mardi 10 février 2009

Thalassa : reportage en terrain sensible au pays des Huîtres de Marennes-Oléron

La mortalité des jeunes huîtres a touché de plein fouet le monde ostréicole l'été 2008. Le célèbre magazine de la mer pouvait difficilement éluder ce contexte de crise, à l'occasion d'une émission spéciale consacrée à la Charente-Maritime. L'équipe de « Thalassa » s'en sort avec les honneurs, réalisant un reportage précis et sans fausse note sur ce sujet complexe. À partir du témoignage de Benjamin Gaboriau, jeune ostréiculteur de 23 ans qui se souvient de la « drôle d'odeur » qui flottait sur son parc le jour où il a découvert les premières mortalités, le journaliste de France 3 Yves Pellissier explore les unes après les autres les différentes hypothèses susceptibles d'expliquer le phénomène. Aucune révélation au menu - on retiendra cependant l'autocritique de la profession - mais un travail de fond, qui a le mérite de la pédagogie.

Thalassa en direct de Rochefort. L'équipe installera son plateau sur l'« Hermione » pour son direct de vendredi soir

Georges Pernoud et son équipe n'ont pas choisi de s'installer n'importe où pour la prochaine émission de « Thalassa » qui sera diffusée ce vendredi 13 février, à partir de 20 h 35. Avant de se rendre à La Rochelle, c'est en effet depuis le pont de batterie de l'« Hermione », la célèbre frégate de La Fayette reconstruite à l'identique à Rochefort, que le célèbre magazine de la mer de France 3 sera retransmis en direct.
Une première équipe est venue en repérage il y a deux semaines. Jeudi, 80 techniciens sont attendus pour le montage du plateau et la préparation de l'émission. Conséquences : le chantier sera exceptionnellement fermé au public jeudi et vendredi.
Pour les responsables de l'association Hermione-La Fayette, l'installation sur le pont de la frégate ne devrait pas spécialement poser de problèmes. Seule contrainte : pour des raisons de sécurité, le public ne pourra pas y être convié. Une vingtaine de places seulement devraient être réservées aux personnalités et aux acteurs du chantier. L'association a toutefois invité ses adhérents à suivre la retransmission dans l'une des salles de la Corderie royale.

Marennes et Brouage

L'émission, qui alterne entre reportages et interventions en direct, aura pour invité l'académicien Érik Orsenna, qui est aussi président du centre international de la mer et dont on connaît tout l'attachement pour Rochefort. À ses côtés, l'écrivain Jean-Louis Fournier, ancien complice de Pierre Desproges et dernier Prix Femina, viendra certainement évoquer les raisons pour lesquelles, il y a quelques années, il a choisi de venir s'installer une partie de l'année à Saint-Nazaire-sur-Charente. Côté programmation, les journalistes de « Thalassa » consacreront un reportage à la mortalité des huîtres survenue, l'été dernier, sur le bassin de Marennes-Oléron et au marais de Brouage.
Ils reviendront également sur le projet d'implantation d'un port méthanier au Verdon, un sujet qui avait été retiré à la dernière minute lors d'une précédente émission. Enfin, pendant quatre minutes, il sera bien évidemment question de la grande aventure de l'« Hermione ». « Les journalistes ne sont pas venus tourner récemment. On nous a dit qu'ils allaient utiliser des images d'archives », confie-t-on à l'association Hermione - La Fayette.
« Thalassa sur le sentier du littoral », magazine de Georges Pernoud. Vendredi 13 février, à 20 h 35.
Auteur : agnès Lanoëlle

Source : Sud-Ouest

Aucun commentaire: