samedi 13 décembre 2008

Manger du poisson booste le Quotient Intellectuel des enfants

La FDA, l'administration américaine chargée de la santé alimentaire, revient sur ses recommandations, et souhaite apporter des amendements par rapport à la consommation du poisson. En 2004, la FDA avait émis des réserves à l'encontre de certaines espèces : les enfants et les femmes enceintes devaient éviter de manger espadon, maquereau et thon, à cause de la présence de mercure. Le méthyl-mercure peut causer des dégâts neurologiques et retarder le développement cognitif des foetus et des enfants en bas âge ; et il augmente le risque des maladies cardiovasculaires chez l'adulte.
Une étude récente démontre que les substances nutritives du poisson, y compris oméga 3, sélénium et autres minéraux, augmenteraient le quotient intellectuel d'un enfant de trois points. Selon un spécialiste, "Les bénéfices du poisson sont supérieurs aux risques même s'ils contiennent du mercure". La FDA encourage maintenant le groupe de consommateurs à risque à manger plus de 340 grammes de poisson par semaine qui auparavant étaient la limite à ne pas dépasser.

Source : seafoodsource.com

Voir aussi l'article : Mercury-tainted fish on FDA menu /Agency trying to downplay current warnings

Aucun commentaire: