jeudi 22 janvier 2009

Europe : marché du poisson très porteur au dépend des pays du Sud

Perspectives d'avenir: la consommation de poisson dans l'UE en 2015 et 2030



Un nouveau rapport de la FAO présente les estimations concernant l’évolution de la consommation, de la production et du commerce du poisson pour 28 pays d'Europe (UE à 27 et la Norvège), de 1989 à 2030. Le rapport montre une augmentation de la demande européenne pour les produits de la pêche : une augmentation de la consommation par personne, couplée avec une augmentation de la population, signifie que l'approvisionnement net devra augmenter de 1,6 million de tonnes.

Augmentation de 1,6 millions de tonnes

Pour répondre à cette demande, les importations devraient augmenter, accroissant également la dépendance de l'UE vis à vis du reste du monde. Le rapport explique que ‘considérant que le secteur européen sera de plus en plus dépendant des pays tiers pour son approvisionnement en matières premières, il est possible que l'industrie de capture souffre de cette compétition et s’affaiblisse, à moins que certaines entreprises ne se regroupent au sein de consortiums. Les importations en provenance des pays tiers vont bénéficier du démantèlement progressif des barrières tarifaires et de la disparition des préférences accordées aux pays ACP […] pour les pays asiatiques, cela pourrait conduire à un renforcement de leur position compétitive sur le marché mondial.’

Impact sur la sécurité alimentaire dans le Sud ?

Le rapport ne considère pas la question de savoir si l'approvisionnement du marché européen grandissant sera une contrainte pour la propre consommation des pays tiers. Etant donné que les prix moyens des produits de la pêche sur le marché européen sont légèrement supérieurs aux prix internationaux, le rapport estime de façon implicite que les flux commerciaux de produits de la pêche vers d'autres pays seront redirigés vers l'Europe. ‘Cela se passe déjà avec les pays africains membres du groupe ACP [...]. Il y a encore un potentiel pour une croissance future des exportations de ces pays, mais cela aura un impact négatif sur leur approvisionnement en poissons'.
Source : Agritrade/CTA

Voir document de la FAO en ligne : FUTURE PROSPECTS FOR FISH AND FISHERY PRODUCTS - Fish consumption in the European Union in 2015 and 2030

Pour plus d'informations :

Aucun commentaire: