jeudi 6 novembre 2008

Les organisations de la pêche artisanale rejettent les éco-labels

Les représentants de la pêche à petite échelle mondiale rejettent les écolabels, ils souhaitent plutôt les labels d'origine géographique
Les participants à l'atelier préparatoire de la Conférence de la FAO sur la pêche à petite échelle à Bangkok (octobre 2008), représentant les communautés de pêche artisanale et les organisations d'appui, ont appelé la FAO, les autres agences des nations unies, les organisations régionales de pêche et les gouvernements nationaux à reconnaître la pêche artisanale comme modèle prioritaire pour l'exploitation des ressources de la Zone Economique Exclusive (ZEE). Ils ont aussi appelé ces institutions à assurer que le commerce international ne mène pas à la dégradation environnementale, ne mette pas en péril les droits humains et la sécurité alimentaire des communautés de pêche, et que des mécanismes spécifiques soient mis en place pour assurer que le commerce promeut le développement humain, et mène à une distribution équitable des bénéfices au profit des communautés côtières. Les participants ont rejeté les écolabels, tout en privilégiant les labels d'origine spécifique, qui identifient des pêcheries socialement et écologiquement durables
Source : CFFA-CAPE (cffa.cape@scarlet.be)

Aucun commentaire: