dimanche 2 novembre 2008

Madagascar : Une technique japonaise améliore la pêche traditionnelle

Une technique japonaise qui utilise la canne traditionnelle pour pêcher les poissons de mer en eau profonde.
Une technique japonaise qui utilise la canne traditionnelle pour pêcher les poissons de mer en eau profonde. C’est ce qu’initie l’organisation japonaise Overseas Fishery cooperation foundation (OFCF) aux pêcheurs traditionnels de Toamasina en collaboration avec un opérateur sur la capitale pour écouler les produits. L’accord a été signé en décembre 2007 entre l’OFCF, le ministère de l’Agriculture, l’élevage et la pêche et un représentant du secteur privé. Ainsi, l’OFCF prodigue appui technique, matériel et financier aux bénéficiaires. Appui qui s’étale de décembre jusqu’en mars 2009. La technique permet d’avoir des poissons de qualité dont la valeur nutritive est plus avantageuse pour les consommateurs. C’est une des particularités des poissons pêchés en eaux profondes, jusqu’à 500 mètres en mer. Outre la technique de pêche, les Japonais initient aussi des techniques de conservation des produits qui permettent de maintenir la fraîcheur des produits jusqu’à sept jours sans les congeler. La production est entièrement écoulée sur le marché local et principalement dans la capitale et atteint les 400 à 500 kilos par semaine. Les consommateurs malgaches peuvent ainsi apprécier cette culture et cette cuisine japonaises sur le traitement du poisson. Les poissons de mer comme le thon le vivaneau, le cabot, etc sont pêchés au filet par de grands chalutiers industriels, et la production est essentiellement destinée à l’exportation.
Source : Les Nouvelles (octobre 2008)

Aucun commentaire: