samedi 13 décembre 2008

Après les manifestations, interdiction de visite du marché aux poissons de Tokyo

Suite aux manifestations sur le marché aux poissons de Tokyo, en liaison avec la poursuite de la pêche au thon rouge en Méditerranée, les autorités japonaises interdisent les visites dans la plus grande criée du monde.
Lire la version officielle de la fermeture :
Le marché aux poissons de Tokyo ferme ses portes aux touristes
Victime de son succès, le plus grand marché aux poissons du monde n'accueillera plus les touristes, à qui l'on reproche de gêner les enchères.
Les touristes étrangers seront bientôt exclus des ventes aux enchères du célèbre marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo, le plus grand du monde, à cause de leur mauvais comportement, ont annoncé mercredi les autorités de la capitale.
L'accès aux ventes à la criée qui se déroulent très tôt le matin au marché de Tsukiji sera interdit entre le 15 décembre et le 17 janvier aux centaines de touristes qui affluent chaque jour, appareil photo en main, pour prendre des clichés des thons.
"Nous avons décidé de leur barrer l'accès car ils photographient au flash et touchent les thons pendant le déroulement des enchères", a déclaré Akiko Ueyama, porte-parole de la municipalité de Tokyo. "Le marché n'est pas une attraction touristique mais une place pour les ventes aux enchères de poissons", a-t-elle souligné.
La municipalité déploiera des gardes pour empêcher les touristes d'assister aux enchères et va également envoyer des courriers pour en informer les ambassades, hôtels et agences de voyage. "Pour l'instant, l'interdiction sera en vigueur pendant un mois et nous examinerons ensuite la nécessité de l'étendre indéfiniment", a-t-elle ajouté.
Tsukiji, qui fournit quotidiennement en poissons frais les restaurants japonais de sushi, sashimi et autres spécialités, figure dans les guides comme l'une des principales attractions touristiques de Tokyo.

Aucun commentaire: