins d'infractions. En 2008, le Cross Étel a organisé 1 724 contrôles de navires de pêche en mer dans les 200 milles, c'est-à-dire la zone économique, entre la baie du Mont-Saint-Michel et la limite des eaux espagnoles. Autant qu'en 2007. En un an, les infractions constatées sont tombées de 381 à 323. Les contrôles des pêches au débarquement sont à la hausse (1 216, plus 61), mais le nombre de PV diminue (107, moins 21).
Même les Espagnols. Les infractions diminuent dans les mêmes proportions à bord des navires français et étrangers

Arcachon – Comité local des pêches : Jean-Michel Labrousse, nouveau président, entend s'investir à plein temps, afin de défendre les activités pêche du quartier maritime d'Arcachon (Sud-Ouest)
« Toutes les pêches seront prises en compte »
Jean-Michel Labrousse, nouveau président du comité local des pêches d'Arcachon.
Jean-Michel Labrousse a donc été élu président du Comité local des pêches d'Arcachon, succédant ainsi à Alain Jérez : « Je serai entouré notamment de vice-présidents, Franck Lalande pour les filets, Didier Volant pour les chaluts, Pascal Chabrerie pour les salariés, David Lamouroux pour la pêche intrabassin et Jean-Marie Baudry pour les coquillages. Et bien sûr de Céline Laffitte, qui fait un travail remarquable au sein du comité local. Je souhaite déléguer au maximum des responsabilités, voulant travailler dans la plus grande transparence.»

Poissons sans acheteurs dans les criées (Nord Eclair)
Concurrencés par des importations extra-européennes contre lesquelles ils pestent souvent, les pêcheurs français se retrouvent, en raison de la crise, en porte-à-faux vis-à-vis des pêcheurs espagnols (qui revendent à bas prix en France) ou britanniques (avec la dévaluation de la livre sterling). Pour éviter de détruire des coquilles, comme les 40 tonnes jetées en Normandie, les pêcheurs de la baie de Saint-Brieuc ont eux décidé de limiter leur sortie à une par semaine au lieu de deux.

Comité des pêches Lorient-Étel. La CFDT reprend la main (Le Télégramme)
Après un «intermède» de trois ans, lorsque Jean-Marc Barrey, secrétaire général de la CFDT maritime, également président du comité local des pêches, avait cédé son poste à Liliane Carriou, à la tête de ce dernier, le syndicat a repris la main, samedi, sur le comité des pêches de Lorient-Étel. LilianeCarriou,

Les pêcheries doivent se préparer au changement climatique (cyberpresse.ca)
L'industrie de la pêche et les autorités nationales du secteur doivent «redoubler d'efforts pour affronter l'impact des changements climatiques» sur les pêches mondiales, avertit un rapport de l'agence de l'ONU pour l'Agriculture et l'Alimentation publié lundi.

400 victimes en mer, c'est trop, pour le sauveteur (Ouest-France)
La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) organise un grand forum, à Paris, le 3 mars, sur la sécurité. Son président veut rendre la navigation encore plus sûre. Amiral Yves Lagane,

Saint-Malo: un bateau de pêche neuf mis à l'eau aujourd'hui (Ouest-France)
Un bateau neuf vient de sortir des chantiers Richeux. Ce navire de pêche en aluminium, de 12 m, est en cours de transport a été acheminé jusqu'au port par convoi exceptionnel. A 14 h 30, il se trouvait au niveau du rond-point des anciens combattants d'Afrique du Nord, il se dirigeait vers le lycée maritime. Actuellement, il est arrivé le long du quai, en attente d'être gruté sur l'eau.


Pêche à l’Etranger et Outre-mer

Océan Indien: la pêche, une activité sous contrôle (Mer et Marine)
Depuis 2005, la Marine à la Réunion est l’acteur d’une coopération internationale active et originale avec l’Australie, dans l’océan Indien austral, pour en protéger ses ressources marines. L'Oceanic Viking assure les patrouilles de contrôle des pêches pour le côté australien, en coopération avec la France
Pays riverains de l’océan Indien, France et Australie ont en effet une frontière maritime commune. Les petits archipels australiens de Heard et de Mac Donald, inhabités, sont situés à 200 milles nautiques des îles Kerguelen. Ces archipels permettent à l’Australie de disposer d’une Zone Economique Exclusive (ZEE) adjacente à la ZEE française de Kerguelen.
Les mêmes espèces halieutiques, dont la légine, bien connue des gourmets, fréquentent cette région. Les mêmes navires pratiquant la pêche «Illégale, Non déclarée ou Non réglementée» appelés INN dans le jargon, pourchassent ces espèces, recherchées pour leur haute valeur commerciale sur les marchés asiatiques et nord-américain.

Algérie - Selon la chambre nationale de pêche : En raison de sa rareté, le poisson bleu de plus en plus cher (La Tribune)
Sur les quais des ports de pêche algériens, les prix des ressources halieutiques n’ont jamais connu une si grande hausse. L’exemple nous vient de la sardine, qui s’est écoulée la semaine dernière à 300 DA le kilo. Chercher des explications à cette tendance haussière sur le poisson bleu est du moins légitime lorsque l’on sait que le poisson blanc n’est plus abordable depuis belle lurette par les ménages, ce qui a amené ces derniers à se rabattre sur la sardine.
Au 4e Salon international de la pêche et de l’aquaculture,

Algérie : Cinq ministres au salon de la pêche (Journal Chrétien)
La 4e édition du salon international de la pêche et de l’aquaculture a ouvert ses portes hier au palais des expositions, Pins maritimes à Alger. Cinq ministres ont assisté à l’inauguration de l’événement, à leur tête le ministre de la pêche et des ressources halieutiques, Smail Mimoune mais aussi Abdelaziz Belkhadem,

Canada - Réunion du Conseil des ministres des pêches et de l'aquaculture de l'Atlantique
Moncton, Nouveau-Brunswick - Le Conseil des ministres des pêches et de l'aquaculture de l'Atlantique (CMPAA) s'est réuni aujourd'hui pour discuter de défis économiques et de problèmes d'accès aux marchés. La réunion était coprésidée par l'honorable Rick Doucet, ministre des Pêches du Nouveau-Brunswick, l'honorable Ron Ouellette, ministre de l'Agriculture et de l'Aquaculture du Nouveau-Brunswick, et l'honorable Gail Shea, ministre fédérale des Pêches et des Océans.

Nouakchott écarte tout problème avec le Sénégal au sujet de la pêche (PANA)
Le ministre des Pêches et de l'Economie maritime de la Mauritanie, Hassana Ould Ely a écarté ce vendredi à Dakar tout problème entre son pays et le Sénégal au sujet des arraisonnements de pirogues appartenant aux pêcheurs sénégalais.
"Il n'y a pas de problèmes particuliers entre les pêcheurs sénégalais et les gardes côtiers mauritaniens", a indiqué M. Ely en marge de la douzième session extraordinaire de la Conférence des ministres de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) ouverte ce matin dans la capitale sénégalaise.

Espagne - Algérie : L'armateur de pêche Aresa s'installe à Alger (L’expression)
Le groupe espagnol nautique Aresa, dont les bateaux de pêche sillonnent depuis vingt ans les côtes algériennes, s’installe à Alger à travers un bureau de la société de droit algérien «Sermar» (Service maritime). L’activité du bureau d’Alger se résume en trois étapes. Le service après-vente, c’est-à-dire la maintenance, l’entretien... L’activité qui couvrirait tous les pays d’Afrique du Nord, le carénage, ou la mise en cale sèche pour entretien ou la réparation, et enfin le chantier naval proprement dit pour la construction d’embarcations neuves. Le groupe a affirmé son intention d’investir aussi le secteur de l’aquaculture avec la construction de bassins et de fermes aquacoles, créneau porteur en Algérie où des efforts particuliers sont développés dans ce sens pour atteindre, entre autres, le ratio onusien de consommation de poissons en Algérie.

Maroc - Eaux continentales : La production de poissons en hausse de 20% (Le Matin)
La production de poissons dans les eaux continentales a atteint, durant la saison 2008-2009, quelque 4.800 tonnes, en hausse de 20% par rapport au niveau enregistré une année auparavant, a indiqué le Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification.
Dans un communiqué rendu public à l'issue de la tenue, mercredi à Rabat, de la réunion annuelle du comité de la pêche dans les eaux continentales, le Haut commissariat a précisé que cette production a contribué à l'amélioration du rendement de 1.500 pêcheurs et généré plus de 24 millions de dirhams de recettes.

Avec Atsufumi Yano, le poisson n’est pas “marron” ! Campagne SAS Avai’a aux Marquises (Dépêche de Tahiti)
Franc succès pour la première campagne de 20 jours organisée par la Sas Avai’a, société filiale de Tahiti Nui Rava’ai, avec le maître de pêche (fishing master), Atsufumi Yano, 78 ans. Commandé par John Taimana, le Faimanu III est rentré de sa campagne aux Marquises mercredi soir et a débarqué près de 8 tonnes de poisson frais hier matin. La totalité de la cale a été prise en charge par Tahiti Island Seafood, de Olivier Maran, en vue de l’exportation, vers le Japon, les USA et la France. Premier étonnement : Atsufumi Yano n’a ramené que du thon rouge, 90 % de thon jaune (yellow fin), et le reste du thon obèse (big-eye). Sur une pêche de près de sept tonnes, aucun thon blanc n’a mordu à l’hameçon, et très rares sont les prises dites accessoires : trois marlins, un meka, et deux mahi mahi. Pas même de saumon des dieux. La technique de pêche a permis véritablement de cibler le poisson.

Québec - Le saumon, notre saumon, c'est un patrimoine précieux! (Le Soleil)
Vous pensez que je tombe dans l'ethnocentrisme quétaine en écrivant «notre saumon»? Eh bien, ma foi, allez voir dans ce livre : Le saumon, 400 ans d'histoire et de passion au Québec.

Gestion sous régionale de la pêche: Mieux réglementer l’accès aux ressources maritimes (Le Soleil)
La 12è session extraordinaire de la conférence des ministres de la Commission sous-régionale des pêches (Csrp) s’est tenue hier à Dakar. Il s’agit d’harmoniser les politiques de pêche dans les pays concernés (Sénégal, Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie et Sierra Leone) pour pallier la raréfaction constatée de la ressource. La situation du secteur n’est pas assez reluisante dans les pays couverts par la Commission sous-régionale des pêches (Csrp). On assiste à une baisse sensible des captures du fait d’une mauvaise planification de l’exploitation et d’une dégradation avancée de l’environnement.

Afrique de l'Ouest : la Commission sous-régionale des pêches invitée à une gestion durable des ressources (Xinhua)
S'exprimant à l'occasion de la conférence des ministres de cet organisme intergouvernemental qui regroupe le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée et la Sierra-Leone, M. Ndéné Ndiaye a rappelé que dans le passé, les licences de pêche étaient distribuées "à la pelle", sans que cela soit accompagné de politiques d'aménagement, précise l'Apanews.

L’Algérie profonde - Une flottille en pleine croissance (Liberté)
La zone de pêche, qui s’étend sur une superficie de 5 000 m2 tout le long de la façade maritime, longue de 80 kilomètres, renferme une biomasse de 60 000 tonnes, selon une évaluation faite en 1982. La capacité d’accueil au niveau des deux ports que compte la wilaya est de 452 unités, dont 267 au port de Béni-Saf et 185 au port de Bouzedjar.


Aquaculture / Pisciculture / Conchyliculture

L'aquaculture mondiale en passe de détrôner la pêche de capture (Enviro2b)
Les représentants de près de 80 pays se réunissent aujourd'hui au siège de la FAO à Rome pour la 28ème session du Comité des pêches de l'Organisation (COFI). Ils examineront les questions soulevées dans le SOFIA et notamment le problème épineux de la surpêche ainsi que l'extrême vulnérabilité des pays en développement au changement climatique.
L'industrie de la pêche et les autorités halieutiques nationales doivent redoubler d'efforts pour appréhender les impacts que le changement climatique aura sur les pêches mondiales et se préparer à les affronter, indique le nouveau rapport de la FAO publié aujourd'hui. Selon la dernière édition de l'étude de l'Organisation des Nations Unies baptisée "La situation mondiale des pêches et de l'aquaculture (SOFIA)", les pratiques de pêche responsable doivent être plus généralisées et les plans d'aménagement doivent inclure les stratégies d'adaptation au changement climatique.

L'aquaculture rattrape la pêche (Les Echos)
l'aquaculture affiche la croissance la plus rapide de tous les secteurs d'élevage. Avec un taux de progression annuel proche de 7 %, elle représente désormais près de la moitié du poisson consommé dans le monde. Plus précisément 47 %, selon la FAO, avec en tête les carpes et les huîtres chinoises, suivies des crevettes asiatiques et, en troisième position, du saumon chilien ou norvégien. L'ensemble représente 51,7 millions de tonnes de poissons, mollusques et crustacés pour une valeur de 79 milliards de dollars. Et cette croissance n'est pas achevée puisqu'elle représente même le seul espoir face aux besoins croissants d'une population en augmentation.

Bretagne - Huîtres de prat ar coum. nouvelle médaille d'or (Le Télégramme)
Yvon Madec, ostréiculteur à Lannilis vient de recevoir la médaille d'or du concours général au Salon de l'agriculture à Paris, dans la catégorie huîtres fines. Répartis entre la baie de Morlaix, la rade de Brest et les abers, ses parcs lui assurent une production de 600 à 700 tonnes commercialisée dans le monde entier. Une récompense de plus pour la réputation de Prat-ar-Coum.

Arcachon - Les chercheurs se penchent sur l'huître (Sud-Ouest)
Aquitaine. Hier, au Conseil régional, les scientifiques dressaient un premier bilan des travaux qu'ils ont entrepris sur l'écosystème toujours fragile du bassin d'Arcachon
Les chercheurs veulent trouver la clé de l'énigme de l'huître.
Une course de vitesse. C'est ainsi que l'on peut définir l'exercice auquel se livrent les chercheurs qui auscultent le bassin d'Arcachon sous la pression des conchyliculteurs, de l'administration et du grand public. Jean-Charles Mauviot, directeur de la Section régionale conchylicole d'Aquitaine,

Canada – Colombie Britannique : Le député James Lunney annonce une subvention pour des projets d'aquaculture (CNW telbec)
Deux projets d'innovation destinés à améliorer la productivité et la performance économique de l'industrie de l'aquaculture en Colombie-Britannique ont reçu une subvention de plus de 163 000 dollars du gouvernement du Canada, dans le cadre de son "Programme
d'innovation en aquaculture et d'accès au marché" (PIAAM).

Cameroun: L'aquaculture veut sortir la tête de l'eau (Allafrica)
Les acteurs de la filière viennent de se concerter à Yaoundé. La culture du poisson est peu développée au Cameroun. Les étangs piscicoles sont rares. Et les autres pays d'Afrique connaissent la même situation. Simon Zock, le directeur général de l'Institut de recherche agricole pour le développement (Irad) l'a révélé avant-hier pour le déplorer en ouvrant l'atelier de planification sur l'aquaculture en Afrique sub-saharienne à Bastos, Yaoundé.

Gabon : Les pisciculteurs de l’Estuaire formés à la performance (Gabonéco)
La direction générale de la Pêche et de l’Aquaculture a récemment organisé à Libreville un atelier de renforcement des capacités des acteurs du secteur de la pêche destiné à accroître le rendement et la compétitivité des pisciculteurs locaux. Cet atelier

Algérie - Aquaculture à Tlemcen : Les fermes aquacoles sont primordiales pour le développement local (La Tribune)
L’aquaculture, sous toutes ses formes, peut jouer un rôle important dans le développement rural. Pour cela, elle doit être bien conçue afin de pallier le déficit enregistré en matière de production de poissons dans certaines localités de la wilaya. Le développement de l’aquaculture

Côte d'Ivoire : Le Représentant Spécial invite les jeunes et les femmes à allier ressources et travail pour aller au développement (reliefweb)
Visite aux jeunes pisciculteurs de Balea
A son arrivée a Daloa, en début de matinée, M. Choi s'était rendu dans le village de Balea pour visiter un projet de pisciculture financé à 4,6 millions de FCFA au profit de 10 jeunes à risque, encadrés par l'Agence Nationale d'Appui et de Développement Rural (ANADER). Le projet, démarré en janvier dernier, affiche déjà quatre étangs sur les cinq prévus, avec des poissons commercialisables dans trois mois.



Environnement / Pollution / Grenelle de la mer

Grenelle de la Mer, Findus salue un signal politique fort (Actualités News environnement)
Findus a salué le lancement du Grenelle de la Mer et a déclaré s’engager à partager ses 7 années d’expérience au service d’une pêche responsable, dans le cadre de ce Grenelle de la Mer. Selon le groupe Findus, l'annonce du lancement du Grenelle de la Mer est un « signal politique fort. » Chantal Jouanno, secrétaire d’état à l’écologie, l’a elle-même mentionné sur France 2 : 25% de la population mondiale se nourrit de protéines marines et 2/3 de l’humanité vit dans des zones côtières.

Le Grenelle de la Mer est lancé ! (MEEDDAT)
Dossier de presse

"Grenelle de la mer": la mer aussi a droit à son grenelle (Développement durable)
Inquiétude pour la pêche
La démarche a été largement saluée par les écologistes avec une certaine inquiétude sur la question de la pêche. Traversant une crise profonde, le secteur de la pêche se trouve confronté au phénomène de surpêche. Selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 50 % des stocks sont exploités au maximum et 25 % seraient surexploités menaçant le renouvellement des stocks de poissons et par la même le secteur économique. Charles Braine, chargé de programme pêche durable au WWF-France, émet des doutes sur l’efficacité d’une table ronde « où on mélange les dockers, les pêcheurs et les ONG. La pêche est un enjeu crucial. Ce dossier est très compliqué, très sensible. Cela va être délicat de trouver très rapidement, dans un climat serein, des positions consensuelles ».

La France lance un Grenelle de la Mer (Mer et Marine)
Pays historiquement plus intéressé par les affaires continentales que par l'océan, la France semble enfin prendre conscience que l'avenir se situe au large. Vendredi, à bord de la goélette La Boudeuse, amarrée à Paris, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, a lancé le Grenelle de la Mer. L'objectif est de réunir, avant l'été, tous les acteurs du secteur maritime afin de mener à bien une concertation globale.

Sale temps pour les coraux (France Infos)
Depuis le milieu du siècle dernier, la planète a perdu 19% de ses récifs coralliens. Principalement le long des zones du littoral les plus urbanisées. Et le phénomène ne cesse de s’amplifier.

Après l’environnement, le Grenelle de la Mer (Actualités news environnement)
Grenelle : après l’environnement, après le social, voici le temps du Grenelle de la Mer. Mais qu’est ce donc que ce Grenelle qui se décline à plusieurs sauces depuis un peu plus d’une année ? Le Grenelle est-il un outil marketing, un outil structurant, un outil idéologique, une méthodologie, …, nous n’avons pas de réponse, mais ce qui est sûr c’est que le Grenelle est un concept très à la mode en ces temps de crise.

Morbihan- Environnement. Aux outils durables citoyens ! (Le Télégramme)
Samedi, dimanche et lundi, se tiendra le festival «Terre!» au parc des expositions de Lorient. Une édition marquée par l'urgence de trouver des solutions.
Un festival dont le nom se termine par un point d'exclamation, comme pour marquer un impératif, plus criant encore aujourd'hui: saisir l'opportunité de sortir de la crise grâce au développement durable. Une idée qui devrait être largement évoquée lors de la conférence inaugurale, vendredi 6mars, avec les interventions, entre autres, de Susan George (présidente d'honneur d'Attac) ou de Guillaume Duval (rédacteur en chef d'«Alternatives économiques»).

Bretagne - Extraction de maërl. Les opposants veulent être consultés (Le Télégramme)
Le débat sur l'extraction du maërl continue de faire des vagues. Hier, une dizaine de personnes se sont réunies devant la préfecture de Saint-Brieuc pour demander leur participation à la concertation organisée par le préfet.
Depuis la mise en place de quotas, il y a douze ans, l'extraction du maërl en baie de Saint-Brieuc est devenue une activité déclinante. D'autant que le sable coquillier, dont le stock se renouvelle plus vite, apparaît désormais comme une alternative de plus en plus sérieuse. Toutefois, la Compagnie armoricaine de navigation (CAN), implantée sur deux sites, continue encore à extraire ce sédiment marin, utilisé le plus souvent comme amendement calcaire.

L'Union européenne votera lundi sur l'interdiction des produits du phoque (jminforme Ca)
Des moments de tension attendent l'industrie canadienne de la chasse aux phoques, alors que l'Union européenne (UE) s'apprête à voter sur l'interdiction des produits du phoque. Une importante décision doit être prise lundi pour déterminer les paramètres d'une nouvelle loi qui pourrait également inclure un processus de certification.
Un comité comptant 44 membres se réunira à Bruxelles pour évaluer s'il est possible de permettre l'importation des produits du phoque, dans la mesure où la pratique de la pêche se déroule sans cruauté.

Canada / Pêche au saumon - Saison de pêche : Un bilan positif -
Si la population de saumons était en déclin depuis plusieurs années, la situation en 2008 a été différente. Le nombre de saumons a augmenté dans les rivières de la Côte-Nord.
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune se réjouit de ce bilan positif. La cause exacte de cette hausse demeure un mystère pour le biologiste du ministère de la Faune, Daniel Poirier. « Ce que l'on croit, c'est que le saumon a eu une meilleure survie en mer. Pour quelles raisons exactement, on est dans l'impossibilité de pouvoir se prononcer là-dessus. »

Pollution : Paimboeuf a négocié avec Total (Ouest-France)
500 tonnes de fioul échappées de la raffinerie de Donges avaient noirci l'estuaire. La ville devrait retirer sa plainte déposée dans la foulée. En échange, l'entreprise financera la rénovation de ses quais.

Equateur - « Marée noire » en pleine forêt Amazonienne (Univers-Nature)
Mercredi dernier, en Equateur, la rupture d’un pipeline a provoqué le déversement de près de 14 000 barils de pétrole brut (2 millions de litres) dans la rivière Santa Rosa, en pleine forêt amazonienne. OCP (1), l’opérateur responsable, a informé que, depuis 4 jours, environs 350 personnes avaient été envoyées sur le site pour collecter le brut et tenter de limiter la pollution.

Vases de La Trinité. Aucun argument des plaignants retenu (Le Télégramme)
«Aucun des moyens invoqués n'est de nature à faire naître un doute sérieux quant à la légalité de la décision attaquée ». C'est la conclusion du juge administratif des référés qui a donc rejeté la requête des trois associations qui demandaient l'arrêt des travaux de désenvasement du port de plaisance de La Trinité-sur-Mer. Ces trois associations, Grains de Sable, la Fédération d'associations de protection de l'environnement du golfe du Morbihan, les Amis de Saint-Gildas-de-Rhuys

Pollution de la Loire. Accord entre Paimboeuf et Total (Le Télégramme)
Paimboeuf (44), victime d'une pollution au fioul provenant de la raffinerie Total de Donges, pourrait retirer sa plainte pour préjudice écologique et d'image. Total, alors, financerait la rénovation des quais de cette ville située dans l'estuaire ligérien, face à la raffinerie. Cet accord

Vases de La Trinité. Vers un rejet de la requête des associations (Le Télégramme)
Le chantier de désenvasement du port de plaisance de LaTrinité-sur-Mer a commencé au début du mois de février. Les vases prélevées sont immergées sur une zone située entre la presqu'île de Rhuys et l'île d'Houat. Trois associations (Grains de sable, la Fédération de défense de l'environnement du golfe et les Amis de Saint-Gildas)

Papeete - Les coraux menacés par l'acidification des océans et les activités humaines (AFP)
PAPEETE (Polynésie française) (AFP) — Les récifs de corail, qui abritent un tiers des espèces marines et protègent les côtes des raz-de-marée, sont menacés par l'acidification des océans et les activités humaines, ont mis en garde des scientifiques réunis cette semaine à Papeete. L'acidification est une conséquence des rejets accrus de CO2 dans l'atmosphère, dont une partie est recyclée dans les océans. Le ph de l'eau de mer est ainsi passé de 8,2 avant la révolution industrielle à 8,1 aujourd'hui, et pourrait tomber à 7,9 ou 7,8 à la fin du siècle.


Commercialisation / Marché / Transformation / Restauration

L’approvisionnement en surimi base menacé (Les Marchés)
Alors que la demande avoisine les 600 000 tonnes annuelles, l’offre continue à se contracter sur le marché mondial du surimi, faisant augmenter de manière conséquente les prix au kilo, d’après un communiqué de l’association spécialisée Adepale. Le quota de pêche du Colin d’Alaska a...

Saumon : l’aquaculture norvégienne a su soigner son image (Les Marchés)
Après le succès de l'opération de l'arrivée du 250 millionième saumon à Rungis, le 17 octobre dernier, Johan Kvalheim prépare pour mars une semaine norvégienne, en collaboration avec l'office du tourisme. Par ailleurs, déjà en lien avec les Brasseries Flo, Norge négocie aussi avec d'autres chaînes de restauration. Du côté de la grande distribution, « on travaille déjà avec Auchan.

A 40 ans, Rungis résiste à la crise (Le Figaro)
Le Marché d'intérêt national de Rungis, qui fête mardi son 40e anniversaire, a réussi à conserver son titre de "capitale mondiale du frais" malgré l'explosion de la grande distribution ces dernières années et semble aujourd'hui peu affecté par la crise.

Soutien à l'agroalimentaire. Les priorités bretonnes (Le Télégramme)
L'Union européenne prépare un plan de soutien à l'industrie agroalimentaire. Hier à Pontivy, les acteurs bretons du secteur ont dressé leurs priorités. Dans sa contribution à la démarche européenne, la Bretagne s'est fixée trois axes prioritaires: l'emploi et la formation pour renouveler les générations, l'accès aux marchés nationaux et internationaux, et l'innovation pour répondre aux nouvelles tendances de la consommation.

Nouveau potentiel de conservation des produits de la mer (Agro-alimentaire)
Des chercheurs australiens pensent avoir découvert un conservateur naturel capable de maintenir la fraîcheur des produits de la mer plus longtemps. Le projet, mené par le ministère des industries primaires et de la pêche (DPI&F), visait à étudier le potentiel des propriétés conservatrices naturelles de certains aliments indigènes pour prolonger la durée de vie des poissons et fruits de mer pré-emballés. Selon le ministre Tim Mulherin, le projet a porté principalement sur des extraits végétaux comme la myrte citronnée pour contrôler la croissance des bactéries responsables de l'altération du poisson.

Du poisson, pourquoi et comment ? (Blood)
Dans le poisson tout est bon ? Les sushis c’est sans soucis ? Que savez vous des bénéfices et risques liés à la consommation de produits de la pêche et de l’aquaculture ? L’exposition « Mangez du poisson, pourquoi ? Comment ? » de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) répondait à de nombreuses questions à l’occasion du Salon international de l’agriculture qui s’achevait hier.

Gastronomie : le Michelin livre ses étoiles (Ouest-France)
Six restaurants de l'Ouest obtiennent une étoile dans le Guide rouge, selon le palmarès révélé hier. Mais l'ouvrage, bible de la critique gastronomique française, est de plus en plus remis en question.

Poissons, mollusques et crustacés : L’océan dans une assiette (La cuisine collective)
Poissons et fruits de mer sont excellents pour la santé et pour les papilles ! Plus légers que la viande, ils réservent de savoureuses expériences. Découvrez sans tarder les saveurs de l'océan !

Draguignan - Restauration ambulante : pas de soucis pour les sushis (Var Matin)
Christophe d'Ayguevives de Malaret est en contact avec pas moins d'une vingtaine de fournisseurs de poissons. La fraîcheur des produits et le savoir-faire sont les garanties du succès.

La «Spéciale Le Gall». Une huître en or (Le Télégramme)
Qui aurait misé un caillou sur la réussite de cet ostréiculteur réveillant, il y a quatre ans, un vieux parc situé au fond de la rade de Brest? Il vient pourtant de décrocher l'or au Salon de l'agriculture. Vous le connaissez automatiquement. Sa tête est sur toutes les bourriches signées de son nom inscrit en lettres d'or! Sa méthode a fait grincer des dents dans un milieu habitué à davantage de discrétion. En quatre ans, Jean-Luc Le Gall a néanmoins rejoint le carré des tout meilleurs ostréiculteurs de Bretagne. Sa «Spéciale Le Gall», son huître fine creuse nº 3 vient de décrocher la médaille d'or au dernier Salon de l'agriculture, brûlant la politesse aux succulentes huîtres des Abers et aux valeurs sûres de la côte Nord-Bretagne. Le jury a craqué pour une huître affinée dans une rade autrefois décriée pour la qualité de son eau. Et si justement, l'huître creuse primée en 2009 pour le nord de la Bretagne tirait sa force de sa situation et de son relatif confinement?

L'art zen du sushi chez Hinodé (La Dépêche)
Peut-être par souci de santé et de mode, il est devenu la vedette des assiettes. Mais attention : son élaboration demande beaucoup de doigté et de délicatesse. A Toulouse, quelques établissements japonais connaissent

Boulogne - Capécure : en six mois, 600 caisses de poisson volées (Voix du Nord)
Les policiers boulonnais viennent de mettre la main sur un employé de Capécure peu scrupuleux : en six mois, aidé par quelques membres de sa famille, il a dérobé entre 600 et 800 caisses de poisson au sein de sa société, pour un préjudice estimé à 65 000 E !


Divers

Canada - Sécurité maritime : Pêcheurs à risque (Radio Canada)
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) estime que les pêcheurs à bord de petits bateaux sont à risque en raison des lacunes dans la réglementation. Cette constatation ressort de deux rapports publiés mardi par l'agence fédérale sur deux naufrages survenus en Atlantique en 2007.

Thalassa à Belz, ce soir. Le projet d'extraction de sable au programme (Le Télégramme)
Hier, les techniciens de France 3 ont installé le studio de Thalassa sur le quai de Saint-Cado, à Belz. Au programme, un sujet sur le projet d'extractions de sable entre la barre d'Étel et Groix: «Le Peuple des dunes et le marchand de sable». Invité principal de l'émission, l'amiral Lagane président national de la Société nationale de secours en mer (SNSM). Un choix symbolique, par le poids de la commune d'Etel

La Rochelle - Les espaces verts militent pour les mauvaises herbes (Sud-Ouest)
Environnement. Les jardiniers de la ville sont invités à modifier leurs pratiques. Objectifs : réduire de 30 % l'usage des produits phytosanitaires et laisser faire la nature

La Réunion - Tu manges quoi pour un euro ? (Clicanoo)
Pour un euro, on mange quoi ? La question peut sembler saugrenue. On se l’est quand même posée avec le sourire en coin. Parce que comme tout un chacun, le passage à la caisse fait de plus en plus mal. Tournée des popotes depuis les rayons de la grande distribution jusqu’aux tables de la restauration. Dans ce dernier rayon, Jean-Paul est catégorique : “Pour un euro aujourd’hui, tu peux avoir que quatre crevettes (0,23 euro l’unité) ou quelques moules. ...

Livre pour enfant - Recettes faciles pour aimer le poisson ! (Au Féminin)
Pouvoir cuisiner avec ses enfants en réalisant des recettes faciles, c'est chouette ! Mais allier l'utile à l'agréable en incitant votre blondinet à manger du poisson, c'est mieux. Avec Miam du poisson !, gageons que les parents détourneront le livre de junior pour trouver l'inspiration du menu. Car cet ouvrage carré et facile à caser sur le plan de travail de la cuisine présente des plats simples et appétissants, loins des poissons panés de notre enfance !
Un ouvrage pédagogique : avec en couleur, les étapes que les enfants peuvent prendre en mains ; en noir, celles qui nécessiteront l'intervention d'un grand. Articulé en 3 parties : les recettes pour commencer, celles pour faire un vrai plat, et enfin celles pour manger avec les doigts !
Le petit plus : chaque recette est accompagnée d'un conseil culinaire.
Miam du poisson !, Hachette pratique, 7,90 €

Crépidules. Britexa veut les mettre à table (Le Télégramme)
Et si la crépidule, montrée du doigt comme envahisseur, était réhabilitée dans les assiettes? La société Britexa, de Châteaulin (29) s'y emploie, avec, tout récemment, des touches en Asie. Pierrick Clément, qui a créé Britexa en 1995 (huit personnes, 8M€ de chiffre d'affaires, dont 75% à l'export) a l'habitude des niches, sur des produits haut de gamme ou dits «ethniques», comme des filets de canard sans aiguillette pour le Japon, ou du saucisson sec halal.

Le plastique, c’est symbolique (Effets de Terre)
Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) n’est pas reine en matière de communication. Il a suffi hier d’un papier du Journal de l’environnement

Asie : Une approche régionale au problème des boat people rohingyas
Des milliers de Rohingyas ont fui le Myanmar au cours de ces dernières décennies.
Les dirigeants d’Asie du Sud-Est ont accepté de recourir au mécanisme régional, désigné sous le nom de « processus de Bali », pour tenter de trouver une solution au problème des minorités musulmanes rohingyas, qui fuient le Myanmar.

Esnandes : La relève est assurée au Vieux Tapecul (Sud-Ouest)
L'association intercommunale du Vieux Tapecul a tenu son assemblée générale annuelle à Esnandes. Le président Philippe Julien a salué l'assemblée et donné la parole au secrétaire André Bouyé qui a présenté le rapport moral et d'activités. Il a annoncé avec bonheur « la relève est arrivée » avec de nouvelles recrues, particulièrement des mytiliculteurs, essentielle pour l'association dont le but est de faire découvrir cette profession. Il a en revanche déploré le mauvais temps de l'année dernière qui a eu pour conséquence l'annulation de 11 sorties sur les 40 prévues. André Bouyé a rappelé que pour la parfaite cohésion de l'association, que « tout le monde devait assumer les avaries susceptibles de survenir ».

Un cerveau exceptionnel (NouvelObs)
Un lointain cousin des raies et des requins vieux de 300 millions d’années vient de livrer son cerveau à la science moderne…. Il s’agit du plus vieux cerveau fossile jamais découvert. Reconstitution 3D en vidéo.

Les requins sévissent à Sydney (L’express)
Un adolescent australien qui surfait a été sérieusement blessé par un requin au large de Sydney. C'est la troisième attaque de ce type en un mois. D'après les experts, les requins s'approchent davantage des côtes pour chasser le poisson, de plus en plus rare.

Nivelle. David Grimardias travaille sur les succès reproducteurs des saumons atlantiques
Saumons à l'étude (Sud-Ouest)
La Nivelle reste une rivière à saumons. Si les grands reproducteurs ne sont plus qu'une petite centaine à remonter son cours chaque année, des milliers de mâles précoces, âgés d'un à deux ans, y vivent et s'y reproduisent avant de partir pour le périlleux voyage dans l'océan dont un sur cent seulement reviendra.

L'âge d'or de la langouste en Mauritanie (Le Télégramme)
La pêche à la langouste, verte puis rose, est à la fois une pêche traditionnelle, héritée des sardiniers, et une pêche innovante, de par sa localisation au large des côtes de l'Afrique occidentale. Dans les années 60, elle a fait vivre plus de 1.000 familles à Douarnenez et Camaret

Saint Sornin de Conac : La pibale prétexte à la fête (Sud-Ouest)
Le Pôle nature de Vitrezay invite le public à une grande journée festive le dimanche 8 mars, à l'occasion de la troisième édition de la Journée de la pibale. Chacun pourra rencontrer des pêcheurs, s'initier à la pêche au tamis, participer à une conférence. De nombreuses autres animations seront proposées.

Thaïlande : un rivage au bord de la noyade (Terra economica)
En trente ans, la mer a grignoté un kilomètre de côtes au sud de Bangkok. Une partie de Khun Samut Chin a été engloutie. Embarquement pour un village qui combat la montée des eaux à coups de digues et de mangroves.

Mer d'Iroise. À vos appareils photo (Le Télégramme)
L'école navale et le pays du Menez-Hom Atlantique, en partenariat avec le Parcnaturel marin d'Iroise, organisent un concours photos sur le thème de «La mer d'Iroise, l'estran, les hommes».

Ile d’Oléron. Une entreprise adaptée créée pour le retour à l'emploi de marins - L'Atelier des gens de mer voit le jour (Sud-Ouest)
Il aura fallu cinq ans d'opiniâtreté et un travail d'équipe sans faille pour qu'aboutisse, dans l'île d'Oléron, un projet solidaire, reconnu au niveau européen. Le retour à l'emploi L'acte de naissance de l'Atelier des gens de mer vient d'être officialisé par la signature des neuf membres constituant cette entreprise adaptée. Gérée par Thierry Léques, son objectif est de permettre le retour à l'emploi de professionnels de la mer au travers d'activité terrestres tenant compte de leurs savoir-faire au service de la pêche, tels que réparation de filets ou de casiers, confection de chaluts, entretien de bateaux et, plus généralement, toute activité liée au monde maritime. Démarrage courant avril

Un surfeur originaire de Cherbourg tué par un requin en Nouvelle Calédonie (Ouest-France)

Requins et oiseaux marins au programme du Comité des pêches de la FAO (Enviro2b)
Le Comité des pêches de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) se réunira à Rome au cours de la première semaine de mars. Requins et oiseaux marins seront à l'ordre du jour.

La bataille pour la survie du saumon de l'Allier continue (Zoom 43)
220 000 jeunes saumons ont été déversés dans l'Allier à Villeneuve d'Allier, en Haute-Loire, et à Cournon, dans le Puy-de-Dôme ce mardi 3 mars. Une initiative du Conservatoire du saumon sauvage dans le cadre de sa campagne 2009. Pour lui, la survie de l'espèce est capitale non seulement pour la biodiversité mais aussi pour la qualité des eaux de l'Allier.

Chez les poissons, l'autorité ne s'acquiert pas par la naissance (Waliboo)
Chez les poissons, l'autorité ne s'acquiert pas par la naissance. Contrairement aux abeilles ou aux fourmis dont le statut social est connu au moment même où l’on voit le jour, les poissons doivent posséder différentes qualités et compétences avant de prétendre au poste de chef…
Selon une étude menée par des chercheurs américains sur des épinoches, le leader d’un groupe doit montrer plus de hardiesse que les autres s’il désire avoir le dessus. Les qualités des autres membres du groupe entrent également en ligne de compte. Celui qui sait dominer les autres devient automatiquement le chef, le meneur.

Gabon: Le Centre Médical des gens de Mer offre des prestations médicales gratuites (AllAfrica)
Depuis le jeudi 26 février, les prestations médicales en soin externes, sont proposées gratuitement au public, par le Centre Médical des Gens de Mer, situé au Port Môle, à Libreville, sur une période de deux mois. Ce, en prélude aux journées portes ouvertes de la Marine Marchande prévues au mois d'avril prochain.

Pierre Bigot : pris dans les filets de la mutualité, il l'a fait vivre (Voix du Nord)
La coopérative maritime étaploise a fêté ses 50 ans. Sans l'engagement de Pierre Bigot, que serait-elle devenue ? Aujourd'hui retraité, l'ancien militant retrace une partie de l'épopée de sa vie.

Formation / pêche écoresponsable - Les Récollets vont couver le milieu de la pêche (Sud-Ouest)
Les professionnels de la pêche vont prochainement s'installer dans une aile des Récollets à Ciboure. Ce déménagement donne le coup d'envoi d'une ère nouvelle pour le site.
Le déménagement à terme est prévu derrière les actuels locaux provisoires….
que certains décideurs rêvent le port de Saint-Jean-de-Luz - Ciboure devenant, à terme, « la vitrine d'une pêche écoresponsable ».
Sauf contretemps, les professionnels de la pêche devraient pouvoir s'installer dans l'aile sud des Récollets d'ici à la fin du mois. Le temps que la Chambre de commerce et d'industrie, concessionnaire du port, aménage les locaux. C'en est donc bientôt fini du temps des préfabriqués, mis en place au lendemain de l'incendie de juillet 2007.

Coopération. Le pétoncle javanais intéresse les chercheurs brestois (Le Télégramme)
La semaine dernière, à l'occasion d'une escale du porte-hélicoptères Jeanne-d'Arc en Indonésie, une délégation conduite par le maire de Brest s'est rendue à Jakarta. Yves Marie-Paulet, directeur de l'Institut universitaire européen de la mer(IUEM), en a profité pour se rendre à l'université de Sémarang, avec laquelle des relations existent. Des recherches sur le pétoncle local, le «simping clam» ou «amusium pleuronectes», pourraient renforcer cette coopération.

Saint-Jean-Pied-de-Port. Un cuisinier québécois en stage au Pays Basque (Sud-Ouest)
Yannick Fortin, cuisinier à Gaspé au Québec effectue actuellement un stage d'un mois chez Philippe Arrambide à l'Hôtel des Pyrénées….En Gaspésie, on rencontre surtout de la cuisine traditionnelle préparée avec les produits régionaux : la morue salée, le saumon, le homard, la crevette matane.

Au secours d’un navire de pêche (Marine Nationale)
Etant arrivé en premier sur les lieux, le Verseau découvre un bateau de pêche omanais à la dérive qui, après investigation, est en avarie électrique totale et donc sans moyen de communication ni de propulsion. Après un bref moment de réflexion, une équipe du soutien de la Loire est envoyée à bord.

Des pirogues qui ne font pas oublier celle du roi de Siam (Sud-Ouest)
MUSÉUM. Non, ce n'est pas le thème du nouvel « Indiana Jones ». Juste une question qui taraude quelques Rochelais soucieux des collections. Où est passée cette embarcation ?

Aquarium de La Rochelle. Contrairement aux idées reçues, les poissons sont bavards. Orphal les enregistre - Les poissons sont sur écoute (Sud-0uest)
Orphal Colleye a plongé son hydrophone dans un bassin à poissons clowns. (photo pascal couillaud)
Il est plus que temps de tordre le cou à certaines contre-vérités : non, la carpe n'est pas muette, non, le monde du silence n'existe pas. Et tant pis si le Commandant Cousteau s'en retourne dans sa tombe. Les habitants des fonds sous-marins sont bruyants et bavards. Sinon à quoi servirait qu'Orphal Colleye, jeune thésard belge coure les océans et les aquariums, hydrophone en main pour enregistrer les conversations des poissons. Cette semaine, il avait posé ses micros indiscrets dans les bassins de l'Aquarium de La Rochelle

Lourde contribution du transport maritime à la pollution de l’air (Echos-Nature)
Une étude menée par la NOAA (1), publiée cette semaine, dévoile que le transport maritime commercial émet une impressionnante quantité de particules polluantes dans l’atmosphère, au moins équivalente à la moitié du total émis par les véhicules terrestres. La masse de particules largués dans l’atmosphère par les navires commerciaux, cargos, pétroliers et autres bateaux de croisière, est estimée à près de 1,1 million de tonnes par an.

Sciences : un cerveau fossile de 300 millions d'années découvert chez un poisson (L’Alsace)
Un cerveau de 300 millions d'années a été mis au jour pour la première fois dans le crâne fossilisé d'un poisson de la famille des requins et des raies par des chercheurs français et américains, a annoncé lundi le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) dans un communiqué.

Le bon sens (L’Expression)
Il correspond souvent à la définition de la sagesse. On le retrouve surtout chez ceux qu’on appelle en général, les «gens du commun»,…. Ils ne connaissent guère la célèbre formule de la «loi de la jungle», mais ils peuvent nous servir à volonté «Tag aâla men Tag» ou «le gros poisson mange le petit».

Aucun commentaire: