vendredi 12 décembre 2008

Le Cameroun importe 50% des poissons consommés

Cameroun : 150 000 tonnes de déficit en produits halieutiques
Le Cameroun connaît depuis quelques années un déficit de production halieutique de l’ordre de 150 000 tonnes, indique le Rapport économique et financier de l’exercice 2007. Selon ce rapport, la production halieutique camerounaise stagne depuis quelques années autour de 120 000 tonnes, soit 10 000 tonnes de la pêche maritime industrielle, 60 000 tonnes de la pêche maritime artisanale et 50 000 tonnes de la pêche artisanale continentale. Le document souligne que des statistiques exactes ne sont pas disponibles mais que la production halieutique était estimée à environ 173 000 tonnes en 2005, alors que la demande nationale annuelle se situe entre 280 000 et 320 000 tonnes.
Pour combler ce déficit, les commerçants, au fil des ans, augmentent les importations de poisson congelé qui sont passées de 99 000 tonnes en 2005 à près de 106 622 tonnes en 2006, représentant plus de 60 milliards de FCFA. Entre autres facteurs qui limitent la production halieutique, le rapport énumère la vétusté des armements, les techniques de production et de conservation rudimentaires et le peu d’intérêt des jeunes Camerounais pour cette filière au profit de pêcheurs venus des pays d’Afrique de l’Ouest.
Afin de sauver la filière et rendre le Cameroun indépendant des importations de poisson congelé, le gouvernement entend développer certaines actions d’une valeur de plus de 2 milliards de FCFA. Il s’agit entre autres mesures, de la mise sur pied de plusieurs projets qui puissent attirer les jeunes dans le secteur, notamment le projet d’appui au développement de la pêche maritime et artisanale, celui de la réduction des pertes après captures, de promotion de l’aquaculture, d’amélioration de l’Etat sanitaire des produits de la pêche.

Aucun commentaire: