dimanche 28 décembre 2008

Sénégal : des pirogues solaires pour économiser du carburant

Le ministre de l’Economie maritime sénégalais annonce la venue prochaine de pirogues solaires

Louga, 5 nov (APS) – Des pirogues solaires destinées à atténuer la consommation de carburant seront proposées prochainement aux pêcheurs qui voudraient en disposer, a annoncé le ministre d’Etat, ministre de l’économie maritime, des transports maritimes, de la pêche et de la pisciculture, Souleymane Ndéné Ndiaye. En visite de contact mardi avec les acteurs du secteur dans les sites de Lompoul (Kébémer) et Potou (Louga), le ministre d’Etat a indiqué que les pêcheurs demandeurs vont bientôt être dotés de pirogues solaires dotées de toilettes et d’installations frigorifiques.

"Le Chef de l’Etat, convaincu de la cherté du prix du carburant, a décidé faire venir des pirogues solaires qui vont fortement soulager les pêcheurs qui peinent souvent à récupérer les sommes dépensées avant d’aller en campagne en mer", a souligné M. Ndiaye ajoutant que les modalités d’acquisition seront débattues en temps opportun.

Le ministre d’Etat qui était au centre de pêche de Lompoul financé à hauteur de 3,5 milliards par le Japon et inauguré en juillet 2006 par le Président de la République a exhorté agents et usagers à faire preuve de plus de rigueur dans la maintenance et l’entretien de l’infrastructure.
Il a par ailleurs soutenu que le gouvernement est résolument engagé dans la relance de la pêche qui est le fer de lance de l’économie, premier pourvoyeur de devises avec quelques 600.000 emplois directs. "Mais aujourd’hui, le poisson semble avoir disparu du fait que le régime précédent, croyant que la pêche est une ressource inépuisable, avait failli dans la planification", a déploré M. Ndiaye.
C’est, a-t-il relevé, dans l’optique de redynamiser le secteur que le gouvernement a décidé d’appliquer le repos biologique pour permettre aux poissons de grandir en toute tranquillité, de créer cinq aires marines protégées, de procéder à l’immersion de récifs artificiels pour la régénération des habitats des poissons et de construire 15 complexes frigorifiques à travers le pays.

Répondant aux doléances des acteurs de la pêche qui ont notamment souhaité la réhabilitation de la route menant à Potou, l’obtention de camions frigorifiques, l’érection de stations d’essence, de structures de santé et l’électrification rurale, le ministre d’Etat a marqué son accord sur les questions relevant de sa compétence et promis d’informer ses collègues concernés par les autres.
A Potou, M. Ndiaye a salué l’intervention du projet onusien des villages du millénaire (PVM) qui a injecté en un an une enveloppe de près de 35 millions de FCFA dans le secteur de la pêche permettant le débarquement de 17323,5 kilogrammes de poissons par les deux pirogues offertes aux pêcheurs.

Le projet des villages du millénaire a également a remis aux acteurs de la localité 200 gilets de sauvetage, 40 bacs de fermentation, 60 claies de séchage et 90 bâches de couverture.
A Lompoul comme à Potou, la visite des infrastructures et équipements de pêche a été clôturée par une manifestation ou élus locaux, pêcheurs, mareyeurs, transformatrices ont salué l’appui de l’Etat mais aussi formulé des doléances.
Source : Senemag
Pour plus d'informations : Pirogue solaire et Pirogue ambulance

Aucun commentaire: